AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Serge Mestre (Traducteur)
EAN : 9782330165123
350 pages
Actes Sud (06/04/2022)
4.11/5   14 notes
Résumé :
La reine Bal de Guifort, seconde épouse du souverain de Magens, est retrouvée morte au pied de son balcon. Le drame vient fragiliser une succession à haut risque pour ce royaume occitan qui doit sa survie à la protection de Rome. La reine s’est-elle donné la mort ou l’a-t-on assassinée ? Dans un thriller médiéval mené tambour battant, Lluis Llach met en scène la rivalité entre les pouvoirs spirituel et séculier dans un royaume imaginaire qui compte trois princes hér... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
henrimesquida
  24 septembre 2022
Viens de finir :
Lluis LLach : échec au destin. : 8,5/10.
Bien que "Echec au destin soit son cinquième roman je ne savais pas que Lluís Llach, en plus d'être chanteur engagé (je me souviens de lui dans les années 65,70 ou j'étais enfant à Barcelone), vigneron et homme politique, était écrivain. Et un bon écrivain, soit dit en passant.
Même si ce n'est pas ce roman que je voulais lire de lui je ne suis pas du tout déçu et même je suis surpris.
Il s'agit donc d'un thriller à la manière d'un Cluedo moyenâgeux qui nous entraînera dans un passé historique plein d'intrigues et d'action :
Un cri dans le noir passe inaperçu dans le château. le lendemain matin, le cadavre de la reine sera retrouvé flottant dans les douves.: les bruits courent qu'il s'agit d'un suicide ce qui mettrait en danger la dynastie du royaume de Magens.
Est-ce un meurtre ou un suicide ? le roi confie la tâche de répondre à cette question à Orelç prêtre du royaume. Il doit démontrer avec des preuves qu'il s'agit d'un meurtre et trouver le meurtrier, car l'option du suicide conduirait à salir toute la lignée royale et à son expulsion du trône. Mais il est aussi le bâtard du roi Ebrard d'Albir ce qui le place bien malgré lui à proximité des cercles du pouvoir. le voilà devenu détective se servant du secret de la confession pour avancer dans son enquête. La tâche est plus que périlleuse : tout faux pas peut le faire tomber dans un tissu de luttes intestines royales guerrières et religieuses, de passions et d'ambitions galopantes. La trahison rôde dans la maison Albir.
Les aspirations de Rome à maintenir le statut religieux dans la région contre l'hérésie de l'albicar obscurcissent le cadre politique. Et la guerre semble inévitable. Orenç ne pourra compter que sur Brilhèta, une servante du palais qui lui révélera un monde que le jeune prêtre inexpérimenté ignore. Mais chaque étape de l'enquête est un pas de plus vers une vérité inconfortable.
Mais au-delà de l'intrigue, Llach a voulu mettre en scène les deux grandes puissances de l'époque, « celle avec la croix et celle avec l'épée ».
De plus llach qui est homosexuel, utilise les sexe de manière implicite :
"Depuis que j'ai commencé à écrire, j'ai décidé, parce que je suis homosexuel, que dans mes romans l'aspect sexuel aurait un caractère très amoral. Je parle de l'homosexualité, qui est maintenant normalisée, et aussi de la bisexualité, qui l'est moins. Je me suis intéressé à exposer l'usage que chacun en fait, de façon amorale, pour favoriser ses propres intérêts"
Meurtres, conspirations politiques et ecclésiastiques et familles maudites sont les ingrédients de cette intrigue de palais se déroulant dans le royaume fictif de Magens .
Je suis habitué à ce que la plupart des romans de fiction historiques soient de véritables best-sellers (pensez aux romans de Ken Follett - Les Piliers de la Terre , Un Monde sans fin - ou à ceux de Juan Francisco Ferrándiz - La Terre maudite , le Jugement de l'eau ) car ils demandent une étude du lieu et du temps très précise ). Ce sont des romans qui se caractérisent par une grande profusion de détails et de descriptions (des coutumes, des vêtements, des paysages, des monuments…); avec "Echec au destin" Lluís Llach n'a besoin que de 296 pages pour nous plonger pleinement dans le Moyen Âge, avec des personnages complexes et une intrigue magnifique.
L'imprécision du lieu et du temps, peux faire penser qu'il s'agit de Fantasy. Moi je situe ça (au ressenti) quelque part en Occitanie à l'époque Cathare! Personnellement je le qualifie plus de "thriller historique" car il tient le lecteur en haleine, voulant savoir ce qui est arrivé à la reine et pourquoi le jeune Orenç, du jour au lendemain, reçoit autant d'attention de son père. Meurtre, mystère, suspens, révélations…
Quand j'ai appris il y a quelques mois que ce chanteur engagé catalan dont je me souvenais de mon enfance s'était assez récemment mis à écriture je me suis dit "chanteur polyvalent" plongé dans le néant littéraire… Bien à tort. Au bout de deux pages j'avais déjà senti la qualité de l'écriture.
bien écrit, bien ficelé, bien documenté, divertissant et prenant.
Je vais lire dès que possible ces autres quatre romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pappa
  25 septembre 2022
Je connaissais Lluis Llach par ses chansons et son engagement politique et c'est avec surprise que j'ai découvert l'écrivain.
J'ai choisi Échec au destin pour le titre et, j'ai peine à l'avouer, pour le confort de lecture. Un petit livre écrit gros, décrit comme un thriller médiéval, voilà qui était parfait pour aborder un auteur dont j'appréciais les chansons, mais dont je doutais des qualités de romancier.
Je m'attendais à plus de poésie que de politique, mais loin de me décevoir, il y avait là de la politique certes, mais de poésie, point.
Lu d'une traite, ou presque, ce roman s'est pourtant avéré captivant.
Ce n'est pas "l'énigme" que représentait la mort de la reine qui m'a tenu en haleine, mais les jeux de pouvoir, de soumission, de corruption et de séduction au sein de la cour et du clergé.
Un bon roman sur l'exercice du pouvoir et les abus qui en découlent, échiquier ou les pions plus nombreux et plus libres sont des pièces maîtresses que les "grands" manipulent ou croient manipuler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
jfponge
  18 juillet 2022
Un cluedo moyenâgeux, qui surprendra les aficionados de cet auteur récemment apparu, et avec quel brio, dans la cour des grands avec "Les yeux fardés" et les deux opus de même qualité qui ont suivi. On est plongé ici dans les turpitudes et autres machinations qui ont accompagné les luttes, souvent fratricides, entre royaumes voisins après la chute de l'empire carolingien. le Vatican pousse ses pions, désireux de ne pas substituer son influence religieuse, considérable à cette époque dans tout l'Occident chrétien, à sa soif jamais assouvie de possessions terrestres. Malgré les noms totalement fictifs des personnages et des lieux géographiques, on est bel et bien plongé dans le monde, bien réel celui-là, de la géopolitique et des crimes perpétrés, aujourd'hui encore et toujours, au nom de la "raison d'état", terme bien pratique pour dissimuler des intérêts bassement personnels. Lluís Llach s'en donne donc à coeur joie, sous le masque d'un genre littéraire s'apparentant à l'heroic fantasy, ou aux contes de fées "pour adultes", pour analyser la notion de pouvoir et les moyens mis en oeuvre pour le maintenir voire le conquérir. Machiavel est passé par là, bien entendu, et les joueurs d'échecs sont familiers de ces notions, mais avec Lluís Llach on se passionne pour des personnages positifs qui tranchent avec cette vision assez sombre de l'humanité, comme le prêtre Orenç ou la servante Brilhèta, enquêtant de concert sur la mort suspecte de la reine Bal. Au moins, avec cet auteur et son imagination débordante, on est certain de ne jamais s'ennuyer, quel que soit le sujet ou le style…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Croqueuse2vie
  09 juin 2022
"Thriller médiéval" peut-on lire en quatrième de couverture. il n'en fallait pas plus pour attirer ma curiosité de lectrice.
Tout commence par un cri et une main tenant un bougeoir, qui s'efface dans la nuit. le lendemain, une servante retrouve le corps sans vie de la reine dans le fossé du château. Meurtre ? Suicide ?
Le religieux Orenç, fils bâtard du roi Ebrard, est chargé de mener l'enquête. Mais il ne sait pas dans quel tourbillon cela va l'emporter.
Au coeur d'une société médiévale hiérarchisée et codifiée, où l'Église est omniprésente et omnipotente, terrestre et spirituel sont indissociablement liés. L'auteur met d'ailleurs magnifiquement en place un contexte s'inspirant de l'Histoire. L'hérésie albicar fait ainsi référence à l'hérésie cathare, et la croisade à celle menée contre les Albigeois au XIIIe siècle. Les moeurs des cours et la vie des sujets sont également dépeintes à travers le prisme de cette époque.
L'intrigue est extrêmement bien ficelée. Grâce à ses talents de conteur, Lluis Llach nous embarque dans un récit haletant qu'il est difficile de lâcher avant d'avoir lu la fin. C'est aussi un moyen détourné de porter une critique sur le pouvoir clérical et le pouvoir politique. Chacun avance savamment ses pions sur l'échiquier, pourvu de ne pas être mat.
Une lecture qui devrait plaire à tous les amoureux d'histoire et d'intrigues. Action, rebondissements et suspens garantis !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Kristin61
  29 novembre 2022
Polar post carolingien : meurtres, guerre, suspens, révélations… Sacrée et royale enquête "quelque part en Occitanie à l'époque Cathare" au royaume fictif de Magens, ou quand l'Eglise ne recule devant aucun sacrifice pour maintenir son pouvoir contre "l'hérésie des albicars". Au-delà du thriller, l'auteur met en scène les deux grandes puissances de l'époque, « celle avec la croix et celle avec l'épée ».
Lluis Llach, son auteur inspiré, ne nous fait grâce d'aucune turpitude, d'aucune lâcheté, vice et autre crime pour peindre une époque et surtout les méandres nauséabonds des luttes de pouvoir qui pourraient parfaitement rivaliser avec ceux du XXIe siècle !
Si l'écriture est précise et imagée, la traduction de Serge Mestre doit beaucoup à la version française, je pense.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Kristin61Kristin61   29 novembre 2022
Le latin résonne comme la langue de Dieu et n'a même pas besoin d'être compris par les fidèles illettrés, car il pénètre directement au fond de leur âme. Oui, c'est une liturgie qui a été pensée pendant des centaines d'années, où chaque mouvement et chaque mot suivent une ligne allant crescendo. L'introduction, le kyrie, le "gloire à Toi" se succèdent jusqu'au grand moment d'Orenç : lorsque le vicaire aura terminé la lecture de l'Évangile, il montera en chaire et, depuis toute la hauteur de sa dignité, parlera au nom de Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Lluis Llach (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lluis Llach
l'estaca - Lluis Llach en concert 1985.
autres livres classés : désirVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
1314 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre