AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Elisabeth Kern (Traducteur)
ISBN : 2264051078
Éditeur : 10-18 (05/11/2009)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Adapté des mémoires de la journaliste britannique Lynn Barber, Une éducation raconte l'entrée dans l'âge adulte d'une jeune fille brillante, qui se laisse séduire par un homme plus âgé pour échapper à l'ennui... Mais David est à la fois bien plus et bien moins que ce qu'il prétend. Nick Hornby signe un scénario drôle et provocant, qui capture à merveille l'atmosphère d'un pays sur le point de quitter la morosité d'après-guerre et d'entamer une brillante décennie. Un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Aela
  27 mai 2012
Ce livre est écrit sous la forme d'un scenario et c'est le premier scenario que j'aie eu l'occasion de lire jusqu'ici. J'avais réellement adoré le fim "Une éducation", (An Education) , réalisé par la réalisatrice danoise Lone Scherfig et qui a remporté le Prix du meilleur film étranger au festival de Sundance 2009. Film brillamment interprété par la délicieuse et pétillante actrice anglaise Carey Mulligan et l'actrice talentueuse Emma Thompson.
L'auteur du scenario est Nick Hornby, auteur qui utilise un langage souvent jeune et imagé comme dans son livre "Slam"', qui traite encore de ce sujet ô combien délicat, à savoir le passage à l'âge adulte.
Ici il est question d'une jeune fille,Jenny, dont l'histoire a été inspirée par les mémoires de la journaliste Lynn Barber.
Jenny est une jeune fille de 16 ans qui vit dans l'Angleterre encore puritaine des années 60, une Angleterre à l'aube de changements profonds.
Elle est billante et se prépare à entrer dans la prestigieuse université d'Oxford, en département de littérature anglaise.
Tout irait bien si elle ne rencontrait pas la mauvaise personne au mauvais moment, à savoir l'énigmatique et séducteur David, bien plus âgé qu'elle.
David, qui va la "détourner" de ses études, la démotiver en l'entraînant dans des lieux "branchés", en lui faisant rencontrer des gens de la gentry mais aux activités parfois illicites.
Jenny va se laisser "happer" par ce milieu bling-bling, au grand dam de ses prefesseurs...
Cela pourrait être le récit d'un gâchis mais il en est tout autrement car Jenny va finir par comprendre que le plus important reste de conquérir son indépendance.
Un livre magnifique, féministe et historique en même temps, qui campe l' Angleterre d'après guerre, les mentalités encore traditionnelles de l'époque et qui pose clairement l'importance de donner une vraie éducation aux femmes.
A lire et à relire... et revoir aussi ce très beau film.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
MaMalleAuxLivres
  26 mars 2014
Ce livre est en fait le scénario du film du même nom, sorti en 2010. Ce film a été mon coup de coeur numéro 1 cinématographique 2013. Je l'ai vu dans le cadre mes heures de DEC Anglais avec le lycée, et j'ai été... Epoustouflée. Je me suis donc jetée sur le livre, que j'ai tout autant adoré, même s'il manque un petit peu du charme du film.
J'aime toujours autant les personnages. La jeune Jenny, bien que naïve, m'a beaucoup plu, car elle était très intelligente, touchante, et déterminée. le charme qui se dégage d'elle est très enfantin mais irrésistible, on a tout de suite envie de protéger cette jeune demoiselle. Son ami, David, est un personne bien étrange. Malgré ce qu'il est vraiment, je n'ai pas pu m'empêcher de beaucoup l'apprécier et de tomber moi aussi sous son charme. Les parents de Jenny étaient très spéciaux eux aussi. Tellement lunatiques et aveuglés par moments.. J'ai eu plus de mal à accrocher. Un couple totalement dépareillé qui m'a en revanche bien fait rire : Helen et Danny. Helen a été pour moi le personnage le plus hilarant de l'histoire !
Le livre est présenté sous forme de scénario, donc pas grand chose à dire au niveau du style... On avait beaucoup d'humour dans cette jolie histoire d'amour. Il y avait une vraie morale, que j'ai trouvée délicieuse. le thème abordé était délicat mais très bien fait. de plus, l'intrigue était captivante, il était impossible de s'ennuyer, car les aventures de Jenny et David vous en mettaient plein la vue... Très bon choix.
J'en viens donc à l'histoire. Tout ici est original, mais passionnant. Je n'avais jamais vraiment pensé à une intrigue comme celle-ci, et j'ai vraiment adoré. le cadre spatio-temporel était déjà très intéressant, ce sont des choses que j'affectionne beaucoup, donc le début commençait très bien. L'auteur prend vraiment bien le temps d'installer quelque chose d'assez idyllique qui colle à merveille avec notre jeune couple, c'est romantique sans tomber dans le dégoulinant... Il y a toujours un peu de suspense, même si aux premiers abords le livre peut paraître assez fastidieux. J'ai bien aimé le fait que la France soit bien mis en valeur dans cet ouvrage. Bon, c'est un peu cliché, mais l'amour de Jenny pour notre pays est assez communicatif ! Autrement, le fait qu'il y avait beaucoup de passages plus humoristiques était assez plaisant, car ainsi, le côté parfait de cette romance était renforcé. Au fur et à mesure de l'histoire, on est de plus en plus captivé, on se met à espérer avec les personnages et c'est dément. Avec ce roman, on ne voit pas les pages défiler, c'est assez impressionnant !
La fin était très surprenante. Bon, forcément, on se doutait qu'il allait arriver quelque chose, c'était forcé, une histoire d'amour ne peut rester paradisiaque comme celle-ci. Mais je dois avouer que je ne m'attendais pas à ça... Ca innovait, c'était bien trouvé. J'ai éprouvé beaucoup de pitié pour certains personnages, de colère envers d'autres. Mais ça clôturait à merveille cette superbe histoire. Néanmoins, la fin est différente dans le film et dans le livre, car ils ont coupé la dernière scène dans le film. Et j'ai trouvé que celle du livre était beaucoup mieux. Car je m'attendais vraiment à ça pour le film. Je trouve que ça complétait très bien cette aventure pas comme les autres, la boucle était ainsi bouclée.
J'adore le titre, symbolique, énigmatique, mais tellement réaliste. Et je suis fan de la couverture, les deux jeunes gens sont très beaux, les couleurs ressortent à merveille, et tout ici donne envie de découvrir cette histoire, leur histoire. Très bon choix !
C'est assez clair, je vous recommande tout aussi bien le livre que le film. Ca change, c'est beau, c'est touchant. Impossible de s'ennuyer, vous serez charmer. Les personnages vont vous surprendre, je vous le garantis. Bravo pour ce travail, et foncez le lire/voir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliGalipette
  22 août 2010
Scénario de Nick Hornby.
Jenny a seize ans en 1961, dans une banlieue huppée de Londres. Lycéenne dans un établissement de jeunes filles, elle se distingue par son intelligence et son joli minois. Décidée à entrer à Oxford, elle lit avec passion les auteurs à la mode: Sartre, Camus sont ses maîtres à penser. Fascinée par la France, ses chanteurs, son mode de vie, Jenny vise loin. Ses parents forment un couple bourgeois et conformiste. Quand Jenny rencontre David, un homme bien plus âgé qu'elle, elle ouvre les yeux sur un monde inconnu, fait de luxe, de raffinement et de fêtes. Aux côtés de David et de ses amis Danny et Helen, Jenny suit une autre éducation, à l'école de la vie, où elle apprend les bonheurs et les peines de la vie d'adulte.
Le scénario écrit par Nick Hornby est une adaptation des mémoires de Lynn Barber. Je ne lis pas souvent de textes sous cette forme. Et pour une fois, j'affirme qu'il vaut mieux lire le texte après avoir vu le film éponyme. (Oui, je ne suis pas une actrice courant les cachets!) Et de toute façon, le commun des mortels n'est pas censé lire les scénario. Passée cette constatation, je ne peux que dire mon plaisir à la lecture et au visionnage.
David est un vaurien en costume. Ses activités professionnelles frisent avec l'immoralité quand elles ne sont pas tout simplement illégales. Il n'a pas son pareil pour mener les parents de Jenny par le bout du nez et pour obtenir leur assentiment. Peter Sarsgaard, qui incarne David, est un homme à croquer, un acteur subtil au jeu pénétrant, un charmeur-né!
La métamorphose de Jenny est tout aussi subtile. Si elle quitte rapidement l'uniforme du lycée pour les robes de prix et le maquillage, c'est intérieurement qu'elle change. Ses yeux se dessillent: déjà ironique vis-à-vis de l'état d'esprit mesquin de ses parents, elle appréhende de mieux en mieux l'homme qu'elle aime. Carey Mulligan incarne avec finesse ce personnage féminin en pleine éclosion.
Le scénario est un coup de griffe dans l'imposant monument qu'est l'éducation des filles. le sujet est simple: que faut-il faire d'une fille? L'instruire ou la marier? L'instruire pour bien la marier? Jenny clame sa révolte contre le système éducatif. "Cela ne suffit plus de nous donner une éducation. [..] Il faut que vous nous expliquiez pourquoi vous le faites!" (p. 166) le scénario est profondément ancré dans les sixties, le sujet n'est pas transposable. La question se résoudra par elle-même dès que l'époque ne poussera plus les parents à marier leurs filles à tout prix.
Le film est une réussite, la bande originale est dynamique et touchante, teintée de nostalgie. Je l'ai en version originale. Les sous-titres sont, au mot près, conformes au texte de Nick Hornby. Prochain achat DVD programmé! Après Juliet, Naked, Je continue ma découverte de cet auteur sous de très bons auspices!

Lien : http://lililectrice.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nono19
  10 juillet 2013
Nous sommes dans les années 60 et Jenny a 16 ans. Comme tous les jeunes de son âge, elle a des amies, va à l'école, a des parents un peu à côté de la plaque et un avenir tout tracé. Elle ira à Oxford, trouvera un bon parti et vivra très heureuse.
Mais voilà Jenny s'ennuie, ses goûts littéraires, musicaux, ... sont différents de ceux de son entoutage.
Lorsqu'elle rencontre David à un arrêt de bus, elle est vite sous le charme. Il est plus âgé, semble bien instruit et est plus que prêt à l'emmener dans son monde.
Commence alors pour Jenny, une nouvelle vie remplie de voyages, de concerts, de vêtements chics,...
Mais David n'est pas celui qu'il paraît être. Jenny parviendra-t-elle à ne pas se perdre en cours de route?
C'est la première fois que je lis un scénario et l'expérience m'a plu. L'auteur nous explique d'où lui est venu l'idée, comment se sont déroulés les entretiens avec les producteurs, les réalisateurs et le choix des acteurs. Puis nous avons le scénario en tant que tel.
Il se lit très rapidemment et les scènes s'enchaînent sans temps mort. le seul bémol concerne ma sensation de trop peu. Comme c'est un scénario et non un roman, tout est condensé.
En tant que grande adepte des grosses briques, j'ai eu l'impression que le sujet aurait pu être traité plus en profondeur.
Mais si ca avait été le cas, le film aurait duré 6h :p.
Le sujet est fort intéressant. Jenny est une jeune fille intelligente qui se laisse entraîner dans une vie facile qui lui promet beaucoup d'amusements. Ce qui la décide à fermer les yeux sur les activités de David.
Les parents, par contre, font preuve d'une naiveté extraordinaire et ne la protège pas du tout. La tournure des évènements les obligeront à une fameuse remise en question.
Il ne me reste plus qu'à découvrir le film maintenant :).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bruno_Cm
  01 mai 2018
On dirait un vieux truc, une vieille histoire, bien plus ancien que dans les début des 60's londoniennes... Mais c'est suffisamment prenant et comme j'avais vu le film j'ai facilement pu imager cette base scénaristique dont on sent tout à fait la petite touche de Hornby. Pas mémorable, mais honnête, tout ça.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AelaAela   27 mai 2012
JACK
De toute façon, qu'est-ce qu'elle va faire avec une licence de littérature anglaise? Si c'est pour qu'elle passe trois ans à jouer de son satané violoncelle et à parler français avec une bande de beatniks, tout ce que j'ai réussi à faire, moi, c'est jeter mon argent par les fenêtres. D'accord, elle pourrait rencontrer là bas un futur avocat à qui elle plaira. Mais cela peut aussi bien lui arriver demain, dans une soirée dansante!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AelaAela   27 mai 2012
Miss STUBBS (avec gentillesse)
Vous savez, c'est parce qu'il y a des élèves comme vous que je continue à corriger les copies bourrées de fautes de Sandra Lovell, qui me parle de son poney. Seulement je sais d'où vient ce flacon et, si je le prenais, j'aurais l'impression de nous trahir toutes les deux.

(Jenny remet le parfum dans son cartable et commence à s'éloigner. Elle s'immobilise toutefois quand Miss Stubbs reprend la parole.)

Vous pouvez faire tout ce que vous voulez, et vous le savez. Vous êtes intelligente et jolie...
Mais est-ce la Jenny intelligente qui intéresse votre petit ami?

JENNY (frustrée)
Je ne comprends pas très bien ce que vous essayez de me dire.

Miss STUBBS
Je vous dis que vous devez aller à Oxford; A tout prix.
Parce que, si vous n'y allez pas, cela me fera beaucoup de peine.

JENNY
Et vous, où êtes-vous allée?

MISS STUBBS
A Cambridge.

JENNY
Dans ce cas, vous êtes intelligente. Et vous êtes jolie. On peut donc supposer que c'est la Miss Stubbs intelligente qui a gagné. Et pourtant, vous vous retrouvez là, à corriger des rédactions sur les poneys.?
Je ne sais pas, moi...
Ces derniers mois, j'ai mangé dans de grands restaurants, je suis allée dans des clubs de jazz, j'ai vu des films magnifiques, j'ai entendu de la très belle musique...

MISS STUBBS
Jenny, est-ce que vous prenez des précautions?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AelaAela   27 mai 2012
JENNY
Oui, Je me suis bien amusée; Seulement c'était avec la mauvaise personne et au mauvais moment.
Et cette période de ma vie que j'ai perdue, je ne pourrai jamais la rattraper.
C'était comme si je m'étais égarée et que je m'étais retrouvée au milieu de la vie de quelqu'un d'autre.
Mais maintenant ça y est, j'ai récupéré ma vie à moi.
(une pause)
Regarde David!! Je suis à Oxford!
Commenter  J’apprécie          30
AelaAela   27 mai 2012
JENNY
C'est difficile et ennuyeux d'apprendre, c'est difficile et ennuyeux d'enseigner. Alors ce que vous êtes en train de me dire, c'est qu'il faut que je m'ennuie, que je m'ennuie et que je m'ennuie encore, mais cette fois pendant toute ma vie!
Ce stupide pays tout entier est d'un ennui mortel.
Il n'a pas de vie, pas de couleurs, pas de joie!
Seulement moi j'ai le choix.
J'ai le choix entre faire quelque chose de difficile et ennuyeux, ou bien d'épouser David.
et d'aller à Paris, Rome, et écouter du jazz et lire, et manger de bonnes choses dans de beaux restaurants, et m'amuser.

Cela ne suffit plus de nous donner une éducation, Miss Walters.
il faut que vous nous expliquiez pourquoi vous le faites!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nono19Nono19   08 juillet 2013
(Jack): Pas du tout! Tu comprends bien que ça prouverait le contraire de ce qu'on recherche, non? Ca voudrait dire que tu es une rebelle. On ne veut pas de rebelles à Oxford.
(Jenny): Tu as raison. On ne veut pas de gens qui pensent par eux-mêmes à Oxford.
(Jack) - ne décelant pas le sarcasme, comme à son habitude- : Evidemment!
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Nick Hornby (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nick Hornby
Banda annonce de Love, Nina (2016), mini-serie de la BBC. Adaptation du roman de Nick Hornby.
autres livres classés : années 60Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1661 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre