AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266241502
736 pages
Éditeur : Pocket (13/06/2013)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 229 notes)
Résumé :
Mon cher Marcas, le véritable secret de l’ordre du Temple n’a jamais été le trésor. Je vous parle d’un secret d’une puissance telle qu’il pourrait faire basculer le destin de l’humanité…
1232. En Terre Sainte, une lutte sans merci oppose le Grand Maître des Templiers et le Légat du pape pour posséder un secret revendiqué par toutes les religions et tous les pouvoirs.
2012. À Londres, le Temple Noir se réunit et va changer le cours de l’Histoire.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
ladesiderienne
  26 janvier 2018
Décidément, depuis quelques temps, rien ne va plus entre Antoine Marcas et moi. J'ai été très déçue il y a peu par "L'Empire du Graal" et ce n'est pas cette aventure qui va me réconcilier avec lui.
Le trésor des Templiers découvert par notre flic dans "Le septième Templier" (que j'avais d'ailleurs beaucoup aimé) n'était que la partie apparente de l'iceberg. Cette accumulation de richesses n'est rien par rapport à cet autre bien d'ordre plus "métaphysique" qui a attiré la convoitise à travers les siècles. Au XIIIième siècle, en Terre Sainte, le désir de possession de ce secret était déjà à l'origine de multiples conflits entre les diverses religions mais aussi entre les envoyés de la Papauté et les moines-soldats. Mais voilà qu'en 2012 à Londres, une branche obscure des descendants des Templiers dirigée par un financier de la City part en quête de ce nouveau trésor symbole de puissance infinie. Antoine Marcas, à la demande de ses frères franc-maçons et de ses supérieurs doit interrompre ses vacances en Floride en compagnie de sa bien-aimée Gabrielle pour mener l'enquête et éviter le pire.
Avec Giacometti et Ravenne, je suis habituée à l'alternance des époques. Mais cette fois-ci j'aurais dû suivre leur conseil du début du roman en lisant séparément les deux récits. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire, principalement celle qui se déroule en 1232 vu le nombre de personnages et d'intérêts religieux ou autres mis en cause. Cet objet de tous les désirs étant plutôt abstrait, la finalité de cette quête m'a un peu échappée et l'intervention de Marcas ne m'a pas vraiment convaincue. Je déplore également que chez Giacometti et Ravenne, les femmes ne soient que des seconds rôles et connaissent souvent un destin tragique. Alors un peu misogynes, nos auteurs ?
Cette visite des principaux bâtiments de Londres, version "franc-maçonnique", m'a déstabilisée. Réalité ou fiction, je ne sais plus quoi penser... (clin d'oeil à la théorie du complot illustrée par les extraits d'un blog disséminés entre les chapitres.)
En résumé, une aventure un peu fouillis où rites templiers et franc-maçons se mélangent un peu trop à mon goût, et un final décevant (tout ça pour ça !). Je lui accorde un 8/20 et je pense en arrêter là avec Antoine Marcas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          154
Bislys
  07 juillet 2019
A la suite de sa découverte du trésor des Templiers, Antoine Marcas prend des vacances bien méritées en Floride. Des vacances qui vont rapidement être écourtée quand un prêtre est assassiné sur les lieux du trésor. Et revoilà Marcas à la poursuite du vrai secret des Templiers.
Pour la suite du septième Templier, Giacometti et Ravenne reprennent les mêmes ingrédients: plusieurs temporalités, une intrigue multiple qui part un peu dans tous les sens et de l'ésotérisme à gogo. J'ai eu de la peine à rentrer dans cette histoire que j'ai trouvé un peu brouillonne et qui m'a moins emballée que le tome précédent. Je ne suis même pas sûr d'avoir bien compris la résolution de l'histoire. J'ai cependant beaucoup apprécié la visite du Londres franc maçonnique où j'ai appris des détails intéressants sur les monuments londoniens. La partie dans le passé souffre de longueurs et quelques pages en moins auraient amené plus de rythme au roman. Cela reste cependant un bon policier historique et je me tournerai sans hésiter vers un nouveau Giacometti et Ravenne si j'ai des envies d'ésotérisme prochainement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
angelita.manchado
  29 février 2020
Le Temple noir de Giacometti et Ravenne, présentation
Sacré Coeur, l'abbé ne pense pas qu'il faut autant de temps pour effectuer des travaux de réhabilitation. Il veut en avoir le coeur net. Il décide de s'introduire dans son église et ce qu'il trouve n'est pas fait pour le rassurer et surtout le conforte dans son opinion. le Sacré Coeur est en travaux, certes, mais pas de réhabilitation.
Après avoir trouvé le trésor, Antoine est parti en vacances avec Gabrielle. Il est heureux et amoureux. Mais, voilà, il va devoir très vite rentrer à Paris.
Avis le Temple noir de Giacometti et Ravenne
Et un nouveau Marcas de fini. J'avance, j'avance dans ma série et j'en suis bien contente. Maintenant, à savoir si je vais relire le Règne des Illuminati ou pas. Je pense puisque je voulais connaître l'évolution des personnages. Avec ce roman, la suite du Septième Templier. Alors si je me suis bien ennuyée sur le précédent, ne l'ayant pas trouvé réellement au top, celui-là, je dois dire, relève vraiment le niveau. Toujours une mention spéciale qui donnent très explications très instructives en fin de roman. Explication au début de roman pour lire ce roman. Il y a en trois. Je n'y aurais pas pensé. Lire la partie historique, d'une traite, lire la partie actuelle d'une traite ou laisser filer les pages. Depuis les débuts d'Antoine Marcas, je privilégie celle-ci. Pour moi, tout est lié, que ce soit ce qui se passe de nos jours ou en 1232, dans ce roman.
Dans le Temple noir, Antoine Marcas est bien revenu. Il est amoureux de Gabrielle, il est en congés et passe du bon temps en vacances. Mais on le rappelle très vite car après la découverte d'un fabuleux trésor au Sacré Coeur, un homme est encore mort, un homme d'église. Il est sommé de rentrer à Paris. Et très vite, Antoine Marcas va mener l'enquête. Il va très vite découvrir qu'il va être mis en présence, de nouveau, avec la Louve, femme qu'il hait au plus haut point. Et Antoine devra partir à Londres, car c'est là que l'enquête le mène et notamment chez les franc-maçons anglais. Si Antoine découvre des trésors, il est, comme toujours, celui à abattre, celui dont on se sert pour avoir des informations. En plus, la femme qu'il aime est enlevée. Bien entendu, ceux qui lui en veulent, tapent là où ça fait mal.
Pour la période actuelle, le Temple noir se déroule au moment où vont s'ouvrir les JO de Londres. Et celui qui veut le pouvoir sur le monde a pratiquement trouvé comment devenir le maître du monde. Il élimine au fur et à mesure ses adversaires. Et même s'il arrive à trouver la clé des énigmes, aidé en cela par un chercheur ou par Antoine, il doit être absolument arrêté. Et pour cela, c'est le compte à rebours.
Pour la grosse partie londonienne, c'est une véritable visite de la capitale, siège de la franc-maçonnerie britannique avec ses nombreux symboles, ses personnages qui ont oeuvré pour la franc-maçonnerie et une certaine transparence qu'il n'y a pas en France. Mais la franc-maçonnerie souffre de ragots, d'informations distillées de complots… Certaines personnes s'y engouffrent sans problème. Et ce fameux trésor des Templiers, a-t-il été réellement découvert ? Lui aussi, tout comme ces Templiers, sont l'objet de spéculations, encore et toujours, même de nos jours.
La partie historique leur est, en partie, consacrée. Tout commence avec Roncelin qui fait partie d'une bande de pillards qui tue et vole sans vergogne. Ils sont assez bien préparés. Et leur dernier coup d'éclat semble bien fonctionner. Mais voilà, un homme au sein de l'Eglise, le Légat du pape, va mener une action d'envergure. Se faire délivrer cette somme et Roncelin se trouve emprisonné. Si personne ne connaissait ce dont étaient capables l'Eglise, des pillards et autres en matière de tortures humaines, le lecteur sera servi, ici. Roncelin, emprisonné, torturé, veut absolument en finir. Mais son compagnon de cellule va, en quelque sorte, le révéler à lui-même. Cet homme emprisonné est Juif et il détient, grâce à ses recherches, un secret. Les Templiers vont faire, en sorte, de le libérer. Mais bien entendu, cela ne se passe pas comme prévu. Roncelin va devoir gagner la confiance des uns et des autres, et franchement je ne m'attendais pas à un tel destin pour cet homme.
Les Juifs ont toujours été les hommes à abattre et cela continue encore. Pas étonnant que le monde soit toujours en guerre, les années précédentes et il y a bien longtemps montrent que tout est un éternel recommencement pour des jeux de pouvoirs, des trésors à trouver… Les populations, quelles qu'elles soient, ont souffert, sont mortes et cela continue encore et encore. Et l'Eglise dans tout ça. Elle n'a jamais le beau rôle et cela se voit, ici, encore.
Comment travaillent Eric Giacometti et Jacques Ravenne ? Comment se partagent-ils le travail ? J'aimerais, un jour, avoir une réponse à cette question, que je me pose depuis les débuts. J'espère avoir, un jour, l'occasion de les rencontrer, ensemble, ou l'un ou l'autre afin de leur poser la question.
En tous les cas, encore une fois, grâce à eux, j'ai énormément appris sur des parties historiques, très intéressantes, mais on le sait romancées. Je pense que je continuerai à lire les 2-3 Antoine Marcas qui me restent en laissant filer les pages. J'aime bien passer d'une époque à l'autre, même si j'ai un peu perdu le fil une ou deux fois.
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ewylyn
  28 octobre 2013
Je viens de terminer cette lecture et j'en ressors plutôt contente. Je lui trouve de bons atouts pour être un tome intéressant, quoi que je ne l'ai pas autant dévoré que son prédécesseur le septième templier.

A vrai dire, j'ai mis pas mal de temps à entrer dans l'histoire, je ne parvenais pas au début à comprendre comment les différents chapitres allaient se relier. Terrible erreur de ma part, car il existe bien un lien, mais il faut attendre pour en comprendre toute l'étendue. Une fois que je suis rentrée dans l'intrigue, tout est allé beaucoup mieux, le rythme est soutenue, on enchaîne les énigmes, les révélations et les chasse à l'homme avec enthousiasme. L'enquête autour de ce Temple noir, autour du véritable secret des Templiers m'a tenue en haleine, je l'ai trouvée très riche en rebondissements.

La fin m'a surprise, l'épilogue encore plus. Ce tome est plus sombre, plus triste aussi, quelle fin terrible pour notre cher Marcas, je compatis avec ce qui lui arrive. C'est un personnage très réaliste, touchant, fort et intelligent que nous avons, il est agréable de suivre tous ces événements avec lui. On finit d'ailleurs par s'attacher à lui, à son humour très particulier, qui m'a énormément amusée, à sa manière de voir.

Contrairement au Septième templier, il est nécessaire pour comprendre ce tome de lire, bah, justement, de lire le Septième templier, sinon des références vont vous manquer, de plus, certains protagoniste, comme la Louve, Gabrielle ou Da Silva refont leur apparition. J'ai par ailleurs apprécié le retour de la Louve, une vraie psychopathe infernale, sa présence rend chacune de ses apparitions remarquables. Cependant, contrairement au Septième templier, je me suis peut-être moins attachée aux personnages, du moins, les personnes suivant Marcas m'ont moins passionnées. Idem pour les protagonistes du passé, moins marquant, excepté l'excellent Roncelin, très intéressant à suivre.

En général, les personnages sont très travaillés, dans leurs répliques, dans leurs aspirations, leurs agissements ou encore leurs psychologie. C'est agréable de voir s'animer des protagonistes réalistes, qu'ils soient secondaires ou principaux, contemporains ou passés. le style des auteurs est soigné, les descriptions nous plongent directement dans une ambiance de thriller maîtrisé avec des mots travaillés tout en rendant une lecture fluide et agréable.

Dans la forme, les auteurs ne changent pas le credo. Nous alternons les chapitres entre passé et présent. Et une fois avec l'un ou l'autre, nous suivons plusieurs protagonistes, ce qui donne énormément de rythme à la lecture et de suspens aussi. Cette fois-ci, le passé ne concerne plus l'arrestation des templiers et leur procès, mais les Croisades, nous sommes en 1232, dans une joute extraordinaire entre le Légat du Pape et le Grand Maître des Templiers. Cette partie historique m'a beaucoup fascinée, le vocabulaire et les mentalités sont bien respectées et cette guerre pour un certain secret se révèle formidable.

Le présent nous présente un Lord anglais appartenant au Temple noir et bien décidé à changer le cours de l'Histoire. On y rencontre également un scientifique, notre cher Marcas, nous avons également le point de vue des « méchants ». Ce changement de point de vue permet de ne pas s'enfermer dans une seule vision ou dans un manichéisme total, nous avons le droit de penser ce que nous voulons de ces personnes et de leurs choix. Je trouve le procédé intéressant.

En conclusion, j'ai bien aimé ce huitième tome, même si je lui préfère le précédent. Il a de bons ingrédients pour être un bon thriller, comme le rythme, le thème ainsi que l'enquête et ses rebondissements. On ne s'ennuie que rarement, les émotions sont présentes, L Histoire également, l'intrigue est dans sa forme et dans son fond maîtrisée et soignée. Les protagonistes sont nombreux et sont plutôt plus ou moins attachants, selon l'opinion que l'on a d'eux ou bien ce qui leur arrive au cours de cette aventure. Je ressors de cette lecture satisfaite, j'ai passé un bon moment et je compte lire d'autres récits avec Antoine Marcas comme héros.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Davalian
  01 août 2012
Exploiter une nouvelle fois la mystique du secret des Templiers, suppose une prise de risque. le Temple Noir prolonge le Septième Templier à dix mois de distance. Les nouveautés sont maigres, surtout pour 650 pages !
Le dénouement est décevant. Malgré les explications des compères, leur interprétation maçonnique du secret parait franchement peu inspirée et bâclée. Certains passages frisent la démesure. Il faut lire les aventures de Marcas au téléphone depuis la Floride ou dans les jardins du 55 rue du Faubourg saint-Honoré pour le croire !
Le protagoniste n'est pas très présent de ce nouvel ouvrage. Il se transforme en cliché et il faut espérer qu'un renouvellement lui sera profitable. Les personnages féminins sont tout autant malmenés. Gabrielle et La louve sont déjà connues et à peine présentes, tandis qu'une certaine connaissance du Rituel de l'Ombre refait une apparition es qualité de bonne servante. La surprise du livre reste lord Fainsworth : un bad guy unique tout à la fois méchant contemporain et appartenant à une autre époque.
L'une des grandes forces de ce livre réside dans l'intrigue dite historique. Nous voici plongés en Terre Sainte au XIIIe siècle après avoir assisté à la chute de l'Ordre : une idée originale. D'autant plus qu'elle est amenée par une équipe de personnages secondaires bien sympathique. Les passages sur les théories "conspirationnistes" sont amusants et rappellent les bons souvenirs du Pendule du Foucault.
Autre atout majeur de l'ouvrage : la visite touristique-maçonnique de Londres. Il fallait y penser et la recette est un succès ! Une annexe est d'ailleurs présente pour inciter le lecteur à faire du tourisme ésotérique.
(Pour la version complète, c'est par ici-bas...)
Lien : http://kriticon.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120


critiques presse (1)
LesEchos   13 août 2012
Le huitième tome des aventures d'Antoine Marcas ne dépare pas la série. Il repose sur une intrigue dans la Terre sainte de 1232 (sur fond de lutte sanglante entre le Grand Maître des Templiers et le Légat du pape pour posséder « un secret revendiqué par toutes les religions et tous les pouvoirs ») et une autre entre Paris et le Londres de l'industrie financière, des Jeux Olympiques et des sociétés secrètes. [...] D'une redoutable efficacité dans son genre.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   22 janvier 2018
Le gardien (de confession juive) restait concentré :
- Qui cherchez-vous ?
- Un groupe de trois hommes. Des voleurs, qui n'aiment pas les serviteurs de Jésus.
- Ils ont peut-être de bonnes raisons. Les adorateurs de votre Christ nous ont causé bien des soucis au fil des siècles. Vous avez vu ce qui se passe à Jérusalem, les chrétiens nous accusent d'avoir assassiné leur évêque. C'est n'importe quoi.
Antoine grimaça.
- Ça va pas commencer ! D'abord, ce n'est pas mon Christ, je suis athée. Ensuite, si vous, les croyants des trois religions du Livre, compreniez une bonne fois pour toutes que vous adorez le même Dieu, on aurait moins d'emmerdements sur cette terre.
Le gardien opina.
- Pas faux, le problème, c'est que les emmerdements n'ont pas été distribués équitablement par le Seigneur. De ce côté-là, on a eu une plus grosse part que les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fabricelfabricel   09 octobre 2012
- A l'origine de l'Ordre, les Templiers s'appelaient les Pauvres Chevaliers du Christ. [...]
Le frère obèse ne put s'empêcher de ricaner.
- Les Pauvres Chevaliers du Christ, elle est bien bonne celle-là. Ils étaient riches comme Crésus et jouaient les banquiers pour toute la chrétienté. Que c'est beau cette compassion. C'est comme dans ton obédience, beaucoup de belles paroles mais on ne se mêle pas au peuple. Dans les loges de bobos, on ne taille pas sa pierre avec les clodos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ladesiderienneladesiderienne   24 janvier 2018
- Vous cherchez quelqu'un en particulier ?
- Mme Peel. Emma Peel, c'est ma grand-tante.
- Celle qui vivait avec feu M. Steed... Une vieille dame bien sympathique. Rez-de-chaussée à gauche.
Ils passèrent la porte rouillée. le couloir était aussi délabré que le laissait présager la façade. Antoine la titilla.
- Un peu vieillot, vos mots de passe. Le mois prochain, demande à voir Jack Bauer ou le Docteur House.
- C'est la centrale de Paris qui nous les attribue. Le chef de service est accro aux vieilles séries.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
ladesiderienneladesiderienne   21 janvier 2018
Les bannières à croix rouge sur fond blanc se dressaient au-dessus des murailles.
- Les Templiers... reprit le Légat avec une pointe aussitôt effacée d'ironie.
- Oui, Monseigneur, ce ne sont que...
Le conseiller n'acheva pas. A la vérité, il n'avait que mépris pour ces moines-soldats, puants et incultes. A Jérusalem, on se moquait volontiers de ces cadets de famille, ces nobliaux sans terre, qui s'engageaient dans l'Ordre pour devenir des mercenaires de la foi. L’Église, plus que d'épées, avait besoin de prières.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ladesiderienneladesiderienne   17 janvier 2018
- Tu sais ce que j'aime dans ce pays ? dit-il, ironique.
- Le soleil ?
- Pas seulement. Ici, on ne me parle plus de crise, de dette, de plans sociaux en rafales. J'ai parcouru le journal du coin, c'est Oui-Oui au pays des cocotiers. Le seul article négatif porte sur la hausse des cours de la langouste.
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Éric Giacometti (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Giacometti
👀 Vous ne savez que choisir dans tout ces coups de cœur ? Ne vous en faites pas ! Chaque semaine vos libraires vous proposent ici les 3 livres indispensables « la crème de la lecture fouettée acidulée piquantée » en format poche ou grand format ! 👀 • • 📚 Les Indes fourbes de Alain Ayroles et Juanjo Guarnido aux éditions Delcourt 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1012665... • 📚 Largo Winch - Introduction à la Finance de Olivier Bossard, Éric Giacometti aux éditions Dupuis 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1013896... • 📚 Grand Canal de Laurent Dequick aux éditions Chêne 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1026042... •
+ Lire la suite
autres livres classés : templiersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre