AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253116240
508 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (11/04/2007)
4.16/5   54 notes
Résumé :
Prison de Blackwell's Island, New York, 1909. Au fond d'une cellule du quartier des condamnés à mort croupit Luigi Monti, un immigré sicilien devenu l'exécuteur des basses œuvres de la Mafia, une organisation criminelle dont les autorités américaines ne savent encore presque rien. Taciturne et violent, il est une énigme pour ses geôliers. Troisième personnage destiné à chasser Dalibor et Laüme Galjero, Luigi Monti est celui par qui les plus sombres mystères vont enf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
JeanLibremont
  16 novembre 2020
Pour ceux qui ont lu les deux tomes précédents de ce grand roman historico-fantastique, nul n'est besoin d'en faire l'article. Pour ceux qui en sont au premier ou deuxieme tome, qu'il suffise de dire que le troisieme (que je viens de lire) ne les décevra pas davantage. Celui-ci nous introduit notamment dans l'univers pittoresque et impitoyable de la maffia italo-américaine de la "grande" époque des Al Capone, Lucky Luciani et Meyer Lansky.
Dans l'oeuvre de tout romancier, on trouve en fil rouge ses "croyances" au sens psychologique, c'est a dire sa vision du monde. le monde de Philippe Cavalier, que l'on retrouve tout au long de sa quadrilogie "Le Siecle des chimeres" (quel beau titre...) n'est pas le mien, mais cela ne m'empeche pas d'apprécier la beauté du récit. Dans ce monde, le commun des mortels est condamné a un éphémere fait surtout de souffrance et sans espoir de vie éternelle a moins - comme dit un des personnages du récit - de se "fabriquer une ame" immortelle en s'alliant, au moyen de la magie, avec des puissances surnaturelles qui sont au mieux amorales et qui font joujou avec les destinées humaines.
Les souffrances que partagent les trois héros positifs et masculins du récit - pareillement individualistes, anticonformistes et allergiques a la routine d'une vie sans histoire - sont la perte de l'etre cher et le vide existentiel du quotidien. le démiurge qu'est le romancier utilise cette souffrance pour en faire le moteur motivationnel de ses héros. Ainsi, les meurtres de leurs etres chers les poussent a une vengeance pleine d'obstacles et de dangers, dont les péripéties leur offrent par ailleurs un antidote a leur sentiment de vide existentiel. Quant aux deux héros négatifs qui forment un couple diabolique, ils sont la matiere du mystere dans lequel baigne le récit. le lecteur devra attendre le dernier tome du roman pour espérer avoir la clé de ce mystere. Bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mimi5751
  11 septembre 2019
Tout en suivant nos 4 héros ( Garensen, Twep, Monti et Hezner) nous connaissons aussi l'histoire de Monti et qui est croyez moi pas triste.
C'était un petit garçon qui vivait dans les collines de Sicile avec sa mère et sa grand mère qui connaissent les herbes, ont le don de guérir et celui faire des fétiches. le curé venait toujours les voir et il instruit Luigi en le prenant comme élève car il sent un grand potentiel chez ce gamin. Les années passent et le village se dépeuple voilà que le curé qui croyait plus aux choses paiennes fait faire par Léonora un Thérapoi féminin, la fait animer et la met dans une statue de la vierge pour que le village redevienne un petit bourg bien vivant mais comme tout fétiche elle se retourne contre celui qui l'a fait et il arrive un drame et Luigi se retrouve orphelin, obligé de se sauver à Palerme ou après avoir longtemps errer dans les rues il arrive à embarquer pour les Etats Unis. Là il doit encore galérer quelques temps mais il rentre dans la main noire et devient un de ses tueurs, va en prison, échappe à la peine de mort et c'est a ce moment là que son destin prend vraiment un grand tournant.
Je trouve ce 3ème roman très prenant et très intéressant.
Jusqu'à présent j'aime beaucoup cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aldanaryel
  15 août 2009
Pour ce troisième récit, nous avons droit à un nouveau personnage : Lugi, Lewis "Don" Monti.
Le système est le même que dans le tome précédent : l'intrigue passée du nouveau personnage qui prime sur la chasse menée par David Tewp et ses alliés.
Après les nazis, c'est le monde tout aussi passionnant de la Mafia qui est dans la ligne de mire de Philippe Cavalier.
