AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081214408
331 pages
Éditeur : Flammarion (19/08/2009)

Note moyenne : 2.71/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Décembre 2007, Pierre al-Hamdi, petit escroc cogneur de femmes, cherche une fille à aimer ou à rançonner dans le faubourg Saint-Honoré. Fasciné par une jeune Anglaise, il découvre qu'elle est mêlée à un curieux projet cinématographique : le scénario du film, librement inspiré de Sade, raconte l'histoire de la mort de sa mère, mannequin volant, assassinée au Yémen...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
markko31
  30 novembre 2014
Je vais peut-être me sentir un peu seul sur le coup mais, dans la clique des Rey -Beigbeder-Moix et consorts, j'ai l'impression que Liberati est le seul à avoir vraiment du style. Une petite claque à la lecture de ce roman parfois proche d'une véritable poésie maladive, évidemment plus Baudelaire que Ronsard (toute proportions gardées).
Deux voix blessées dans ce texte, Pierre un cynique qui cache (mal) son désespoir et Thérèse aux accents sadiens, grotesque et venimeuse plus que vénéneuse. Certes, ca vire parfois au name-dropping (limité, accessible et plutôt bien senti), à la satire d'un certain microcosme (monde de l'art et people) et Thérèse et ses "filles" sont sexuellement bien gratinées...
C'est noir, pervers, trivial et raffiné, porté par une écriture incandescente.
Commenter  J’apprécie          190
zabeth55
  25 juin 2015
Décidément, mauvaise pioche chez Flammarion pour l'année 2009.
Après « La restitution » d'Hadrien Laroche, voici une seconde histoire embrouillée sans queue ni tête.
Une bande de pseudo-intellos parisiens dans un milieu branché qui ne crache ni sur l'alcool ni sur la drogue.
Leurs buts ? Leurs motivations ? Je n'ai strictement rien compris.
Ah ah ! Deux mauvais choix de suite dans ma PAL ! Croisons les doigts pour le suivant.
Commenter  J’apprécie          177
orno
  04 août 2012
c est l histoire de pierre un escroc assez violent qui cherche des proies pour les depouiller , il rencontre une fille qui se prenomme janine et par dessus le marche connait une vieille dame qui justement est l un des personnage central et responsable du meurtre de sa mere appele la sultane ancienne prostituee,
il fera tout pour la rencontrer et connaitre les motifs de l assassinat de sa mere.
une intrigue assez interressante , mais gache par trop de personnage on s y perd totalement, ainsi que des passages ou je me suis ennuye royalement
la petite chute a la fin est assez previsible quand meme
Commenter  J’apprécie          60
aliquis
  22 mai 2010
C'est dommage que le livre ne soit que le recueil d'un certain nombre de citations de personnages/personnes et que l'on avance pas dans le récit. Épuisant de s'intéresser à l'ensemble de ces noms.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   01 juin 2016
(...) une tournure, un je-ne-sais-quoi d'aérien et de corrompu, une blancheur de peau qui laissait espérer des marques durables et des complications cicatricielles infinies, une beauté malsaine de fin d'Ancien Régime, une odeur de cave, de prison, de remugle du Temple ou des Carmes.
(...)
Les autres servent à ça : nous inspirer du désir et nous empêcher de le satisfaire. C'est grâce à eux et contre eux qu'on travaille.
(...)
Quel délice que la précision, la science du détail, le truc ! Comme il console les coeurs pervers du flou permanent, des bafouillages, des sincères inexactitudes des névrosés qui les entourent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Simon Liberati (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simon Liberati
Occident (Grasset)
Situé dans le milieu de l'art, le dixième livre de Simon Liberati évoque une quête spirituelle sans issue. Un roman vertigineux, troublant.
Simon Liberati est un journaliste et écrivain français. Il est l?auteur de neuf livres dont Jayne Mansfield 1967 (Grasset, 2011, prix Femina), Eva (Stock, 2015) et California girls (Grasset, 2016).
autres livres classés : sociétéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2346 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre