AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782729609764
194 pages
Interéditions (11/02/2009)
3.25/5   6 notes
Résumé :
Provocateur, bousculant nos petites habitudes et nos mécanismes de défense, Deepak Chopra nous propose un conte initiatique qui nous révèle à nous-même et nous fait cheminer du rire à la paix intérieure. Suivez les pas de son héros. Répondez comme lui aux énigmes posées par un mystérieux envoyé du destin. Découvrez les antidotes à vos peurs. Apprenez à lâcher prise pour vivre sur un mode joyeux... Et vous serez en harmonie avec la joie qui emplit l'univers.
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alexmotamots
  05 juin 2009
Mike est un comique à succès à Los Angeles. Mais un jour, contre toute attente, son père meurt d'une crise cardiaque. Mike est sous le choc et croit deviner, le lendemain, que son père lui parle par l'intermédiaire de la télé. Mais il reste sceptique...
Quelques jours plus tard, sur la plage, il rencontre Francisco qui semble tout connaître de lui et lire dans ses pensées. Celui-ci lui propose alors une bien étrange énigme...
Mon avis :
Un roman qui surf sur la vague de la recherche du bien être, où comment trouver le chemin, la voie... Ses préceptes ne sont pas ininterressants, bien qu'un peu réchauffés.
Un livre bien écrit, toutefois, qui aidera ceux qui sont "en recherche d'eux-même", même si moi, je n'en ressort pas totalement convaincu...

Lien : http://motamots.canalblog.co..
Commenter  J’apprécie          30
Manika
  27 mars 2020
Le narrateur vient de perdre son père, pour l'aider dans son deuil il va rencontrer un être étrange qui va le guider vers le pardon, le lâcher prise et la joie.
C'est une sorte de conte initiatique sans grande profondeur assez agréable à lire, (je me suis prise à sourire à plusieurs reprises) mais qui manque de profondeur par rapport à ce Deepak Chopra écrit habituellement. Un roman feel good dans le genre "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" de Raphaëlle Giordano. Même les 10 règles en fin de roman m'ont paru un peu creuses et convenues.
Une parenthèse agréable"able entre 2 romans plus prenants dont il ne reste pas quand choses d'ici quelques semaines.
Lien : http://keskonfe.eklablog.com..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   11 janvier 2014
— Tu m'as rendu ma liberté, dit le génie. Au lieu d'exaucer trois de tes voeux, je ne t'en accorderai qu'un, mais il peut s'agir du plus grand souhait du monde.
L'homme réfléchit quelques minutes :
— Je ne suis jamais allé à Hawaï. Construis-moi un pont pour que je puisse y aller aussi souvent que je veux.
— Tu as perdu l'esprit ? s'écrie le génie. Ça représente la moitié de l'océan
Pacifique. Personne ne peut construire un pont de cette longueur. Fais un autre voeu.
L'homme réfléchit encore :
— Ça y est. Je veux savoir ce que les femmes pensent vraiment.
— Ton pont, tu le veux comment ? À une ou deux voies de circulation ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   11 janvier 2014
La stratégie principale de la peur est de donner aux illusions l'apparence de la réalité. Mais une souffrance imaginée n'est pas une souffrance réelle. La mort imaginée n'est pas la mort réelle. Lorsque tu cèdes à la peur, soit tu te projettes dans l'avenir, soit tu réactives le passé. Ici et maintenant, tu es en sécurité. Quand la peur tente de te persuader que ces illusions sont réelles, tu perds le contact avec le présent. Le monde se transforme en une gigantesque salle d'attente de dentiste remplie de patients anticipant la douleur à venir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   11 janvier 2014
Le passé est un mauvais guide de l'avenir ; pourtant, c'est sur lui que la
plupart de nous nous fondons pour conduire nos vies. En vous libérant des énergies bloquées, vous vous libérez de votre passé.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   11 janvier 2014
Les dépendances sont des substituts artificiels. Tu restes bloqué sur des
choses qui ne t'apportent jamais ce que tu désires véritablement. Comme tu ne
peux pas avoir de vraies roses, tu en achètes en plastique ; tu ne peux pas avoir de pensées douces, alors tu te bourres de sucre ; tu ne sais pas comment être heureux,alors tu fais rire les autres.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   11 janvier 2014
Apprenez à considérer la colère uniquement comme une énergie, comme de l'électricité. L'électricité n'a rien à voir avec vous. La colère non plus. Elle est universelle et se colle à tout ce qui semble injuste ou abusif. La peur, quant à elle, s'agrippe à tout ce qui semble dangereux ou suscite de l'insécurité.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Deepak Chopra (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Deepak Chopra
Et si vous changiez votre vision de l'amour pour pouvoir le vivre pleinement ?
Ce livre va agir en vous comme une méditation introspective. En changeant votre perception de l'amour, il va vous permettre de vivre l'amour au-delà de vos frustrations, de vos échecs et de vos craintes. Quand on change de perception intérieure, on change de vie.
Jérôme Oliveira est auteur et réalisateur de documentaires télé, enseignant de yoga et il organise des conférences-méditations avec des personnalités internationales considérées comme les plus inspirantes de notre époque comme Deepak Chopra, Eckhart Tolle, Neale Donald Walsch ou encore Marianne Williamson. Il partage ses prises de conscience les plus profondes au sujet de l'amour, qui sont le fruit de son expérience, notamment avec la méditation, et de tous ses échanges avec les maîtres spirituels les plus influents de notre époque.
+ d'infos : https://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782416001475/brulant-d-amour
+ Lire la suite
>Religion>Religions : généralités>Essais, conférences, discussions, discours (31)
autres livres classés : optimismeVoir plus





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
240 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre