AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072840635
Éditeur : Gallimard (04/04/2019)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 152 notes)
Résumé :
Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un oeil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C'est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d'eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l'origine de cette... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (75) Voir plus Ajouter une critique
Eric76
  04 novembre 2018
Un thriller haletant, crépusculaire à souhait. Des personnages complexes, engagés pour une cause, investis dans leur mission, avec leur part d'ombre et leurs petits secrets, leurs drames intimes, dissimulés au regard des autres, que l'on découvrira par petites touches, alors qu'ils s'enfoncent dans une tragédie qui va très vite les dépasser.
Ils sont huit : Anita, Malte, Mouni, Roger, Mathieu et son chien-loup Lupin, Luv, Niels… Tous se retrouvent dans l'unité centrale d'Artica pour une mission de veille sur les conséquences du réchauffement climatique à l'endroit le plus reculé du globe avant le pôle : l'inlandsis du Groenland. Par moins 35 degrés, les conditions de vie y sont extrêmes. La moindre petite erreur, le moindre oubli dans cette nature hostile et recouverte de glace, peut coûter la vie. Lors d'une virée, ils découvriront un cimetière de boeufs musqués prisonniers des glaces éternelles. Une hécatombe animale inexpliquée. Funeste découverte, car à partir de ce moment, tous se perdront dans la grande et interminable nuit polaire, dans cette nuit profonde, insondable et glaciale, dans ce silence qui « s'insinue jusqu'aux confins de l'âme, sourd dans les veines, emplit les oreilles » ; un silence « que l'on respire comme un air épais. le silence des glaces. »
On va les aimer, ou bien les détester, nos huit scientifiques ! On va les plaindre. Ils vont nous révulser. On va les encourager, parce qu'ils en ont bien besoin, croyez-moi sur parole ! On va prendre parti pour l'un, pour l'autre : « à sa place, j'aurais fait la même chose », ou bien « mais il est complètement fou de réagir comme ça, lui ! » Alors, forcément ! on est contraints de poursuivre toujours un peu plus loin la lecture, afin de voir comment nos huit compères vont se sortir du guêpier dans lequel ils se sont fourrés, de découvrir la nouvelle tuile qui va encore leur tomber dessus. Parce que Sonja Delzongle ne leur laisse aucun répit, à ces malheureux ! Aucun repos, aucun petit moment pour souffler un peu, ou rien ne se passe. « Que dalle ! », comme dirait Malte, le rebelle de l'équipe.
Des histoires du passé qui ressurgissent mal à propos. Un village d'inuits à jamais disparu dans une immense faille. de vieilles et terrifiantes légendes, à la faveur d'une tempête glaciale, qui refont surface. L'effondrement d'un immense glacier dans les eaux grises de l'Arctique. le constat amer, désabusé, d'une terre à l'agonie, intoxiquée par l'homme. Et surtout, surtout, l'insignifiance de nos petites vies dans la « gueule noire de l'inlandsis ».
Palpitant, poignant, je vous dis !


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1003
nameless
  03 décembre 2018
Ils sont huit scientifiques, six hommes et deux femmes, de nationalités variées, sélectionnés en raison de leurs compétences exceptionnelles : sismologue, glaciologue, climatologue ou biologiste. Ils sont rassemblés dans la base Arctica près de Thulé au Groenland pour étudier les conséquences du réchauffement climatique et de la pollution sur l'inlandsis. Mais à la suite de la découverte fortuite d'un charnier congelé de centaines de boeufs musqués, leur mission prend un tournant imprévu. La meilleure spécialiste des hécatombes inexpliquées d'animaux, tous de la même espèce, tous morts au même endroit, tous en même temps, est dépêchée sur place. Elle s'appelle Luv Svendsen, elle vient d'avoir un bébé, a déjà été menacée et victime d'une tentative d'assassinat, peut-être parce que ses travaux dérangent.

Voilà pour l'ossature du roman, bien robuste, bien cadrée, à laquelle Sonja Delzongle réussit encore à ajouter des os supplémentaires, qu'elle donne à ronger au lecteur, sous la forme de rebondissements nombreux et imprévisibles. Car dans cette immensité blanche et glacée assombrie par une nuit permanente, la plus petite erreur d'appréciation conduit au drame, transforme le risque d'une mort probable en mort certaine, et ce qui aurait dû rester une mission scientifique certes exotique mais classique, dérape rapidement pour devenir une aventure humaine en milieu hostile, puis une lutte désespérée pour la survie, qui entraîne chaque acteur au-delà de ses limites les plus intimes, parfois jusqu'à la tragédie.

Avec Boréal, polar polaire, je lis pour la première fois Zonja Delzongle, quelle intéressante découverte ! Dans ce thriller écolo-scientifique de haut vol, elle révèle un talent de conteuse d'histoires hors pair, mais donne également du sens humain à son récit, en y évoquant par exemple le sort des Inuits, chasseurs-pêcheurs pour assurer leurs besoins alimentaires, respectueux de la faune, qui ont été sédentarisés et ont attrapé « le mal », l'alcool et la drogue. Boréal est également un plaidoyer en faveur de la nature pillée, violentée, livrée à ceux dont le seul credo est le profit et dont les comportements irresponsables l'entraînent vers sa destruction. Mais ce sont surtout les membres de l'expédition que l'auteur rend attachants, émouvants avec leurs fêlures, douleurs et drames personnels qu'ils ont emportés dans leur paquetage.

Mon bref billet ne vous dévoile bien sûr que la face émergée de l'iceberg, n'hésitez pas à plonger dans ses entrailles, car comme le dit Paul-Emile Victor dans son journal de bord : « Cette terre est pleine de mystères » (p.152), le roman de Sonja Delzongle aussi ! Bravo et merci à elle pour cette réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          643
loneliness
  20 octobre 2018
Avec ce thriller glaçant Sonja Delzongle nous suggère une exploration particulièrement poussée du Groenland en approfondissant le comportement humain. Confinés dans une base étriquée , des scientifiques vont s'examiner, s'interroger sur les capacités de concentration, de discipline, d'analyse, de dissimulation. L'homme, dans ses retranchements extrêmes , peut s'avérer aussi dangereux qu'un ours polaire ou au contraire, dans la pire situation au péril de sa vie, montre l'authenticité de son âme.
Jusqu'où ira son humanitarisme ?
Dans ce roman , l'altruisme, la générosité, la philanthropie s'opposent à la barbarie , la bestialité et la cruauté. L'auteure nous plonge dans une dureté animalière sauvage ou malheureusement l'être humain semble prendre plaisir à détruire la beauté de la vie , surtout si elle ne correspond pas à son goût , ses moeurs , ses propres valeurs.
Un écrit impitoyable mais écologiquement édifiant , seuls les tardigrades ont une chance de perpétuation , pourvu qu'ils nous servent d'aide-mémoires tel un elzévir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          503
leolechat
  23 mars 2018
Au coeur de l'hiver groenlandais, huit scientifiques ont été missionnés pour étudier les conséquences du réchauffement climatique. Ces femmes et ces hommes, dont la plupart ont un caractère bien trempé, vont devoir cohabiter et s'accommoder de leurs inimités pour mener à bien ce qu'ils considèrent comme une mission de routine. Mais, ce qu'ils sont loin d'imaginer, c'est que dans la nuit polaire et l'immense désert de glace qui les entoure rôde de multiples périls. Lorsqu'ils découvrent un cimetière glacé de boeufs musqués morts dans des circonstances pour le moins étranges, les scientifiques ne se doutent pas qu'ils ont ouvert la boîte de Pandore. Bientôt rejointe par Luv, une biologiste spécialisée dans l'étude des hécatombes animales inexpliquées et jeune maman au passé compliqué et douloureux, l'équipe va devoir faire face à des événements inquiétants et mener une lutte acharnée contre un ennemi invisible et redoutable tapi dans l'obscurité polaire.
A qui se fier et comment rester en vie dans un environnement inconnu et inadapté à la survie de l'homme ?
Les membres de l'équipe pourront-ils seulement ressortir vivants des multiples pièges que leur tend cette nature âpre et hostile ?
Qu'elle nous fasse suer d'épouvante sous la chaleur accablante des terres arides de l'Afrique (avec "Dust") ou frissonner dans l'univers glaçant et inhospitalier du nord du Groenland, Sonja Delzongle puise son inspiration dans nos tabous et nos peurs les plus primales. Délaissant son héroïne récurrente Hanah Baxter, l'auteure nous livre un thriller terrifiant et diablement crédible mêlant problèmes liés à la maternité, difficultés rencontrées par les minorités ethno-culturelles et écologie. Loin de tout manichéisme, ce roman dérangeant soulève beaucoup de questions sur des sujets qui fâchent et interpellent nos consciences d'hommes qui se considèrent (à tort ou à raison) comme civilisés. Intelligent, intense et riche en rebondissements, "Boréal" est le thriller le plus captivant que j'ai pu lire en ce début d'année 2018.
Voilà un polar aussi glaçant qu'exaltant à savourer bien au chaud sous sa couette !
Lien : https://leslecturesdisabello..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          496
LePamplemousse
  09 avril 2018
Une base scientifique au Groenland, une poignée d'hommes et de femmes, une découverte incroyable et terrifiante à la fois, des disparitions inexpliquées, le froid, l'isolement et la peur, voilà les ingrédients principaux de ce roman qui ne connaît aucun temps mort.
Une héroïne qui n'a rien de banal, car elle a une vie privée sacrément complexe en plus de s'intéresser à des phénomènes passionnants tout autant que révoltants dans le cadre de son travail.
