AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Ewen Blain (Autre)
EAN : 9782368463581
136 pages
Steinkis Editions (18/02/2021)
4.19/5   142 notes
Résumé :
Japon, 11 mars 2011. Un tsunami cause la fusion du coeur de trois réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Une catastrophe de l’ampleur de celle de Tchernobyl.

Comme tous les habitants de la région, Naoto Matsumura est évacué. Mais ce fermier ne peut se résoudre à abandonner la ferme où sa famille vit depuis cinq générations... et ses bêtes. Prêt à tout pour sauver une vie, fut-elle animale, il retourne chez lui, en pleine zone interdite.
>Voir plus
Que lire après Naoto, le gardien de FukushimaVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 142 notes
5
20 avis
4
20 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis
Naoto est un "héros ordinaire" : suite au tremblement de terre et au tsunami qui ont endommagé la centrale nucléaire de Fukushima, il décide de rester sur place malgré les interdictions pour aider les bêtes à survivre. Cet album nous raconte son dévouement, sa bienveillance, son altruisme, son sacrifice...

L'ouvrage mêle le récit d'une catastrophe contemporaine aux contes traditionnels japonais. L'auteur et la dessinatrice allient leurs talents pour nous expliquer les événements tragiques qui se sont enchaînées à partir du 11 mars 2011, et dont les conséquences sont encore prégnantes 10 ans plus tard. Les dialogues sont fluides et réalistes. Les personages sont attachants, surtout le héros, Naoto. Les illustrations sont travaillées, précises, entraînantes.

Les derniers planches sont consacrées aux combats actuels de Naoto : la survie des animaux de la "zone interdite" et la lutte contre les dangers de l'exploitation nucléaire. L'homme est hautement irradié, et pourtant, ce survivant continue à se battre pour ses convictions humanistes et animalistes !
Commenter  J’apprécie          170
Fabien Grolleau est un auteur de bandes dessinées français et Ewen Blain est un illustrateur français de bandes dessinées. Ces deux Français ont formé un groupe pour réaliser la bande dessinée Naoto, le gardien de Fukushima.
Dans de cette bande dessinée tirée de faits réels on suit l'histoire de Naoto qui essaye de sauver les animaux qui ont survécu à cette tragédie. Quelle tragédie ? Je parle bien évidemment de l'explosion de la centrale nucléaire de Fukushima. Après cette explosion des radiations ont été émises ce qui empêchait les habitants de la région quitter leur maison. Mais une personne décide de sortir c'est une Naoto qui décide de rester auprès des animaux pour les sauver. Mais la grande question est : arrivera-t-il à tous les sauver ?

J'ai adoré cette bande dessinée qui nous pousse à chaque page à connaître la fin de l'histoire. Dans le récit, il y a plusieurs enchaînements entre la mythologie japonaise et des éléments du récit, mais il reste simple et fluide à lire. Chaque dieu japonais est mis en avant dans le récit. Comme Riuji qui va créer des tsunami. Donc plusieurs éléments laisse penser que les dieux ne sont pas irréels. Mais ce qui aurait pu être bien, c'est que nous possédions un autre point de vue que Naoto tel que les points de vue des habitants qui se sont enfuis.

Si je devais mettre une note, je mettrais 18,5/20 pour cette bande dessinée qui nous a fait découvrir Ewen Blain dans ces magnifiques dessins et Fabien Grolleau dans cette belle histoire.
Je recommande cette bande dessinée pour ceux qui apprécient le style mangas et les petits amateurs de bandes dessinées. Je la recommande fortement pour ceux qui aiment s'aventurer dans des histoires de fiction réaliste/fantastique .

A.G

Naoto le gardien de Fukushima

Fabien Grolleau

Ewen Blain




Fabien Grolleau est un auteur français de bande dessinée. Ewen Blain lui est un illustrateur français de bande dessinée. Un duo s'est alors formé pour écrire cette formidable bande dessinée : Naoto le gardien de Fukushima.



À travers cette bande dessinée inspirée de faits réels, nous suivons l'histoire de Naoto qui tente de sauver les animaux qui ont survécu à cette catastrophe. Mais quelle catastrophe ? Me direz vous. Et bien je parle de l'explosion de la centrale nucléaire de Fukushima. Après cette tragédie des radiations ont été émises ce qui contraint les habitants de la région à quitter leur domicile. Mais Naoto, lui, décide de rester auprès de ses bêtes et de les sauver. Mais parviendra-t-il à accomplir cette mission ?



