AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845639651
Éditeur : Xo Editions (16/11/2017)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Paris, 1631. Influencé par Richelieu, Louis XIII se détourne de Marie de Médicis et d'Anne d'Autriche. Un complot se prépare contre le cardinal, tandis qu'Isabella, une espionne vénitienne s'introduit à la cour du roi. Lucia la retrouve dans Paris et la quête du grimoire peut reprendre.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Ninis47
  17 janvier 2018
Je remercie chaleureusement les éditions XO pour l'envoi de ce roman qui était accompagné d'un joli masque vénitien ainsi que d'une gentille dédicace de Mireille Calmel. Je vous laisse imaginer ma joie à l'ouverture du colis!
Le premier tome avait été une très belle lecture, dépaysante à souhait, qui nous plongeait dans une Venise inquiétante pleine de mystères où l'on suivait Lucia, son père et Isabella entre autres à la recherche d'une gravure convoitée par un grand nombre de personnes.
Dans ce second tome, plus de Venise mais Paris au 17ème siècle avec les mêmes personnages lancés dans une autre quête. Je ne vais pas plus vous parler de l'histoire de ce deuxième tome car je ne veux pas prendre le risque de vous spoiler le premier tome...
Quelle joie ça a été de me plonger dans ce roman.
Avec les romans de Mireille Calmel, nous savons que nous allons être immerger dans un lieu, une époque de manière complète et totale. Et cette histoire ne fait pas exception! Elle nous embarque dans le Paris des Mousquetaires, avec La cour des miracles, Richelieu et ses nombreux complots. Encore une fois, Mme Calmel maîtrise parfaitement son sujet, elle manie les mots, la séduction, l'art de la tromperie aussi bien que ses héroïnes manient l'épée.
Elle nous lance dans une course contre la montre effrénée pleine de rebondissements, de combats, de complots et de faux semblants. Elle mêle tout ça avec un brin de fantastique, et le mélange magie et aventure fonctionne à merveille!
Les personnages évoluent beaucoup, ils n'hésitent pas à se remettre en question, à faire confiance à certaines personnes, à leurs risques et périls!! J'ai bien apprécié toute ces évolutions, quelle qu'elles soient.
Lucia, Marco, Isabella croisent des personnages réels tels que Richelieu, Louis XIII, Marie de Médicis,... et nous avons même un clin d'oeil aux célèbres mousquetaires de Mr Dumas! Ce mélange de réalité et de fiction est absolument génial.

Comme cette saga est en 2 tomes, nous avons ici la conclusion et les réponses à toutes les interrogations que nous avions depuis le premier tome. Mireille Calmel clôt parfaitement cette fresque historique avec deux personnages féminins très en avance sur leur époque, avec beaucoup de caractère, des héroïnes fortes comme je les aime!
C'est une saga captivante, mêlant habilement combats de capes et d'épées et émotions (ce tome ci en regorge). le 17ème siècle est une période historique que j'affectionne particulièrement et j'ai vraiment adoré y être si facilement téléportée grâce à la superbe plume de son auteure. Auteure que je vous conseille grandement, surtout si vous apprécié les récits historiques.
Cette duologie est à découvrir!
Encore un très grand merci à XO éditions pour leur confiance et leur gentillesse!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bluedove
  14 juillet 2018
Trop curieuse ou complètement tarée, j'avais envie de lire ce tome 2 alors que je m'étais un chouia ennuyée sur le premier. Que dire? Je garderai un souvenir assez soporifique. Je me suis tellement ennuyée qu'il m'arrivait de m'assoupir dessus. Et pourtant, j'étais si fan de cette auteure qui m'a complètement déçue. Elle qui arrivait toujours à me captiver dans ces romans qui mêlaient passion, aventure, interdits, amour, … Ici, rien. Que du vide. Je n'ai rien ressenti. J'avais qu'une envie, de tourner rapidement les pages pour en finir avec cette torture littéraire. J'ai vraiment eu cette sensation que l'auteure a bâclé son roman. Ce n'est pas son meilleur. Et le crâne de cristal, non quoi non non et non, un thème exploité dans mon roman préféré (Lady Pirate) stop avec les sujets repris. Désolée pour les fans mais là, franchement stop. Mireille doit exploiter un autre thème; un thème plus que différent (il doit être original) et surtout ne pas s'endormir dans son style habituel. Elle doit impérativement nous surprendre. Pourvu que son prochain romain soit plus passionnant car la déception est grande.
Ceci est mon avis. Merci de le respecter comme je respecte le vôtre. ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeMondeDeMarie
  20 décembre 2017
Le 1er tome se terminait de manière on ne peut plus frustrante alors c'est vous dire à quel point j'avais hâte de pouvoir me plonger dans cette suite. On retrouve Lucia, Marco et Giuseppe 3 ans plus tard. Ils ont ouvert une nouvelle imprimerie à Paris et ont une petit princesse, Marie (et oui, comme moi ;-) Les secrets ont été dévoilés et, alors que leur petite fille grandit, elle fait de plus en plus de cauchemars en lien avec le crane de cristal. Lucia et ses proches ont peur et souhaitent plus que tout s'en débarrasser. Chose qui leur paraissait impossible jusqu'au jour où Lucia a revu Isabella, celle qu'elle croyait morte, à Paris. Fini la petite vie tranquille, dès cette rencontre, ils vont se retrouver emportée par une nouvelle quête. Ils vont devoir tout faire pour sauver leur vie et leur famille.
Un second opus qui, dès les premières pages, se révèle totalement palpitant et addictif. Tandis que l'intrigue principale sur le Grimoire suit son cours, on en a également une autour des documents cachés par Concini, le père d'Henri. Ces derniers renferment des secrets importants sur les hauts placés de l'état. Ils sont convoités car, qui en est propriétaire, a le pouvoir. Tout est bien construit, bien ficelé.
Outre Isabella, on va aussi retrouver Henry. On va les voir évoluer, on va en apprendre plus sur eux et leurs familles. de lourds secrets vont être dévoilés. L'autrice fera qu'on ne les voit plus de la même manière et qu'on s'y attache tout autant qu'à Lucia ou Marco. Une très belle évolution dans les personnages. Chez Lucia également qui est plus forte que jamais. Fini les faiblesses, elle a appris à se battre et est pleine de détermination. Celle qui aura réussie à totalement conquérir mon coeur, c'est la petite Marie. J'ai été charmée par sa façon enfantine de parler. Elle sera un des éléments clés du récit.
De nouveaux protagonistes font leur entrée. Et parmi eux, les fameux mousquetaires du Roi qui seront partie prenante et importante de l'intrigue. Et qui dit mousquetaire dit également le Cardinal de Richelieu. Un nouvel ennemi. Sans oublier Coësre, le roi de la cour des Miracles. Un personnage charismatique, un homme juste qu'il est bon de pouvoir compter comme ami.
J'ai vraiment adoré découvrir le Paris de l'époque. L'aspect histoire est tout aussi bien travaillé que pour le premier tome. Une même époque, des personnages principaux identiques mais une autre ville dans laquelle ils vont évoluer. On va découvrir des secrets sur les lieux, les personnes. C'est captivant.
La plume de l'autrice est toujours aussi agréable. Juste un peu brouillonne sur certains passages. Elle nous offre une nouvelle fois un récit palpitant et plein de rebondissements. Elle ne va pas ménager ses personnages. On y vit des moments intenses en émotions, des joies et des peines. Des moments de doutes qui nous font craindre le pire. D'un chapitre à l'autre, on suit l'histoire sur plusieurs fronts. Ce qui fait qu'on doit parfois attendre plusieurs chapitres pour enfin avoir les réponses sur ce que l'on redoute. L'autrice nous tient en haleine. Un récit qui est également teintée de magie, de sorcellerie et de nécromancie. Ce que j'adore.
En commençant cette saga, je n'aurais jamais imaginé une telle évolution. J'en ressors enchantée et en même temps triste de devoir quitter ses personnages auxquels je me suis attachée. Je recommande vivement.
Lien : http://unmondedepassionsetde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bebi
  19 décembre 2017
Lucia a reconstruit sa vie, à Paris. Accompagnée de son père, de son mari et et de sa petite fille, elle a ouvert une papeterie, et son équilibre familial lui fait beaucoup de bien.
Mais son passé la
rattrape très vite. Au hasard d'une promenade au marché, elle croise le chemin d'Isabella, son ennemie de Venise. Coïncidence? Elle n'y croit pas, et décide de comprendre la raison de sa présence à Paris.
C'est ainsi qu'elle met le doigt dans un engrenage qui va l'emmener aux portes de la mort, et lui faire découvrir des complots.
Chacune a ses raisons d'agir, bien qu'elles n'aient pas conscience que finalement, elles vont vers un but commun....
J'ai eu la très grande
surprise et le bonheur de recevoir ce livre dès sa sortie en librairie. Accompagné d'un joli masque vénitien (Merci merci à l'édition Xo pour ce joli cadeau), ce livre s'annonçait de façon grandiose.
Si vous vous rappelez, j'avais trouvé que le premier tome était un peu pâlot, par rapport aux autres écrits de Mireille Calmel. Malgré tout, j'en avais aimé la lecture, qui était très intéressante.

Curieuse de savoir à quoi ce nouveau tome allait ressembler, je n'ai pas tardé à l'entamer.
J'ai d'abord été très heureuse de voir que Lucia avait réussi à se construire après les peurs et les tribulations qu'elle avait traversé à Venise.
Le nouveau décor, Paris, m'a d'abord donné envie d'entendre parler Lucia français avec un bel accent chantant. Ensuite, j'ai été conquise par sa petite Marie. Vive, énergique, adorable, cette petite demoiselle met un joli piquant dans l'entièreté du roman. C'est le petit personnage le plus attachant, et qui a toute son importance dans l'intrigue.
Le milieu parisien est magnifiquement bien décrit. Avec les descriptions que l'auteur nous en donne, j'ai vraiment eu l'impression de me promener sur la place de marché, sentant les mille et unes odeurs que Lucia traverse, entendant les cloches de Notre-Dame, découvrant La cour des Miracles pour de vrai. Comme si l'auteur nous avait offert une visite guidée dans le Paris du XVème siècle. le bruit des chevaux, les carrioles qui bringuebalent, les gens qui s'apostrophent... Tels sont les sons que Mireille Calmel nous raconte. J'ai adoré cette découverte.
Ce qui m'a plu, énormément, c'est la partie plus historique du roman, évidemment. Les Mousquetaires, Richelieu, la reine Marie de Médicis, la Cour du Roi, les salons privés et les échauffourées à coup d'épées... Tous ces personnages qui ont créé une partie de l'Histoire française, et que l'on approche de si près dans ce roman. C'était vraiment une partie bien plaisante.
Enfin, il reste la partie plus ésotérique: un crâne de cristal, une descendance dotée de certains dons, une magie oublié, un grimoire. Tout ce qui apporte une part irréelle à l'intrigue, rendant encore plus particuliers tous les événements qui se succèdent. Cette partie, inspirée de deux éléments réels en particuliers (le manuscrit de Voynich et les crânes de cristal mondialement connus) a permis à Mireille Calmel de nous créer une atmosphère envoutante.
Au final, vous l'aurez compris, j'ai nettement préféré ce second tome que le premier. Plus complet, plus de décors, plus d'histoire. Des personnages plus matures, surtout Lucia, et des intrigues encore plus complexes. Tout ce qu'il fallait pour que cela me plaise!
Lien : http://au-fil-des-pages.be
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Missnefer13500
  09 décembre 2017
J 'attendais avec impatience de lire la suite des aventures de Lucia et Marco, de plonger dans le contexte historique du XVIIe siècle.
Adieu Venise et la cité des masques, nous voici à Paris !
Un scénario toujours aussi rythmé nous entraîne dans les méandres du palais royal, à la cours des Miracles, dans l'entourage de Catherine de Médicis, de celle de son fils XIII et du fameux Richelieu, l'occasion de revisiter l' histoire de France d'une manière ludique.
Complots, mensonges, trahisons, la quête au grimoire maudit est toujours là, mais Mireille Claudel mêle romance et suspens.
Les aventures des mousquetaires d'Alexandre Dumas vous ont séduit ? Eh bien les voici de retour. L'auteure prête une histoire d'amour à D Artagnan avec un de nos protagonistes principaux. Qui ? A vous de le découvrir en suivant cette intrigue captivante et rythmée, un vrai roman de cape et d'épée.
Il est difficile de trop s'étendre sur cette histoire sans ne rien dévoiler du mystère autour du grimoire. Grimoire dont le lecteur est impatient d'en découvrir sa cache et les liens qui l'unissent à certains personnages, Giuseppe, Isabella, Henri. Et les réponses sont particulièrement renversantes.
Du mystère, de la magie, des combats de cape et d'épée pour une aventure addictive pleine de rebondissements et de révélations surprenantes en particulier sur Henri/Luigi, mais pas que. C'est surtout l'histoire de deux femmes, deux lionnes qui se battent, l'une pour protéger sa famille et l'autre cherchant à venger la sienne.
Un roman mystico-historique avec des personnages réels et imaginaires que l'auteure parvient à rendre réaliste qui vous tient en haleine jusqu'au dénouement. Un petit conseil lire jusqu'au bout après les remerciements de l'auteure, l'histoire ne se termine qu'après avec encore des révélations étonnantes.
Un excellent moment de lecture qui pousse le lecteur curieux à se replonger dans l'histoire de France. le coté mystère du grimoire et sa magie reste un peu confus cependant pour moi, néanmoins la plus grande des magies dont il fait le plus mention est l'amour, l'amitié et les valeurs morales, cette magie là triomphe de tout.
On retrouve tous les ingrédients du premier tome, la belle plume de l'auteure, l'on perçoit les recherches sur toute cette époque qui donnent du relief et de la crédibilité au scénario. Un roman historique comme je les aime.

Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   07 février 2018
L'oeil de la reine mère captura à nouveau le jardin pris sous la glace. L'eau des fontaines, suspendues depuis quelques jours par le gel, semblait refléter la menace, à nouveau palpable, du ciel dans ce silence qu' Isabella n'osait briser.
Marie de Médecis s'y décida enfin.
- Il y a une chose que vous devriez savoir mon enfant. A propos des dossiers de Concino Concini. Ce ne sont pas uniquement les secrets des puissants, et ceux de Richelieu en particulier, que j'espère en arracher, mais un autre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2017
D’ordinaire, la cour des Miracles n’offrait aux regards qu’une rue étroite prise entre les contreforts de la muraille crénelée de Philippe Auguste et le dos des habitations à colombage de la rue des Petits-Carreaux. Une rue tout entière chapeautée par des draps huilés comme autant de toits d’infortune pour protéger les faux mendiants des caprices du temps. Ils y évoluaient tel un serpent mouvant, parfois à ciel ouvert, lorsque les feux épars grignotaient les étoiles, parfois cantonnés entre deux courtines pour se garder de la promiscuité. On s’y devait faufiler à pas mesurés pour ne gêner personne, tout en se méfiant de tout. Des chiens comme des hommes, des rires comme des larmes, des prédicateurs comme des femmes sans âge qui vous saisissaient la main pour vous lire la bonne aventure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   20 juin 2018
chaque fois qu'isabella s'apprêtait à pénétrer dans les appartements d'Anne d'Autriche au Louvre, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir un pincement au cœur. Ce vieux palais, chargé de siècles d'histoire, davantage remanié par les reines successives que par les rois, portrait tout le poids d'une France poussiéreuse. les ors ici n'avaient pas l'éclat de ceux de Venise.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2017
J’ai beau savoir que le fruit est pourri, quand je les vois, ces petits, morveux et blanquinous, implorant tisanes d’une main tremblante, qui pour la mère, qui pour la sœur, qui pour eux-mêmes… Parfois la fièvre trahit leur sincérité, mais je ne suis pas sûre que, la plupart du temps, ils ne revendent pas ce que je leur donne !
Commenter  J’apprécie          00
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   20 juin 2018
tentures pesantes marquées d'une fleur de lys, mobilier bas surchargé de bibelots au luxe si ostentatoire qu'il en devenait grossier, tout dans ce boudoir, sinon le joli minois de la reine qui venait de la recevoir, lui faisait regretter la légèreté et le gout subtil des palais vénitiens.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mireille Calmel (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Calmel
LA FILLE DES TEMPLIERS de Mireille Calmel ? http://bit.ly/templiers1 EN LIBRAIRIE
TROUVER LE LIVRE : ? Version papier : http://bit.ly/templiers1papier ? Version e-book : http://bit.ly/templiers1ebook
autres livres classés : de capes et d'épéesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1317 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre