AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782379500114
Éditeur : Vega (14/03/2019)
4.19/5   124 notes
Résumé :
24 juin 1989. Une effroyable affaire d'empoisonnement au cyanure de potassium frappe l'école primaire du village d'Oto Usu (département de Hokkaido), faisant 21 victimes. Le coupable désigné est le policier du village, un certain Bungo Sano. Vingt-huit ans après les faits, son fils, Shin, se rend à Hokkaido pour rencontrer ce père qui a toujours clamé son innocence. Mais auparavant, Shin décide de faire un crochet par Oto Usu, où il se trouve brusquement enveloppé d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 124 notes
5
23 avis
4
18 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

mh17
  29 décembre 2020
Cela commence comme un thriller traditionnel :
Shin aurait voulu devenir professeur mais il n'a pas pu. Son père, Bungo Sano, policier dans un petit village a été condamné à mort pour avoir empoisonné vingt et une personnes le 24 juin 1989. Shin ne l'a pas connu. Il a essayé de mener une vie normale mais c'est impossible. Sa mère a passé sa vie à s'excuser et à déménager. Ses beaux-parents n'ont jamais voulu le connaître. Mais Shin approche de l'âge qu'avait son père au moment du drame. Sa femme attend un bébé et il éprouve le besoin de savoir quel policier était son père.
Et là on bascule dans le fantastique. Shin se retrouve dans le village au moment du drame, en 1989. Il va vouloir modifier le passé.
Ce que j'ai préféré c'est la description de la famille complètement brisée à cause du drame puis de celle qu'il découvre grâce à son voyage dans le passé. du déjà vu me direz-vous ? Oui, mais c'est moins un récit d'aventure fantastique qu'un beau manga sur la quête d'identité. le sujet est traité avec beaucoup de sensibilité. Je n'avais jamais entendu parler du bateau de Thésée, paradoxe philosophique sur l'identité. A la mort de Thésée, les Athéniens ont entretenu son bateau en remplaçant ses planches usées par des neuves jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus une seule d'origine. Mais peut-on dire que c'est toujours le bateau de Thésée ?
Je lirai avec plaisir le second épisode.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2910
XanderOne
  14 mars 2019
Ce seinen édité par Vega vient tout juste de débarquer dans l'hexagone. Il s'agit d'une série encore en cours au Japon qui compte déjà 6 tomes. J'ai été tout de suite très attirée par la couverture de ce premier tome et surtout par ce fabuleux titre. En effet, « le Bateau de Thésée » représente une expérience de pensée philosophique traitant de l'identité : Un changement de matière implique-t-il un changement d'identité ? Pour simplifier : Qu'est-ce qui fait que nous sommes nous-même ?
Bref, une fois mon intérêt piqué au vif, le synopsis de ce manga m'a convaincu de me lancer sans tarder dans sa lecture. Je peux vous assurer que je n'ai pas été déçue du voyage. « le Bateau de Thésée » est un titre émotionnellement fort. Il faut avoir le coeur bien accroché pour arriver à la fin du premier chapitre sans avoir une certaine envie de s'ouvrir les veines. Les choses deviennent un peu plus supportables par la suite, mais on sent tout de suite que les émotions du personnage principal vont avoir une grande incidence sur le reste de l'intrigue.
Le petit coté fantastique de ce récit ne l'empêche pas d'être encré dans un monde très réel. Ce n'est pas vraiment une enquête policière qui va être menée ici, mais plutôt une recherche de vérité. L'ambiance est très immersive et assez cotonneuse, comme si le lecteur se retrouvait plongé dans une bulle de brouillard où seulement quelques éléments de la réalité lui parviennent, mais légèrement déformés par cette masse humide et froide. Je ne saurais pas vraiment comment décrire cette impression de huit clos qui n'en est pas vraiment un au coeur d'un petit village reculé et coupé du monde par une tempête.
La première comparaison qui me vient à l'esprit serait avec l'oeuvre de Stephen King. Cette histoire dégage une aura de mystère tandis que les réactions des différents protagonistes de l'intrigue sont traités avec un souci du détail et une justesse extrême. Entre « 22/11/63 », « La tempête du siècle » ou même « Mr Mercedes », « le Bateau de Thésée » vous laissera une impression persistante dont vous n'arriverez pas à vous débarrasser sans vous être changer les idées après votre lecture.
L'univers graphique est très réussi et contribue à l'ambiance oppressante du récit. J'ai beaucoup apprécié le coup de crayon de Toshiya Higashimoto qui donne une vrai personnalité aux visages de ses personnages. Les différents articles de magasines, coupures de journaux ou calepins annotés par les protagonistes de cette histoire, qui sont disséminés au cours des pages de ce tome, rendent l'univers graphique moderne et vraiment attrayant.
C'est donc un sans faute pour « le Bateau de Thésée » à qui il ne suffit que d'un seul tome pour m'avoir totalement accroché. J'ai très très hâte de découvrir la suite de cette histoire terrible et pourtant déjà vraiment addictive. Si les seinen aux scénarios sombres et travaillés vous intéressent, ce titre est fait pour vous. Alors n'hésitez pas à vous procurer ce premier tome que vous allez dévorer en un clin d'oeil !
Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Mariloup
  16 mai 2019
Le Bateau de Thésée est le deuxième titre que je lis des éditions Vega, spécialisés dans les mangas et plus particulièrement les seinen. J'avais pu découvrir Deep Sea Aquarium MagMell que j'avais beaucoup aimé. J'ai pu lire ces deux titres grâce aux masses critiques Babelio. Et le premier tome du Bateau de Thésée a aussi été une bonne lecture!
24 juin 1989. A Oto Usu, dans un petit village, dans une école plus précisément. 21 personnes sont mortes empoisonnées, élèves et professeurs. Un homme a été reconnu coupable, le policier du village, Bungo Sano, mais encore aujourd'hui, il plaide son innocence! Il a laissé derrière lui sa femme, ses enfants et son enfant à naître, livrés à eux-même, qui ont vécu des années sous les menaces, sous les insultes, indirectement accusés et exclus de la société. Shin, qui n'a jamais connu son père et qui vient lui même de devenu père, ne veut pas que son enfant vive les mêmes choses que lui. En ressortant de vieux dossiers, il constate qu'il s'est passé plein d'événements étranges dans le village avant ce meurtre de masse. Il espère alors faire la lumière sur cette affaire et décide de retourner à Oto Usu. Mais il se retrouve alors dans une étrange brume... qui le ramène dans le passé, six mois avant les faits! Shin va être au plus près des événements, des personnes concernées, auprès de sa famille même et plus particulièrement de son père (le prétendu coupable) et va tenter de changer les choses. Mais peut-on vraiment changer le passé?
Je pensais n'avoir à faire qu'à un manga policier mais en fait, pas du tout! Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait une dimension fantastique. Il y a beaucoup de tension dans ce manga, tout du long j'avais cette sensation de malaise. On a l'impression que le rythme est lent mais les pages tournent à une vitesse folle car j'avais toujours envie de connaître la suite. le mangaka arrive à nous titiller, à nous appâter, à nous donner envie de toujours en savoir plus, à connaître le fin mot de l'histoire et c'est bien joué! On mène l'enquête en même temps que Shin et il y a clairement quelque chose qui n'est pas net!
Je ne savais pas ce qu'était un paradoxe, c'est extrêmement abstrait et je ne suis pas sûre d'avoir tout bien compris. le bateau de Thésée est le nom que l'on donne à un paradoxe. Voici la réflexion citée dans le manga au tout début: "Le "bateau de Thésée" est le nom donné à un paradoxe. Pour perpétuer le souvenir de Thésée, leur héros, les Athéniens ont entretenu son bateau en remplaçant petit à petit ses planches usées par des neuves, jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus une seule d'origine. D'où ce paradoxe... peut-on dire que ce navire est resté le même? Et qu'en est-il si on transpose cette réflexion à l'homme?". En tout cas, j'entrevois le rapport avec l'histoire du manga et le fameux paradoxe "Le bateau de Thésée".
Le graphisme est plutôt chouette, plaisant, parfaitement adapté à un seinen. Certains plans sont très réalistes, notamment au niveau des décors et de la végétation. Et j'ai aimé voir toutes les documentations et les articles de journaux au fil des pages pour enrichir encore plus l'histoire.
Ce premier tome a été une bonne lecture, un tome très introductif mais fort sympathique. Je suis bien intriguée et il me tarde de découvrir la suite!
Un grand merci à Babelio et aux éditions Vega pour la découverte de ce titre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Mariloup
  14 mai 2019
Le Bateau de Thésée est le deuxième titre que je lis des éditions Vega, spécialisés dans les mangas et plus particulièrement les seinen. J'avais pu découvrir Deep Sea Aquarium MagMell que j'avais beaucoup aimé. J'ai pu lire ces deux titres grâce aux masses critiques Babelio. Et le premier tome du Bateau de Thésée a aussi été une bonne lecture!
24 juin 1989. A Oto Usu, dans un petit village, dans une école plus précisément. 21 personnes sont mortes empoisonnées, élèves et professeurs. Un homme a été reconnu coupable, le policier du village, Bungo Sano, mais encore aujourd'hui, il plaide son innocence! Il a laissé derrière lui sa femme, ses enfants et son enfant à naître, livrés à eux-même, qui ont vécu des années sous les menaces, sous les insultes, indirectement accusés et exclus de la société. Shin, qui n'a jamais connu son père et qui vient lui même de devenu père, ne veut pas que son enfant vive les mêmes choses que lui. En ressortant de vieux dossiers, il constate qu'il s'est passé plein d'événements étranges dans le village avant ce meurtre de masse. Il espère alors faire la lumière sur cette affaire et décide de retourner à Oto Usu. Mais il se retrouve alors dans une étrange brume... qui le ramène dans le passé, six mois avant les faits! Shin va être au plus près des événements, des personnes concernées, auprès de sa famille même et plus particulièrement de son père (le prétendu coupable) et va tenter de changer les choses. Mais peut-on vraiment changer le passé?
Je pensais n'avoir à faire qu'à un manga policier mais en fait, pas du tout! Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait une dimension fantastique. Il y a beaucoup de tension dans ce manga, tout du long j'avais cette sensation de malaise. On a l'impression que le rythme est lent mais les pages tournent à une vitesse folle car j'avais toujours envie de connaître la suite. le mangaka arrive à nous titiller, à nous appâter, à nous donner envie de toujours en savoir plus, à connaître le fin mot de l'histoire et c'est bien joué! On mène l'enquête en même temps que Shin et il y a clairement quelque chose qui n'est pas net!
Je ne savais pas ce qu'était un paradoxe, c'est extrêmement abstrait et je ne suis pas sûre d'avoir tout bien compris. le bateau de Thésée est le nom que l'on donne à un paradoxe. Voici la réflexion citée dans le manga au tout début: "Le "bateau de Thésée" est le nom donné à un paradoxe. Pour perpétuer le souvenir de Thésée, leur héros, les Athéniens ont entretenu son bateau en remplaçant petit à petit ses planches usées par des neuves, jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus une seule d'origine. D'où ce paradoxe... peut-on dire que ce navire est resté le même? Et qu'en est-il si on transpose cette réflexion à l'homme?". En tout cas, j'entrevois le rapport avec l'histoire du manga et le fameux paradoxe "Le bateau de Thésée".
Le graphisme est plutôt chouette, plaisant, parfaitement adapté à un seinen. Certains plans sont très réalistes, notamment au niveau des décors et de la végétation. Et j'ai aimé voir toutes les documentations et les articles de journaux au fil des pages pour enrichir encore plus l'histoire.
Ce premier tome a été une bonne lecture, un tome très introductif mais fort sympathique. Je suis bien intriguée et il me tarde de découvrir la suite!
Un grand merci à Babelio et aux éditions Vega pour la découverte de ce titre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Erik_
  29 mai 2021
Le bateau de Thésée qui est le titre de ce manga est un paradoxe. En effet, pour entretenir la mémoire de ce héros légendaire, ses compagnons ont maintenu en état son bateau. Cependant, au fil des années, il a fallu remplacer des pièces si bien qu'après un certain nombre d'années, il n'y avait plus rien d'origine. Peut-on alors encore parler du bateau de Thésée si tout a été remplacé ? Il s'agit maintenant de se poser la même question s'il s'agissait d'un humain régénéré chaque jour par des milliards de cellules. Voilà pour le concept.
