AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290341698
512 pages
Éditeur : J'ai Lu (14/06/2004)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 90 notes)
Résumé :

Lors d'un reportage à San Francisco, alors qu'il se trouvait dans une voiture, Pierre Jovanovic se jette soudain sur la gauche, une fraction de seconde avant qu'une balle ne pulvérise son pare-brise. En discutant avec ses confrères journalistes, il découvre d'autres histoires étranges similaires: journalistes arrachés à la mort par miracle alors qu'elle était inévitable, temps qui "ralentit" mystérieusement, "voix intérieures" qui avertissent d'un danger... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
PrettyYoungCat
  16 octobre 2017
Un journaliste (qui considère les « textes religieux comme des histoires de vieux barbus ») a décidé de mener cette enquête insolite sur l'existence des anges après que lui-même, mû par une impulsion inexplicable, se soit jeté sur le conducteur avec lequel il se trouvait dans une voiture, quelques secondes AVANT qu'une balle ne traverse le pare-brise.
Le livre, retrace en différents chapitres les expériences de rencontre avec les Anges. La première partie se consacre aux NDE (near death experience), expériences de mort imminente et fait notamment largement référence au Dr Raymond Moody, auteur du célèbre « La vie après la vie ». Les expériences relatées sont vécues par des personnes croyantes, non croyantes, des scientifiques,… Les personnes reviennent d'entre les morts car il semble que « ce ne soit pas encore leur heure ». Certaines personnes vivent une expérience traumatisante durant cette NDE (elle est plus généralement décrite comme excessivement paisible et bienfaisante) car il semblerait qu'il y ait une « justice divine ». La vision de l'enfer est alors décrite non comme un tableau de Jérôme Bosch, mais comme des âmes malfaisantes qui s'infligent souffrances, viol, etc. La vie qui défile devant l'individu au moment de sa mort se vit en 3 d'et est ressentie au travers de chaque acte et la manière dont il a été vécu par la personne en face de nous. L'enfer décrit serait alors ce que les âmes/entités subissent qu'elles ont-elles-mêmes infligé de leur vivant. Cette vision donne à coup sûr à réfléchir sur le mal que l'on peut faire à autrui (mais j'ignore si cela nous dédouane lorsque ce mal est causé involontairement !... je l'espère sinon « l'enfer » doit être surpeuplé !).
Une autre partie est consacrée à des actes de la vie quotidienne durant lesquels une impulsion commande à la personne de faire quelque-chose de sorte qu'elle évite finalement un terrible accident qu'elle n'aurait pu anticiper. le temps semble suspendu, comme entré dans une autre dimension, permettant d'éviter le drame.
Le livre enchaine sur l'aide inattendue offerte par les rêves ou la synchronicité. Malheureusement, l'auteur estimant que tout un chacun ayant déjà éprouvé ce type de chose, il n'est pas besoin de développer des exemples de situation. J'ai trouvé cela dommage car c'est par l'ordinaire à mon sens que l'on peut s'ouvrir à l'extra-ordinaire.
On s'attarde ensuite sur les saints, les mystiques, les stigmatisés. Et pour paraphraser un grand philosophe : Plastic Bertrand « ça plane pour moi ». Là, rien à faire, j'ai pensé masochisme, hystérie de conversion, psychopathologie. Et j'ai même arrêté ma lecture tant ça m'était ennuyeux à lire.
Je suis déçue par ce livre qui n'a pas répondu à mes attentes et à mes questions. de plus j'ai souvent été gênée, bien que l'auteur s'en défende, par la religion qui interfère dans les expériences relatées, et toujours sous l'angle christique. Or, le savez-vous, les anges sont présents dans toutes les religions (juive, chrétienne, musulmane, hindouiste,…). Ce manque d'universalité m'a donc posé problème.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          165
Kio971
  29 mars 2021
Au vu du titre du livre que cette critique présente, ils seront nombreux, je pense, ceux qui passeront directement à la critique suivante.
Je ne les blâmerais pas : jusqu'à il y a trois ans j'aurais eu exactement la même réaction. Et devant ce livre exposé dans une librairie, je ne l'aurais même pas ouvert pour voir "de quoi ça parle", et encore moins acheté; j'y aurais tout au plus jeté un regard de mépris amusé.
Depuis 2018, cependant, j'ai eu l'occasion de découvrir Patricia Darré, ses interviews en radio et en télé, ses conférences, et surtout ses livres (notamment Un souffle vers l'éternité et Les lumières de l'invisible) et elle m'a ouvert l'esprit sur d'autres ailleurs.
J'ai trouvé dans Enquête sur l'existence des anges gardiens nombre de choses que Patricia Darré évoque. Je ne reviendrais pas ici sur les expériences de mort imminente, archiconnues de nos jours, et que Pierre Jovanovic décrit abondamment (27 témoignages, mais toujours en relation avec les anges dans son cas) car à l'époque où il a écrit ce livre (début des années 1990) on commençait tout juste à découvrir ces phénomènes en France.
Ainsi, à sa manière, chaque auteur conforte ce que l'autre dit de l'Au-delà : comme le fait qu'il y a une raison à tout ce qui arrive à chacun d'entre nous, même si ce qui arrive est absolument épouvantable; que toute notre vie est déjà planifiée (mais à la manière d'un scénario que nous avons la liberté d'interpréter comme nous le voulons); ou encore, ce qui peut paraître extrêmement troublant, qu'avant de nous incarner sur cette terre, nous choisissons, en nous mettant d'accord avec eux, ceux qui seront nos parents, nos enfants, nos maris et nos femmes.
Les anges gardiens, que Pierre Jovanovic décrit abondamment - puisque c'est le sujet de son livre, lui-même fruit d'une longue enquête - Patricia Darré les mentionne également, bien que, pour sa part, dans un optique a-religieuse, elle n'emploie pas le terme "ange gardien" mais parle plutôt de "guide".
Comme elle, Pierre Jovanovic évoque la puissance de la prière, qui est écoutée et exaucée (si elle est conforme à ce que doit être la vie de celui qui la prononce), cette fois encore Pierre Jovannovic disant pour sa part qu'il faut - par exemple - l'adresser à son ange gardien (insistant sur le fait qu'il est justement là pour ça, que si on ne s'adresse pas à lui ça en fait un ange gardien au chômage et qu'il se sent inutile) tandis que, de son côté, Patricia Darré se borne à dire qu'il ne faut pas hésiter à demander de l'aide.
Mais tous deux s'accordent pour dire que l'on obtient toujours ce dont on a besoin, mais pas forcément ce que l'on veut.
La seconde partie du livre de Pierre Jovanovic, que personnellement j'ai moins aimé (ce qui justifie ma notation, car avec la seule première partie j'aurais accordé cinq étoiles) car je ne suis adepte d'aucune religion, il la consacre aux saints et à leurs relations avec cet ailleurs dans lequel évoluent les anges. L'intérêt que j'y ai trouvé est le récit d'expériences très similaires, que l'on retrouve à travers le temps et l'espace.
Au final, Enquête sur l'existence des anges gardiens est comme une porte dérobée dont on ne soupçonnait pas l'existence, que l'on nous ouvre pour nous faire découvrir un univers que l'on était loin d'imaginer. Un livre qui nous invite à la réflexion, voire à l'introspection, et peut impacter la façon, que nous avons de voir le monde et de concevoir notre propre existence, peut-être même nous amener à mettre en place des changements et des évolutions dans notre vie.
Je déconseillerais cependant à ceux que cela tenterait, de se laisser attirer par les annonces publicitaires sur internet qui nous proposent de nous faire connaître le nom de notre ange gardien; je pense que, pour ceux, qui désireraient le savoir, le plus simple est de lui demander, directement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
Tatooa
  29 mars 2014
Toujours dans le même registre que "la source noire" (si si, je vous jure), me rappelant très bien un événement qui m'a évité miraculeusement de passer sous une voiture à 8 ans (un peu de la même façon que l'auteur a "évité" la balle), et ayant eu tout au long de ma vie quelques "signes" assez évidents, j'ai trouvé ce livre intéressant. Il ne convaincra pas les "gens de peu de foi", bien sûr, mais achèvera de convaincre ceux qui en ont besoin. Quand on a lu par ailleurs la biographie de Padre Pio, ce n'est qu'une "formalité".
Après bien sûr, tout cela demande d'être "attentifs", mais non forcément demandeur, en plus. Enfin ceci dit il m'arrive d'engueuler mes anges gardiens, oui oui...
Commenter  J’apprécie          170
nanam
  20 février 2012
" Ce livre avait pour ambition de convaincre, mais hélas je ne sais guère si j'ai atteint mon but et je me garderai bien de vous conseiller, comme San Antonio, que " si vous ne croyez pas à l'efficacité de l'Ange gardien après ça, vous n'avez qu'à reporter ce bouquin à la librairie, afin de l'échanger contre un livre de cuisine " .Si vous avez lu ce livre sans parti pris, vous pensez peut-être plus souvent à celui qui est près de vous, à votre Ange gardien et si vous vous décidez à lui parler régulièrement, condition sine qua non, l'éssentiel sera atteint, et il commencera alors à vous répondre par des signes, des clins d'oeil et des synchronicités fantastiques. Alors vous constaterez que vous avez un ami " très haut placé " .
Pierre Jovanovic
J'ai lu ce livre sans à priori et avec grand plaisir. Les premières pages sont un peu laborieuses mais par la suite on a envie d'en savoir plus. Ce livre a été écrit par un journaliste et il est documenté et la bibliographie est vaste.
Ce livre a une histoire, ce n'est pas moi qui l'ai acheté, je ne l'ai pas emprunté, il est arrivé chez moi par un cheminement improbable où il était le seul de son genre parmi tant d'autres... Serait ce mon Ange gardien qui veut attirer mon attention ?
Si je vous ai intéressé à ce livre.. Bonne lecture !
Nanam
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
ChristianAttard
  03 février 2018
Le livre sur les "anges gardiens".
Un retentissant succès de librairie.
Pierre Jovanovic raconte comment un jour alors qu'il roulait sur une route américaine, il eut l'intuition de se baisser au moment précis où une balle venait traverser son pare brise et l'aurait tué à coup sûr !
Je roulais vite autrefois dans une voiture sans protection, démarrant en trombe au feu vert. Or ce soir là, quelque chose me dit d'attendre, ce que je fis. Une voiture venait de passer au rouge, si j'avais démarré, elle m'aurait pulvérisé !
Voilà pourquoi, comme tellement d'autres, j'ai été passionné par ce livre, relu et parcouru à plusieurs reprises.
Les témoignages abondent de ces interventions surnaturelles sans que l'on puisse se les expliquer par la raison. Un jour, alors qu'un homme doutait de l'existence des anges devant le fameux Padré Pio, ce dernier le gifla en lui expliquant qu'il voyait lui son ange derrière lui !
Ce livre recense donc des faits étranges, stupéfiants, merveilleux mais il ne faut pas y chercher des explications raisonnées. Ceux qui sont nommés par la Tradition nos gardiens ont peut-être d'autres taches que de nous materner, qui sont-ils ? Pourquoi le font-ils ?
Entre "Dialogue avec l'ange" d'un intellectualisme rebutant et cet ouvrage, il devrait exister d'autres livres qui tentent de comprendre qui sont ces entités... Je cherche... :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          96

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   21 octobre 2015
Un après-midi de janvier 1988 à Frémont en pleine coeur de la Silicon Valley, je venais de terminer la visite de l'usine d'assemblage des ordinateurs portables Grid. Avec mon amie, nous reprîmes notre voiture de location et après avoir cherché pendant dix minutes, finîmes par trouver le chemin de la highway 101 qui nous ramenait à San Francisco. Sur l'autoroute, tout paraissait normal, calme. La journée était ensoleillée et, ne conduisant pas, je regardais les gros camions bien américains, étincelants de tous leurs chromes, que nous doublions, lorsque soudain, sans même réfléchir, je me jetai sur ma gauche. Dans la seconde qui suivait, une balle traversait le pare-brise, exactement en face de la place passager.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
PrettyYoungCatPrettyYoungCat   20 septembre 2017
Mon mari conduisait. A notre droite, il y avait un ravin. Un camion s'apprêtait à nous croiser. Tout d'un coup, une voiture a entrepris de le doubler et a foncé sur nous à grande vitesse. J'ai pensé : "la mort". Je suis montée immédiatement au-dessus de mon corps. Je voyais au-dessous de moi les véhicules qui se faisaient face. Ils roulaient infiniment lentement. Le temps s'était presque arrêté. Je constatais que l'accident était inévitable, j'apercevais mon corps à l'intérieur de la voiture. Ce qui allait lui arriver m'indifférait totalement. Je voyais mon mari au volant. Je savais que ses efforts seraient vains. Je me retournai. En face de moi se tenait, immobile et silencieux, un Etre immense, comme un Ange. Son visage était lumineux, mais dans l'ombre. Il émanait de lui une puissance, une sagesse, un amour au-delà de tout ce que l'on peut imaginer. Il venait me chercher. Ma joie était indescriptible, autant que mon impatience à le suivre. (...)
Mon guide me confirma que c'était le moment. Pourtant, tout d'un coup, je réalisai qu'il paraissait surpris et qu'il hésitait. Il restait silencieux et immobile. Il attendait quelque chose. Mais quoi ? Il me laissait du temps et je voyais les véhicules en bas qui se rapprochaient encore. Je savais que je disposais d'un délai pour trouver quelque chose. Il ne m'aiderait pas. C'est comme si je souffrais d'amnésie. Tout à coup, je vis ma fille, loin là-bas, dans sa chambre en train de dormir, ma mère à ses côtés. J'éprouvai une immense peine. Je me suis mise à genoux devant l'être et lui dis : "Je sais que ce que tu fais est juste, mais ma fille, une épreuve si terrible, perdre ses deux parents à la fois, est-ce juste ? Fais que mon mari au moins ne meure pas." Alors je vis son visage et entendis sa voix. Il me repoussa sur Terre en disant : "'Puisque tu ne demandes rien pour toi, retourne, ce n'est pas l'heure." Je vis qu'il était joyeux de la manière dont j'avais réagi et qu'il m'avait éprouvée. Son visage était plus lumineux que le soleil et sa voix, une vibration énorme. Je retombai à ma place dans l'auto, et vis les phares s'écarter. Mon mari et moi sommes restés longtemps au bord de la route. Il avait conscience que nous aurions dû mourir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
PrettyYoungCatPrettyYoungCat   21 septembre 2017
C'est Elisabeth Kübler-Ross (professeur de faculté, docteur honoris causa de 18 universités), experte en thanatologie qui est interviewée

- Quelle est votre religion ?
- Je n'en ai pas. Sur le papier je suis protestante. Dans mon coeur je crois comme les catholiques et j'ai été mariée à un juif pendant vingt-deux ans. Très oecuménique. Cela n'a aucune importance, puisque nous sommes tous les enfants d'un seul Dieu (...)

- Pourtant vous dites que l'enfer n'existe pas...
- J'ai le sentiment qu'apparemment je dois expliquer aux gens que l'enfer n'existe pas en effet et c'est pour cela que j'ai commencé à travailler sur la mort.
- Et les gens qui ont eu de mauvaises NDE ? (near death experience : expérience de mort imminente)
- (...) alors un jour (...) ils voient le diable ou que sais-je d'autre, et cela leur semble terriblement réel alors qu'ils devraient se concentrer sur la Lumière au bout du tunnel et y aller tout de suite pour rencontrer l'amour et la compassion.
- Mais les gens qui violent, qui tuent ou qui torturent ?
- Une fois sortis de leur corps, ils savent ce qui les attend, qu'ils doivent revivre, intégralement, avec toutes les conséquences sur les maris, les familles, etc., et surtout ce qu'ils ont fait subir à leurs victimes. Le moindre détail y passe. Cela peut durer des dizaines de milliers d'années parce que, de l'autre côté, le temps ne compte pas, c'est l'éternité. Personne ne peut revivre à leur place la négativité qu'ils ont créée, personne.
J'ai souvent pensé à Hitler. Si vous pouvez pardonner à Hitler, alors vous serez pardonné. La seule possibilité pour Hitler, c'est ma fantaisie, c'est qu'il se réincarne et qu'il sauve autant de vies qu'il en a détruit. Des millions. Le seul moyen pour lui de se racheter en une seule vie est de développer par exemple un vaccin contre le sida. C'est la seule chose que je peux imaginer pour qu'il puisse effacer ses - je n'aime pas ce mot - ses péchés.

EKR affirmait que l'enfer, genre catholique, n'existait pas. Mais ce qu'elle disait à propos de ce qui attendait les violents était de la même veine, voire pire. C'est peut être cela, l'enfer, une place où ces individus revivaient hors du temps, dons dans l'éternité, ce qu'ils avaient fait subir à leurs victimes. A nouveau cela recoupait parfaitement les visions de George Ritchie, le "père" des NDE.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PrettyYoungCatPrettyYoungCat   19 septembre 2017
A force de chercher et de lire les expériences aux frontières de la mort, j'en arrivai à la même conclusion que le Dr Moody et Ken Ring : athées et croyants racontent la même chose. Mais si les croyants ont cependant plus tendance à identifier l'être de Lumière central comme le Christ, les athées se contentent de parler de l'Etre de Lumière. Et s'il existe des divergences d'interprétation de cette Lumière, en revanche, il n'en existe aucune concernant les Anges ou Etres spirituels qui les accompagnent dans le tunnel ou qui les accueillent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
H0lY_W0lPh0eniXH0lY_W0lPh0eniX   03 janvier 2020
- [..] Si vous ne souffrez pas, vous ne grandissez pas. Il faut passer par la douleur, la perte, les larmes et la colère. Chaque fois que vous passez par là, vous grandissez, vous progressez. Il n'y a rien de plus important dans la vie pour votre progression. Personne ne progresse si tout lui est apporté sur un plateau d'argent. Personne. Tout dépend de ce que vous avez à faire. De toute façon, on connaît notre Ange gardien avant de naître, simplement on oublie tout à la naissance. Votre tâche est de trouver la raison pour laquelle vous êtes venu sur Terre. [..] Le libre arbitre est le plus beau cadeau que nous ayons reçu à la naissance. Vous choisissez vous-même vos parents, vos enfants, votre femme avant de vous incarner et vous ne pouvez pas en vouloir à Dieu lorsqu'ils vous posent des problèmes parce que tous les problèmes qu'ils vous poseront ont une raison positive d'être. Il y a un défi dans la vie. Si les gens examinaient leurs problèmes comme un challenge destiné à les faire grandir au lieu de leur faire peur, cela changerait bon nombre de choses. Nous sommes dans cette vie pour apprendre.

Elisabeth Kübler-Ross
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Pierre Jovanovic (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Jovanovic
http://www.passion-bouquins.com http://www.facebook.com/pages/Blog-Passion-Bouquins/327561607257926 Entretien fleuve avec le journaliste Pierre Jovanovic qui nous explique la fonction de la planche à billet et comment elle est à l'origine des 2 Guerres mondiales au XXe siècle. Il nous livre aussi le secret de l'ascension d'Adolf Hitler au pouvoir. Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets est édité par le jardin des livres. Retrouvez les livres de Pierre Jovanovic sur son site : http://www.jovanovic.com/ ainsi que la revenue de presse de Pierre Jovanovic : http://www.jovanovic.com/blog.htm
+ Lire la suite
Dans la catégorie : AngesVoir plus
>Christianisme, Théologie chrétienne>Etres spirituels>Anges (15)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1375 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

.. ..