AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782021351118
336 pages
Éditeur : Seuil (05/10/2017)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Après Une enfance de Jésus, premier volet d’une suite romanesque, nous retrouvons, réfugiés anonymes dans la nouvelle ville d’Estrella, David et ses protecteurs, Simon et Inés.
David est un petit garçon de six ans précoce et indépendant, qui pose sans cesse des questions. Il apprend la langue, il se fait des amis. Le grand chien Bolívar veille sur lui.
Mais il faut scolariser l’enfant de plus en plus rétif à l’enseignement de Simon.
Il entre alo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ay_guadalquivir
  19 janvier 2018
Bon, Coetzee est toujours pour moi LE grand auteur contemporain. Et ce roman conforte ma relation à son écriture.
L'éducation de Jésus poursuit L'enfance de Jésus, récit d'une étrange famille (mère, garçon, homme) aux liens incertains, arrivés dans cet endroit on ne sait comment. Ce pays qui pourrait être un refuge, une colonie, l'Alcatraz de demain, qui sait.
Le sujet de ce roman est l'éducation de l'enfant. Comment s'y prendre pour éduquer un enfant? Autour de ce thème, Coetzee va une nouvelle très loin dans les grands sujets de littérature. Qui est l'autre ? Quel lien entre les individus ? A quoi servent les mots ? ...
Et j'ai trouvé aussi des échos à L'enfant bleu d'Henry Bauchau, un livre tellement sublime.
Commenter  J’apprécie          50
maeve81
  01 avril 2018
Un univers un peu étrange et à la fois très stimulant... ce que j'en ai compris .... en fait que des questions !!! que signifie grandir, apprendre, être parent ???
L'esprit lutte avec l'émotion..
La vrai question, comment grandir dans un monde sans morale, sans passion ?
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (4)
Lexpress   03 décembre 2018
En dépouillant son récit de toutes les fioritures possibles, Coetzee remonte à la question des origines du monde. Apre et ironique, péchant parfois par un excès d'opacité, sa langue ouvre des univers mentaux inexplorés.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LaPresse   01 février 2018
Le Prix Nobel de littérature (2003) dessine une histoire où l'absurde, la philosophie, les nombres et les mots s'entremêlent. Le petit David est plongé très tôt dans un monde où les questions restent parfois sans réponse.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LaLibreBelgique   24 octobre 2017
Avec "L’éducation de Jésus", le grand écrivain poursuit sa fable, épurée, philosophique. Comme si, au soir de sa vie, seules les questions ultimes l’intéressaient encore.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Liberation   09 octobre 2017
L’Education de Jésus est le nouveau roman de J. M. Coetzee, quatre ans après Une enfance de Jésus. La situation ne change pas : la famille est toujours composée du père qui n’est pas le père, de la mère qui n’est pas la mère.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
oreeoree   27 novembre 2019
Chacun de nous a fait l'expérience d'arriver dans un nouveau pays et de se voir attribuer une nouvelle identité. Nous vivons, tous autant que nous sommes, sous un nom qui n'est pas le nôtre. Mais nous nous habituons vite à cette nouvelle vie inventée. Votre fils est une exception. Il ressent avec une intensité particulière la fausseté de cette nouvelle vie. Il n'a pas succombé à la pression d'oublier. Ce dont il se souvient, je ne saurais le dire. Mais cela inclut ce qu'il pense être son vrai nom. Quel est ce nom? A nouveau je ne saurais le dire. Il refuse de le révéler- ou il est incapable de le révéler, je ne sais pas exactement. Peut-être, au final, vaut-il mieux que son secret reste secret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NievaNieva   05 janvier 2018
Parlons plutôt des Arroyo. J'apprends qu'ils ont dû fermer l'Académie. Quel dommage ! J'aimais bien l'Académie. J'aimais me trouver parmi les jeunes, les petits danseurs, tous si heureux, si pleins de vie. J'aurais souhaité, enfant, aller dans une académie de ce genre. Qui sait, j'aurais pu devenir quelqu'un de différent. Cependant, cela ne vaut pas la peine de regretter le lait renversé. Ce qui est fait est fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NievaNieva   01 janvier 2018
Une nouvelle vie est-elle possible à Estrella ? À Novilla, il s'est appuyé sur le Bureau des relocalisations pour dénicher un logement. Inés, l'enfant et lui trouveront-ils un toit par ici ? Le Bureau des relocalisations est un organisme de bienfaisance, la quintessence de la bienfaisance sur un mode impersonnel. Mais sa générosité s'étend-elle à ceux qui se soustraient à la loi ?
Commenter  J’apprécie          30
Lis_tes_raturesLis_tes_ratures   29 novembre 2018
La danse n'est pas affaire de beauté. Si je voulais créer de belles figures en mouvement, j'emploierais des marionnettes, pas des enfants. Les marionnettes, à l'inverse des humains , peuvent flotter et glisser. Elles peuvent tracer dans l'air des dessins d'une grande complexité. Mais elles ne peuvent pas danser. Elles n'ont pas d'âme. C'est l'âme qui apporte la grâce à la danse, l'âme qui suit le rythme, instinctivement , d'un pas jusqu'au suivant et encore au suivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de J. M. Coetzee (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de J. M. Coetzee
L'acteur britannique de 59 ans ans, qui fut pendant dix ans le directeur artistique du Globe Theatre à Londres, est venu présenter à Deauville le film Waiting for the Barbarians de Ciro Guerra, adapté du roman de l'écrivain sud-africain J.M. Coetzee. Dans ce film, Mark Rylance incarne le personnage du Magistrat, qui assiste impuissant à la mécanique de destruction sadiquement mise en place sous ses yeux par le colonel Joll (Johnny Depp), face à une prétendue invasion barbare... Héros de la série Dans l'ombre des Tudors, nouveau chouchou de Steven Spielberg - qu'il a dirigé dans le Pont des espions, le Bon gros géant ou Ready Player One -, le comédien répond à notre questionnaire sur petits papiers colorés, en évoquant son rôle dans Dunkerque, de Christopher Nolan, ou sa collaboration avec Patrice Chéreau.
+ Lire la suite
autres livres classés : questionnementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

J.M. Coetzee, qui êtes-vous ?

Dans quelle ville est-il né ?

Londres
Adélaïde
Saint-Pétersbourg
Le Cap

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : J. M. CoetzeeCréer un quiz sur ce livre