AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253113964
Éditeur : Le Livre de Poche (06/09/2006)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Une angoissante course au trésor dans une maison hantée par des fantômes à croix gammée. Une ancienne cité balnéaire où la jungle crève les trottoirs, où les singes envahissent les cabines téléphoniques.
Un vieillard mythomane, concierge d’un bunker abandonné, sentinelle d’apocalypse veillant sur les ruines d’un laboratoire digne des « médecins » maudits du IIIe Reich ! Au bout du compte, un cocktail au goût de sang.
Quand la folie tire les ficelles du... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  01 novembre 2012

Mais qui est donc cette Miss O dont la spécificité, hormis d'être une tueuse en série, est d'avoir trois grains de beauté sur la poitrine, signature qu'elle prend plaisir à refaire sur ses victimes en leur trouant la peau ? Cette délicieuse beauté passe son temps à anéantir tous ceux qu'elle considère comme des « grosses huiles » qui ne sont en vie que pour spolier les pauvres gens. Avec son complice, Nuco, qui est loin d'avoir connecté tous ses neurones, elle recherche un mystérieux trésor afin de financer leur révolution. C'est-y pas mignon tout ça, hein ?
Ce Che Guevara en jupon – ou plutôt en combinaison de cuir – va s'en prendre à l'entourage de Gabriele Adolfo Parduras, directeur de la mine de Pitsacoa et, accessoirement, chef d'une milice régnant sur l'île. Comment un écrivain, Oswald Caine, va-t-il se retrouver mêlé à toute cette histoire ? Eh bien, figurez-vous qu'il recherche un de ses anciens professeurs, Cazinsky, qui écrivait la biographie d'un ancien nazi. Ah voilà, on comprend mieux à présent le titre puisque qui dit « nazi » dit « bunker », c'est évident, non ?! Et celui-ci s'en était fait construire un.

Vous êtes perdus ? Moi aussi ! Je trouve le roman confus. Autant, habituellement, les intriques de Brussolo sont plaisantes à lire autant là, ce fut laborieux. Était-ce le moment qui était mal choisi ? Peut-être… Mais je n'ai pas retrouvé ce suspense haletant qui me scotche généralement jusqu'à la dernière page, le dernier mot, le point final (oui, c'est bon, j'arrête !). Je me suis vite essoufflée et j'ai dû revenir bon nombre de fois en arrière pour me souvenir des personnages.

Voilà qui ne m'empêchera pas de lire ses autres romans car je pars du principe que tout auteur peut avoir ses faiblesses. Disons pour finir que cet ouvrage est un peu en-dessous des autres et que pour découvrir Brussolo et toute sa patte, je ne conseille pas de commencer par celui-ci.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Ginie13
  10 octobre 2015
Encore un Brussolo bien ficelé, avec un ambiance, lourde, moite, suffocante.
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire mais passé les cinquante premières pages, j'ai été happée, j'ai eu du mal à lâcher mon bouquin.
Je n'étais pas partie pour lui mettre 4 étoiles mais vu la fin, insoupçonnable, je rajoute une étoile, un beau point final !
Commenter  J’apprécie          00
Ericdesh
  22 août 2017
Un bon petit roman, à la lecture, comme toujours avec Brussolo, très agréable mais force est de reconnaître que ce petit roman d'aventure ne va pas plus loin qu'une agréable petit distraction vite lue, un intermède à lire entre la lecture de romans plus ambitieux.
Commenter  J’apprécie          00
johnny2770
  07 novembre 2013
un livre bien construit une histoire qui se passe au fin fond de l'amérique du sud. Ou on trouve une station balnéaire qu'on dit hantée pas un de ces meilleurs livres
Commenter  J’apprécie          00
kikou114
  16 août 2012
A liiiiiiiiiiiiiiiiiree !!! C'est trop bon !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   01 novembre 2012
« À l’origine l’île s’appelait Coscoja, mais en raison de sa sinistre réputation on l’a vite surnommée Casa de la Muerte, la maison de la Mort. Au fil du temps, cette appellation s’est condensée en Casa-muerta, la maison morte. Je dois avouer que c’est un nom qui lui va parfaitement… »
Caine avançait en s’appuyant au roc de la main gauche, les paupières à demi baissées, ignorant volontairement le gouffre que son pied droit côtoyait à chaque pas. Il songea que l’escalier devait être impraticable les soirs de tempête, et que l’imprudent qui s’y serait risqué n’aurait pas tardé à être emporté par les bourrasques. Nulle chaîne, nul garde-fou n’offrait la moindre chance de se raccrocher en cas de glissade. Aucun parapet ne défendait l’accès du vide, et l’on progressait de palier en palier au-dessus d’un abîme sans cesse grandissant. « Mise en scène », pensa Caine, et il avait raison. On s’était complu à cet état de choses, cultivant l’insécurité du passage avec une coquetterie morbide. « Le nid de l’aigle ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Videos de Serge Brussolo (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin).
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Peggy Sue et les fantômes

Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

Fairway
Trueway
Fairpath
Farewell

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre