AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

William Olivier Desmond (Traducteur)
EAN : 9782757811573
544 pages
Éditeur : Points (12/03/2009)

Note moyenne : 2.84/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Fusillade à la sortie d'une discothèque.
Bilan : quatre adolescents tués. Aucune piste, aucun mobile apparent. L'inspectrice Petra Connor n'a d'autre choix que de se fier à son instinct. Épaulée par Isaac, un hispano issu des bas-fonds de Los Angeles, elle recherche un témoin dont la vie est menacée.
Mais pourquoi a-t-elle l'impression que certains de ses collègues cherchent à saboter son enquête ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Aline1102
  29 juillet 2012
Passionnant sans être trépidant, Tordu nous présente le travail policier comme ce qu'il est sans doute vraiment : beaucoup d'appels téléphoniques pour localiser d'éventuels témoins, de nombreuses recherches dans les différents fichiers de la police voire dans les archives de la presse afin de comprendre ce à quoi on est réellement confronté. On est loin du grand spectacle mis en scène dans de nombreux films ou séries télévisées.

De ce fait, l'intrigue (ou plutôt les intrigues puisque Petra Connor travaille sur deux affaires) gagne en crédibilité. Isaac ayant déterré de vieux dossiers non résolus, il s'est rendu compte que chaque année, à la date du 28 juin, une personne apparemment choisie au hasard pas son meurtrier, a le crâne défoncé par un objet ressemblant à un tuyau et présentant toujours le même diamètre. Il n'en faut pas plus pour que le petit génie (Isaac est très doué pour les études) s'emballe et parle de tueur en série à Petra... qui n'est pas enchantée par cette perspective : un tueur en série est toujours difficile à attraper et demande beaucoup de travail de la part d'une équipe.

Petra et Isaac vont donc tenter de résoudre l'affaire du 28 juin grâce à de nombreuses recherches et à un intense travail de réflexion. Dans Tordu, pas d'échantillon d'ADN miraculeusement trouvé, pas d'indice providentiel qui tombe sur le bureau de Petra deux heures après la lecture des six dossiers du 28 juin. On est loin des Experts où les enquêtes semblent être résolues en quatre heures chrono par ces pros du labo.

Un seul bémol (très léger) : même s'il est lui-même flic, je ne comprends pas pourquoi le petit ami de Petra commence à se mêler de son enquête comme s'il avait fait partie de l'équipe depuis le début. Ne connaissant pas les détails des recherches menées depuis plusieurs semaines pas Petra et Isaac, je ne vois pas trop comment il peut espérer parvenir à comprendre ce que l'on attend de lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
pacloue
  12 octobre 2019
L'histoire :
Depuis " La dernière note" la situation de Petra Connor a évolué car elle entretient désormais une relation suivie avec Eric qui avait été son partenaire taciturne de cette précédente aventure. Dans ce roman, Eric est en mission à l'étranger.
Petra est sur une affaire de fusillade à la sortie d'une boite de nuit (me semble-t-il) qui a fait 4 victimes, deux filles et deux garçons. L'une des jeunes victimes n'est pas identifiée et tout ce dont Petra dispose est le fait qu'elle porte des tennis roses, qu'elle est très jeune et est enrobée. Ah oui j'oubliais l'autopsie a mis en évidence un avortement quelques mois plus tôt.
Petra est très tourmentée par le fait de n'avoir pu identifier la jeune fille malgré ses multiples recherches. Deux témoins de la tuerie lui paraissent en outre peu fiables et l'une des deux, Sandra Leon, a carrément donné une fausse adresse tant à Petra qu'au centre médical qui lui prodigue des soins pour la leucémie dont elle souffre.
Par ailleurs, Petra a un jeune stagiaire, brillant étudiant d'origine salvatorienne qui a le QI d'un génie. le roman raconte le parcours de ce jeune prodige.
Très travailleur, Isaac Gomez découvre parmi les dossiers qu'il étudie un phénomène récurrent : quelqu'un est assassiné de manière identique dans plusieurs secteurs de Hollywood et ces meurtres ont lieu une fois par an le 28 juin. Et nous sommes début juin justement...
Isaac commence par tenter de convaincre Petra, laquelle renâcle car elle est déjà bien occupée avec sa fusillade et dont l'enquête piétine malgré ses efforts.
En étudiant le dossier remis par Isaac, Petra se rend compte qu'il y a quelque chose de curieux. Il est statistiquement peu probable que plusieurs assassinats aient lieu à la même date, a un an d'intervalle et selon les mêmes modalités. de plus les rapports des différents médecins légistes sont quasiment rédigés en des termes identiques en ce qui concerne la description de chaque blessure.
Petra et Isaac se mettent en chasse.
Lors d'une de leur virée commune, Isaac revient dans son quartier à une heure très tardive et se fait agresser. Il décide de recourir à un ancien ami de classe devenu trafiquant et lui demande une arme afin de se protéger.
Petra découvre que Sandra Leon n'a jamais eu de leucémie mais que c'était un moyen de frauder les organismes sociaux. Elle était accompagnée d'une jeune fille ressemblant à la victime inconnue lors d'une de ses visites à un médecin.
Dans l'affaire du 28 juin, Petra reprend chaque dossier et certains ont manifestement été bâclé. Elle se concentre plus particulièrement sur le meurtre d'une jeune femme appelée sur son portable alors qu'elle était au théâtre. Pour elle il s'agit là de l'oeuvre d'un proche et elle a son mari dans le collimateur, d'autant qu'il est très froid et peu agréable.
Mon avis :
Une enquête menée de façon classique, bien loin des films trépidants ou encore des séries policières. C'est assez lent, l'affaire s'enlise, finalement comme dans la vraie vie. Les témoins sont difficiles à trouver et le plus souvent ils mentent, finalement comme une enquête réelle!!
Lorsque je lâchais le roman ( pourtant déjà lu à sa sortie) je n'avais qu'une hâte, le reprendre.
J'ai vu que les critiques sont peu complaisantes avec l'auteur. J'ai trouvé que c'était assez injuste mais il est vrai que l'on a des gouts differents, heureusement d'ailleurs, cela permet à des livres fort différents de trouver leurs lecteurs!!
A titre personnel, j'avoue avoir aimé cette intrigue qui m'a fait passer un excellent moment de lecture même si le coupable est découvert ( dans les deux cas, presque par inadvertance finalement!
Lien : http://mespoliciers.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
antihuman
  04 novembre 2016
Pisse-copie très populaire du thriller américain, Jonathan Kellerman plaît beaucoup aux chaumières de sa lande mais malheureusement ses ouvrages souffrent souvent de truismes absurdes et aussi d'un certain maniérisme propre à ces impudents ineptes. Par exemple j'ai relevé chez lui récemment la figure de style suivante. Pour dire:"Elle croisa un gros chien" l'illustre Kellerman dit à peu près : "Elle rencontra un canidé à la structure osseuse massive."
Je laisse rire les instruits de ce petit mot qui dit tout... Non mais sérieusement, est-ce que les vrais gens parlent comme ça dans la réalité ?
De plus l'autre défaut des bouquins de Kellerman étant hélas d'apporter beaucoup d'importance à une eau de rose très normaliste provenue de la vie de ses héros, cela fait que c'est souvent très pénible à lire. Je passe également sur les commentaires de cet auteur à propos de la terrible guerre en Palestine, très caricaturale sinon évidemment partisane...
Bref ce type est son propre Golem et les clichés qu'il entretient sont juste des clichés de beauf inculte propre à ceux-là de l'establishment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Alexielle63
  31 août 2012
Pour moi, un bon policier ou thriller doit avoir une intrigue qui tient la route et tenir le lecteur en haleine du début à la fin, l'accrocher de telle sorte qu'il n'ait pas envie de reposer sa lecture avant d'être arrivé au fin mot de l'histoire. Tordu de Jonathan KELLERMAN ne répond pas à cette définition. Nous suivons Petra Connor, inspectrice, qui enquête sur une fusillade au Club Paradiso ayant fait plusieurs victimes dont une inconnue. Un témoin, Sandra Léon, semble savoir ce qu'il s'est passé mais impossible de mettre la main dessus. du coup, l'enquête s'enlise très vite. Nous passons alors à une deuxième : Isaac, un petit génie qui passe son doctorat et travaille pour le LAPD pour étayer ses hypothèses, fait une étrange découverte : six personnes ont été tuées un 28 juin selon la même méthode : défoncement du crâne avec un tuyau ou autre objet rond… Simple coïncidence ou a-t-il mis le doigt sur un tueur en série ? C'est ce que lui et Petra vont tenter de savoir en reprenant chacune de ces affaires. L'auteur les repasse alors en revue, nous assaillant de noms différents et nombreux. Tout est très détaillé, trop détaillé et rien ne permet véritablement de faire avancer les choses. J'ai abandonné à la page 356 (sur 523) et nous en sommes toujours au même point : le point mort ! Finalement, les intrigues semblent passer au second plan et nous est surtout relatée la petite vie banale de l'inspecteur et de son stagiaire. Rien de bien intéressant donc… Rien n'aura capté mon attention dans cette lecture, ni les intrigues, ni les personnages principaux, qui ne m'ont pas touchée, dont je ne me sens pas du tout proche… Pour rendre justice à l'auteur, je n'ai peut-être pas choisi le meilleur, d'ailleurs je n'ai pas vraiment choisi : il s'agissait d'une offre gratuite pour deux livres du même éditeur achetés et c'est celui dont la 4ème de couverture me tentait le plus. Il a écrit beaucoup d'autres titres dont certains (comme le Rameau brisé) ont été primés. Pour ceux qui auraient tout de même envie de découvrir son oeuvre peut-être vaut-il mieux se tourner vers ses derniers…
Lien : http://lecturesdalexielle.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pyrostha
  18 janvier 2011
J'aime beaucoup Kellerman.Dans ce livre il est d'ailleurs fait quelques fois allusion au Dr Delaware ,personnage récurrent des polars de cet auteur.....
Le style est toujours là,il nous emmène sur des pistes qui bien sur sont fausses ,nous embrouille à loisir,les personnages sont attachants ,celui du "petit génie" en particulier ,avec sa fragilité de jeune homme mais ses neurones en perpétuelle ebullition!
Et c'est lui qui finalement résout l'affaire même si Petra n'est pas très loin.....
Pourtant,pourtant,si j'ai eu du plaisir à le lire je ne peux pas dire que c'est un coup de coeur. J'ai eu le sentiment qu'il prenait les vieilles ficelles ,qu'il faisait quelques noeuds pour que ce ne soit pas exactement les mêmes intrigues mais en fait il n'y a rien de bien neuf.....Alors ,si vous n'avez rien d'autre à lire,vous passerez un bon moment mais ce ne sera pas le thriller de l'année...Du moins à mon goût.....
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
GrouchoGroucho   24 décembre 2014
.../...
Puis ç'avait été la foudre du 11 septembre, l'expérience d'Eric dans les services spéciaux faisant que la hiérarchie s'était mise à le regarder d'un œil différent. Transféré de la brigade des Homicides à celle de la Sécurité intérieure nouvellement constituée, on l'avait envoyé à l'étranger pour compléter sa formation antiterroriste.
Ce mois-là, il était en Israël pour tout apprendre des bombes humaines et de la manière de les détecter, sans compter certaines choses dont il ne pouvait pas lui parler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
GrouchoGroucho   24 décembre 2014
Elle dut supporter les informations financières, une récapitulation des finales de basket, avant qu'arrivent les nouvelles internationales : un tremblement de terre en Algérie était ce qui se rapprochait le plus du Moyen-Orient, mais rien qui justifiait le coup de fil d'Eric.
Pourquoi donc avait-il éprouvé le besoin...
La voix de la présentatrice grimpa d'un ton et Petra ouvrit grand les oreilles.
"... rapporte que du personnel militaire américain serait en partie responsable d'avoir réduit le nombre de victimes dans une attaque suicide à Tel-Aviv..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
antihumanantihuman   13 octobre 2016
- Comment attrape-t-on cette maladie ?
- Hygiène défectueuse, répondit Katzman en marquant un temps d'arrêt. Les prostituées et les personnes à partenaires multiples y sont exposées, en particulier si elles pratiquent la sodomie.
Commenter  J’apprécie          10
nastialalanastialala   16 juin 2012
En mai, Hollywood retrouva un ciel d'azur et son optimisme californien. Petra Connor travaillait la nuit et ne voyait guère le bleu du ciel, mais elle avait des raisons personnelles d'être de bonne humeur : deux meurtres résolus.
Commenter  J’apprécie          00
antihumanantihuman   15 octobre 2016
...l'Hépatite A.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jonathan Kellerman (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jonathan Kellerman
The masterfully plotted and addictive series of psychological thrillers from Jonathan Kellerman, the No.1 bestselling author and creator of Alex Delaware - The Crime Reader.
autres livres classés : delawareVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1973 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..