J'ai aimé ce récit qui nous pousse continuellement à connaître la fin de l'histoire. L'auteur arrive à mélanger la mythologie japonaise avec les événements du récit qui s'enchaînent. Malgré ces enchaînement le récit reste fluide et simple à lire. Chaque dieu ou déesse de la mythologie met en place les événements du récit, comme le dragon Ryujin qui cause les tsunamis. Ces éléments mythologiques nous laisse penser que ces dieux et déesses sont réels. Je trouve dommage que l'on ne possède qu'un point de vue, celui de Naoto, il aurait pu être intéressant de voir comment réagissent autres les habitants face à la catastrophe.


Je mètrerais la note de 17,5 / 20 pour cette bande dessinée qui nous fait voyager à travers de beaux paysages admirablement bien dessinés par Ewen Blain, ainsi qu'à l'immersion au sein de la mythologie japonaise.


Je recommande cette bande dessinée pour ceux qui apprécient le style manga ainsi qu'à tout les amateurs de bande dessinée. Je la recommande également à tout ceux qui aime le mélange fiction réaliste / fantastique.





B.A
Commenter  J’apprécie          70
Nous allons revoir la terrible triple catastrophe qui a touché le Japon en Mars 2011 à savoir le puissant tremblement de terre, le tsunami géant et la catastrophe nucléaire de Fukushima. C'est la première fois que dans l'histoire, il y a eu un enchaînement assez improbable d'éléments divers pour conduire à un désastre majeur. Mais bon, c'est le résultat qui fut effroyable et qu'on va surtout retenir.

On suit par les yeux d'une famille d'un brave fermier Naoto Matsumura qui a décidé de rester sur place pour sauver les animaux une fois que sa famille fut mise à l'abri. Il faut dire que des équipes de scientifiques animalier avaient été dépêché sur place pour achever ces pauvres bêtes pour un risque de contamination.

A noter qu'on apprendra à la fin de l'album qu'il s'agit d'une histoire vraie puisqu'on va voir les photos de ce brave fermier qui donne des conférences dans le monde entier pour nous avertir des dangers d'un accident nucléaire. Ainsi, il avait par exemple manifester pour réclamer la fermeture de la centrale de Fessenheim dans ma région natale alors qu'il a perdu la sienne à tout jamais. Il faut bien avouer que son combat est plein de bon sens. Cela pousse manifestement à la réflexion.

Je suis toujours assez réceptif à ce genre de récit qui nous apprend les réalités de ce monde et surtout les dangers d'une source d'énergie soi-disant propre.
Commenter  J’apprécie          130
Il y a dix ans, une catastrophe nucléaire s'est abattue sur Fukushima suite à un tsunami de plus de 15m de hauteur qui traversa le mur brise-vagues autour de la centrale nucléaire.

Depuis, un homme vit pratiquement seul au coeur de cette zone irradiée et prend en charge la faune abandonnée par les autorités. Cet homme s'appelle Naoto Matsumura. Surnommé "Le gardien des animaux de Fukushima", ce fermier qui a toujours refusé de quitter sa ville natale est devenue par la force des choses l'un des plus importants porte-paroles contre le nucléaire. Cette bd scénarisé par Fabien Grolleau (HMS Beagle : aux origines de Darwin) et dessiné par Ewen Blain, illustrateur jeunesse qui signe ici sa première bande déssinée.

Naoto, le gardien de Fukushima fait partie de ces titres graphiques essentiels, un véritable titre de mémoire et un hommage fort à ce monsieur Naoto Matsumura dont la légitime colère demeure un important cri d'alerte contre l'aveuglement général autour du nucléaire. le nucléaire, nous en parlons, c'est une chose mais peu de personnes au final ose imaginer qu'une catastrophe nucléaire puisse arriver près de chez soi. Cet album édité par Steinkins nous confronte à cette réalité alarmante à travers le point de vue de Naoto Matsumura qui a totalement assisté à cette catastrophe qui s'est abattue sur Fukushima mais aussi sur l'exode de ses habitants pour finir par se retrouver seul dans cette ville déserte.

C'est une histoire poignante et touchante sans être pessimiste ni glaciale malgré la gravité de l'évènement. En cela, les auteurs prennent soin de raconter cette histoire avec une note d'espoir comme le montre le dernier plan de cet album dévoilant la vérité que la vie peut continuer même au coeur des radiations. Naoto est un bon album parce qu'il ne se contente pas uniquement de délivrer un pamphlet anti-nucléaire suite à une véritable catastrophe. le message est bien présent mais c'est surtout la vie de cet homme Naoto qui est ici mise en valeur. C'est une vie qui est racontée de manière plutôt originale puisque les auteurs incrustent dans leur intrigue des passages inspirés du conte et de la mythologie japonaise. Ainsi le tsunami est comparé au dragon Ryujin tandis que le nuage radioactif est dessiné tel un démon du nom d'Akashita. Il y a fréquemment cet équilibre entre le folklore et la mythologie japonaise et la réalité de Fukushima comme si Naoto finissait par devenir un véritable héros comme dans les contes japonais. Il est d'ailleurs comparé à l'un d'eux. Ces références mythologiques qui sont gracieusement dessinées par Ewen Blain permettent de rendre un hommage encore plus vivace à Naoto mais aussi à ce Japon rural et meurtrie.

Naoto le gardien de Fukushima est un titre important pour garder en mémoire la tristement célèbre catastrophe nucléaire qui s'est abattu au Japon. Cependant, ce titre se concentre surtout sur le parcours et la ténacité d'un héros hors du commun qui a refusé d'abandonner sa ville natale et toute sa faune domestique délaissée par un gouvernement qui a priori a refuser d'affronter la réalité contrairement à un fermier déterminé. Mention spécial aux inspirations des contes et légendes du folklore japonais qui accentuent la bravoure de ce récit tout en y soulignant une certaine originalité.


Commenter  J’apprécie          60
Quelle terrible histoire, dont on ne parle plus guère d'ailleurs. Si vous aimez les animaux, si l'omerta du pouvoir nippon vous prend aux tripes, que les légendes japonaises vous attirent, cet ouvrage graphique est fait pour vous. Ne manque que d'avoir mis un haïku dans le texte. C'était facile lorsque le héros arrive dans un temple déserté.
Pro-nucléaire, fuyez, vous allez passer un très mauvais quart d'heure.
Commenter  J’apprécie          170


critiques presse (5)
Bedeo
13 avril 2021
Dix ans après la catastrophe qui a touché le Japon, les Éditions Steinkis publient l’histoire de l’homme le plus irradié du monde, Naoto, le gardien de Fukushima.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi
24 mars 2021
Un album complet et original, ne cédant pas à l’approximation des faits tout en créant un récit touchant, vivant et enlevé.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bibliobs
15 mars 2021
La bande dessinée touchante de Fabien Grolleau et Ewen Blain retrace l’histoire vraie de ce Japonais qui a refusé de quitter la zone interdite après la catastrophe de Fukushima et qui est devenu un fervent militant anti-nucléaire.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Actualitte
25 février 2021
En bref, cet album qui parvient à faire naître l'optimisme et à illustrer la bravoure au coeur-même de la catastrophe est une jolie réussite.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BDGest
23 février 2021
Ouvrage poignant et partiellement à charge, Naoto - le gardien de Fukushima est avant tout un excellent témoignage à hauteur d’homme de ce que c’est de se retrouver au milieu d’un désastre généralisé.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Le nucléaire c'est l'entrée dans la modernité..
La centrale de Fukushima à été conçue pour résister aux séismes les plus puissants. Elle est protégée par un mur brise-vagues capable d'arrêter les tsunamis jusqu'à dix mètres de haut !
Pas de chance celui de mars 2011 en fera quinze.
Commenter  J’apprécie          50
Regardez le monde autour de vous, la vie que vous aimez tant… Quand un accident nucléaire survient, c’est fini. Les fleurs, les champignons, les insectes, c’est fini. Les prairies, les forêts, les rivières, les montagnes… Tout est fini. La nature, c’est fini. Pour toujours.
Commenter  J’apprécie          30
Moi, je suis resté. Depuis des jours, je traque les bêtes survivantes, il y a une telle urgence et je suis tout seul.
Commenter  J’apprécie          70
Le pire, c'est qu'on y a tous cru à cette propagande de TEPCO, le géant du nucléaire. Le nucléaire, c'est l'entrée dans la modernité !
Commenter  J’apprécie          50
"Le nucléaire, nous en parlons, c'est une chose mais peu de personnes au final s' imaginent qu'une catastrophe nucléaire puisse arriver près de chez soi"
tommy
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Fabien Grolleau (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Grolleau
Nos deux nouveaux chroniqueurs de choc partagent avec vous leur coup de coeur pour Menji de Fabien Grolleau et Mathieu Demore. Parce que la grande aventure, c'est AUSSI pour les enfants ! Le tome 1 de Menji en librairie : https://www.dargaud.com/bd/menji/menji-menji-tome-1-bda5366940
autres livres classés : catastrophe nucléaireVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (281) Voir plus



Quiz Voir plus

Naoto

Quelle catastrophe cause la perte de Fukushima ?

un tremblement de terre
un tsunami
un cyclone
un tremblement de terre et un tsunami

8 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Naoto, le gardien de Fukushima de Fabien GrolleauCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..