AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757864467
Éditeur : Points (31/08/2017)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Le mariage secret de Romain Gary et de Jean Seberg en Corse raconté par le seul témoin et complice de cet événement énigmatique, un agent de renseignement corse qui travaillait pour De Gaulle.
Mariage en douce est un récit captivant sur le secret qui enveloppe toute grande histoire d’amour, sur des noces d’Azur qui finirent dans le sang.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
fanfanouche24
  22 juillet 2016
Déjà une dizaine de jours et plus ... que j'ai achevé cette lecture-enquête , sur un épisode insolite, ayant touché ce couple mythique !
Un 16 octobre 1963, Romain Gary épouse quasiment en secret Jean Seberg
dans un petit village de Corse du Sud, Sarrola-Carcopino...
Ariane Chemin, grand reporter au journal le Monde, a retrouvé le dernier
témoin de cette journée. Dans ce récit, l'auteure nous entraîne dans une
véritable enquête.
Lecture , personnellement, doublement troublante et émotionnante; en premier , de par le sujet: les vies brûlantes de ces deux exilés, et la deuxième raison est toute intime. Au fil de cette lecture, ont défilé dans ma tête et mon coeur moult images de ce petit village que je connais bien : les paysages,les lumières, les oliviers, les fleurs...m'ont assaillie de plein fouet... J'ai passé un temps très précieux dans ce cadre: la dernière année de vie de mon compagnon corse...
Petit village niché entre Ajaccio et Bocognano....d'où l'on peut apercevoir, par temps clair, le golfe d'Ajaccio...
Un texte émouvant, poignant ...On sent d'ailleurs à quel point Ariane Chemin est "secouée" par cette journée si spéciale , restée secrète, mystérieuse qu'elle découvre par tout un concours de circonstances, et par ses recherches tenaces...
" Pourquoi, à la lecture du gros registre ouvert sur la table de la salle des mariages, cette mise à nu administrative m'émeut tant ?
Romain, Jean, un juif, une "mauvaise" Américaine, deux exilés de l'intérieur qui se marient dans les montagnes corses. Deux voyageurs cosmopolites, au sens donné par Valéry Larbaud à ce joli mot lessivé depuis par les antisémitismes et les xénophobes" (p. 108)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
charlitdeslivres
  14 juin 2016
C’est avec grand plaisir que je vous parle de ce roman, qui m’a été envoyé par les éditions des Equateurs. Depuis sa parution et son passage dans LGL, ce roman me faisait de l’œil. Je voulais connaître ce destin tragique de deux personnes liées par le mariage pendant quelques années. Comprendre leur rencontre, ressentir leur amour et finir par accepter leurs peines.
Ce livre est un récit, celui de Gary et de Seberg. Celui de leur rencontre, de leur mariage, d’un amour naissant. Un amour que personne ne soupçonnait. Une histoire qui s’est déroulée tellement vite, tellement cachée. Entre divorces, cachotteries et paillettes, la vie de ce couple ne fut pas de tout repos, et c’est avec talent que l’auteure nous retranscrit cette histoire.
Ce roman nous dresse également un beau tableau des années après guerre. L’explosion des arts et la libération des genres. Seberg tourne avec les plus grand et attire les réalisateurs, Gary connait l’explosion de son travail avec un prestigieux prix Goncourt. C’est dans cet univers toujours sous les projecteurs, que l’on va nous présenter ces deux âmes perdues. Entre la France et les Etats Unis, toujours dans la recherche d’une mise en avant. Et pourtant c’est dans la clandestinité que le couple saura avoir un enfant, ou encore se dire « oui ». On nous présente ce monde compliqué où tout le monde veut être vous, mais ou personne ne comprend le poids de cette envergure.
Avec une plume sublime, l’auteure nous dresse un portrait tout en finesse de ces deux âmes perdues. Deux âmes qui auraient pu se sauver, mais qui se sont enfoncées dans un mal être lié à leur époque. Deux âmes qui ne parvenaient pas à vivre juste pleinement et librement leurs vies. Ces deux personnes qui été perdues avant de se rencontrer, qui ont cru qu’elles allaient enfin pouvoir se libérer, pour finir tragiquement. Le récit est d’une beauté et d’une richesse extrêmement agréable. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans ce récit. Un récit triste et bouleversant mais qui nous est décrit avec douceur et poésie.
Je ne connaissais peu voire pas du tout ces deux malheureux et je me suis donc régalée de cette découverte. Merci encore pour cet envoi qui me révèle une fois de plus la beauté de ces livres qui nous présente autre chose. Ces récits qui surprennent, nous font découvrir et apprécier ces petits moments de lecture. Un moment bien apprécié, que j’ai adoré !
Lien : https://charlitdeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          223
Bazart
  06 novembre 2017

  La rencontre entre le prix Goncourt Romain Gary,compagnon de la Libération et auteur d'une oeuvre dont l'importance est cruciale, et l'actrice du Midwest qui fut la Jeanne d'Arc de Preminger et l'héroine d'"A bout de souffle" reste plus de 50 ans après une énigme totale que la journaliste Ariane Chemin essaie de percer dans ce roman fiction, en enquêtant auprès des témoins de leur mariage en Corse en 1963 et notamment .un agent de renseignement corse qui travaillait pour De Gaulle.
 Ariane Chemin déboule donc  en Corse,où se déroula le mariage de ces deux personnages forcément et férocement emblématiques des années d'après-guerre
.Une belle idée de départ terriblement romanesque  dommage que..l'on reste à la surface  et qu'on se contente d'un récit finalement assez plat et superficiel, dont la passion  fait défaut..
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          270
KRISS45
  01 octobre 2017
Jean Seberg et Romain Gary se marient secrètement en 1963 à Sarrola. La journaliste du Monde Ariane Chemin enquête sur les mystères de leur union : pourquoi "en douce", pourquoi en Corse ?, sans parents ni amis excepté le général Charles Feuvrier et son épouse Françoise.
Jean et Romain Gary, tous deux déjà connus forment un duo mythique, un couple à la Fitzgerald : célèbre, glamour, mondain. Alors que chacun a déjà derrière lui une vie amoureuse bien chargée, une passion intense et charnelle réunit la femme fragile et l'homme ambitieux.
Ariane Chemin ne se contente pas d'une chronique people, elle intègre les éléments historiques qui ont jalonné la vie de ce couple explosif : leurs engagements politiques respectifs à savoir la Résistance et l'attachement aux valeurs gaullistes pour lui, le soutien aux mouvements anti-racistes pour elle.
Ce n'est pas seulement la morale gaulliste d'un côté et la morale WASP américiane de l'autre qui les obligent à se cacher, c'est aussi le désir de Romain d'échapper à sa notoriété et à l'assaut des paparazzi, et d'autres motifs encore que révèle la lecture.
Le récit est factuel. L'auteure ne s'étend pas sur les états d'âme mais les laisse deviner au lecteur qui ressent avec force la tension créée par cette alliance entre un mystificateur et une Jean jugée schizophrène, nymphomane, évidemment accablée par le mal de vivre.
Alors qu'ils sont déjà divorcés mais encore amis, l'écrivain William Styron évoque sa rencontre, dans "face aux ténèbres" : "tout ce que sa beauté blonde pouvait avoir de fragile et de lumineux avait été englouti par un masque de bouffissure. Elle se déplaçait comme une somnambule, parlait peu et avait le regard vide de quelqu'un qui, à force de tranquillisants est à deux doigts de tomber dans la catalepsie."
Est-ce le monde impitoyable du cinéma, la traque des services secrets américains ou sa relation complexe avec les hommes qui ont précipité sa chute ? Vous trouverez un élément de réponse en lisant "mariage en douce", un récit émouvant et sensible sur un écrivain fascinant et une jeune et jolie star de l'écran, morte tragiquement à 41 ans et presque 40 films à son actif.
Je remercie vivement les éditions Points et Masse critique pour cet envoi opportun puisque le livre figurait dans mes listes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
oran
  14 septembre 2017
Etranges noces que celles de Romain Gary et Jean Seberg que nous dévoile Ariane Chemin, grâce à une enquête menée de façon originale et avec talent.
Cette recherche de clandestinité, voulue, exigée probablement plus par Gary que par Seberg révèle une fois de plus, le caractère énigmatique, ambigu du personnage public joué par Gary mais aussi de l'homme privé, qu'est Romain.
Entériner une liaison adultérine, pour respecter la norme, la rendre officielle sans flonflon décadent, on peut l'admettre, vouloir échapper à la horde assoiffée de sensation des médias, on le comprend aisément , mais pourquoi alors que tout est mis en oeuvre pour préserver cette tranquillité, savourer ces moments qui devraient être de plénitude, de convivialité, de bonheur partagé, se contraindre ou exiger une cérémonie hâtive , presque bâclée, en terre corse, mutique s'il en est, qui permet de garder le secret ?
Les nombreux flash-back,- c'est le terme ici qui convient à la place d'analepse, employé quand on écrit, parce que ce récit ressemble, étrangement, à un scenario – pourraient laisser penser que les divorces récents de Romain et de Jean, pèsent dans cette décision. Préserver les ex-époux, ne pas leur donner matière à scandale lors de l'évènement ? Peut-être aussi que pour Gary, l'union libre est moins pesante que cette institution et en procédant de la sorte, il pourrait tenter d' échapper à ce fardeau ? Bien d'autres hypothèses sont possibles et chaque lecteur livrera sa propre interprétation, c'est aussi l'un des intérêts de ce petit livre fort intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

critiques presse (1)
Bibliobs   31 août 2017
Le 30 août 1979 mourait Jean Seberg. Elle avait 40 ans. Ariane Chemin a reconstitué le puzzle de son "Mariage en douce", dans un beau petit livre qui vient d'être réédité poche.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   06 novembre 2017
J'en implore dans une lettre : pardonne moi si tu peux, romain, par la souffrance que je t'ai infligée. je n'ignore pas que c'est plus facile à dire qu'à faire.Gary repète comme un mantra : nous sommes trop proches pour qu'un divorce puisse nous séparer. ils n'avaient pas eu le temps de se préoccuper l'un de l'autre: le dénouement était inéluctable, mais la dissolution du régime matrimonial était une issue trop banale pour eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
NadaelNadael   15 juin 2016
« Personne n'avait rien su de ce mariage en douce. Le monde entier avait raté l'union de La promesse de l'aube et d'À bout de souffle. Il aurait dû faire la « une » de tous les magazines, de Life à Paris-Match, de Jours de France à Vogue, et même du Harper's Bazaar, mais aucun photographe n'avait saisi de cliché de la fête, aucun témoin n'avait raconté les noces de ces deux mythes. L'actrice et le romancier, un duo de légende, et pourtant aucun récit, aucune trace. Le crime était presque parfait. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ChezLauretteChezLaurette   15 novembre 2017
Le monde entier avait raté l'union de La Promesse de l'aube et d'A bout de souffle. Il aurait dû faire la "une" de tous les magazines, de Life à Paris Match, de Jours de France à Vogue, et même du Harper's Bazaar, mais aucun photographe n'avait saisi de cliché de la fête, aucun témoin n'avait raconté les noces de ces deux mythes. L'actrice et le romancier, un duo de légende, et pourtant aucun récit, aucune trace. Personne n'avait rien su de ce mariage en douce
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
fanfanouche24fanfanouche24   27 juin 2016
Ensemble, ils avaient tant travaillé à sculpter leur couple en œuvre; pourquoi ce mariage pareil à une esquive- Jean et Romain, deux clandestins dans le maquis ? (p. 12)
Commenter  J’apprécie          140
NadaelNadael   15 juin 2016
« En un printemps, Jean est élue Américaine préférée des françaises. Les étudiantes chantonnent « New York Herald Tribune ! » comme Patricia sur les champs Élysées, si du moins elles ont pu voir le film, interdit aux moins de dix-huit ans. On traverse les rues en dansant sur les passages cloutés, d'un pied sur l'autre, comme la petite pigiste vendeuse de journaux. Les filles s'habillent chez Prisunic, oublient leur soutien-gorge et volent l'accent et les fautes de français de Jean : « Qu'est-ce qu'il a dit ? - Il a dit Vous êtes vraiment dégueulasse. - Qu'est-ce que c'est dégueulasse? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Ariane Chemin (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ariane Chemin
Ariane Chemin - La communauté
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
801 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..