AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782494715134
366 pages
L’oiseau noir (23/02/2024)
3.77/5   72 notes
Résumé :
VOUS NE METTREZ PLUS JAMAIS LES PIEDS DANS UN ASCENSEUR…

Patrick n’a pas d’ennemis.
Patrick est apprécié de ses collègues.
Patrick est même celui dont l'humour est légendaire.
Pourtant, Patrick est coincé dans un ascenseur, pris au piège de quatre murs de tôle dans l’immeuble de son entreprise.

Alors Patrick croit d’abord à une mauvaise blague. Mais quand ni lui ni son geôlier ne semblent plus vraiment avoir le cœur... >Voir plus
Que lire après Étage 46Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 72 notes
Bonjour Booksta,
Aujourd'hui je vous propose « Étage 46 » de Christian Guillerme. Voici un thriller machiavélique oppressant à souhait. Nous suivons Patrick qui se retrouve coincé dans l'ascenseur de son entreprise, pris en otage par la machine. Très vite, il comprend qu'il ne s'agit pas d'une banale panne ni d'une blague mais d'une séquestration calculée. Préparez-vous à vivre un huis clos au sens premier du terme, anxiogène et terrifiant. le personnage principal est parfaitement décrit et l'imagination du lecteur fait le reste. On sent son angoisse monter crescendo; son affolement, ses interrogations et sa lutte désespérée pour survivre martèlent son isolement. L'auteur m'a à nouveau séduite avec se roman très abouti, au rythme infernal et au suspense omniprésent. Sa plume percutante et son écriture visuelle m'ont laissée en apnée tout au long de la lecture. Un excellent thriller à découvrir au plus vite !
Commenter  J’apprécie          512
Étage 46 - Un Livre de Christian Guillerme (Français, 1963) - 366 pages - Ed. L'oiseau Noir – Sorti le 23 Février 2024

« le point zéro de sa vie » c'est le cumul de la souffrance ?! Violente dépression ! Que faire ? On se tue ? Non, mama compte encore sur nous ! …

« Ça vous amuse ? » l'interloque un de ses meilleurs élèves au sujet d'un devoir. Que peut-il bien avoir en tête ?
« — J'avais déjà remarqué que vous aviez quelque chose contre moi. Dès le début du trimestre, j'ai su que vous alliez me rabaisser à la moindre occasion. »
C'est pas tous les jours facile de se faire exploser la gueule par ses élèves qui jugent avoir un trop mauvais note.

Une personne se retrouve coincée dans un ascenseur « à la Stephen King »ils essaient tout pour s'en sortir, mais les urgences ne répondent pas… Ils seraient retenus par un certain « Patrick »

« Son instinct de survie lui commandait de composer avec son interlocuteur, il n'était plus maître de ses propres choix »

Je n'ai pas particulièrement chopé la peur des ascenseurs… Philippe s'imagine des histoires dans sa tête pour passer le temps.

Entre citations qui sont enfin reléguées au rang de « débiles » qu'elles méritent, autour d'un verre de champagne, Partick et Ambre s'attardent sur Philippe qui leur avait glissé un clin d'oeil auparavant (l'histoire est quelque peu dans le désordre).

« Secouant la tête pour revenir au présent, Patrick arracha l'affiche au slogan éculé avant de la rouler en boule et de la jeter au sol. Il sortit en jurant de faire payer très cher ces deux tarés si jamais ils avaient posé la main sur Ambre.

Comment Philippe avait-il bien pu sombrer dans cette folie sans retour ? Tout cela lui paraissait totalement irréel »
« Connais-tu ce qu'on appelle le syndrome d'Hubris ?
Sans attendre de réponse, Patrick continua.
— En gros, c'est lorsque le pouvoir rend fou. On s'imagine au-dessus de tous, car on a un peu de puissance. »

Par un concours de circonstance,
Richard et Patrick vont devenir amis avec une bonne bière…

C'est très « huis clos » ! Je vais vous dire le « huis clos » tel que je l'aime et tel que je l'écris. Il s'agit d'un espace isolé mais pas exigu, comme, une petite île, mais pas déserte. Juste peu peuplée. Je fais entrer en interagir plus de personnages, les héros se déplacent (pas figés dans un ascenseur !) Voilà maintenant vous connaissez mon style qui est certes un « huis clos » moins poussé mais ça reste le genre.

La plupart des Livres commencent bien mais vont decrescendo, celui-ci maintient peu ou prou une certaine qualité.

Au final je me suis surpris à le terminer rapidement en en profitant un maximum, sans beaucoup me forcer. Un gage de succès.

Mais bien sûr il s'agit simplement de mon avis ! Vous pouvez vous faire votre propre avis ; -) …

Phoenix
++
Lien : https://linktr.ee/phoenixtcg
Commenter  J’apprécie          240
Quel plaisir de retrouver Christian et sa plume affûtée. Qui de mieux placé que lui pour imaginer une histoire pareille : on est dans une tour de la Défense où tous les jours des milliers de personnes utilisent les ascenseurs pour se rendre à leur poste de travail.

Tout commence par un pot de départ au 45ème étage pour le départ en retraite bien mérité de Philippe. À cette occasion Patrick son collègue et ami a préparé quelques blagues dont il a le secret. Il est d'ailleurs réputé pour cela au sein de l'entreprise.
Mais alors qu'il s'apprête à quitter l'immeuble pour rentrer chez lui , le voici coincé dans un des ascenseurs. La supposée blague va très vite tourner au cauchemar alors Patrick comprend qu'il a été piégé par quelqu'un qui ne lui veut pas du bien.Pas facile en effet de sortir d'un ascenseur quand celui-ci est piloté à distance par un homme qui vous voue une haine tenace. Pas sûr que tout ça finisse bien, croyez-moi..

Christian Guillerme nous a concocté un huit-clos au suspense insoutenable. Après la surprise de cette situation incongrue, les événements vont effectivement s'accélérer de manière insoupçonnée pour Patrick et d'autres protagonistes que je vous laisse découvrir par vous-même. On va par la même occasion découvrir des espaces inconnus, pourtant pièces essentielles du fonctionnement d'une tour de bureaux comptant plusieurs dizaines d'étages.
Pour ma part j'ai avalé en quelques heures ce livre que l'on a du mal à lâcher tant le récit et ses nombreux rebondissements vous captivent du début jusqu'à la fin.
Quant au final , il est vertigineux.
Commenter  J’apprécie          242
"Étage 46" est un thriller psychologique angoissant, conté avec un style captivant et cinématographique à vous donner le vertige !

Dès la première ligne, vous ne pourrez que vous laisser happer totalement par ce huis-clos oppressant... à vos risques et périls !
Après avoir lu la dernière page, vous ne mettrez plus jamais les pieds dans un ascenseur en repensant à cette histoire machiavélique qui va vous rendre ascensumophobe !

Patrick n'a pas d'ennemis.
Patrick est apprécié de ses collègues.
Patrick est même celui dont l'humour est légendaire.
Pourtant, Patrick est coincé dans un ascenseur, pris au piège de quatre murs de tôle dans l'immeuble de son entreprise.

Alors Patrick croit d'abord à une mauvaise blague. Mais, quand ni lui, ni son geôlier, ne semblent plus vraiment avoir le coeur à la plaisanterie, il ne lui reste qu'une option : s'évader au risque de se laisser dévorer par ce monstre d'acier.

Dans cet immeuble affichant 45 niveaux, la clé de sa survie pourrait bien se trouver à l'étage 46…

Je remercie @LoiseauNoir et @NetGalleyFrance de m'avoir permis de découvrir ce thriller très prenant.

J'ai trouvé l'atmosphère anxiogène de ce huis-clos très efficace, en particulier dans la première partie de ce thriller psychologique terrifiant qui dépasse nos pires cauchemars. Si vous avez déjà été coincé dans un ascenseur, vous revivrez vos craintes les plus profondes, comme si vous étiez en apnée, car l'imagination du lecteur est mise à rude épreuve, surtout s'il est victime de claustrophobie.

Grâce à Patrick, le protagoniste pris en otage par ce monstre d'acier dans une Tour de la Défense où il travaille, le temps est suspendu lors d'une soirée, après le pot de départ d'un collègue. Les plaisanteries les plus courtes sont toujours les meilleures, mais celle-ci s'éternise dangereusement...

L'angoisse est aisément perceptible et le rythme va crescendo au fil des pages : on ressent son isolement, son affolement, son désespoir, son impuissance, mais aussi sa détermination et sa lutte pour se sortir de ce piège mortel pour survivre dans la seconde partie.

Le suspense est omniprésent jusqu'au dénouement plutôt vertigineux, même si j'ai trouvé que l'épilogue était un peu trop abrupt et tombait un peu à plat par rapport au début exaltant.
Commenter  J’apprécie          165
Voici mon retour de lecture sur Étage 46 de Christian Guillerme.
Patrick n'a pas d'ennemis.
Patrick est apprécié de ses collègues.
Patrick est même celui dont l'humour est légendaire.
Pourtant, Patrick est coincé dans un ascenseur, pris au piège de quatre murs de tôle dans l'immeuble de son entreprise.
Alors Patrick croit d'abord à une mauvaise blague.
Mais quand ni lui ni son geôlier ne semblent plus vraiment avoir le coeur à la plaisanterie, il ne lui reste qu'une option : s'évader au risque de se laisser dévorer par ce monstre d'acier.
Dans cet immeuble affichant 45 niveaux, la clé de sa survie pourrait bien se trouver à l'étage 46..
Étage 46 est un thriller machiavélique qui joue sur une peur que je possède : celle des ascenseurs. Autant vous dire que lire ce roman à peine un mois avant mon départ pour Tokyo, où les ascenseurs pullulent, ce n'est pas la meilleure des idées que j'ai eu lol
Un pot de départ est organisé au quarante-cinquième étage d'un immeuble, Philippe part en retraite.
Parmi le petit monde présent ce soir là, il y a Patrick, le marrant qui adore faire des blagues.
Patrick qui n'en loupe pas une..
Patrick qui, sans savoir pourquoi, se retrouve enfermé dans la cage d'un des ascenseur !
Tout le monde est partit, il est tard, et lui est bloqué avec l'agent de sécurité et un psychopathe, qui eux sont dans le PC sécurité.
Une mauvaise blague, au départ ; mais une mauvaise blague qui dégénère..
Le pauvre Patrick ne comprend pas un seul instant ce qui lui arrive. Et très vite, tout s'accélère..
Étage 46 est un bon thriller qui joue sur nos peurs les plus profondes : être enfermé dans un ascenseur, la peur du vie, la peur de l'enfermement..
C'est un roman bien ficelé, avec énormément de rebondissements.
Il y a quelques scènes violentes et j'ai parfois été un peu mal à l'aise. En partie car j'ai quand même sacrément peur d'être un jour coincé dans un ascenseur, à la merci d'un psychopathe. Ce n'est pas avec ce roman que ma peur va se calmer lol
Toutefois, j'ai apprécié ma lecture dans l'ensemble et le note quatre étoiles.
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Il n’y a pas de hasard, cela n’existe pas. Derrière chaque évènement se trouve toujours un élément déclencheur, c’est ça la vraie définition du destin, sans l’édulcorant de la foi ou de la religion.
Commenter  J’apprécie          10
Un bref instant, il repensa à un roman lu quelques mois auparavant, une chasse à l’homme dans un sanatorium désaffecté du côté de Dreux.
Commenter  J’apprécie          00
« Son instinct de survie lui commandait de composer avec son interlocuteur, il n’était plus maître de ses propres choix »
Commenter  J’apprécie          190
« Connais-tu ce qu’on appelle le syndrome d’Hubris ?
Sans attendre de réponse, Patrick continua.
— En gros, c’est lorsque le pouvoir rend fou. On s’imagine au-dessus de tous, car on a un peu de puissance. »
Commenter  J’apprécie          100
« Secouant la tête pour revenir au présent, Patrick arracha l’affiche au slogan éculé avant de la rouler en boule et de la jeter au sol. Il sortit en jurant de faire payer très cher ces deux tarés si jamais ils avaient posé la main sur Ambre.
Comment Philippe avait-il bien pu sombrer dans cette folie sans retour ? Tout cela lui paraissait totalement irréel »
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christian Guillerme (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Guillerme
« Transaction », la bande-annonce. Un thriller de Christian Guillerme.
Un site de petites annonces en ligne comme il en existe des dizaines.L'arnaque de trois amis, noyée parmi des milliers de bonnes affaires.Un individu dangereux qui sommeille au milieu des acheteurs potentiels.Quelle était la probabilité qu'ils se croisent ?Transaction… l'engrenage fatal est enclenché !
Roman disponible le 9 septembre 2021 (papier & numérique).
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (194) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2854 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..