AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266154273
Éditeur : Pocket (16/02/2006)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Quel est le point commun entre le jeu de l'oie, l'alphabet, le calendrier, les animaux des fables d'Esope et de La Fontaine, le test de grossesse, les traitements contre la migraine ou encore les châteaux forts ? Leur origine prend sa source au coeur de l'Egypte ancienne.
Philosophie, médecine, techniques et sciences, théologie... ces disciplines fondatrices nous viennent toutes, en droite ligne, des 4 000 ans d'histoire de la civilisation égyptienne. Pour la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
brigittelascombe
  10 juin 2011
Conservatrice et égyptologue, Christiane Noblecourt Desroches (avec force de détails pointus et de preuves irréfutables) nous démontre, dans ce livre merveilleusement illustré, que notre civilisation judéo-chrétienne prend racine dans la civilisation de l'Egypte ancienne.
Elle cite et montre les analogies entre le Saint Christophe à la tête de chien d'un musée byzantin du XXVII° siècle avec Anubis, entre Saint Georges chevauchant et Horus légionaire, etc...Elle cite le calendrier d'abord lunaire, puis solaire(avec les signes du zodiaque). Jules César lorsqu'il est arrivé dans le pays de Cléopatre avait employé le lunaire. ...Elle évoque la symbolique animale. On retrouve les lions(symboles de pouvoir) sur le trone de Toutankamon et celui de Philippe le valois, le poisson aussi, si populaire en Egypte devenu le signe de ralliement des chrétiens.Elle parle tour à tour philosophie,architecture,art,religion,médecine,sciences,technologies car sa palette d'érudite est très étendue.
Bref un superbe livre fouillé et riche qui permet une remontée du temps, une plongée historique dans l'Egypte ancienne et un merveilleux voyage pour les inconditionnels de ce merveilleux pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Jean-Daniel
  27 septembre 2016
Egyptologue reconnue, l'auteur a toujours eu un grand talent pour passionner le lecteur ou l'auditoire à travers ses livres ou ses conférences. Son objectif est simple : nous faire découvrir les thèmes fondamentaux sur lesquels notre civilisation s'est construite.
Cet ouvrage très complet, très bien écrit et passionnant s'adresse à tous, du néophyte à l'égyptologue averti. Il offre de très nombreuses informations et renseignements. De nombreux thèmes sont abordés, tels que religion, art, philosophie, sciences, médecine, culture,... toujours avec la volonté de rester compréhensible par tous. Ainsi, sa lecture est aisée et riche. Je recommande donc ce livre, objet de culture, de discussions et d'échanges, à toute personne souhaitant approfondir ses connaissances sur l'Egypte.
Commenter  J’apprécie          100
zenzibar
  15 février 2013
Christiane Desroches Noblecourt egyptologue renonmmée et talentueuse pégagogue nous offre un essai qui met en évidence combien les signes de l'Egypte antique sont présents dans notre civilisation (sans que l'on sache pour autant véritablement la ou les filières).
Les exemples sont nombreux (ouverture de la bouche du pape, balance d'Anubis et jugement des morts, résurrection d'Osiris...) et l'autorité, la rigueur du travail scientifique de l'egyptologue la préservent de toute classification dans la rubrique "d'illuminée"
Evidemment cela remet en cause un certain nombre de références sur notre société "judéo-chrétienne"
Stimulant
Commenter  J’apprécie          61
Cronos
  05 août 2016
Le livre s'adresse aux néophytes, comme moi. Il y a un peu de tout, histoire, culture, religion, écriture etc… donc forcément ce n'est pas poussé et ce n'est pas ce que je cherchais. Les images ont une bonne qualité mais il y a quand même pas mal de texte. Si l'Egypte des pharaons vous intéresse, je vous le conseil grandement. Ce n'est pas de la vulgarisation, simplement de l'information accessible.
Mon seul regret est qu'il n'y a aucune référence, j'ai envie de connaître un peu mieux certains sujets (rites et livres des morts) et je me retrouve sans savoir par où commencer.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
LeFigaro   10 novembre 2011
On n'imagine pas à quel point il faut avoir de talent et d'érudition pour donner de passionnantes leçons sur l'Égypte ancienne et les rendre accessibles au plus grand nombre. Christiane Desroches Noblecourt était l'une des rares à y réussir.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
mcd30mcd30   17 juillet 2018
Une des sciences égyptiennes, la plus anciennement et la plus brillamment pratiquée, est bien celle que maîtrisait l'illustre Imhotep : l'art de guérir et son inséparable corollaire, la pharmacopée.
La réputation des médecins égyptiens, les sinous, était telle, que l'on venait de l'étranger consulter ces savants, des médecins laïques par excellence, par opposition aux guérisseurs ou magiciens, les fameux prêtres de Sekmet ou encore les conjurateurs de Selket.

P. 136-137
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
mcd30mcd30   15 mai 2018
... lorsque Hâpy, l'inondation, était revenue et commençait à se répandre sur la totalité des terres.

...

A Thèbes, le grand vase du dieu Amon, le "Caché", était cérémonieusement véhiculé sur des brancards portés par les prêtres. Muni d'un couvercle à l'image du bélier divin, il avait été rempli de l'eau nouvelle, que les prêtres chargés de ce rite étaient allés puiser sur le bord du fleuve, ou du canal du temple. Devant le grand sanctuaire de Karnak, les fouilles ont dégagé la descenderie que les prêtres empruntaient pour atteindre le grand canal afin d'y puiser l'eau sainte.

...

Les petits vases, remplis de l'eau quasi miraculeuse, circulaient dans toute l'Egypte et on se souhaitait "l'ouverture d'une belle année", une oupèt renpèt néferèt. Pharaon expédiait même à des souverains étrangers, des jarres d'eau sainte qui, disait-on, assurait à toutes les femmes une heureuse fécondité. A l'inverse, on venait de l'étranger puiser dans le Nil cette eau de l'Inondation.

P. 35
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mcd30mcd30   15 mai 2018


... Il faut encore remonter dans le temps plusieurs millénaires sur les rives du Nil, si vous désirez connaître son origine, car il s'agit réellement d'un jeu typiquement égyptien, dont le but évident est de permettre à l'oie d'Amon ( la chenalopex*, dont le vol traverse l'Afrique du Caire jusqu'au Cap) de libérer le soleil des ténèbres.

L'origine du jeu

Il semble que ce jeu soit apparu, déjà constitué, avant la période historique de la première dynastie, lorsque l'écriture hiéroglyphique surgissait de ses balbutiements.

P. 82
* oie du Nil
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
JcequejelisJcequejelis   12 octobre 2016
Dans ce grand cycle, commandé par le Nil, les trois saisons comptaient donc, chacune, cent vingt apparitions et disparitions du soleil. On se souvient que les astronomes avaient divisé, suivant la progression et la régression de la température, chacune des trois saisons en quatre groupes de trente complètes « révolutions » du soleil, correspondant, chacune, à un mois de trente jours. Chaque mois était divisé en trois « semaines » de dix jours chacune, les décans. A ce compte, l'année comprenant trois cent soixante jours. Il manquait donc cinq jours et un quart, pour compléter la période qui séparait chaque retour de crue. Ces cinq jours furent donc considérés comme supplémentaires, appelés par les Égyptiens « les jours sur l'année ». Bien plus tard, les Grecs les désignèrent par le terme « épagomènes ».

2907 – [p. 28]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CronosCronos   10 janvier 2016
Mon propos, en écrivant ce livre, est d'introduire mes lecteurs, sans leurs infliger de savantes explications, ni les fatiguer par un verbe pompeux, à la découverte des thèmes fondamentaux sur lesquels notre propre civilisation s'est construite.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Christiane Desroches-Noblecourt (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christiane Desroches-Noblecourt
Ramsès II « le Grand » | 2000 ans d’histoire | France Inter
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire du monde ancien>Egypte jusqu'à 640 ap. J.C. (109)
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1737 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre