AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2372540432
Éditeur : MAREUIL EDITIONS (13/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ce livre trace le portrait de ces enquêteurs hors pair, de ces 'grands patrons'; d'une autre époque et livre les coulisses non seulement des enquêtes retentissantes qu'ils ont traitées mais aussi des combats qu'ils ont menés pour défendre leur métier et le droit à la vérité. On découvre ainsi des personnages hauts en couleur comme l'inspecteur Rossignol, le roi de la filature et du déguisement ; d'autres plus inquiétants, comme le commissaire manchot Kuehn cachant s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
DODONONO
  03 mai 2019
le 36 Quai des Orfèvres, c'était l'adresse mythique du siège de la police judiciaire de Paris, jusqu'à son déménagement, vers un autre 36, celui de la rue du Bastion dans le 17éme arrondissement en septembre 2017.
Depuis 1913, le 36 Quai des Orfèvres a vu défiler dans ses murs un nombre considérables de malfrats, truands, braqueurs, violeurs, terroristes, assassins et tueurs en série. Mais pour filer, traquer, arrêter, interroger et confondre tout ce beau monde, plusieurs générations de grands flics se sont succédées dans ses murs.
Mais l'histoire de la police commence bien avant, car, c'est Louis XIV lui-même qui las de voir un Paris crasseux, mal famé, avec de toutes petites ruelles devenues la nuit tombée de véritables coupe –gorges décida de la création de la première Police municipale. Dès lors, la cour des miracles fut évacuée, les rues ont été éclairées par les moyens de l'époque, et, une police balbutiante venait de naitre.
Cependant, et aussi surprenant que cela puisse paraitre, c'est un ancien bagnard, François Vidocq qui créa en 1811 cette institution prestigieuse. Ses méthodes d'infiltration peu orthodoxes ont été quelque peu décriées, malgré certains succès reconnus.
Ce livre est une véritable bible qu'il serait bien imprudent de résumer en quelques lignes. Claude Cancès et Charles Diaz, nous dressent le portrait de tous ces grands flics qui ont marqués l'histoire du 36 et contribués à écrire sa légendaire histoire. Au fil de ces pages, on découvre une galerie de personnages parfois surprenants, truculents, ou haut en couleur. le 36 traverse les périodes sombres des conflits mondiaux, et certains flics basculent dans la collaboration avec l'ennemi, pendant que d'autres au contraire font acte de courage.
Guichard, le Mouel, Broussard autant de grands flics qui ont marqués cette grande maison, et aussi la première femme patronne du 36, Martine Monteil, respectée et appréciée de ses hommes. Mme Monteil, une jolie femme en tailleur qui n'hésitait pas à enfiler une tenue de sport et chausser des baskets pour aller sur le terrain, faire des planques et poursuivre les truands.
Mais comment ne pas parler pour finir du plus célèbre de tous les flics du 36. le fameux commissaire Maigret et sa non moins célèbre pipe. Héros légendaire né de l'imagination de l'écrivain Georges Simenon, qui visita ce haut lieux et s'inspira de plusieurs personnages rencontrés sur place.
Ce livre bible m'a passionnée avec en plus comme source d'intérêt, ces petits verbatim entre les deux auteurs à la fin de chaque grands chapitres.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Claude Cancès (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Cancès
Retour sur l'édition 2015 de PolarLens, le salon du livre policier de la ville de Lens. www.polarlens.fr
. Conférence " Cybercrime, Cyberguerre, Cyberespionnage : cyberconfusion " d'Alain Bauer . Conférence histoire du ""36 quai des orfèvres " par Claude Cancès, un ancien directeur de la police judiciaire et parrain PolarLens 2015 . Opération " Polar en liberté " en partenariat avec Tadao . Prix PolarLens 2015 décerné à Emmanuel Grand pour son roman " Terminus Belz "
Réalisation : étudiants en DUT métiers du multimédia et de l'internet de l'IUT de Lens
Caméra : Roger Matisse, Jouen Alexis, Boval Benjamin
Son : Corgiat Olivia, Roger Matisse
Montage : Venague Izia
Habillage graphique : Boval Benjamin
Photographies : Venague Izia
+ Lire la suite
autres livres classés : portraitsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1644 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre