AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791034000074
Déliées (11/10/2018)
3.19/5   18 notes
Résumé :
Photographe et propriétaire d'une florissante galerie à Paris, Maggy est célibataire depuis peu. Le coeur en miettes, elle part se réfugier en Irlande, où elle va donner des cours de photographie à de jeunes artistes qui ont parfois traversé l'océan pour la rencontrer. Sur place, la colère fait doucement place à la mélancolie. Comment reprendre goût à la vie quand son premier amour est parti ? Qu'il est facile de s'abandonner à la tristesse quand plus rien n'a de sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,19

sur 18 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

morin
  27 septembre 2018
Merci à Babélio et aux éditions Déliées qui m'ont adressé ce livre dans le cadre de masse critique de septembre.
Sur la page de couverture il est indiqué qu'il s'agit d'un "roman feel-good". Je suis allée sur internet pour connaître le sens de cette expression. Voici ce que j'ai trouvé :
" un roman qui fait du bien, qui vous fait vous sentir bien. Bref, le genre de livre qui illumine votre journée..... (le roman) doit présenter une vision positive et optimiste de la vie."
Il y a quelques années, lorsque l'on utilisait pas d'expression anglaise, on aurait appelé cela "un roman à l'eau de rose" ;->
Revenons à cet ouvrage : Maggy, suite à une rupture, part pour l'Irlande chez Betty, une amie, pour organiser un stage de photographie. Dés son arrivée elle croise un bel homme au visage "sublime, parfait et troublant". Pendant son séjour elle rencontrera d'autres personnes plutôt sympathiques (Rose, George, Raphael et David). A son retour à Paris elle organise une exposition des photos réalisées par les stagiaires.
Le livre est écrit à la première personne. Maggy en est la narratrice. J'ai eu peu d'empathie pour son personnage. Elle n'est pas trop modeste lorsqu'elle se décrit : "ce corps si parfait". Puis, presque à chaque page, soit elle pleure "à ces mots, les larmes me prirent de court et se mirent à jaillir sans que je puisse rien y faire", soit elle éclate de rire "un éclat de rire me submergea", soit elle perçoit ses sentiments à travers son corps " mon coeur se contracta douloureusement..mon coeur s'emballa... mon sang ne fit qu'un tour...me transpercèrent l'âme" . Elle est égocentrique.
Pour conclure je précise que, même si ce style de roman ne correspond pas vraiment à mes lectures habituelles, je ne l'ai pas abandonné . Je l'ai lu jusqu'au bout !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
OrlaneBooks
  05 octobre 2018
Je remercie Babelio et les Editions Déliees Babelio pour l'envoi de ce roman dans le cadre de l'opération Masse Critique du mois de septembre.

Lorsque vous travaillez avec l'homme que vous aimez et que celui-ci craque pour une autre vous ne pouvez qu'être saisie par l'envie de prendre le large. Pour Maggy, direction l'Irlande pour rejoindre son amie Betty et animer des cours de photographie.
Cette échappée lui réservera quelques surprises. Des bonnes comme des mauvaises. Alors qu'elle compte sur son amie pour se remettre de sa déception amoureuse des tensions vont apparaître. 🔸️ Qu'est-ce que j'en ai pensé ⁉️
Comme la couverture l'indique, nous avons ici une bonne lecture feel-good. Ça se lit vite et on se laisse porter par l'histoire. La plume de l'auteur est fluide.
Toutefois, un petit manque de profondeur à mon goût pour susciter quelques émotions.
Ce roman met en scène des personnages présents dans de précédents romans de Frédérique. Je ne les ai pas lu et ça ne m'a pas gêné pour cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lenezdanslesbouquins
  24 mars 2019
Je suis assez mitigée après cette lecture. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et à m'attacher réellement aux personnages. L'histoire est écrite à la première personne et nous suivons Maggie qui, en plein chagrin d'amour (qu'elle a choisit d'ailleurs. J'ai trouvé ça étrange cette histoire où elle s'arrange pour que son mec sorte avec la stagiaire parce qu'elle avait senti qu'ils étaient fait pour être ensemble…euh…bref passons…), part en Irlande donner un stage de photographie à la demande d'une de ses plus anciennes amies, Betty.
Je n'ai pas adhéré à la façon de penser de Maggie, ses réactions, son histoire. Je l'ai trouvé très pleurnicheuse, prétentieuse sur son physique et ça m'a clairement fatiguée à un moment donné. Les autres personnages ne sont, de mon point de vue, pas assez aboutis. On a du mal à comprendre vraiment cette histoire de vengeance que rumine depuis si longtemps Betty. Léo aurait pu être encore plus complexe, plus sombre, cela aurait apporté plus de piquant à la relation qu'il entretient avec Maggie. Les caractéristiques des personnages de Raphaël et David sont également trop survolées.
J'ai trouvé dommage aussi de faire partir Maggie en Irlande et de n'avoir quasiment aucune description des paysages. Quand on emmène ses personnages dans des lieux aussi beaux, autant faire rêver le lecteur avec des ambiances et des atmosphères particulières.
Enfin, j'ai trouvé l'histoire, comment pourrais-je dire, trop…superficielle. Dans le sens « pas assez approfondi » du terme. A chaque page, je me disais « mais est-ce qu'il va se passer quelque chose de vraiment intense? »…alors non, à mon grand regret, ce qu'il se passe dans le livre n'a pas réussi à happer mon attention et j'ai été déçue d'avoir un fond trop simpliste. Dommage, mais je suis toujours franche, et malgré une plume agréable, je me suis vraiment ennuyée.
Je remercie les Editions Déliées je m'avoir permis de découvrir ce roman.
Lien : https://lenezdanslesbouquins..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Stella62
  12 octobre 2018
Maggy, depuis peu célibataire, voit comme une aubaine, un moyen de tourner la page, ce petit séjour en Irlande. Depuis le temps qu'on lui demande de venir de l'autre côté de la Manche... Pourtant, une fois sur place, outre la nostalgie de sa relation passée, elle entrevoit la possibilité de partir d'un nouveau pied, mais très vite, elle va s'apercevoir que certaines choses, ne sont pas simples. Parmi de multiples sentiments auxquels elle aura à faire face, un seul trouvera son sens...
J'avais déjà lu le précédent titre de Frédérique Hespel que j'avais beaucoup aimé, et c'est donc tout naturellement que je me suis plongée dans ce dernier. L'intrigue, même si elle reste basique, est très bien menée, bien ficelée. En commençant ma lecture, je me suis très vite laissé captiver par cette histoire toute douce. le récit est très bien rythmé, la plume de l'auteure nous entraîne et ne nous laisse aucun répit que ce soit niveau émotionnel, ou encore au niveau des rebondissements. D'ailleurs, il m'a été très difficile de refermer le roman avant la fin.
D'emblée, je me suis attachée aux personnages. Maggy est une photographe, propriétaire d'une galerie d'art parisienne. Ayant récemment eu le coeur brisé, elle a eu envie de prendre le large, et la voilà partie en Irlande, dans une école d'arts, afin d'enseigner la photographie durant un stage d'été. Emprunte à la nostalgie, elle puisera dans ses forces mentales, afin de ne pas se laisser submerger par ses émotions, et même si les larmes refont surface, pour maintes raisons, ce petit séjour changera sa vie. Surnommée la dragonne, elle n'est pas si terrible !
Leo est le directeur de l'école. Sa vie à lui est quelque peu complexe, et même si ses sentiments sont contradictoires ou montrent une certaine ambivalence à un moment, on comprend par la suite pourquoi. C'est un homme protecteur, qui sait ce qu'il veut et qui est prêt à tout faire pour le bien-être de Sam, sa « fille ».
J'ai beaucoup apprécié les protagonistes secondaires, tels que Rose, George, Raphaël, David, et même Megan et Akio. A contrario, Betty m'a quelque peu déçue..
En bref : j'ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire signe de nouveau départ, pleine de tendresse et de douceur. Un roman à dévorer en compagnie d'un plaid et d'une tasse de thé, lors de vos soirées d'automne...
Lien : https://stellasbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Loudesboisblog
  26 août 2019
Nous suivons les aventures de Maggy qui part en Irlande pour donner des cours de photographie à des élèves le temps d'un stage d'été. D'une certaine façon, c'est pour elle le moyen de fuir sa réalité, le fait qu'elle ait perdu celui qu'elle aime et qu'elle ne peut que l'accepter.
J'ai beaucoup apprécié l'ambiance de ce roman entre les étudiants qui sont attachants, Léo le directeur de la session qui semble indescriptible, Betty l'amie de longue date de Maggy qui agit parfois étrangement, Raphael qui est juste l'ami idéal sans parler de Rose et de George qui hébergent tout ce joyeux monde le temps d'un été. J'ai bien aimé cette dimension conviviale qui marche vraiment bien et qui permet d'intégrer chacun des personnages dans cette aventure.
Maggy est forte, elle est comme on pourrait tous être après une rupture amoureuse. Elle a mal mais souhaite s'en sortir et va petit à petit reprendre goût à la vie. J'ai aimé voir ce personne prendre petit à petit ses marques, montrer ses faiblesses par moment et puis, revenir en force.
J'ai aimé les personnages plus discrets comme Samantha, la fille de Léo, qui est tellement mignonne et vive. J'ai aimé David et son talent, sa façon d'agir et de construire sa vie. Par contre, Léo m'a laissé perplexe, d'une part parce que je trouve qu'il s'en sort un peu trop bien un peu trop rapidement, ensuite parce que ses comportements ne sont pas nécessairement pardonnables avec les pauvres justifications qu'il fournit. Malgré tout, on voit qu'il essaie tant bien que mal de s'en sortir dans la vie de façon plus ou moins brillante.
Pour conclure, j'ai vraiment apprécié ma lecture qui est douce et agréable. On voyage un petit peu en Irlande et cette histoire ainsi que ses personnages nous mettent du baume au coeur. On en ressort émus et heureux. J'ai même senti quelques larmes pointer le bout de leur nez à certains moments.
Je remercie l'auteur pour cette très jolie histoire. J'avoue que j'hésite à découvrir “La vie est trop courte pour être triste” qui relate l'histoire de June, la nouvelle copine de Martin, l'ex de Maggy. D'un côté j'ai envie de savoir et en même temps, j'ai peur d'être déçue du personnage de Maggy dans ce livre, qui risque d'avoir le mauvais rôle. (L'histoire semble se passer avant!)
Lien : https://loudesbois.fr/2019/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   03 février 2019
Je n’avais envie d’aucune rencontre ni d’aucun contact avec qui que ce soit. Mais quand un regard vert à la puissance hypnotique se planta droit dans le mien, accompagné de ce petit sourire narquois qui mettrait mal à l’aise un comité de stoïques cacochymes anonymes réunis pour leur gala de fin d’année, le souffle disparut littéralement de tout mon être. Que m’arrivait-il ? Comment cet homme pouvait-il avoir un tel effet instantané, immédiat et totalement inattendu sur moi ? Moi qui n’étais là pour personne ! Moi qui… C’était tout simplement impossible, inimaginable ! Pas ici. Pas maintenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 février 2019
En revanche, pour être honnête, son physique au pouvoir magnétique me donnait des ailes artistiques. Je m’emparai rapidement de mon reflex, passai la sangle autour de mon cou dans un geste tellement de fois répété – et si bon à retrouver –, puis je fis tourner doucement la poignée et entrebâillai discrètement la fenêtre, juste assez pour y glisser mon objectif. Une excitation diffuse me parcourut. Retrouver le contact du zoom, du déclencheur, entendre le son du mode rafale, vérifier d’un coup d’œil expert la prise de vue et sentir mon cœur se gonfler d’un bien-être familier. Ces sensations oubliées reprenaient leurs droits et un déferlement de bonheur s’abattit sur tout mon être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 février 2019
Je n’aimais pas les sélections d’excellence et encore moins dans le milieu de l’art, tellement subjectif. Mais cette année, les choses avaient changé, ma vie avait pris un nouveau tournant et il m’avait semblé que c’était le bon moment – et surtout, la seule et unique solution – pour tenter de remonter, si cela était possible, la pente de cette séparation douloureuse, impitoyable et terrible. Martin et June… Cette rencontre qui avait fait voler en éclats toutes mes certitudes, tous mes faux-semblants aussi, tous mes non-dits inavouables et qui ne m’avait pas offert d’autre choix que de me retrouver face à moi-même, à mon destin et d’assumer seule, face à mon miroir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2018
Je me souviens du premier jour où j’avais pris conscience du pouvoir de cette anatomie privilégiée sur les hommes – et les femmes ! J’avais à peine 12 ans et mon corps était passé de celui de petite fille sage à femme fatale en quelques semaines à peine. Le seul problème, c’était que ma tête, elle, était restée coincée au stade juvénile… J’ai vécu cette partie de ma vie comme un choc, un traumatisme certain. Et ce n’est pas ma mère – stricte, sèche, allergique à la communication et qui ne m’a jamais transmis aucun conseil, uniquement des reproches – qui allait m’aider à affronter cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 février 2019
Grâce à lui, à sa patience, son affection, j’avais appris à l’accepter, à supporter le regard souvent envieux des autres sur moi et à m’aimer avec cette perfection qui heurtait tellement de gens, en intriguait d’autres, mais qui ne laissait jamais vraiment personne indifférent, moi qui ne rêvais que de me fondre dans le décor. Chose quasi impossible, quand vos parents vous ont dotée d’une peau couleur miel – origines mélangées obligent – de jambes interminables, d’une poitrine galbée depuis mes 12 petits printemps et d’une cascade de cheveux ondulés d’un blond cendré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4313 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..