AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791039202985
320 pages
Archipoche (04/05/2023)
4.22/5   338 notes
Résumé :
Charlène, 35 ans, sort d’un divorce qui l’a ébranlée. Contrainte de vivre chez ses parents, avec qui elle entretient des rapports conflictuels, elle choisit de fuir au plus vite en s’inventant un contrat professionnel sur une petite île bretonne : l’écriture d’un ouvrage sur les habitants de Broavel.
Cette décision n’est pas le fruit du hasard : Charlène vient de découvrir, dans une mystérieuse lettre, que sa mère y a vécu juste avant sa naissance. Cet exil, ... >Voir plus
Que lire après Contre vents et secretsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (128) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 338 notes
5
68 avis
4
46 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis
Après avoir adoré « Je suis venue te dire » de Cynthia Kafka, je me suis laissé tenter par celui-ci, qui emmène ses lecteurs en Bretagne.

« Contre vents et secrets » invite à suivre les pas de Charlène, une trentenaire qui, venant de se séparer de son mari, se voit dans l'obligation de retourner vivre chez ses parents. Suite à l'accueil pour le moins glacial de ces derniers et la découverte d'une mystérieuse lettre datant de quelques mois avant sa naissance, Charlène décide de changer d'air, tout en allant lever le voile sur le passé de sa mère et sur ses propres origines…

À l'instar de « Je suis venue te dire », Cynthia Kafka livre une histoire de reconstruction qui alterne passé et présent, libérant progressivement une parole enfouie depuis trop longtemps, dévoilant des non-dits qui permettent enfin de tourner la page et comblant petit à petit ce vide affectif découlant de relations familiales construite sur trop de secrets et de silences…

« Contre vents et secrets » est également un voyage dépaysant qui invite à prendre l'air et à se resourcer sur une petite île bretonne qui accueille volontiers les naufragés de la vie. Tout comme Charlène, le lecteur se sent très vite chez lui au milieu de ces habitants qui forment une grande famille et où règnent l'entraide et la solidarité, bien loin des réseaux sociaux et du monde virtuel.

En dressant le portrait d'une héroïne mal dans sa peau et d'une femme en quête de vérité, Cynthia Kafka livre non seulement une histoire de résilience, mais surtout des personnages attachants que l'on prend plaisir à côtoyer, tout en découvrant leurs secrets.

Même si j'ai préféré « Je suis venue te dire », j'ai passé un moment de lecture très agréable et particulièrement dépaysant, qui donne non seulement envie d'aller faire un tour en Bretagne, mais également de continuer à lire les récits de Cynthia Kafka.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
Commenter  J’apprécie          1109
Voici mon retour de lecture sur Contre vents et secrets de Cynthia Kafka.
Charlène, 35 ans, sort d'un divorce qui l'a ébranlée.
Pour fuir ses parents, chez qui elle est contrainte de retourner vivre, elle s'invente un contrat professionnel sur une petite île bretonne : l'écriture d'un ouvrage sur les habitants de Broavel.
Charlène vient de découvrir, dans une mystérieuse lettre, que sa mère y a vécu juste avant sa naissance. Elle a besoin d'en savoir plus et elle se dit que ça lui permettra de faire le point sur son existence.
Charlène va devoir composer avec des habitants peu enclins à se livrer, mais aussi avec les locataires des Oisillons, maison d'hôtes atypique dirigée par la truculente Jeanne et l'énigmatique Victor.
Et surtout découvrir pourquoi sa mère s'était rendue sur cette île. Ce secret, elle le sent, pourrait lui livrer bien des clés…
Contre vents et secrets est un roman faisant partie de la collection Instants Suspendus, des éditions L'Archipel.
Comme je l'ai déjà dit, j'apprécie énormément les ouvrages de cette collection car je suis rarement déçue :)
J'ai adoré me retrouver en Bretagne, sur une île fictive. J'aime cette région et lire des ouvrages s'y déroulant.
Charlène est une jeune femme déçue par la vie, par son mariage. Elle ne s'est jamais réellement entendue avec ses parents, se sentant de trop. Retourner chez eux est un échec ! Alors, elle préfère fuir sur une île où sa mère aurait vécue dans sa jeunesse.
Une fois sur place, la jeune femme va devoir composer avec les habitants, des îliens qui ne sont pas toujours enclins à faire preuve de gentillesse avec les étrangers à leur île !
Nous découvrons la vie de Charlène mais aussi, en parallèle, celle de sa maman dans sa jeunesse.
J'ai apprécié ma lecture car les pages se tournent toutes seules, je l'ai d'ailleurs lu d'une traite.
Le cadre est magnifique et fait envie.
Le fait de naviguer entre présent et passé ne m'a pas dérangé car c'est bien identifié.
Les personnages m'ont tous beaucoup plu, à commencer par Charlène.
L'histoire est bien ficelée, avec des rebondissements finaux que je n'avais pas tous vu venir !
Contre vents et secrets est un bon roman, que je vous recommande avec plaisir et note quatre étoiles et demie :)
Commenter  J’apprécie          232
J'apprécie toujours autant les romans de la collection Instants suspendus, ce sont de bons feel good qui apportent un bol d'air frais. Celui-ci a aussi une couverture très attirante qui donne envie de partir en Bretagne avec Charlène.

Elle a trente-cinq ans et son couple s'est brisé face à l'impossibilité d'avoir un enfant, Hervé a choisi de devenir père avec sa maîtresse. Dans un premier temps, Charlène retourne chez ses parents, mais l'accueil y est glacial. Elle n'a jamais eu de bons rapports avec eux, elle a l'impression d'avoir déçu toutes leurs attentes. Elle trouve une lettre adressée à sa mère et signée d'un mystérieux J, qui date d'avant sa naissance. Ayant besoin d'air frais et désireuse d'en apprendre plus sur l'adolescence de sa mère dont elle ne parle jamais, Charlène loue une chambre d'hôte sur une île bretonne où sa mère a séjourné. Elle y est reçue chaleureusement par Jeanne et Victor, ne voulant pas révéler son vrai but elle prétend être venue pour écrire un guide touristique sur la Bretagne, mais son hôtesse comprend vite qu'elle vient panser ses blessures, car elle accueille souvent ce type de clients. Les habitants de l'ile forment une grande famille, même si des tensions existent, ils connaissent la solidarité et l'entraide, loin des réseaux sociaux et de leur superficialité. Charlène enquête sur les secrets de sa mère tout en recouvrant des forces pour devenir la Nouvelle Charlène avec l'aide de sa voisine et d'autres villageois.

L'auteure a une plume agréable, elle sait nous transmettre les émotions des personnages. La narration en Je permets de s'immerger complètement dans le récit et de se mettre à la place de l'héroïne. Il y a une alternance entre son présent et des chapitres concernant le passé de sa mère, j'ai apprécié cette construction qui nous permet de mieux comprendre cette famille et ses difficultés. En découvrant les secrets de sa mère, la jeune femme peut combler les vides, ce qui permettra un dénouement heureux, comme on s'y attend dans ce type de roman. Les non-dits ont empêché la relation mère/fille de s'épanouir et Charlène finira par comprendre que le problème relève surtout de la communication et non du désintérêt de sa mère, qui l'aime mais ne sait pas le lui dire.

Charlène pourra se reconstruire afin commencer une nouvelle étape de sa vie dans laquelle elle aura renoué à la fois avec ses racines et avec elle-même. Tous les personnages sont attachants et positifs.Une belle énergie traverse cette histoire bien écrite qui réserve des rebondissements et un dénouement que je n'avais pas vu venir. Tous les personnages ont connu des moments difficiles, voire même plus dans leur vie, mais ils ont trouvé les ressources pour rebondir à leur façon. le manque de communication qui marque toute la famille de Charlène entraîne de nombreux problèmes qui se transmettent d'une génération à l'autre, mais la situation n'est pas sans espoir.

Ce roman nous fait aussi voyager en Bretagne, sur une île imaginaire, mais très bien décrite. J'ai été emportée dans cette région que j'aime beaucoup, j'ai senti la mer, les embruns, j'ai couru sur cette belle plage. J'aime beaucoup cette série qui nous présente des récits de résilience avec des personnages attachants et évoque des problèmes auxquels nous sommes tous confrontés un jour ou l'autre. Un grand merci à Mylène de L'Archipel et à Netgalley pour cette lecture pleine d'émotion.

#Contreventsetsecrets #NetGalleyFrance !
Lien : https://patpolar.com/
Commenter  J’apprécie          160
L'année dernière, je découvrais Cynthia Kafka avec son roman, "Je suis venue te dire", qui m'avait beaucoup plu, j'avais ressenti une multitude de sentiments, Rose m'avait particulièrement touchée. J'attendais avec impatience la sortie du nouveau roman de cette autrice pour retrouver la délicatesse et la sensibilité de sa plume. Et en lisant le résumé, j'ai très vite compris que j'allais à nouveau vivre un maelstrom d'émotions.

Je ne vais pas trop vous parler de l'histoire, le résumé le fait bien, et je ne voudrais pas vous gâcher la surprise de la lecture.

J'ai beaucoup aimé le personnage féminin et principal, Charlène. Elle a 35 ans, est mariée avec Hervé mais n'a pas encore pu fonder une famille et avoir un enfant. Tout s'effondre pour elle le jour où elle apprend que son mari a une liaison et qu'il veut divorcer. Charlène trouvé chez ses parents une étrange lettre signée J parlant d'une île bretonne. Il n'en faut pas plus pour que Charlène ait envie de se rendre sur cette île de Broaven, pour découvrir qui est ce J, pour en savoir plus sur sa mère qui est le sujet de la lettre. Elle va faire de très belles rencontres sur cette île, elle va chercher des réponses, va en trouver et ainsi découvrir une facette cachée de sa mère.

Je me suis régalée avec cette histoire. Déjà parce qu'il m'a emmenée en voyage sur une île bretonne. Cynthia Kafka la très bien décrite, j'ai réussi à me l'imaginer, à ressentir les embruns, le vent, l'odeur de l'iode, la plage.... Rien que ça, c'est un moment d'évasion garanti. Et j'en avais bien besoin. Ensuite, bien sûr, l'histoire est super jolie. J'ai suivi avec grand intérêt Charlène, moi aussi je me demandais ce que pouvait bien cacher sa mère, ce qu'elle allait découvrir. Cela crée un certain suspense qui fait tourner les pages plus vite. Et enfin, je me suis très vite attachée à Charlène. C'est une jeune femme dynamique, drôle, émouvante par son histoire personnelle. J'avais envie de l'aider, de la réconforter. Son manque d'enfant est atroce, et on la comprend aisément. Elle va trouver près des.eprsonnes qui habitent sur l'île un soutien insoupçonné. Ce séjour va lui faire le plus grand bien. Elle pourra enfin faire la paix avec son passé, et c'est tellement important pour chaque être.

Les personnages secondaires ont également beaucoup d'importance et amènent de la densité à l'histoire. Et je me suis attachée à eux de la même façon, que ce soit Jeanne ou Victor, ou encore Vera ou Jonas, sans oublier la petite Zélie qui amène une touche d'humour et d'innocence face à tous ces adultes qui ont des histoires compliquée. Et pourtant, ce sont des personnes chaleureuses, accueillantes, qui ont le coeur sur la main et n'hésiteront pas à venir en aide à la jeune femme. Ils m'ont beaucoup émue.

Je me suis attachée à chacun, et surtout à Charlène. Difficile de ne rien ressentir face à elle. Cet attachement est en plus renforcé par le choix narratif de l'autrice à la première personne du singulier. Je suis très sensible à l'emploi de ce "je" qui me permet de rentrer dans la tête du personnage, de me mettre à A place pendant le temps d'une lecture. Et ainsi de ressentir beaucoup d'émotions, de la joie, de la peine, et de l'amour. Car il y a beaucoup d'amour dans ce roman, et par là, je n'entends pas spécialement de la romance, c'est de l'amour des gens, la fraternité, la famille, les liens qui peuvent unir les gens entre eux. Cynthia Kafka les a très bien décrits.

Comme elle a très bien décrit également les lieux, j'ai réussi à tout m'imaginer, et ça fait tellement de bien de voyager grâce à un livre. Cynthia Kafka délivre également de très beaux messages sur la vie, sur les relations avec autrui, sur l'amour de soi, la confiance en soi et aux autres. de belles valeurs qui font la vie et les relations avec les autres personnes. Et toujours ces questions sur le passé qui parfois peuvent gâcher une vie. Nos origines créent parfois des tensions sur notre présent et sont parfois difficiles à régler et à accepter. La résilience aide beaucoup afin de mieux vivre notre présent.

J'étais déjà tombé sous le charme de la plume de Cynthia Kafka l'année dernière avec son précédent roman. Ici elle confirme mon premier sentiment. Beaucoup de fluidité, de la densité dans les actes et les personnages, les pages se tournent facilement. Les chapitres sont courts, il règne un suspense qui fait qu'on a envie d'accélérer la lecture pour savoir. Et en même temps, j'ai ralenti car j'avais tellement envie de.rester sur cette île avec les personnages. Les chapitres alternent avec certains consacrés à la mère de Charlène dans le passé, lorsqu'elle était sur l'île. J'ai beaucoup aimé cette construction car elle rajoutait du rythme à la lecture. J'apprenais des choses sur le passé qui me faisait mieux comprendre le présent de chacun des protagonistes. Je n'ai vraiment trouvé aucun défaut à ce.livre, que je ne peux que vous conseiller.

Ce second roman me conforte dans ma première très bonne impression sur le talent de Cynthia Kafka de raconteuse d'histoire, avec de belles émotions et de beaux sentiments humains. Je vous la recommande vivement, n'hésitez pas à la lire, très bon moment de lecture garanti. de mon côté, je vais continuer de la suivre ,j'ai déjà hâte d'être l'année prochaine pour la lire à nouveau. D'ailleurs, je vais très vite m'acheter ce roman au format papier, je l'ai reçu en numérique, et j'aimerais beaucoup l'avoir dans ma bibliothèque avec son grand frère
Commenter  J’apprécie          30
Un agréable feel-good comme je les aime, avec des personnages attachants !

Charlène décide, sur un coup de tête, de partir sur une petite ile bretonne et c'est là, qu'entourėe de personnes au grand ❤ qu'elle va se reconstruire et découvrir des secrets familiaux qui vont l'aider dans son cheminement de vie.
Bienvenue à la "chambre d'hôtes" de l'ile : "aux Oisillons, on accueille deux types de visiteurs. Ceux qui ont besoin d'inspiration et ceux qui ont besoin de respiration. Les premiers écrivent des romans, des essais, des poèmes. Les seconds débarquent avec leur vie en brouillon et s'offrent une page blanche avant d'entamer un nouveau chapitre de leur histoire." Elle va très vite comprendre qu'elle a bien fait de s'éloigner de son quotidien et comme l'écrit l'auteure : "c'est ici que j'ai décidé de tout plaquer et de recommencer à rêver".
Je n'ai cependant pas ressenti la même émotion que lors de ma lecture de "je suis venue de dire".
Si la superbe couverture vous fait de l'oeil, embarquez sans hésiter pour l'ile de Broavel pour une escapade douce et pleine de charme.
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (110) Voir plus Ajouter une citation
Se confronter aux vagues, c'est risquer d'être mouillé, mais c'est aussi se rendre compte qu'on peut sécher, et repartir de plus belle.
Commenter  J’apprécie          10
𝑷𝒂𝒓𝒇𝒐𝒊𝒔, 𝒒𝒖𝒂𝒏𝒅 𝒐𝒏 𝒔’𝒆𝒔𝒕 𝒃𝒆𝒂𝒖𝒄𝒐𝒖𝒑 𝒂𝒊𝒎𝒆́𝒔 𝒆𝒕 𝒒𝒖’𝒐𝒏 𝒂 𝒆́𝒕𝒆́ 𝒅𝒆́𝒄̧𝒖𝒔, 𝒍𝒂 𝒉𝒂𝒊𝒏𝒆 𝒔𝒆𝒎𝒃𝒍𝒆 𝒑𝒍𝒖𝒔 𝒇𝒂𝒄𝒊𝒍𝒆 𝒂̀ 𝒂𝒑𝒑𝒓𝒆́𝒉𝒆𝒏𝒅𝒆𝒓 𝒒𝒖𝒆 𝒍𝒆𝒔 𝒓𝒆𝒈𝒓𝒆𝒕𝒔.
Commenter  J’apprécie          10
La vie est un océan. On peut barboter tranquillement ou plonger pour explorer les fonds marins. Parfois, on nage à contre-courant, à d'autres moments on se contente de rester en planche à attendre que la houle nous ramène sur la plage. De temps en temps, on part à la dérive, on coule ou on remonte à la surface. On agit en fonction des vagues selon qu'elles sont calmes ou déchaînées. Et quand une main amie se tend depuis une barque, on peut l'accepter pour souffler un peu ou la refuser.
Commenter  J’apprécie          20
La vie est un océan. On peut barboter tranquillement ou plonger pour explorer les fonds marins. Parfois, on nage à contre-courant, à d’autres moments on se contente de rester en planche à attendre que la houle nous ramène sur la plage. De temps en temps, on part à la dérive, on coule ou on remonte à la surface. On agit en fonction des vagues selon qu’elles sont calmes ou déchaînées. Et quand une main amie se tend depuis une barque, on peut l’accepter pour souffler un peu ou la refuser.
Commenter  J’apprécie          20
Aux Oisillons, on accueille deux types de visiteurs. Ceux qui ont besoin d’inspiration, et ceux qui ont besoin de respiration. Les premiers écrivent des romans, des essais, des poèmes. Les seconds débarquent avec leur vie en brouillon et s’offrent une page blanche avant d’entamer un nouveau chapitre de leur histoire. Les premiers admirent les puzzles qui sont sur l’étagère de la cuisine, mais sans vouloir les faire pour ne pas perdre de temps. Les autres, ils arrivent avec leur vie en pièces, et ils essaient de recoller les morceaux. Mais tous ont en commun leur volonté de construire quelque chose, et sont pourvus d’une immense sensibilité. C'est cette sensibilité que j’ai senti dans ta voix, dans tes hésitations.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Cynthia Kafka (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cynthia Kafka
Le nouveau roman de Cynthia Kafka, "Le sourire aux livres", est disponible en librairie et en ebook.
Plus d'informations https://bit.ly/lesourireauxlivres
Pour vous procurer le livre : - Notre site : https://editionscharleston.fr/products/cynthia-kafka-le-sourire-aux-livres-grand-format - Fnac : https://www.fnac.com/a17813578 - Amazon : https://www.amazon.fr/dp/2385290162 - Cultura : https://www.cultura.com/p-le-sourire-aux-livres-9782385290160.html
Retrouvez-nous sur et sur les réseaux sociaux : - Instagram : https://www.instagram.com/editionscharleston - Facebook : https://www.facebook.com/Editions.charleston - TikTok : https://www.tiktok.com/@editionscharleston - Twitter : https://twitter.com/LillyCharleston - LinkedIn : https://www.linkedin.com/showcase/editions-charleston/
+ Lire la suite
autres livres classés : bretagneVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (807) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1416 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..