Et comme précédemment il nous livre un récit crédible, réaliste et empli de détails historiques reconnus avec des noms mythiques (Balsamo, Luciano et Meyer, Capone, les Incorruptibles...).
Au fil du roman, l'auteur nous démontre même qu'il maîtrise de mieux en mieux les ficelles du thriller. Et donc les derniers points faibles de cette série sont emmenés au large.
Des quatre tomes, celui-ci est incontestablement le meilleur.
Il est entré d'emblée dans mon Panthéon personnel à la première place... ce qui relève de l'exploit (cette place était réservée depuis 6 ans à Thomas Harris et son Hannibal).
Commenter  J’apprécie          30
Davalian
  25 septembre 2011
Sans aucune doute le meilleur roman d'un cycle méconnu. La série en elle même est sublime, même si elle compte un certain nombre de pages.
Après le monde des Indes et celui des nazis, nous voici plongés dans le monde de la mafia... Une réussite, on se croirait dans le Parrain de Puzo et pourtant il s'articule dans le cycle sans aucun problème.
La série vaux le coup, ne serait-ce que pour ce roman !!
Commenter  J’apprécie          60
collectifpolar
  27 octobre 2019
Prison de Blackwell's Island, New York, 1909. Au fond d'une cellule du quartier des condamnés à mort croupit Luigi Monti, immigré sicilien devenu l'exécuteur des basses oeuvres de la Mafia, une organisation criminelle dont les autorités américaines ne savent encore presque rien. Arrêté alors qu'il s'attardait à lire les ouvrages occultes conservés dans la bibliothèque de sa dernière victime, Monti demeure un mystère pour ses geôliers.  Nul ne connaît la véritable histoire de cet homme taciturne, fort et violent. et personne ne saurait deviner qu'il va réussir à résoudre les plus sombres énigmes. Nul, surtout, ne peut deviner ce que réserve l'avenir à cet homme hors du commun...
Troisième personnage destiné à chasser Dalibor et Laüme Galjero, Luigi Monti est celui par qui les plus sombres mystères devraient enfin être percés à jour. Monti va s'allier aux deux héros malheureux des volumes précédents, le Britanique David tewp et le Norvégien Thörum Gärensen, pour finalement retrouver Ruben Hezner, le seul homme capable d'affronter le couple maudit.
Troisième volet du Siècle des chimères, fresque épique relevant autant du roman historique que du romantisme noir, cet ouvrage évoque l'Amérique mafieuse du début du XXe siècle. Sa constitution, son imprégnation progressive dans la sociète américaine, on apprend ici comment la pieuvre réussit à étendre ses tentacules.
On retrouve aussi avec beaucoup de plaisir les protagonistes des tomes précédents auxquels on s'est attaché.
Et des collines de Sicile aux gratte-ciel du New York des Roaring Twenties; de Buenos Aires aux quais d'Istanbul et des marais de Louisiane à l'Italie mussolinienne, le troisième volume du Siècle des chimères enchaîne les aventures à un rythme effréné. Mais l'alliance de Tewp, Gärensen et Monti pour châtier les Galjero saura-t-elle résister aux obstacles qui se dressent sur sa route?
Et si Les Anges de Palerme nous entraîne dans de multiples péripéties, comme moi, le lecteur attendra avec impatience l'ultime épisode de ce cycle passionnant.
Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
miss2redmiss2red   14 juillet 2010
De ma vie, je n'avais vu jusque-là qu'un seul ouvrage: la Bible, que le curé portait en permanence sous son coude ou, quand ses grandes mains étaient occupées, qu'il passait négligemment dans sa ceinture. Naïvement, je pensais qu'il n'existait pas d'autre livre au monde.
- Les livres sont aussi nombreux que les hommes sur terre, m'apprit Vittorio en me voyant ébahi et fasciné. Ils forment un peuple sage et fort comme nul autre, mais ce sont nos yeux à nous, les hommes, qui les font exister... Bientôt, quand tu sauras vraiment lire, ton regard les portera à son tour à la vie, et c'est un pouvoir immense que tu possèderas alors...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
collectifpolarcollectifpolar   27 octobre 2019
Quittant Berlin, Dalibor avait pris le chemin du sud. Seul, sans aide – mais un homme tel que lui n’en avait pas besoin –, il s’était faufilé hors des frontières d’une Allemagne assaillie de toutes parts. Pas une route, pas un sentier alors qui ne fût défoncé par les chenilles des blindés ; pas un horizon qui fût dégagé de lueurs d’incendie ou de panaches de fumée ; pas un carrefour, pas un chemin qui ne fût encombré de réfugiés ou de soldats aux traits hâves, au visage décomposé par la peur et l’épuisement... Aurait-il été invisible cependant qu’il n’aurait pas eu plus de facilité à se frayer une voie hors de ce chaos. Nulle part on ne le remarqua. Nulle part on ne l’arrêta. Les Allemands en déroute pas plus que les Soviétiques victorieux ne l’inquiétèrent. Silhouette opaque dans un monde qui s’était couvert de ténèbres, il atteignit en quelques jours les Portes de Fer du Danube, suivit le fleuve jusqu’à Varna et gagna l’autre rive de l’Euxin sans qu’on lui adressât une seule fois la parole...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   27 octobre 2019
De ma vie, je n'avais vu jusque-là qu'un seul ouvrage: la Bible, que le curé portait en permanence sous son coude ou, quand ses grandes mains étaient occupées, qu'il passait négligemment dans sa ceinture. Naïvement, je pensais qu'il n'existait pas d'autre livre au monde.
- Les livres sont aussi nombreux que les hommes sur terre, m'apprit Vittorio en me voyant ébahi et fasciné. Ils forment un peuple sage et fort comme nul autre, mais ce sont nos yeux à nous, les hommes, qui les font exister... Bientôt, quand tu sauras vraiment lire, ton regard les portera à son tour à la vie, et c'est un pouvoir immense que tu possèderas alors...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   27 octobre 2019
À nouveau ils s’étaient séparés. S’il avait choisi de quitter l’Europe, elle, bien sûr, avait préféré rester. Ce n’était pas la première fois. Leur couple était depuis longtemps rompu à de tels déchirements. Leurs adieux s’étaient déroulés comme toujours, sans cris, sans paroles même. Cela n’avait été qu’une ombre rapide passant sur leurs pupilles. Rien d’autre. Un signe perceptible d’eux seuls pour exprimer une lassitude, un désespoir au-delà des mots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   27 octobre 2019
Il l’aimait autant qu’il la haïssait. Elle avait fait de lui ce qu’il était. Elle l’avait sauvé de la mort et rendu libre – plus libre que personne ne l’avait peut-être jamais été. Mais cette liberté avait pour prix une totale soumission à ses désirs erratiques et à ses ambitions folles...
Commenter  J’apprécie          20

Video de Philippe Cavalier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Cavalier

La chronique de Gérard Collard - le marquis d'Orgèves.mov
Gérard Collard vous avez parlé la saison dernière des différents tomes du héros "Le marquis d'Orgèves" de Philippe Cavalier aux éditions Anne Carrière. La maison d'édition a eu la bonne idée de sortir l'intégrale de la série en un seul livre. Une idée de cadeau à l'approche de Noël... Regardez... La présentation du livre "Le marquis d'Orgèves" par l'éditeur : "On a colporté mille légendes à mon propos et l'on m'a dit pire que le diable. J'ai menti et volé bien souvent, c'est vrai. Et je ne compte plus les femmes dont j'ai brisé le coeur. Dans les batailles, je n'ai jamais baissé ma garde et beaucoup ont vu en moi le dernier justicier du royaume de France. Mais voyez plutôt par vous-même comment, au temps des libertins, des philosophes et des révolutionnaires, vécut, combattit et aima Gauthier, marquis d'Orgèves". Trahisons, complots, séductions, amitiés, batailles épiques et voyages au long cours... Découvrez le plus turbulent des héros de cape et d'épée, dans cette fresque enivrante, où Histoire et romanesque dessinent un XVIIIe siècle féroce et sensuel ! Des vallons d'Ecosse aux déserts d'Afrique orientale, des jardins de Versailles aux forêts d'Amérique, Gauthier relève insolemment tous les défis. Vif comme d'Artagnan, désinvolte comme Fanfan, galant comme Casanova, le marquis d'Orgèves est une comète dont le panache n'a pas fini de miroiter au firmament des fines lames. Vous pouvez commander "Le marquis d'Orgèves" sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2188 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre