AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hilda Barberis (Traducteur)Élisabeth Gaspar (Traducteur)
ISBN : 2070552608
Éditeur : Gallimard Jeunesse (03/01/2003)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Gagner le gros lot dans un pari truqué, abuser le pauvre paysan en se disant curé ou se nourrir de la volaille du voisin...
Pour certains, maîtres dans l'art de jouer des mauvais tours, toutes les ruses sont bonnes, même les plus sournoises. Mais gare ! Il est parfois dangereux de se croire plus malin que les autres. Et le dindon de la farce n'est pas toujours celui qu'on imaginait...

Source : Folio, Gallimard
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
anlixelle
  17 janvier 2017
Après avoir lu le FORMIDABLE Hors - série estival du magazine LIRE (juin 2016) sur Roald DAHL, le géant de la littérature de jeunesse, me voici encore immergée dans son univers et sa délicieuse écriture.
Voilà qui fait du bien même (et surtout ?) quand les années d'enfance sont un peu loin derrière nous.
Pour continuer à découvrir son oeuvre, j'ai choisi le recueil de quatre nouvelles pour enfants Tel est pris qui croyait prendre.
L'éditeur annonce onze ans comme âge pour démarrer cette lecture. Permettez-moi d'émettre un léger doute sur ce point.
En effet, entre l'histoire de l'oenologue amateur des vins de Bordeaux, celle de la femme adultère et du prêteur sur gage, celle du faux curé pseudo président d'une société pour la protection des meubles rares, et enfin du braconnier de faisans, je pense que ces thèmes ne sont plus vraiment ceux qui intéressent notre jeunesse.
En effet, ces courts récits datent des années cinquante, et ça se sent.
Mais si on les replace dans leur contexte historique, alors, ces quatre récits de mensonges puérils ou vaniteux pourront être appréciés à leur juste valeur et, sûrement même étudiés au collège par des professeurs de français malins, car au-delà du suspens et de l'humour qui s'en dégagent, c'est à une très très jolie plume que nous avons affaire là.
Je me suis régalée et ai ri aussi beaucoup.
Les adolescents qui y goûteront ne pourront, je l'espère, qu'en tirer de grands bénéfices langagiers, et plus encore, car en filigrane se lisent, en sus, un grand humanisme et une sévère critique de l'avidité humaine dans ces portraits fort bien dessinés.
Signalons enfin que la dernière nouvelle "Le champion du monde" a été reprise pour créer, plus tard, le roman "Danny, champion du monde".

Lien : http://justelire.fr/tel-est-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
languedeliee
  21 avril 2012
Ce petit livre regroupe quatre nouvelles sur le thème de la duperie traitées sous différentes formes. ...
Le premier texte s'intitule : le connaisseur.
Ici, 6 personnes se retrouvent autour d'une table pour dîner. le thème sous-entendu est la tricherie et jusqu'à la dernière minute on ne sait pas quel personnage triche. J'ai aussi appris beaucoup de choses sur le vin grâce aux descriptions.
Le deuxième texte se nome : Madame Bixby et le manteau du Colonel.
Dans cette histoire, on découvre trois personnages principaux : une femme, madame Bixby et deux hommes, monsieur le Colonel et monsieur Bixby. A l'aide de tout ce petit monde, l'auteur nous parle de la tromperie et même si l'on comprend rapidement de quelle sorte de tromperie il s'agit, le déroulement et la chute sont bien pensées.
Le troisième texte s'appelle : Un beau dimanche.
Notre cher monsieur Boggis, personnage principale utilise le mensonge pour arriver à ses fins. Dans cette histoire, l'auteur nous montre bien que d'en vouloir toujours plus lié au mensonge n'est pas une super idée... A force de répéter quelque chose, on vous croit !
Le quatrième texte est : le champion du monde.
Pour moi, ce texte est mon favori avec sa fin qui m'a bien plu et que je n'imaginais pas du tout comme ça. Ici, on nous parle de vol avec nos personnages principaux, Claude et Gordon.
Avec des phrases courtes, les textes se lisent très bien et sont remplis d'humour. Ils sont très agréables à lire et j'ai beaucoup aimé cette façon qu'a l'auteur de nous amener petit à petit à la chute de son récit sans que l'on se doute de la fin. Il nous tient par la curiosité et je n'ai pas eu envie de poser mon livre.
Accessible pour tous, je le conseille sans aucun problème aux jeunes lecteurs mêmes ceux qui ne sont pas fans de la lecture.
Ce petit livre de poche de 124p, m'a donné envie de découvrir d'autres textes de l'auteur.
COUP DE COEUR
Lien : http://langue-deliee.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elodie-Liseuse-Lifestyle
  10 mars 2018
Tel est pris qui croyait prendre, est un recueils de quatre nouvelles sur le thème de la tromperie, tricherie et autre manipulation.
La première s'intitule, le connaisseur, le thème étant le vin, nous rencontrons six personnages, se retrouvant autour d'un repas. Un duel autour du vin interpose deux personnes attablées. Jusqu'à la chute finale, nous ne savons qui à triché ou non, qui ment et manipule l'autre. Une joute autour du vin, surprenant, un pari risqué et une fin assez convenue qui ne m'a pas surprise.
En ce qui concerne le deuxième texte, il s'agit de Madame Bixby et le manteau du Colonel. Courte nouvelle qui est l'illustration de la couverture, cette histoire nous montre une femme trompant son mari, entre tromperie, mensonge et trahison, la chute était de nouveaux attendus de mon côté.
Le troisième texte qui est Un beau dimanche, nous fait découvrir un brocanteur qui à trouver une méthode inhabituelle pour se faire beaucoup d'argent. Il se déplace dans les fermes reculé pour y acheter d'anciens meubles, malheureusement pour lui à enchaîner les mensonges cela va se retourner contre lui. Une belle morale.
Le champion du monde est la dernière des nouvelles, deux collègues décident de partir à la chasse, à trop avoir les folies des grandeurs cela ce retourne contre eux. La meilleure à mon sens, la fin était très drôle.
Dans l'ensemble, ma lecture fut mitigée, j'ai trouvé certaines nouvelles, bien écrites mais assez simples et doté de fins faciles à découvrir. Seule la dernière m'a plu du début à la fin. La plume reste fluide, malgré la catégorie jeunesse, il s'agit de texte mur et réfléchi qui correspondrait plus facilement à de jeunes adolescents que des enfants.
Lien : https://elodie-liseuse-lifes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pragmatisme
  13 mai 2010
Tel est pris qui croyait prendre est un recueil de quatre excellentes nouvelles qui ne sont pas particulièrement réservées aux enfants. Je suis même surprise de leur édition en folio junior. Elles ne contiennent rien qui puissent les choquer mais racontent des situations qui n'ont rien d'enfantin ni de merveilleux et sont à mon sens plus adaptées à la lecture d'un adulte ou d'un adolescent. Suspense et humour se conjuguent pour donner à ces quatre nouvelles une vraie dimension. J'avais vu la remarquable adaptation d'Alfred Hitchcok il y a quelques années, avec Audrey Meadows. C'est un moment de lecture inoubliable que je vous recommande.
Lien : http://pragmatisme.over-blog..
Commenter  J’apprécie          60
TheetGourmandise
  23 juin 2011
Roald Dahl nous étonnera toujours!
Ces 4 nouvelles donnent à réfléchir..je ne pense pas que ces récits soient adaptés pour des enfants, mais plutôt pour des ados ou des adultes, du fait de la complexité des caractères des personnages, du style d'écriture et du vocabulaire employé.
Ces récits sont à lire lentement afin de comprendre toute la subtilité de leurs trames
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FLaureVerneuilFLaureVerneuil   16 janvier 2019
... Il avait pris la curieuse habitude de parler d'un vin comme s'il s'agissait d'un être vivant.
Commenter  J’apprécie          30
languedelieelanguedeliee   21 avril 2012
Une fierté mielleuse illuminait la grosse face bovine de Claude.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Roald Dahl (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roald Dahl
La mère de Billy lui avait bien dit de ne jamais ouvrir la barrière du jardin pour aller explorer le grand bois sombre et profond. Pourtant, un jour, c'est exactement ce qu'il a fait...
Découvrez "Billy et les Minuscules", le tout dernier texte de Roald Dahl, illustré pour la première fois par Quentin Blake !
Lire un chapitre : https://bit.ly/2q6UPlD Plus d'infos sur le livre : https://bit.ly/2GEtOfX
autres livres classés : arnaqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Roald Dahl n'a pas écrit que des livres jeunesse

Quel métier exerce Roald Dahl avant de se lancer dans l'écriture ?

Pilote de chasse
Pharmacien
Chocolatier

8 questions
183 lecteurs ont répondu
Thème : Roald DahlCréer un quiz sur ce livre