Le pitch est très intéressant puisqu'il s'agit de suivre la vie du fils d'un assassin qui aurait massacré toute une école en empoisonnant le jus d'orange lors du déjeuner à la cantine. Il y a eu beaucoup de victimes. Bien que les faits remontent à une trentaine d'années en arrière, la famille de l'assassin a subi l'opprobre. Son fils est en passe d'avoir un enfant et d'être père à son tour. Malheureusement, il perd sa bien-aimé durant l'accouchement. Par ailleurs, ses beaux-parents veulent lui prendre la garde de son bébé. On ne peut pas dire qu'on fait dans le joyeux.
Pour autant, sa femme avant de mourir avait mené une enquête pour s'apercevoir de certaines incohérences qui innocenterait le père de son mari. Notre héros endeuillé retourne sur les lieux du drame et se retrouve projeté dans le passé 6 mois avant les faits sanglants. Pourra t-il changer le passé ? Il se retrouve que ce dernier croît que son père est réellement le coupable. Cependant, il va se passer des choses assez surprenantes.
Je mets 4 étoiles car c'est bien réalisé aussi bien sur la forme que dans le fond. Au contraire de ma dernière lecture de thriller à savoir « My Home Hero » qui bénéficie de la bienveillance de la critique presse, ce titre est moins connu et pourtant, il me semble bien meilleur car il ne commet pas les mêmes erreurs. Je suis persuadé que le savoir-faire de la réalisation d'un mangaka peut faire toute la différence et c'est bien le cas en l'occurrence. Ce dernier dont c'est la première oeuvre paru en France réalise un très bon thriller aux accents fantastiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (5)
Sceneario   12 avril 2021
Le résultat est bluffant, le tout servi par des dessins de qualité. La construction du scénario rend l’ensemble captivant et l’on a qu’une envie, sauter sur le deuxième tome pour connaitre la suite !
Lire la critique sur le site : Sceneario
LeMonde   24 septembre 2019
Si le ressort narratif du voyage dans le temps n’apporte rien de nouveau, Le Bateau de Thésee reste une série profonde et bien orchestrée parce qu’elle respecte un certain équilibre entre un bon scénario de thriller et le portrait intime d’une famille brisée.
Lire la critique sur le site : LeMonde
BoDoi   20 juin 2019
Huis clos temporel captivant. Polar à suspense. Thriller glacial oppressant. Le Bateau de Thésée monte en tension et tient en haleine.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   29 mars 2019
Influer sur les événements dont le déroulement est connu afin d’en changer l’issue, tel est le postulat du récit élaboré par Toshiya Higashimoto dans Le bateau de Thésée. Bien que l’idée n’innove guère, le thème ayant déjà été vu, le traitement se révèle suffisamment efficace pour que le lecteur ne soit pas blasé [...] L'histoire est portée par un dessin au trait assez fin et expressif qui transmet efficacement les émotions grâce à de gros plans sur les visages.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   20 mars 2019
Ce premier tome présente la trame de l’intrigue. Le mystère qui entoure ce père méconnu est encore très opaque. Le scénario de Toshiya Igashimoto mêle avantageusement deux genres : celui du thriller et celui du voyage dans le temps.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   14 mai 2019
"Le "bateau de Thésée" est le nom donné à un paradoxe. Pour perpétuer le souvenir de Thésée, leur héros, les Athéniens ont entretenu son bateau en remplaçant petit à petit ses planches usées par des neuves, jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus une seule d'origine. D'où ce paradoxe... peut-on dire que ce navire est resté le même? Et qu'en est-il si on transpose cette réflexion à l'homme?".
Commenter  J’apprécie          50
pommerougepommerouge   10 mai 2020
J'ai renoncé à mon rêve ! C'est impossible pour un fils de criminel de devenir professeur....
Commenter  J’apprécie          30
Erik_Erik_   29 mai 2021
Quand la mer est tranquille, chaque bateau a un bon capitaine.
Commenter  J’apprécie          40
Stephanie39Stephanie39   12 janvier 2020
On a tous le droit d'avoir des petits secrets!
Commenter  J’apprécie          40
LilizLiliz   12 février 2020
Le passé ne peut donc être réécrit ?
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Toshiya Higashimoto (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Toshiya Higashimoto
Payot - Marque Page - Toshiya Higashimoto - le bateau de Thésée
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le bateau de Thésée

De quel instrument joue Shin ?

L'harmonica
La flûte
Le violon
L'accordéon

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le bateau de Thésée, tome 1 de Toshiya HigashimotoCréer un quiz sur ce livre

.. ..