AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782702142301
408 pages
Calmann-Lévy (01/10/2011)
3.48/5   54 notes
Résumé :

Au XIVe siècle. Tandis que la cité de Cassel dans le comté de Flandre se cotise pour libérer la comtesse Yolande prisonnière du roi de France, la jeune Renaude, servante chez les curés de la paroisse, met au monde une enfant naturelle.

Bannie, elle sauve son enfant, la petite Insbette, en l’abandonnant à une famille de paysans. Grâce à l’aide d’un vieil astrologue-astronome juif et d’un jeune maître-verrier, Insbette en grandissant devien... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,48

sur 54 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
1 avis

Annie Degroote nous dit le destin d'une orpheline, bâtarde, Insbette, en cette fin de XIVè siècle en Flandre

On traverse avec cette étonnante destinée les turbulences d'une aventure à travers l'histoire des Flandres à l'aube de 1373.

- L'esprit du mal y est présent dans les champs et les bois ; à éviter les chemins où soudards et brigands sévissent en nombre. L'esprit du mal appelé "Kludde" prend parfois la forme d'un arbre -

Les vitraux, leurs couleurs, leurs lumières éclairent cette fresque historique d'un savant clair-obscur, et , astronomie, astrologie, enluminure, calligraphie se retrouvent des siècles plus tard consignés sur un parchemin, au creux d'un vieil arbre abattu par la foudre.

L'auteure associe en parallèle à L Histoire, le contemporain.

Nina, journaliste, née le même jour qu'Insbette, va rechercher les traces de la Comtesse de Bar , Yolande de Flandre qui a gouverné la Contrée et avait pris sous son aile la petite Insbette.

Beau roman, lu avec plaisir où l'on découvre que "la jalousie et la peur agissent autant sur l'homme que les planètes" !

Commenter  J’apprécie          220

Fin du XIVème siècle, en Flandre. Renaude, orpheline et servante chez les curés de la paroisse, met au monde une enfant naturelle. Contrainte de prendre la fuite, elle abandonne sa fille, Insbeth, chez des paysans.

De nos jours. Nina, journaliste proche de la cinquantaine, éprouve le besoin de faire un break. Des recherches à mener sur Yolande de Flandre pour l'écriture d'un prochain article est l'occasion pour elle d'un retour dans sa région natale.

Les racines du temps est un roman historique particulièrement bien documenté et qui traite de nombreux domaines : la place des femmes dans la société, l'art des vitraux, l'astrologie-astronomie, la période troublée des deux Papes, et j'en passe.

C'est avec art et fluidité qu'Annie Degroote nous fait passer du Moyen-Age à aujourd'hui et d'Insbeth à Nina.

Un vrai bon moment de lecture enrichissant qui, en plus, donne envie d'aller faire un tour du côté de Cassel ou d'Esquelbecq signalé comme l'un des huit Villages du livre de France et le seul village à posséder ce label au nord de Paris.

Commenter  J’apprécie          160

Roman historique porté par des figures de femmes fortes. La lecture de ce roman a vraiment été plaisante et m'a rappelé par certains côtés l'univers de Follett. le parallèle qui est fait entre époque moderne et moyen-âge m'a parue assez éclairé et plein de bons sens. C'est un roman plein d'émotions et d'érudition avec des personnages que j'ai apprécié suivre, les uns dans la résolution du mystère du parchemin, les autres (et notamment Insbette) dans sa lutte pour une vie de connaissances, de reconnaissance et d'amour.

Un roman qui fait du bien, qui laisse le sourire une fois terminé. Une lecture très agréable sur un contexte historique très intéressant et passionnant de complexité sur une région que je ne connaissais pas vraiment, que j'ai découverte. Cette histoire m'a donné envie d'aller visiter le coin d'Hazebrouck et ses environs (Esquelbeck et sa foire aux livres notamment, allez savoir, je dénicherai peut-être un trésor des temps anciens dans les creux d'un chêne :))

Commenter  J’apprécie          160

Annie Degroote nous offre de belles découvertes historiques :

- sur la société au Moyen-Âge et notamment la place de la femme,

- ‎sur les Flandres sur le plan économique et politique (une région qui est moins représentée dans la littérature que d'autres)

- ‎ sur la situation politique et religieuse qui régnait en France à cette époque.

Il est clair que l'auteur s'est fort bien documentée sur tous ces sujets.

Par contre, je n'ai pas apprécié la manière choisie pour faire le lien entre le Moyen-Âge et l'époque actuelle. Je pense qu'il aurait pu être moins tiré par les cheveux.

La partie contemporaine m'a d'ailleurs semblé superflue pour un roman historique.

En conclusion, j'ai passé un bon moment avec ce livre mais ce n'est pas le meilleur de l'auteur.

Commenter  J’apprécie          130

On ne peut rester insensible au sort de Renaude et de sa fille Insbette.

Renaude violée par un seigneur quelques semaines avant son mariage, reniée par la famille de son fiancé et obligée de se séparer de sa petite fille que nous retrouvons quelques années plus tard.

- Ode à la Flandre française

- Ode à la femme

- pour peu qu'on s'intéresse un peu à l'histoire de France et à l'histoire locale on peut suivre quelques personnages célèbres (bien que cet ouvrage soit romancé).

Le récit se passe pendant la Guerre de Cent Ans. Il est une 'prolongation' (pour certains personnages et également le schisme de la papauté) des 'Rois Maudits' de Maurice Druon.

Aussi quelques anecdotes concernant l'astronomie et l'astrologie à cette époque.

Je venais de terminer 'La femme au miroir' d'E.E.Schmitt (dont la première héroïne vit à la Renaissance). La vie des deux femmes (pourquoi pas les trois) se rejoint quelque part: Insbette et Anne sont initiées par des 'personnalités' attachantes; Anne et Renaude choisissent de se retirer dans un béguinage.

Une fresque romancée de la société de l'époque dominée par le statut privilégié de la noblesse et du clergé.

Comme dans 'La femme au miroir', le destin d'Insbette croise celui d'une journaliste de notre époque : Nina à un point tel que l'on pourrait envisager une réincarnation: même thème astrologique, nées à la même date, les deux femmes sont toutes deux attirées par un décorateur de vitraux.

Les passages consacrés à Nina invitent à une visite des lieux.

Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
Le rapport au temps était différent. Les gens du Moyen Age ne possédaient pas, à quelques exceptions près, de calendrier. Ils ignoraient leur âge exact. Les trajets étaient plus longs, les jours étaient plus longs ... Le temps s'étirait davantage. On mourait jeune, avec l'impression , peut être, d'y arriver moins vite qu'aujourd'hui ... N'était ce pas là la plus grosse différence avec notre époque ? La densité du temps.
Commenter  J’apprécie          210
" -- Nous n'avons pas le même ciel ; cette femme est née en hiver et à Cassel comme moi , mais elle est née le 5 décembre, moi le 16.
Les lèvres de Charlotte s'entrouvrirent sur un sourire malicieux.
__ Elle est née soue le calendrier julien, toi sous le grégorien. Cela correspond exactement.
Onze jours... Bien sûr... Charlotte avait raison. Insignifiante en apparence, une erreur de dix minutes par an faussait le calendrier. On célébrait Pâques trop tard, et l’écart aurait continué de croître. On décida donc de rattraper le Soleil. En 1582, la plupart des Européens, couchés le 4 octobre, s'étaient réveillés le 15 octobre ! En France, le changement avait eu lieu début décembre. Les Pays-Bas et le Saint Empire germanique, eux avaient achevé le mois le 21 décembre, sacrifiant Noël. " (p130)
Commenter  J’apprécie          70
Nous ne sommes que des nains juchés sur les épaules de géants ; nous voyons ainsi plus loin et mieux qu'eux ; mais nous ne serions rien s'ils ne nous portaient de toute leur hauteur.
(Bernard de Chartres, XIIè siècle)
Commenter  J’apprécie          151
Les relations entre macrocosme et microcosme sont proches de celles qui unissent le zodiaque et le corps humain. Parmi les métaux capables de se fixer sur l’ADN et d’y opérer des transformations, on retrouve les sept métaux dits « alchimiques », que la tradition a attribués aux sept planètes. Les taches solaires qui perturbent, les ondes corpusculaires… Je t’en passe… Nous découvrons des choses stupéfiantes. On sait, de nos jours, que les particules vont du passé au futur, que le temps est une construction de l’esprit, alors, existe-t-il un véritable obstacle aux divinations ? Nos avancées nous emmènent sur les traces des hommes éclairés des siècles passés…
Commenter  J’apprécie          40
Renaude erra encore, prit le chemin de la mer et s'enfonça dans le nuit de décembre, où le monde atteint le fond des ténèbres et s'apprête à remonter vers la lumière.
Commenter  J’apprécie          160

Videos de Annie Degroote (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Annie Degroote
Déconstruire pour reconstruire ? 1er juillet 2022, 10h — Amphi 34B
Inventer de nouveaux concepts pour élaborer des théories scientifiques ou philosophiques, imaginer d'autres systèmes politiques, bousculer des normes ou des traditions artistiques, ou même décider de s'en affranchir… Dans toute discipline, de la plus concrète à la plus abstraite, il est parfois nécessaire d'aller au-delà des principes que l'on croyait acquis, des doctrines établies et des anciennes hypothèses – voire de les abolir – afin de construire un nouvel édifice, au sens propre comme au sens figuré. de la rénovation des bâtiments à l'écriture d'un roman en passant par l'histoire de la médecine, des étudiants et des jeunes chercheurs aux spécialités variées tenteront d'expliquer comment ils sont amenés, au quotidien, à déconstruire leur objet ou leur méthode, afin de donner un nouveau souffle à leur recherche ou à leur activité créatrice.
Barnabé Crespin-Pommier - Étudiant en recherche-création littéraire Jimmy Degroote - Doctorant en philosophie des sciences Rachna Bhoonah - Doctorante en coconception et thermique des bâtiments Tiphaine Lours - Masterante en histoire de la médecine Gautier Depambour - Doctorant en histoire des sciences
+ Lire la suite
autres livres classés : flandresVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2761 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre