AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Johan-Frédérik Hel-Guedj (Traducteur)
ISBN : 2221110978
Éditeur : Robert Laffont (06/11/2008)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 68 notes)
Résumé :
Source : 4ème de couverture du livre (ISBN 978-2-266-19486-0) imprimé en sept. 2010

Rick Dockery est quarterback pour les Browns de Cleveland, une équipe de football américain. Sa carrière piétine depuis plusieurs années déjà, quand, à la suite d'un match particulièrement catastrophique, il se fait virer. Plus personne, aux États-Unis, ne veut de lui. Mais il n'imagine pas abandonner. Il supplie alors Arnie, son agent, de lui trouver une place, n'imp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
remy2guyard
  13 octobre 2015
Amateur de foot américain accrochez-vous ! Si comme moi vous aimez ce sport, si pour vous chaque match de foot est un moment sacré et chaque joueur, un héro, un gladiateur des temps modernes que vous chérissez, alors ce court roman est fait pour vous.
Autant le dire d'emblée, il ne s'agit pas du meilleur John Grisham, il ne s'agit sans doute pas non plus du meilleur roman sur le sport, et encore moins sur le foot US, et j'ai parfois même trouvé que la narration piétinait et que ça tournait un peu en rond. Mais n'est pas John Grisham qui veut et tout n'est pas à jeter dans ce roman car il est évident que l'auteur comprend et connait ce qui pour moi est le plus beau des sports (après le baseball bien sur) c'est-à-dire, le foot us.
La première chose qui marque lorsque l'on referme le livre, ce n'est pas forcément l'histoire, la pseudo romance, ou même la vie du personnage, mais bien plutôt les phases de jeu, décrites à la perfection, d'une façon à la fois technique, journalistique et aussi très chargée émotionnellement. le personnage principal, Rick Dockery, joue sa vie à chaque match. Viré de son équipe et blacklisté aux USA, il doit absolument prouver aux autres ainsi qu'à lui même qu'il est encore capable de « quelque chose ». On comprend alors très vite qu'un match de foot n'est pas qu'un match de foot. C'est une ville, une équipe, des hommes sur un terrain, qui luttent entre eux, contre eux et contre eux-mêmes. C'est une lutte qui se fait sur le terrain mais qui se répercute sur ce qu'ils sont dans la vie. Je ne sais pas si ce qui se passe dans la tête de Rick Dockery arrive vraiment dans la vraie vie, mais John Grisham nous fait vivre de sacrés moments de sport et de sacrés matchs. On y est ! Par contre entre les matchs on s'ennuie un peu, avec une histoire complètement inintéressante, mais dès qu'il est question de foot, c'est juste grandiose !
Ce qui est marquant bien évidement, c'est le personnage de Dockery. Un quaterback, donc l'un des postes les plus importants dans le foot US – celui qui distribue le ballon, qui organise l'attaque, celui qui donne l'impulsion – se voit contraint de quitter le pays à cause d'une série de mauvais match. Grisham décrit alors la vie d'un joueur, les agents qui l'abandonnent, les supporters qui n'en veulent plus, les menaces, les coups sur le terrain qui sont autant de séquelles et de souffrance. Oui, la vie d'un joueur de foot peut basculer du jour au lendemain. Héros un dimanche, le suivant tu n'es plus rien.
Dockery débarque alors en Europe, pour fuir et sans grand espoir de reconstruction, il arrive à Parme et il découvre alors autre chose. L'occasion d'avoir la vision d'un américain sur l'Europe, le sport Italien et de voir que le décalage n'est peut être pas si important que ça ! Et c'est avec les Panthers de Parme que Dockery va prendre sa revanche…
C'est le second roman sur le sport écrit par John Grisham que je lis et j'espère très bientôt pouvoir vous parler de Callico Joe, le plus grand roman jamais écrit sur le baseball ! Ici, c'est un cran largement en dessous. Les néophytes en matière de foot US seront un peu perdus et il n'y a pas forcément grand-chose à se mettre sous la dent à côté du sport. L'histoire piétine et ne s'avère pas très impressionnante, ça manque de sentiments et très sincèrement on a vu mieux ailleurs. Reste que le personnage de Dockery est attachant, que les joueurs italiens sont plutôt bien décrits et avec de sacrés caractères et encore une fois les pages sur le foot américain sont grandioses. Mais si dans Callico Joe, Grisham prenait le temps d'expliquer le jeu, les règles, ici ce n'est pas le cas. J'ai pour ma part l'habitude de suivre le foot américain donc je n'ai pas trop eu de souci mais je ne suis pas sûr que le néophyte comprenne. Dommage car encore une fois les descriptions de jeu sont magnifiques et on plonge vraiment dans ce sport, on est dans la tête d'un quaterback, avec les plans de jeu, les stratégies et tout le reste. On sent la pluie sur le gazon, l'odeur des vestiaires, des avant et après match, mais il manque tout un tas de petites choses pour rendre l'histoire intéressante et permettre au lecteur de véritablement rentrer dans le roman. Reste que le foot US est passionnant et que ça change de Bein sport non ? Alors je vous invite à franchir le pas et à plonger dans ce roman court qui fera de vous un vrai quaterback.
Lien : https://onelifeinpicture.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
umezzu
  16 septembre 2014
John Grisham a ses fondamentaux : la justice américaine, le Sud américain et le football américain. Ici inutile de chercher les deux premiers.
Grisham a écrit un roman atypique sur un quaterback de football américain quelque peu looser ,qui se refait une santé en pratiquant son sport chez des ignares en la matière : les Italiens.
Ce pourrait être un livre américain pour un public américain, mais cette opposition vieille Europe, foot, spaghettis, dolce vita, contre (pardon versus) l'Amérique sportive et dynamique se lit facilement. Évidemment il faut pas attendre ce livre les émotions d'un Grisham grand cru, mais juste l'ironie des contrastes et le burlesque des situations.
Commenter  J’apprécie          60
Distact
  22 février 2016
J'aime beaucoup John Grisham mais tous ces livres ne se valent pas!
Ici nous avons à faire à un joueur de football américain, Rick, qui joue de plus en plus mal et se fait descendre par la critique!
Il va trouver une place en Italie où ce sport est joué par des amateurs et non des professionnels. Au début, il est clairement largué: il ne parle pas la langue, n'a aucune envie de se trouver là, ses coéquipiers travaillent et ne jouent que pour le plaisir, alors que lui est payé. Les joueurs Italiens l'accueillent comme une star mais attendent de lui la victoire au Super Bowl!
Ce roman est très bien écrit, John Grisham est assez doué pour nous révéler des milieux inconnus du grand public. On s'immerge facilement dans l'histoire d'un américain plongé dans la culture italienne qui se demande où il est tombé et c'est assez amusant mais c'est franchement fait pour les amateurs de football américain car je n'ai pas compris la moitié du temps de quoi il parlait; je ne connais rien à ce sport et tous les termes qui s'y rapportent. Tous les matches et entraînements sont détaillés mais sans lexique , je n'ai pas saisi toutes les subtilités de ce sport. L'histoire n'est pas désagréable mais sans plus .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pchabannes
  31 mars 2009
Avouons le tout de suite, il ne s'agit pas du meilleur Grisham. Bien sur nous retrouvons l'écriture facile, très bien traduite par JF el Guedj, du fabricant de best-seller.
Durant deux ou trois heures nous suivons avec intérêt la renaissance au soleil de l'Italie d'un surdoué inconstant de la NFL.
Visite de monument, rencontre avec la cuisine italienne, détours par les caves vinicoles, dégustation de fromage, Grisham paye ses frais de voyage d'agrément.
Son personnage est attachant. Son histoire sans prétention fait passer un bon moment. Mais cela vaut-il vraiment 19€ !!
Cordialement, Patrick
Commenter  J’apprécie          40
ktyfamily
  25 février 2012
Un John Grisham un peu particulier, dans la lignée de son roman "Le dernier match", qui est un hymne à son amour du football américain.
Cette fois, il ajoute une touche de salsa picante et un parfum de pizza puisqu'il envoie son héros (un quaterback déchu) jouer à Parme, pour la ligue italienne de football américain. On va donc le suivre pendant toute une saison, et l'art du suspense façon Grisham est tel qu'on se surprend à suivre cette saison footballistique le coeur battant, comme le premier des tfiosi.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
sld09sld09   29 septembre 2017
C'était un lit d'hôpital, cela au moins semblait une certitude, même si cette certitude était fluctuante et floue. Un lit étroit et dur, aux barreaux métalliques, luisants, dressés de part et d'autre comme des sentinelles, interdisant toute évasion. Les draps étaient unis et très blancs. Sanitaires. La chambre était sombre, mais la lumière du soleil tentait de s'y faufiler à travers les stores qui masquaient la fenêtre.Il referma les yeux , même ça, c'était douloureux. Puis il les rouvrit et réussit à garder les paupières entrouvertes une longue minute silencieuse ou presque, et à fixer le regard sur son petit univers brumeux, le temps d'y voir plus net. Il était allongé sur le dos et immobilisé par des draps bordés de près. Il remarqua une ligne de perfusion qui pendait sur sa gauche et descendait jusqu'à sa main, avant de disparaître en hauteur quelque part derrière lui. Et puis il y eut une voix, lointaine, dehors, dans le couloir. Ensuite, il commit l'erreur d'essayer de bouger la tête, rien qu'un léger changement de position, et cela ne marcha pas du tout. De cuisants éclairs de douleur lui transpercèrent le crâne et la nuque, et il lâcha un gémissement sonore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NikozNikoz   29 juillet 2014
La partie la plus difficile de mon métier consiste à expliquer à un joueur qu’il est temps de raccrocher.
Commenter  J’apprécie          30
Marilou09Marilou09   29 juin 2018
Je n'ai personnellement pas pu arriver au bout de ce roman. L'histoire se passe dans le milieu du foot américain et de nombreuses pages font la description d'actions pendant des matches. Quand on n'est pas expert, l'usage trop important de termes techniques auxquels on ne comprend rien finit par gâcher l'intrigue qui pourrait pourtant être sympathique.
Commenter  J’apprécie          00
ivoirebene83ivoirebene83   17 février 2013
La partie la plus difficile de mon métier consiste à expliquer à un joueur qu’il est temps de raccrocher. Tu as joué toute ta vie, tu ne connais rien d’autre, tu ne rêves de rien d’autre. Personne n’est jamais prêt à raccrocher. Mais, Rick, mon vieux pote, il est temps de s’en tenir là. Tu n’as pas d’autre choix
Commenter  J’apprécie          00
MissVanilleMissVanille   23 mai 2014
Rick lui serra la main avec fermeté, déjà prêt à reculer si une menace de bisou se profilait
Commenter  J’apprécie          00
Videos de John Grisham (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Grisham
John Grisham raconte la folle histoire de "La Firme".
autres livres classés : football américainVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La dernière récolte de John Grisham

En quelle année se déroule cette histoire ?

1932
1942
1952
1962

11 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : La Dernière Récolte de John GrishamCréer un quiz sur ce livre
.. ..