AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782874263071
70 pages
Éditeur : Alice (29/09/2016)
3.5/5   29 notes
Résumé :
« Il y a du sang trois étages plus bas. Il paraît que c’est de ma faute. Enfin, en partie. »
Un fait divers horrible vient d’avoir lieu. Il est minuit heure 32 et l’agent de police essaie désespérément de faire parler Clara. « Je ne sais pas ». Quatre mots tout simples qu’elle voudrait prononcer. Mais, même ça, elle n’y arrive pas.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,5

sur 29 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Juin
  31 mai 2019
" Je ne sais pas " voici la réponse de Clara à l'inspecteur de police qui l'interroge.
" Je ne sais pas" voici la réponse de la mère de Clara, à qui elle demande une fois par an pourquoi elle et son père se sont séparés.
Entre ces 2 mêmes questions il y a le désarroi, la peur, le mal-être de Clara. Et lorsque du haut de sa fenêtre elle est témoin d'une agression très violente contre une prostituée elle est tétanisée. Silencieuse, trop, et sans réaction à cet instant précis.
Et si Corinne Tassin était morte? Et si Clara avait crié? Pris une photo ? Appelé la police? Et si enfin elle sortait de ce silence et de toutes ces histoires qui la hantent.
Portrait d'une adolescente torturée, en mal de père et d'une relation plus simple avec cette mère malheureuse, elle aussi.
Corinne Tassin est peut-être la clé de toute cette histoire pour un soupçon d'humanité?
Une belle écriture pour secouer ce monde où souvent on ne sait pas.... mais où l'on cause à tort et à travers.
Commenter  J’apprécie          181
orbe
  14 janvier 2017
Clara a été témoin d'une agression en bas de chez elle. Alors que sa mère et un flic lui demandent de les aider à arrêter cet homme, elle se mure dans un silence incompréhensible.
Que s'est-il passé ? Pourquoi refuse t-elle absolument de parler ?
Plus qu'une enquête, ce court roman évoque la question de la "bonne" réaction à avoir face à un événement violent imprévu. Qu'est ce qui fait que certains réagissent et d'autres pas ?
Le point de vue de l'adolescente est complexe. Nous allons au fur et à mesure de l'histoire apprendre plus sur son histoire, sa relation avec ses parents et sa personnalité.
La parole est donnée à la fin à la victime qui apporte de nouvelles nuances et aborde avec justesse le thème des femmes seules, la brutalité et la loi de la rue.
Au final c'est le langage lui-même qui est mis en accusation avec un récit bien rythmé et relativement lancinant ce qui apporte une profondeur à l'histoire.
Un bon outil aussi pour entamer un débat sur le pouvoir des mots et du silence et l'importance de savoir dire non.
A partager !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Ferou
  23 octobre 2016
Je ne sais pas est un récit bien plus court que je ne l'avais cru en lisant le résumé.
C'est le premier point qu'il me semble important de mettre en avant, c'est une histoire de moins de 100 pages retraçant les impressions et les souvenirs d'une petite fille un peu perdue au porte de l'adolescence et qui a, malheureusement, assistée à une scène d'une rare violence sans réussir à agir. C'est un phénomène que peu de gens comprennent, mais autant enfant qu'adulte lorsque l'on fait face à une situation dangereuse ou violente, on a beau savoir qu'on devrait agir, on reste figé, on n'ose pas et c'est humain. C'est même compréhensible. On ne réussit pas à assimiler ce qui se passe et on ne peut donc pas agir.
C'est le cas de Clara, jeune adolescente qui se cherche encore, n'arrive plus vraiment à dormir et se noie dans des souvenirs et des questionnements qu'elle ne comprend pas et n'ose pas poser.
Au final, je m'attendais à une sorte de thriller, d'énigme ou même d'enquête, mais ce n'est pas ça. Ce roman est une tranche de vie. Ce roman se passe sur une nuit. On commence par le crime, celui de cette jeune femme frappé, molestée et laissée pour morte en plein milieu de la rue, une prostituée. Clara a tout vu, puisqu'elle regarde par la fenêtre lorsqu'elle ne trouve pas le sommeil, ce qui semble être tous les soirs. Elle est donc interrogée par un policier, cependant elle ne peut pas parler, elle ne peut même pas dire ce qu'elle a vu, ce qu'elle pense, qu'elle ne sait pas. Elle n'arrive pas à ouvrir la bouche. Pas seulement parce que la scène était trop choquante pour elle, mais plutôt parce qu'elle a tellement de questions à la bouche, tellement de peur enfouie en elle, que tout se bouscule et forme un mur entre elle et la parole.
On bascule donc souvent du présent, aux souvenirs de la fillette pour mieux comprendre sa réaction. On y découvre des fêlures banales mais impossible à surmonter seule, un besoin d'aide que personne n'avait identifié.
En bref, Je ne sais pas n'est pas une enquête, ce n'est pas non plus un roman. C'est un récit court et touchant que je pensais tout autre mais que j'ai tout de même apprécié par sa douceur et son authenticité. Je vous le recommanderais bien mais je trouve que 10€ pour 70 pages est très cher payé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LightandSmell
  15 février 2017
A la lecture du résumé, je m'étais attendue à une histoire policière alors que l'agression d'une prostituée est avant tout un moyen pour l'auteure de laisser s'exprimer Clara même si ce n'est que dans sa tête. Ce point ne m'a pas du tout dérangée d'autant que Clara s'est révélée être une adolescente torturée, mais également intéressante.
L'auteure alterne les chapitres entre l'instant présent où Clara est interrogée inlassablement par sa mère et un policier avec d'autres périodes de son passé. L'alternance entre présent et passé est très bien amenée et pousse les lecteurs à essayer de comprendre, ou du moins entrevoir, comment la jeune fille est devenue ce qu'elle est aujourd'hui.
Clara semble d'ailleurs avoir elle-même beaucoup réfléchi à la question comme ses pensées le laissent deviner. Elle arrive à analyser, presque froidement parfois avec cynisme, sa personnalité, ce qu'elle considère comme ses faiblesses, les différents événements marquants de sa vie… Il se dégage de la jeune fille une impression de maturité, mais aussi un sentiment de grande solitude et une profonde tristesse. Personne n'est aussi dure avec Clara que Clara !
Alors évidemment, l'adolescence est une période parfois difficile, mais on comprend très vite que le mal-être de Clara dépasse un cadre normal et qu'elle a besoin d'aide. Enfin, le lecteur et même une prostituée, qui ne connaît de la jeune fille qu'un visage, le perçoivent rapidement. La situation ne semble pas aussi limpide pour la mère de l'adolescente qui est elle-même déjà bien trop engluée dans le chagrin pour voir celui de sa fille…
Je dois avouer que la mère de Clara m'a fortement agacée, même si en fin d'ouvrage on comprend qu'elle fait simplement ce qu'elle peut. Alors que sa fille s'enferme dans un profond mutisme, elle n'essaie pas de l'aider et de l'apaiser. A l'inverse, elle se lance dans une véritable inquisition comme si le silence de son enfant était un reproche sourd qu'elle lui adressait. Heureusement, un élan de lucidité, ou du coeur, finit par lui faire faire un premier pas vers sa fille… le premier pas libérateur pour la jeune fille.
Je vais m'arrêter là pour ne pas trop vous en dévoiler d'autant que le livre est assez court et se lit rapidement. C'est une lecture intense et particulière dans le sens où on entre vraiment dans la tête du personnage principal et que son introspection peut parfois nous mettre mal à l'aise ou nous faire réagir. L'histoire, dans une certaine mesure, pourra également faire écho aux adolescents qui se sentent mal dans leur peau.
En conclusion, Je ne sais pas est un livre qui ne vous laissera pas indifférent et ne pourra que susciter en vous différentes émotions. Destiné d'abord aux adolescents, je conseille sans hésiter ce roman aux adultes qui aiment les personnages un peu torturés et dont la psychologie est au centre de l'intrigue.
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mariemangetonpain
  31 août 2020
C'EST du BELGE
J'adore cette auteure. J'aime son écriture. J'aime les sujets forts qu'elle exploite. Avec Justesse, force et émotions. Beaucoup d'émotions mais pas à l'écoeurement. J'aime le fait qu'elle me replonge des années en arrière et qui fait qu'elle arrive à mettre des mots, des phrases, sur des parties de ma vie que j'ai passé sous silence.
J'aime le rythme effréné de son écriture. Ce qui rend la lecture addict.
Dans ce roman, Clara, s'est tue, Clara n'a rien dit, n'a pas réagi. Comme elle a vu faire par ses parents. Pourquoi son père est parti? Elle pose la question à chaque anniversaire. Et à chaque fois, c'est la même réponse : PARCE QUE.
"je me tais maman parce que je me terre, parce qu'une marée de chagrin inonde ma gorge et que les mots ne veulent pas sortir, trop difficile à prononcer, surtout avec le silence de mort installé entre nous."
Alors, oui, quand un drame se passe, Clara se tait. Quand on lui pose la question, POURQUOI? Clara se tait.
J'ai vraiment été plongée dans cette Clara.
Tout n'est pas si blanc ou noir!
Merci Marie Colot, pour cette lecture!
https://mariecolot.com/livres/je-ne-sais-pas/
Roman ado – Editions Alice Jeunesse – Collection le Chapelier Fou – Octobre 2016 – 69 pages.
« Il y a du sang trois étages plus bas. Il paraît que c'est de ma faute. Enfin, en partie. Assez pour m'empêcher de dormir – comme pas mal d'autres choses d'ailleurs. »
Un fait divers très violent vient d'avoir lieu. Il est minuit trente-deux et l'agent de police essaie désespérément de faire parler Clara. « Je ne sais pas ». Quatre mots tout simples qu'elle voudrait prononcer. Mais, même ça, elle n'y arrive pas. Que s'est-il passé ? Pourquoi refuse t-elle absolument de parler ?
Plus qu'une enquête, ce court roman évoque la question de la « bonne » réaction à avoir face à un événement violent imprévu et se plonge dans l'intériorité de cette adolescente qui, au fil du récit, livre son histoire et des éléments de compréhension de sa réaction.
« Un bon outil aussi pour entamer un débat sur le pouvoir des mots et du silence et l'importance de savoir dire non. » (Nouveautés Littérature Jeunesse)
« Marie Colot signe avec ce texte un court roman bouleversant. A partir d'un fait divers tristement banal d'une violence extrême, elle parvient à construire un récit introspectif poignant. le format court, le propos percutant, la narration à la première personne entraîneront dès la première page les lecteurs adolescents ! » (Ricochet)
Lien : https://mariecolot.com/livre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet   23 novembre 2016
Le format court, le propos percutant, la narration à la première personne entraîneront dès la première page les lecteurs adolescents !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JuinJuin   31 mai 2019
Un jour, pendant que je l'observais, Corinne Tassin m'a interpellée. Elle a posé ses mains sur ses hanches et elle a crié :
- Cocotte, c'est pas la peine de me reluquer. je fais que les hommes, moi !
( p 21)
Commenter  J’apprécie          40
mariemangetonpainmariemangetonpain   28 août 2020
Cette paralysie, c'est l'histoire de ma vie , ma marque de fabrique et ma plus grande déception.
Commenter  J’apprécie          10
mariemangetonpainmariemangetonpain   28 août 2020
Ca m'est égal, tenez pas compte de mon avis. de toute façon, je n'en ai pas.
Commenter  J’apprécie          00
VivrelireVivrelire   07 mars 2017
Un silence affligé
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Marie Colot (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Colot
L'illustratrice Françoise Rogier met en images avec ses pinceaux l'album « La forêt de travers » lu par l'autrice Marie Colot.
Une rencontre diffusée dans le cadre de la Foire du Livre de Bruxelles 2021.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Deux secondes en moins 3

Quel est le titre du manga que Soline apporte à Igor quand il est à l’hôpital ?

Monster hunter orage
Monster hunter
Monster allergy
Monster

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Deux secondes en moins de Marie ColotCréer un quiz sur ce livre