AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246799600
Éditeur : Grasset (10/09/2014)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 125 notes)
Résumé :
La nonchalance est une affaire de connaisseur. « J'étais devenu un spécialiste mondial de la sieste », révèle Dany Laferrière dès le début de son livre. Cela n'interdit pas de lire et de réfléchir – la sieste y est, au contraire, propice. Elle permet aux pensées de jaillir, s'attachant aux petites et aux grandes choses, aux rêves et aux lectures. Dany Laferrière nous parle d'Obama et de l'Histoire, de ses premières amours nimbées d'un parfum d'ilang-ilang, de Saling... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Piatka
  22 novembre 2015
En parallèle à un roman ou un essai, j’apprécie toujours d’avoir sous la main un « livre fourre-tout » où réflexions, émotions, coups de gueule ou de tendresse alternent sans structure apparente si ce n’est l’envie de l’auteur de partager sans retenue en dehors du cadre d’une fiction, partager son expérience au fil de sa plume et de son inspiration sur un mode plus personnel.
La lecture peut devenir vagabonde, libérée de l’ordonnancement des pages, et je pioche alors totalement au hasard une bribe de lecture, un extrait de prose, une respiration inattendue, capture un poème au titre prometteur comme dans cet ouvrage l’art du futile, l’art de parler à un inconnu, ou encore plus joyeux l’art de danser sa vie.
« En tout cas, j’essaie de brasser ensemble mes réflexions, mes émotions, mes sensations comme mes rires et mes délires, car je n’ai pas l’impression qu’on arrête de vivre parce qu’on est en train de penser. »
Bien vu Dany Laferrière ! Une chose est sûre : le brassage est réussi, fort bien écrit, pimenté souvent d’une pointe d’ironie et même si je ne partage pas forcément tous ses points de vue, il oxygène les neurones.
Bref, ce livre iconoclaste fait du bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Myriam3
  10 septembre 2016
On pourrait supposer, à la lecture de ce livre, qu'après avoir été élu pour siéger à l'illustre Académie Française et devenir du même coup un Immortel, qu'après être officiellement reconnu comme un grand écrivain dans tous les pays francophones et même traduit en coréen, Laferrière, après des années à essayer de se faire publier et connaître, ait pris enfin le temps de se poser un instant dans un hamac ou sa fameuse baignoire et laissé libre cours à ses pensées, parfois à peine réorganisées. C'est à ça que ressemble ce recueil de réflexions sur tout, sur rien, sur tout ce qui l'a préoccupé à un instant de sa vie actuelle. On suit souvent le cours de sa pensée qui s'allume comme une petite flamme primordiale, mais ensuite virevolte, revient en arrière, s'égare et s'éteint dans une sorte de confusion... et à côté de ça, il y a des textes très travaillés, des essais sur ses auteurs de prédilection rédigés avec soin, de vrais articles spécialisés.
Bien sûr j'adore retrouver l'un de mes auteurs contemporains favoris avec son blabla, ses rires sans gêne, sa fantaisie et cette voix qui se fait grave de manière soudaine. Mais... j'ai trouvé qu'il y avait parfois un peu trop de laisser aller dans certains textes. Est-ce volontaire? Possible, le tout allant avec cette idée de paresse, de flegme.
Pas du meilleur Laferrière pour moi, même s'il mérite de rester pas trop éloigné de la table de chevet pour des relectures inopinées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
nath45
  27 juillet 2018
Ce recueil est une invitation à regarder le monde, à prendre son temps, à vagabonder en même temps que l'auteur au gré de ses pensées, de ses souvenirs, l'écouter parler de ses lectures entre autre.
Il commence chaque chroniques par un art de vivre par exemple l'art de rester immobile, l'art de lire de la poesie, l'art de la sieste, l'art de manger une mangue...ce qui lui permet ensuite de nous parler non sans humour, ironie, roublardise parfois de son expérience tout en y abordant un thème précis.
Un livre apaisant, un livre que l'on garde près de soi pour se replonger selon ses humeurs, tout de suite maintenant j'opte pour l'art de dormir dans un hamac et je vous laisse avec Dany Laferrière : "Il ne suffit pas de s'y glisser pour trouver le sommeil. le corps doit vouloir épouser les formes du hamac. Et l'esprit doit pouvoir se détendre. Dans un hamac : on ne pense pas, on ne médite pas, on reste simplement là. Devenir aussi léger qu'une feuille insouciante qui danse dans l'air. le doigt traçant des signes dans la poussière. Sous nos yeux : les fourmis, les vers de terre, tout ce monde d'en bas. Au-dessus de nos têtes : le vent dans les grandes feuille de bananier, les nuages nomades, le vaste ciel et le soleil qu'il faut éviter de regarder trop longtemps. On entend les voix des enfants jouant dans la rivière de l'autre côté du champ de maïs. Et c'est cette musique dont on ne sait la source qui vous endort plus profondément que ne peut le faire la mort."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
BillDOE
  23 octobre 2014
Je suis sur une île tropicale, perchée sur le toit du monde. L'horloge du temps qui passe s'est arrêté. A l'ombre d'un manguier, j'écoute Dany Laferrière me commenter la vie fourmillante qui s'active à nos pieds, le monde du dehors, celui qui est resté dans la course inaltérable du temps.
Ponctué par "l'art de dormir dans un hamac" ou "l'art de regarder ailleurs", Dany me livre ses réflexions sur la société et les gens qui l'animent.
J'attends moi aussi qu'une mangue chute de l'arbre pour que j'en puisse gouter les saveurs.
Dany Laferrière poursuit ...
Commenter  J’apprécie          170
LaMoun
  03 décembre 2015
Un livre fourre-tout qui "fait du bien" qui aide à la réflexion et à la méditation, "choses" que nous ne prenons plus le temps de faire ! Les chapitres sont pour moi inégaux dans leur intérêt et leur qualité ... mais je pense que chacun peut y trouver son compte en fonction de sa vie , de sa personnalité, de ses intérêts ...
Commenter  J’apprécie          160

critiques presse (3)
NonFiction   04 décembre 2014
Dans son essai, Dany Laferrière parle de « choses minuscules » pour faire l’éloge de l’oisiveté dans un monde qui s’y oppose et affirmer le pouvoir de la littérature et de la culture.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Lexpress   02 octobre 2014
Le dernier ouvrage de Dany Laferrière est conçu pour être butiné au fil des jours. On y pioche de jolie descriptions, des pensées existentielles et des morceaux biographiques. En prenant son temps.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LaPresse   07 novembre 2011
Dans L'art presque perdu de ne rien faire, Dany Laferrière nous entraîne dans les dédales de sa pensée et de ses rêveries. Il qualifie ce nouveau livre de «roman de ses idées», qui donne à voir son cerveau.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (96) Voir plus Ajouter une citation
M-PiM-Pi   23 mai 2019
Alors je me souviens d’avoir dit à mon traducteur américain à propos de mon premier livre : ce sera facile à traduire car c’est déjà écrit en anglais, seuls les mots sont en français.
Commenter  J’apprécie          10
M-PiM-Pi   23 mai 2019
Et si le baiser a tant notre faveur, c’est qu’il nous donne l’illusion de partager, pour une fois, un moment ensemble. C’est une forme brûlante de présent de l’indicatif.
Commenter  J’apprécie          10
M-PiM-Pi   23 mai 2019
Pourtant le monde de l’enfance est le plus vaste qui soit parce qu’il est traversé par cette poésie primitive qui enrobe les choses qu’on voit pour la première fois.
Commenter  J’apprécie          10
M-PiM-Pi   23 mai 2019
Seule la poésie, qu’on la trouve dans la littérature, la musique ou la peinture, contient le silence nécessaire pour exprimer l’horreur.
Commenter  J’apprécie          10
M-PiM-Pi   23 mai 2019
Il y a aussi les oreilles, finement dessinées comme des coquillages, par où s’infiltre en nous le chant du monde.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Dany Laferrière (83) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dany Laferrière
Il est le plus haïtien des Canadiens et le plus québécois des Académiciens français ! Dany Laferrière relève le défi du grand entretien et l?on peut s?attendre à ce qu?on ne s?ennuie pas au cours de cette soirée? Car ce spécialiste mondial de la sieste, qui n?aime rien tant que lire ses auteurs favoris confortablement installé dans sa baignoire et enseigner « l?art de regarder ailleurs », sait capter comme personne le monde tel qu?il va. Son éclectisme est sans limite, sa curiosité aussi : « Pour devenir écrivain, dit-il, le caractère est plus important que le talent ».
Né en 1953 à Haïti, Dany Laferrière quitte son pays natal pour l?Amérique du Nord en raison de la situation politique. En 1985, il publie Comment faire l?amour à un nègre sans se fatiguer, qui le révèle au public. Ce livre, comme d?autres (Le Goût des jeunes filles, Vers le sud?), sera adapté au cinéma. Les neuf romans qui vont suivre forment ce que Dany Laferrière appelle « une autobiographie américaine ». En 2009, il obtient le prix Médicis pour L?Énigme du retour où il raconte sa relation à Haïti après trente ans d?exil. Il vient de faire paraître un incroyable roman dessiné dont il signe les illustrations et calligraphie les textes, Autoportrait de Paris avec chat. Son narrateur (qui lui ressemble) y déambule dans Paris, une ville de littérature devenue espace de fiction où Borges converse avec Montaigne et Villon rappe avec Doc Gynéco?
Accompagné par son éditrice, Laure Leroy, celui qui écrivait en 2015 dans son discours de réception à l?Académie française « C?est un étrange animal que celui qui vit hors de sa terre natale. Sa condition d?exilé lui permet d?ourdir une littérature qui n?est ni tout à fait de là-bas, ni tout à fait d?ici, et c?est là tout son intérêt » pourrait bien ce soir nous offrir une grande leçon de vie et de littérature.
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature haïtienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Tu connais Dany Laferriere ?

son premier roman s'intitule?

l'enigme du retour
l'odeur du café
comment faire l'amour avec un negre sans se fatiguer
le gout des jeunes filles

11 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Dany LaferrièreCréer un quiz sur ce livre
.. ..