AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782265089563
160 pages
Éditeur : Fleuve Editions (09/09/2010)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Ecrit juste après la Libération, La Crève est un huis clos à quatre voix, portrait rageur et fulgurant d'une famille qui règle ses comptes dans la chambre sordide où ses membres se cachent des maquisards. Il y a le père, Albert, le coeur dévasté par la catastrophe qu'il pressent. Hélène, la fille, une jolie rouquine trop romantique, maîtresse d'un officier allemand, et Petit Louis, son frère... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
euphemie
  09 septembre 2013
Le premier roman de Frédéric Dard que j'ai lu et qui n'était pas un San Antonio.
Il m'avait habitué dans ses apartés à son humanité et à sa profondeur...mais là j'ai vraiment pris sa dimension d'homme ...sans illusion sur l'homme mais malgré tout plein de tendresse pour ses faiblesses.
Sans jugement , son regard sur le "triste héros" de ce roman...un homme pas encore arrivé à maturité , dans la tourmente de la guerre , qui à fait le mauvais choix...celui d' hurler avec les loups, parce que faible et ignorant , rattrapé par ses choix funestes... confronté à sa fin prochaine... la peur au ventre , celle qu'éprouve le salaud comme le juste, lorsqu'il est "réduit" comme une bête dans son terrier sans issue....Il ne cherche pas à nous le rendre sympathique...il nous fait entrer dans sa crainte grandissante...
Dard nous rappelle à tous que l' homme bon ou mauvais à été un petit enfant...fragile...fort d'un avenir...qu'il ne maitrise pas toujours...qu'il s'en faut de peu pour devenir un salaud ou un juste...
Avant de juger, se poser la question....bien au chaud dans son fauteuil....et moi qu'est ce j'aurais fait...dans les mêmes conditions....?
La guerre révèle l'homme a lui même et le confronte à ses peurs , à ses faiblesses et celles de ses congénères ....cela fait beaucoup de combats à mener....quand on voit, le chacun pour soi et l'apathie sociale actuel, être un juste aujourd'hui...qui peut être sur de sa capacité à l'être
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ChristianAttard
  22 août 2020
A la libération, en Isère, un libraire est arrêté et sommairement jugé puis condamné à mort pour faits de collaboration avec l'ennemi. C'était un petit homme doux et paisible à l'humeur égale. Au moment de l'énoncé de son jugement, il tourne la tête et salue discrètement un jeune homme qui achète souvent des livres chez lui, Frédéric Dard.
L'écrivain sera marqué à jamais par cette rencontre sordide et cette parodie de justice.
A-t-il écrit « La crève » pour clamer son horreur de toute barbarie et rappeler que chacun d'entre nous peut dériver lamentablement à un moment de sa vie ? Probablement.
L'intention était pure mais on ne fait pas de bons romans avec de belles intentions, c'est bien connu.
Ce huit-clos familial se révèle surfait, artificiel et très peu crédible. le ton poétique et philosophique des dialogues ne colle absolument pas aux personnages, présentés comme frustres.
Dard, réputé savoir faire parler ses protagonistes a ici totalement raté son coup. S'est-il laissé emporter par ses émotions, a-t-il voulu démontrer ses capacités littéraires ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ponna
  19 octobre 2016
Est-il encore besoin de crier au monde entier que Frédéric Dard figure haut la main, dans le Top5 des écrivains francophones du 20ème siècle, à côté de Simenon (rajoutez qui vous voulez et faites votre quinté!).
1944, la libération, une famille vit retranchée et voit défiler sous ses fenêtres l'armée triomphante qui chasse les collaborateurs. Ont-ils à craindre?
Chaudement conseillé et tellement bien écrit!
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
euphemieeuphemie   09 septembre 2013
Mais non couine la mère, il n'a rien fait; c'est un bon petit...Je vais avec vous, j'expliquerais à votre général. Il ne faut rien lui demander il ne sait pas parler. Moi je suis sa mère et je comprends tout.....le père caresse les cheveux de son fils comme pour lui donner la permission d'espérer...Petit Louis chancelle et se glace...Mille fois déjà, sa chair a répété l'atroce vérité....Il se traine par terre, sur le sol. Il ne veut pas faire pitié il veut faire horreur. Il veut dégoûter les hommes de sa mort....Il voudrait comprendre, seulement comprendre...Il gueule posément " Mais enfin! puisque je veux pas."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Frédéric Dard (71) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Dard
BePolarTV est la première WebTV consacrée exclusivement au polar. le site www.bePolar.fr propose de l'actu sur les romans, films, BD, séries TV polars, ainsi que des dossiers thématiques comme La petite Histoire du Polar, San Antonio, le Prix SNCF du Polar, etc.
autres livres classés : épurationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Frédéric Dard

Où Frédéric Dard est-il né?

Vire (Calvados)
Moulins (Allier)
Jallieu (Isère)
Beauvais (Oise)

10 questions
66 lecteurs ont répondu
Thème : Frédéric DardCréer un quiz sur ce livre