AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 220713914X
Éditeur : Denoël (08/03/2018)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 100 notes)
Résumé :
Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un oeil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C'est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d'eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l'origine de cette... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (55) Voir plus Ajouter une critique
leolechat
  23 mars 2018
Au coeur de l'hiver groenlandais, huit scientifiques ont été missionnés pour étudier les conséquences du réchauffement climatique. Ces femmes et ces hommes, dont la plupart ont un caractère bien trempé, vont devoir cohabiter et s'accommoder de leurs inimités pour mener à bien ce qu'ils considèrent comme une mission de routine. Mais, ce qu'ils sont loin d'imaginer, c'est que dans la nuit polaire et l'immense désert de glace qui les entoure rôde de multiples périls. Lorsqu'ils découvrent un cimetière glacé de boeufs musqués morts dans des circonstances pour le moins étranges, les scientifiques ne se doutent pas qu'ils ont ouvert la boîte de Pandore. Bientôt rejointe par Luv, une biologiste spécialisée dans l'étude des hécatombes animales inexpliquées et jeune maman au passé compliqué et douloureux, l'équipe va devoir faire face à des événements inquiétants et mener une lutte acharnée contre un ennemi invisible et redoutable tapi dans l'obscurité polaire.
A qui se fier et comment rester en vie dans un environnement inconnu et inadapté à la survie de l'homme ?
Les membres de l'équipe pourront-ils seulement ressortir vivants des multiples pièges que leur tend cette nature âpre et hostile ?
Qu'elle nous fasse suer d'épouvante sous la chaleur accablante des terres arides de l'Afrique (avec "Dust") ou frissonner dans l'univers glaçant et inhospitalier du nord du Groenland, Sonja Delzongle puise son inspiration dans nos tabous et nos peurs les plus primales. Délaissant son héroïne récurrente Hanah Baxter, l'auteure nous livre un thriller terrifiant et diablement crédible mêlant problèmes liés à la maternité, difficultés rencontrées par les minorités ethno-culturelles et écologie. Loin de tout manichéisme, ce roman dérangeant soulève beaucoup de questions sur des sujets qui fâchent et interpellent nos consciences d'hommes qui se considèrent (à tort ou à raison) comme civilisés. Intelligent, intense et riche en rebondissements, "Boréal" est le thriller le plus captivant que j'ai pu lire en ce début d'année 2018.
Voilà un polar aussi glaçant qu'exaltant à savourer bien au chaud sous sa couette !
Lien : https://leslecturesdisabello..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          456
LePamplemousse
  09 avril 2018
Une base scientifique au Groenland, une poignée d'hommes et de femmes, une découverte incroyable et terrifiante à la fois, des disparitions inexpliquées, le froid, l'isolement et la peur, voilà les ingrédients principaux de ce roman qui ne connaît aucun temps mort.
Une héroïne qui n'a rien de banal, car elle a une vie privée sacrément complexe en plus de s'intéresser à des phénomènes passionnants tout autant que révoltants dans le cadre de son travail.
Des faits qui interrogent le lecteur car des disparitions de villages entiers ont déjà été constatées au cour des siècles par exemple.
Une ambiance glacée et oppressante tout du long et des personnages atypiques, pas toujours sympathiques d'ailleurs mais ne laissant pas indifférents.
Un roman extrêmement prenant, exaltant et qui donne envie d'aller faire des recherches plus approfondies sur certains sujets abordés dans l'histoire.
Une réussite totale en ce qui me concerne.
Commenter  J’apprécie          390
belette2911
  11 avril 2018
♫ Je reviendrai à Boréal ♪ Dans cet enfer blanc de neige ♫ Où règne un perpétuel hiver ♪ Et ses nuits noires qui te ruinent le moral ♪
"Dix Petits Nègres" dans l'enfer blanc du Groenland… En plus violent, en plus trash…
Six petits scientifiques dans une station, Plus Lupin, le beau loup-chien, L'un d'eux s'égorgea dans le sauna, N'en resta plus que cinq.
Cinq petits scientifiques se couchèrent à minuit, le chien loup s'enfuit, N'en resta plus que… cinq humains.
Cinq petits scientifiques, par un prompt renfort se retrouvèrent à sept, Grâce à l'arrivée d'une biologiste norvégienne et d'un reporter.
Sept petits scientifiques dans la nuit noire se sont retrouvés, L'un d'eux voulut son chien retrouver, N'en resta plus que six.
Six petits scientifiques voulaient l'égaré retrouver, Sur l'inlandsis l'un d'eux disparu dans la nuit glacée, N'en resta plus que cinq…
7 habitants dans la Base Arctica : 6 scientifiques de tout bord, de toutes nationalités et un loup tchèque. Dehors, il gèle à -30° et c'est la nuit perpétuelle.
Tout baigne dans la base, jusqu'à ce qu'ils trouvent un truc qu'ils n'auraient pas du trouver et à ce moment là, on va basculer dans un scénario à la Dix Petits Nègres, mais en version plus gore, plus angoissante, plus horrible.
Prévoyez votre doudoune, votre combi spéciale car dans le dernier roman de Sonja Delzongle, on se les gèle ! Pour plus de réalisme, évitez de le lire, comme moi, quand le soleil fait des montée en température de plus de 20°.
Si j'avais coincé sur "Dust", j'ai adoré Boréal, ses personnages, son histoire, son scénario un peu gore à certains moments (mais rien d'insurmontable), ses situations frôlant l'horreur totale et le côté écologique qui se trouve au coeur du roman.
Déjà dans "Dust", l'auteure dénonçait une partie des travers humains, dont la cupidité sans bornes et ici, c'est pareil. Business is business et si, pour ça, il faut passer sur des corps, et bien, on passera sur des corps ! On niquera la nature, les gens et tant pis si par nos comportement aberrants et m'en-foutistes, on creuse notre tombe.
Un rythme qui alterne la vie dans la base avec la présentation de l'équipe des Sept et d'autres qui nous présentent Luv Svendsen, la biologiste norvégienne qui va vivre des moments que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi.
Impossible de s'emmerder dans ce roman, on se cultive, on rentre dans la vie des scientifiques, isolés sur l'inlandsis groenlandais, par des températures à vous congeler de suite, dans une nuit noire et obscure et qui vont devoir faire face à la disparition mystérieuses de leur équipe.
Du suspense, du mystère, des secrets bien gardés, bien enterrés sous la glace, des Humains qui foutent tout en l'air et une grosse question à laquelle je ne puis répondre : qu'aurais-je fait à la place de certains personnages ? Aurais-je aussi brisé un tabou pour survivre ou pas ?
D'autres avant eux l'ont fait, parce que l'instinct de survie est là… Ils furent jugés durement. Et on ne devrait pas les juger d'avoir commis l'indicible car ils n'ont pas eu le choix.
Anybref… Lisez Boréal, parce qu'il le vaut bien !

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Bazart
  01 juin 2018

Huit scientifiques de la base Arctica aux confins du grand-nord chargés d'étudier les effets du réchauffement climatique autarcie font une mystérieuse macabre et terrifiante découverte qui va les laisse complètement démunis..
Sonja Delzongle qui a marqué les amateurs de polar terrifiant en 2015 avec Dust polar publié chez Denoël embarque ses lecteurs du côté du Groënland pour un nouveau polar toujours publié aux mêmes éditions.
Avec ce thriller atypique elle nous amène ce coup ci aux confins du Groenland avec un récit d'aventure, extrême et une expédition jusqu'au-boutiste aux personnages qui vont dépasser leurs limites.
Tension maximum avec un décor exploité parfaitement : ce pays des Inuits, est le lieu parfait pour ce genre d'histoire, avec le froid extrême et nuit continue permanente, tout y est forcément exacerbé dans ce polar qui, c'est le cas de le dire fait terriblement froid dans le dos !
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          390
gruz
  12 mars 2018
Que j'aime ces auteurs qui osent se remettre en question et partent à l'aventure loin des terres cultivées par leurs précédents romans. Table rase pour Sonja Delzongle, le temps de cette histoire. Une feuille blanche telle l'immensité glacée du Groenland.
Boréal est un récit d'aventure, extrême. Une expédition jusqu'au-boutiste aux personnages qui dépassent leurs limites. « La survie dans ces conditions extrêmes appartient à l'intimité, c'est une affaire entre soi et soi », voilà une citation tirée du roman qui résume bien ce qui les attend à travers ces pages blanches tachées de sang.
Boréal est un thriller atypique, par son environnement mais aussi par son récit. Tant de bonnes idées, tirées de la réalité. Tant d'émotions exacerbées. le résultat : un roman dense de 440 pages, qui aurait pu en faire 800 tant les sujets sont foisonnants.
Face à l'immensité glacée, tout prend une autre dimension, démesurée. L'homme se rapproche au plus près de la nature (de sa nature ?). le roman a cette part de bestialité qui ne se révèle que dans les pires situations.
Un groupe de chercheur fait une découverte extraordinaire (et terrifiante), loin de celles qu'ils imaginaient dénicher. Dit comme ça, on pourrait immédiatement penser à l'ambiance de The Thing, le film marquant de John Carpenter, mais c'est une idée trompeuse, on en est loin. Boréal développe sa propre ambiance, réaliste et ancrée dans notre monde. Parce que la catastrophe écologique qui se répand au Groenland risque fort de nous retomber méchamment sur la figure.
Des sujets forts, donc, en lien avec la préservation des espèces et de notre planète. de quoi donner un récit plus solide que la glace. Sonja Delzongle a déployé une intrigue effrayante, où chaque nouveau coup est impossible à anticiper, et qui prend des directions aussi inattendues que renversantes.
C'est violent, inhumain à l'image de cette nature inhospitalière, documenté, et étonnant de bout en bout. Un thriller singulier. Une ambiance étrange et vraiment prenante.
Et l'auteure en profite pour développer certaines thématiques fortes et touchantes, dont le rapport à l'enfant. Supplément d'âme. A part un léger bémol concernant une intrigue annexe que j'ai trouvé dispensable, voilà bien le genre de roman qui fait écarquiller les yeux de plus en plus grand, et crisper les mains sur les pages de plus en plus fort (ça doit être le froid qui s'insinue dans les veines du lecteur).
Boréal est un thriller différent, extrême quant à son inhumanité et son humanité folle. Ça peut paraître paradoxal, mais c'est à l'image de la sensibilité exacerbée d'une Sonja Delzongle très inspirée. Prendre des risques ça a du bon, quand on a du talent.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
LabelettedusudLabelettedusud   25 avril 2018
Que cherche l'homme là où tout, jusqu'à l'air qu'il respire, lui est hostile, si ce n'est à se vaincre soi-même ? Terrasser son plus grand ennemi, celui qui le paralyse, qui le fait souvent renoncer, qui le détourne de sa propre vérité, la peur. Au-delà des limites du monde, des siennes, il va chercher l'esssentiel, le silence et la solitude, parfois jusqu'à la folie. (p.108)
Commenter  J’apprécie          120
evannaevanna   22 juillet 2018
En ouvrant, Luv se retrouve devant un homme qu'à sa voix elle imaginait différent. Au lieu d'un inspecteur rouquin et propret de Scotland Yard au teint couperosé et à l'embonpoint britannique, elle découvre un métis de haute stature, au visage impénétrable et à la peau moka, sur laquelle se détachent, couleur argent, une barbe taillée de près et des cheveux aussi ras, ainsi qu'une étonnante paire d'yeux vert pâle. On lui donnerait entre cinquante-cinq et soixante ans.
- Vous avez l'air surprise, madame Svendsen, dit-il en souriant, dans une poignée de main rassurante. Oui, je suis un rejeton de la discrimination positive des sociétés occidentales modernes. Ni tout à fait blanc ni tout à fait noir, un peu des deux, donnant du fil à retordre aux adeptes des étiquettes raciales. (p. 121)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
oVerdommeoVerdomme   23 juin 2018
Quel lien lui restera-t-il désormais avec Ava, hormis leurs souvenirs ? Que subsiste-t-il de quelqu’un après sa mort ? Mais aussi que reste-t-il aux vivants ? Le chagrin, les larmes, le silence. La résignation ou la colère.
Commenter  J’apprécie          200
belette2911belette2911   08 avril 2018
— Aujourd’hui, on a des esquimaux en dessert ! Ça vous va, les filles ? claironne Malte en servant le café.
— Très drôle, grogne Anita Whale en touillant sa tasse après y avoir balancé une sucrette.
— Et quoi ? Sucer un esquimau ne peut que faire du bien !
Commenter  J’apprécie          120
BazartBazart   01 juin 2018
La survie dans ces conditions extrêmes appartient à l'intimité, c'est une affaire entre soi et soi .
Commenter  J’apprécie          260
Videos de Sonja Delzongle (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sonja Delzongle
Le blogueur Yvan Fauth (https://gruznamur.wordpress.com) recevait sur la scène des déblogueurs les auteurs Sonja Delzongle, Nathalie Hug et Jérôme Camut à l'occasion de la dixième édition du salon international du livre de poche Saint-Maur En Poche.
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Boréal de Sonja Delzongle aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/109137-nouveautes-polar-boreal.html
Islanova de Jérôme Camut et Nathalie Hug aux éditions Fleuve https://www.lagriffenoire.com/95914-divers-polar-islanova.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman
+ Lire la suite
autres livres classés : groenlandVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Hanah Baxter, à la Proust N°2

Si elle était un instrument d'investigation ?

Une loupe
Un smartphone
Un carnet moleskine
Un pendule
Une pipe
Des jumelles longue portée
Des bottes Sorel Caribou
Un burberry froissé

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Sonja DelzongleCréer un quiz sur ce livre
. .