AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253079309
416 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (07/04/2021)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Après un drame personnel, Jessie décide de retourner vivre chez son grand-père. Alors que le vieil homme vient de mourir, elle trouve dans sa boîte aux lettres une enveloppe contenant des documents. Ceux-ci évoquent Keowe, terre de leurs racines, dont il ne parlait jamais. Pourquoi lui adresser aujourd'hui ces coupures de journaux consacrées à un massacre familial perpétré des décennies plus tôt ?
Un riche industriel de la région, M. Webson, avait tué sa fil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  05 décembre 2019
Pour être noir , c'est noir , mais avec ce je ne sais quoi qui vous retient dans l'histoire , vous empêche de renoncer à tourner les pages jusqu'à être pris , englué, enlisé dans une histoire dont les rouages sont diaboliques , retors mais huilés de la meilleure des manières. Tout se construit peu à peu , avec méthode et efficacité , c'est comme une roue à engrenage qui avance , avance sans vous offrir jamais la possibilité de revenir en arrière, cliquetis , cliquetis ... du grand art , une ambiance qui , d'assez " banale ", si j'ose m'exprimer ainsi , se charge petit à petit de mauvaises ondes , une ambiance digne des meilleures nouvelles d'écrivains de Genre Fantastique dont je tairai le nom (car ce n'est que ma vision personnelle) , comme la brume recouvre sournoisement le magnifique sentier de montagne sur lequel vous vous promenez ou les rivages pleins de sérénité sur lesquels vous effectuez quelques brasses....Cette atmosphère ira en s'épaississant du début à la fin ,une atmosphère d'autant plus prenante et glauque que l'auteur se fait un malin plaisir de mener son récit sans véritable paragraphe, d'une plume habile à séduire et à étouffer comme le font certains reptiles avec leur proie . Il faut suivre , participer puis subir sans jamais vraiment pouvoir reprendre son souffle et le mieux , au final est de s'abandonner à la volonté de cet auteur très manipulateur .Vaincu , vaincue...
Il y a certes une héroïne, Jessie , mais ce qui est extraordinaire est que tous les personnages dits " secondaires " vont , à un moment où un autre , se trouver au premier plan de l'action , bien volontairement ou malgré eux , mais n'en négligez surtout aucun , vous pourriez le regretter.....Des personnages très ambivalents , tantôt anges , tantôt démons , souvent les deux , jamais totalement " blancs " , jamais totalement " noirs " , des hommes et des femmes de chair et d'os , des hommes et des femmes avec leurs zones d'ombre et de lumière ...Et dites vous bien qu'à chaque fois qu'une lueur de compréhension vous illuminera , il vous faudra rester modeste , vous aurez bien vite la surprise de la voir fuir entre vos mains aussi rapidement qu'une savonnette ...En même temps , n'est - ce pas le rôle d'un bon thriller psychologique? Et là , vraiment , "chapeau bas " à l'auteur , une belle performance .
" Lui ? Mais c'est une histoire de fous !" ( p 333) Et oui , mais qui est - il ? Et pourquoi pas elle ?
" S'il y a un type dans Keowe que j'aurais été à cent lieues de suspecter , c'est bien lui ! . En même temps , si vos soupçons sont fondés, c'est que le garçon est malin et alors là , je lui tire mon chapeau !" ( p320) Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises , je vous le dis ," Mon mensonge dut être assez convaincant et ...." ( p 306) , persuadez- vous en , chers et chères amis , tout n'est que mensonge dans ce roman , mensonges et , lourds , mais vraiment très lourds secrets ....Terribles , les conséquences du massacre des Webson ....Un drame qu'il aurait sans doute mieux valu ne pas réveiller....Au risque de retrouver un climat délétère qu'on pensait déjà loin , oublié , enterré....
Alors , vous le prenez le train pour Koewe ? Hésitants ? Ah , ah, courageux mais pas téméraires, hein ? Allez , cool , vous avez avez le temps , de toute façon y'a grève. Mais moi , quand même, si j'étais vous , je réserverais , car vraiment , il est remarquable ce bouquin , et vous me connaissez-, je ne mens jamais , contrairement à tout le monde ou presque dans ce roman...
Enfin , ceci étant, vous n'êtes pas obligés de me croire.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          656
sylvaine
  20 novembre 2019
Que les ombres passent aux aveux Cedric Lalaury Préludes noir, novembre 2019
#QueLesOmbresPassentAuxAveux #NetGalleyFrance
Cedric Lalaury, retenez bien ce nom parce que si vous ne le connaissez pas encore dans moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire son nom va sortir de l'ombre...
Jessie est revenue dans le Kentucky pour s'occuper de son Gran Pa et l'accompagner sur son dernier chemin. Pourquoi l'envie irrépressible de partir pour Keowe en Caroline du Sud la saisit elle? Hormis le fait que sa famille paternelle en soit originaire rien ne devait l'inciter à y retourner. C'est ainsi qu'elle s'y rend avec dans l'idée d'enquêter sur l'affaire Webson où un riche industriel ,sa femme et sa fille sont morts dans des circonstances tragiques. Qu'est devenu le petit Toby âgé à l'époque de 5 ans , celui que l'on désigne sous le nom de l'Enfant perdu d'Eden Woods.
Une histoire qui m'a tenue en haleine, que je n'ai lâchée qu'une fois la dernière page tournée. Cedric Lalaury nous immerge dans une petite ville d'un Comté de Caroline du Sud où il ne se passe plus grand chose, une petite ville où les souvenirs des évènements survenus il y a 30 ans sont encore présents, où les gens se taisent ou médisent. Des personnages bien croqués, une histoire bien ficelée, des frissons glaçants au rendez-vous, le tout servi par une écriture de qualité bref un excellent roman que je ne peux que vous recommander.
Merci aux éditions Préludes pour ce partage .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
mariech
  30 novembre 2019
Après un drame familial terrible ( que je ne dévoile pas ) , Jessie part vivre chez son grand - père .
A la mort de celui - ci , elle reçoit des coupures de presse qui parlent d'un fait divers non élucidé , ce qui va l'amener à retourner dans la petite ville de son enfance .
Là , elle va rencontrer un autre journaliste qui s'intéresse à la même histoire , la mort d'un riche industriel , de sa femme et de leur petite fille , un meurtre qui n'a jamais été élucidé , et surtout la disparition bien mystérieuse du fils de ce couple .
Jessie va enquêter dans cette ville qui la fascine et va faire une découverte qui va changer sa vie à jamais .
Roman original à l'atmosphère mystérieuse.
Commenter  J’apprécie          310
Elodieuniverse
  26 novembre 2019
Un drame de plusieurs années, une jeune femme Jessie en quête de sensationnel...
Mais, les choses ne vont pas se passer comme prévu. Ce drame reste un mystère pour tous, la disparition de Toby également et une mystérieuse femme en gris serait le lien... On entre dans la petite ville de Keowe et son bourg Eden Woods en Caroline du Sud. Ce que j'ai le plus aimé (le point fort du livre pour moi) est incontestablement l'ambiance. C'est sinistre à souhait étouffant, pesant, un manoir abandonné, un vieux cimetière, des faits occultes... Chaque personne semble cacher quelque chose et certains habitants sont prêts à tout pour que les secrets demeurent à jamais enfouis. Cette enquête risque bien de toucher Jessie plus qu'elle ne le croit... Je regrette seulement l'absence de chapitres car j'ai eu l'impression de lire d'un seul souffle et ne savais pas où m'arrêter. (...)
Ma page Facebook: Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          280
mimo26
  27 novembre 2019
Je remercie énormément les éditions Préludes noir pour l'envoi, en avant-première, du roman de Cédric Lalaury #QueLesOmbresPassentAuxAveux #NetGalleyFrance.
Un auteur inconnu à mes yeux, mais qui pourtant n'en est pas à son coup d'essai, je suis vraiment très heureuse d'avoir eu la possibilité de lire son troisième roman, du fait que Cédric Lalaury est un grand lecteur de Stephen King et de Henry James a fait que j'ai attaqué ce livre sans pensé que ce roman allé me déplaire.
L'auteur est parti du nom d'une ville, il regardait sur Internet des noms de villes fantôme aux États-Unis. Et il est tombé sur Keowe. La sonorité l'a interpellé. Et c'est de là qu'est sortie la première phrase de son livre : "Je n'ai pas eu la curiosité de mettre les pieds à Keowe avant l'âge de trente-cinq ans".
Nous nous retrouvons en Caroline du Sud.
Jessie, ancienne alcoolique qui se bat toujours contre son addiction, est revenue vivre chez son grand-père qui vit ses derniers jours. Elle vient de divorcer de son mari, car à la suite de son addiction pour l'alcool, un soir où elle était bien éméchée, elle a décidé de mettre sa fille dans le bain et a fini par l'oublier, c'est son mari qui retrouvera la petite en rentrant du travail.

Revenons-en au grand-père, celui-ci a élevé seul Jessie lorsque son propre fils est venu lui déposer par suite du soi-disant décès de sa compagne. Jessie aura vu en tout est pour tout 3 fois son père dans sa vie. Malgré cela, elle ne gardera que les bons souvenirs passés avec Grand-Pa.
Alors que le vieil homme vient de mourir, elle trouve dans sa boîte aux lettres une enveloppe contenant des documents qui évoquent la ville de ces ancêtres. Ce courrier était destiné à grand-Pa, à l'intérieur, se trouve un mot et des coupures de presse qui relatent un drame familial dans la petite ville de Keowe. En 1982, les corps de la famille Webson, parents et la petite Rose, sont découverts par la gouvernante Mme Lamar, mais aucune présence du petit Toby, le petit dernier de la famille, celui-ci demeure introuvable depuis cet événement.
Ayant besoin de se changer les idées, elle propose à son patron de partir enquêter sur une histoire vieille de 30 ans.
Dès son arrivée à Keowe, petite ville qui paraît isolée du monde, avec des rues sans vie, Jessie déclare aux habitants qu'elle s'installe temporairement afin d'écrire un livre sur le drame qui s'est passé, elle va vite rencontrer des personnages mystérieux, comme le pasteur illuminé qui clame des évènements cachés et qui sont aussi amenés à se produire, l'ancien shérif obsédé par cette vieille enquête dont il n'a jamais réussi à vraiment comprendre d'où et pourquoi ce massacre et déplore la disparition mystérieuses du petit garçon, l'aubergiste très bavarde qui raconte tout avant que l'on est besoin de demander quoique ce soit, des hommes bizarres qui vont essayer de la faire partir, d'autres de la faire rester, des marginaux qui vivent en communauté dans la colline et bien d'autres secrets.
Dans cette ville, chaque habitant interprète à sa façon le drame passé, c'est grâce à toutes ces révélations qui vont lui être faite que Jessie va avancer doucement sur ce qu'il s'est réellement passé…
Ce livre m'a fascinée, j'ai été aspirée dans cette ville de Keowe, qui est sombre et obscure et son petit bourg Eden wood. Je l'ai lu en 24h avec quelques petites coupures, mais très vite je ressentais le besoin de m'y replonger, j'avais besoin de connaître la vérité.
J'ai beaucoup aimé Jessie malgré son passif d'alcoolique, elle est très forte, courageuse et touchante.
Le seul petit Bémol la description des paysages, on ressent que l'auteur ne s'est pas rendu sur les lieux de son récit.
Malgré cela, ce roman est un vrai coup de coeur.
C'est donc un roman qu'on referme à regret, on ne peut pas lire ce roman sans être transporté par les mots dans cette histoire à la fois mystérieuse, captivante et déroutante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
elleaimelireelleaimelire   08 novembre 2019
Il est parti dans la nuit, sans bruit. Je ne sais pas s'il s'est jamais rendu compte que j'étais à ses côtés, que je lui ai tenu la main pendant son sommeil qui est devenu de plus en plus profond, et que j'ai senti la chaleur quitter ses doigts dont la peau diaphane s'est figée doucement.
Commenter  J’apprécie          30
parolesenvolentparolesenvolent   16 janvier 2020
Je vis aussi qu’il avait une alliance et devinai que les verres qu’il avait ingurgités toute la soirée avaient permis de relativiser le caractère sacré des liens du mariage.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Cedric Lalaury (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cedric Lalaury
Le nom du lauréat du concours d'écriture "Les Talents de demain" 2019 a été dévoilé ! Il s'agit d'Anthony Bussonnais, pour son thriller implacable "Un Samedi soir entre amis". Il succède ainsi à Cedric Lalaury et son thriller psychologique "Il est toujours minuit quelque part", et Coline Gatel et son roman policier historique "Les Suppliciées du Rhône".
Découvrez dès à présent le roman d'Anthony Bussonnais disponible en numérique sur la plateforme Kobo, et à paraître aux éditions Préludes en février 2020 !
Pour en savoir plus : http://bit.ly/UnSamedisoir
autres livres classés : drame familialVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1179 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..