Des faits qui interrogent le lecteur car des disparitions de villages entiers ont déjà été constatées au cour des siècles par exemple.
Une ambiance glacée et oppressante tout du long et des personnages atypiques, pas toujours sympathiques d'ailleurs mais ne laissant pas indifférents.
Un roman extrêmement prenant, exaltant et qui donne envie d'aller faire des recherches plus approfondies sur certains sujets abordés dans l'histoire.
Une réussite totale en ce qui me concerne.
Commenter  J’apprécie          430
Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
VincenzoMontella1986VincenzoMontella1986   09 mars 2019
- C'est drôle...on est là, on occupe l'espace, on rit, on pleure, on dort, on part travailler, on s'aime, on s'engueule et, du jour au lendemain, plus rien de tout ça. On est, et puis on n'est plus. Aussi simple que ça. J'ai connu ce sentiment de vide à la mort de mon père, mais je m'y ferai jamais, enchaîne Flynn en aspirant sur le joint qu'elle vient de rouler. Vous en voulez?
Commenter  J’apprécie          00
VincenzoMontella1986VincenzoMontella1986   09 mars 2019
La glace que j'étudie est comme une boîte à bijoux. Et les bijoux qu'elle renferme, ce sont toutes ces bulles d'air, de véritables perles rares, de l'air parfois vieux de millions d'années, emprisonné dans ces minuscules sphères gelées. Sans parler des organismes vivants, des bactéries, des parasites. Tu serais étonné de voir toute cette vie figée dans cet écrin.
Commenter  J’apprécie          00
Eric76Eric76   01 novembre 2018
Luv n'oubliera jamais son arrivée sur cette côte du Groenland. Son premier atterrissage sur les pistes verglacées de Kangerlussuaq, après une lente entrée dans la nuit polaire, puis un survol de l'inlandsis, gigantesque plateau glaciaire posé sur l'océan Arctique, d'où émanait une pâle luminescence. A travers le hublot, elle a pu contempler l'immense mosaïque aux contours bleutés flottant dans le vaste silence. Un paysage morcelé, craquelé, un vitrail géant, traversé de fissures et de failles, où se mêlent eau, neige et glace. Là où toute vie est d'une précarité absolue, un véritable défi et où chacune a pourtant sa place. Ensuite sont apparues, comme des bougies dans la nuit, les premières lumières de Kangerlussuaq le long de la piste et celles de l'aéroport.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
VincenzoMontella1986VincenzoMontella1986   09 mars 2019
"Que cette pierre de l'espace te protège, pour que tu puisses veiller sur ma soeur chérie"...
Commenter  J’apprécie          20
lonelinessloneliness   18 octobre 2018
Niels Olsen vient de passer une semaine dans un lieu confiné, une station météo, sur une des îles les plus éloignées de Norvège, en compagnie de ses neuf résidents.
Un groupe restreint, représentatif de la société, dont il a pu étudier les fonctionnements et les comportements interhumains. S'en détache toujours, à moins qu'il n'ait été nommé comme tel dès le départ, un leader. Suivent les "dociles" qui exécutent, les "indépendants", les "réservés", les "extravertis" et un "rebelle" , souvent à l'origine des conflits, voulant rallier les autres à sa cause ou réveiller les "asservis" pour les retourner contre le leader. Comme dans une meute. Ici, le leader nommé, officiel, est Roger Ferguson. Le "docile" est Akash Mouni.
Anita, chef en second semble être l'indépendante, se forgeant sa propre opinion et adaptant ses actes à celle-ci.
Mathieu, plus fuyant, refermé sur lui-même, serait le "réservé", et Malte pourrait être le "rebelle". Celui qui discute l'autorité et les décisions du leader. Un élément perturbateur, en somme. Luv et lui sont des pièces rapportées, greffées sur la mission. Utiles. Mais lui, Niels Olsen, avec son tempérament à la fois indépendant et frondeur, pourrait s'il le faut succéder à Malte dans son rôle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Videos de Sonja Delzongle (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sonja Delzongle
Le blogueur Yvan Fauth (https://gruznamur.wordpress.com) recevait sur la scène des déblogueurs les auteurs Sonja Delzongle, Nathalie Hug et Jérôme Camut à l'occasion de la dixième édition du salon international du livre de poche Saint-Maur En Poche.
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Boréal de Sonja Delzongle aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/109137-nouveautes-polar-boreal.html
Islanova de Jérôme Camut et Nathalie Hug aux éditions Fleuve https://www.lagriffenoire.com/95914-divers-polar-islanova.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman
+ Lire la suite
autres livres classés : groenlandVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Hanah Baxter, à la Proust N°2

Si elle était un instrument d'investigation ?

Une loupe
Un smartphone
Un carnet moleskine
Un pendule
Une pipe
Des jumelles longue portée
Des bottes Sorel Caribou
Un burberry froissé

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Sonja DelzongleCréer un quiz sur ce livre
.. ..