AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782374485805
304 pages
XO Editions (24/08/2023)
3.29/5   14 notes
Résumé :
Qu'arrive-t-il dans un couple quand surgit un trublion ? Le couple, c'est Louis XIII et son premier ministre Richelieu, qui, depuis vingt ans, tiennent les rênes d'un royaume de France menacé de toutes parts.

Le trublion, c'est l'élégant Cinq-Mars, marquis de vingt ans, placé par Richelieu auprès du roi pour recueillir ses confidences. Car le couple Louis XIII – Richelieu est marqué par la suspicion : le cardinal se plaint de la froideur lunatique d'u... >Voir plus
Que lire après Le temps des trahisons : Louis XIII, Richelieu et Cinq-MarsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Roman historique fort documenté qui se lit facilement et avec plaisir. D'emblée, l'auteur choisit la version la moins politiquement correcte, celle d'un marquis de Cinq-Mars, gigolo sale-gosse écervelé et égocentrique. Au delà des faits historiques, l'écrivain sait parfaitement nous faire revivre ces temps passés par sa maîtrise de l'étiquette, du langage convenu et sa peinture fidèle des personnages principaux dont le roi Louis XIII et le cardinal de Richelieu.
Seul regret: il n'y a pas de bibliographie dans l'ouvrage.
Commenter  J’apprécie          210
C'est un ouvrage historique marketé comme un produit de grande consommation. Qui pourrait s'en offusquer, à vrai dire ?

Quelques remarques de forme : l'objet en mains, on remarque quelques caractéristiques. A l'heure où nous devons éviter le gaspillage – en particulier de papier – pourquoi avoir « gonflé » ce court roman pour donner l'impression d'un livre plus volumineux ?

Certes, il est toujours agréable, surtout pour des lecteurs âgés, de parcourir un texte écrit en caractères plus clairs, mais ici, on pousse le bouchon un peu loin. Chaque chapitre – 66 en tout – ne comporte que 4,5 pages en moyenne, et entre chaque étape, on a droit à une page blanche.

Sur le fonds : une bonne idée de mettre en scène une des innombrables cabales de palais qui émaillèrent l'histoire de France.

Cette conjuration de Cinq Mars qui fut déjà illustrée par Alfred de Vigny en 1826, Pierre Merville en 1833 et Charles Gounod en 1877, sans compter les production télévisuelles. Un épisode des luttes de partis dans la France d'ancien régime (comme de nos jours, la France demeure un pays ingouvernable !) qui précède de peu la Fronde.

L'argument est classique : pour être certain de l'adhésion de son maître Louis XIII à sa politique de grandeur et de maîtrise de la noblesse, Richelieu introduit auprès de lui, en lieu et place de sa maîtresse platonique en titre, un jeune marquis beau comme un dieu, qui va jouer pour lui le rôle « d'indic » et lui rapporter ses pensées profondes.

Car le roi est un être complexe, secret, lunatique, malade – il souffre de la maladie de Crohn (inflammation chronique de l'intestin) que ses médecins épuisent par les saignées et des lavements.

Mais le joli courtisan, ambitieux et bambochard, s'abouche avec de grands seigneurs et surtout Gaston d'Orléans, frère cadet de Louis, toujours prompt à trahir pour récupérer la couronne. La conspiration se tourne vers l'Espagne pour son financement mais le secret est rapidement éventé, les conjurés châtiés.

L'auteur se glisse dans la peau des différents protagonistes : le séduisant et inconséquent Henri Coiffier d'Effiat (il n'a pas encore 20 ans quand l'histoire commence), Richelieu (54 ans), Louis XIII (38 ans) …

Leurs portraits psychologiques expliquent les événements. Mais on ne voit pas précisément sur quelles archives s'appuie l'auteur. Et l'image de Richelieu semble encore largement imprégnée du portrait-charge qu'en dressa Alexandre Dumas père.

C'est donc bien un roman, qui pourrait aussi se traduire en pièce de théâtre. Un roman plutôt bien écrit dans un style se voulant proche de la rhétorique de l'époque, brodé exclusivement à partir de personnages réels, sans héros de fiction, une façon sans doute de à certains l'envie de se plonger dans l'histoire.

Avec un lancement publicitaire conséquent, le livre paraîtra rapidement en format de poche : attendez un peu avant de l'acheter !
Lien : http://www.bigmammy.fr/archi..
Commenter  J’apprécie          120
J'ai beaucoup apprécié ce roman, que je classe dans la catégorie des purs romans historiques, à réserver aux amateurs d'Histoire curieux d'apprendre les détails historiques propres à certains personnages, et pas seulement désireux de se plonger dans une époque. François-Guillaume Lorrain nous dépeint un trio de choc avec Louis XIII, Richelieu et Saint-Marc, et son roman est à leur image : déroutant et truculent. Pris au piège de leur propre personnalité, qui détonnent entre elles, il ne peut se figurer que complots, brouilles et réconciliations autour de l'échafaud, donnant un roman plein de vivacité et très agréable à lire.

J'ai adoré le ton de l'auteur pour nous dérouler son intrigue; je vois bien ce roman être adapté au théâtre, avec le cynisme de Molière associé aux caractères des personnages. La plume de François-Guillaume Lorrain est plaisante, très drôle, mais tout de même assez exigeante. Heureusement que les chapitres courts donnent beaucoup de rythme au récit, sans quoi une diatribe trop longue peut freiner.

Pour ma part, en tant qu'amoureuse de l'Histoire, j'ai apprécié en apprendre davantage sur Cinq-Mars, un personnage qui m'a toujours intrigué et dont j'ai ici eu un réel aperçu de la personnalité et de l'histoire ! Une lecture très sympa pour les amateurs d'Histoire !
Commenter  J’apprécie          30
L'auteur s'amuse et veut amuser son public ; c'auraient pu être des saynètes ou des scènettes de théâtre tant il y a d'emphase, l'accent marqué sur les bons mots, il ne manque que le dramatique d'un narrateur (voire d'un conteur) qui déclame la narration d'une voix navrée.

Car c'est surtout l'impression que donne ce roman : des vignettes théâtralisées, qui ne durent qu'un instant, laissant en suspens des personnages qui n'évoluent que dans les suppositions d'un lecteur qui doit saisir au vol l'évolution de l'histoire de France. On sent l'historien, on retrouve aussi - et surtout - des morceaux quasiment identiques sur Wikipédia (peut-être est-ce lui qui les a écrite, ces phrases) mais si le tout est dynamique et parfois drôle, le manque d'investissement dans les personnages qui ne semblent exister finalement que dans la narration qui saute parfois des semaines ou des mois sans nous en parler laisse sur la faim.

Merci à XO éditions et Babelio pour l'opportunité.
Commenter  J’apprécie          30
Merci aux éditions XOéditions et à Netgalley france de m'avoir permis de lire ce roman.
Le Cardinal de Richelieu trouvant que le Roi Louis XIII n'est plus aussi dissert et de peur de perdre son ascendant sur le monarque décide de placer auprès de sa Majesté "un espion" en la personne du jeune Henri Coiffière de Ruzé d'Effiat, marquis de Cinq-Mars.
Henri va devenir très vite le favori en titre de Louis XIII et de grand-maitre de la garde-robe deviendra vite grand écuyer.
Cette bonne fortune va rapidement rendre Henri très arrogant.
Jusqu'où ses ambitions le mèneront elles ?
Roman historique très documenté qui relate la consipiration de Cinq-Mars en 1642.
Jalousie, complots, trahisons tout est réunis pour un moment d'histoire que je ne connaissais pas et qui m'a beaucoup intéressé.
L'écriture de l'auteur est agréable et fluide.
Excellent moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
LeFigaro
27 octobre 2023
L’auteur aurait pu céder aux facilités d’un roman de cape et d’épée revisité, il évite ces écueils: son travail, sous forme de courts chapitres, est d’abord une politique-fiction très réussie.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LePoint
25 septembre 2023
Plus théâtral que proprement romanesque, il mêle vaudeville et tragédie du pouvoir : répliques imparables, missives interceptées, confidences insinuantes, géopolitique et chambre à coucher.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Louise a reçu le titre de demoiselle d'honneur de la reine. Une charge qui lui donne droit à une chambre du château neuf. Mais la pièce, ouverte aux passe-murailles de la Cour, se prêtait mal à leurs débats enflammés. Ils se sont repliés dans un petit logement que Louise loue rue de l'Arbre-Sec. La situation est enviable, près du Louvre ainsi que du Palais-Cardinal où réside Son Eminence.
Leur refuge a pour seul inconvénient sa proximité avec la Croix-du-Trahoir. Une coutume très ancienne y a placé une potence destinée aux faux-monnayeurs. Les exécutions attirent la foule, toujours curieuse des criminels et de leurs derniers soubresauts.
Commenter  J’apprécie          80
Cette armée chargée de lever le blocus, Cinq-Mars en revendique le commandement et se précipite chez le roi, qui, à Amiens, dirige les opérations. L'immensité du défi ne l'effraie nullement. Sans jamais avoir combattu, d'emblée il réclame le premier rang.
Commenter  J’apprécie          100
Le comte de Soissons n'est pas pour rien un Bourbon. Il a le sang militaire et le goût de l'action. Cinq ans après le fiasco amiénois, il ne décolère pas. Si son cousin d'Orléans est né sous le signe de l'indécision, Soissons, brutal, énergique, volcanique, ne recule pas devant l'obstacle. A la chasse, il fonce droit vers le gibier. En amour, les préliminaires lui sont insupportables.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de François-Guillaume Lorrain (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-Guillaume Lorrain
Le Temps des trahisons - François-Guillaume Lorrain
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus



Lecteurs (42) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3167 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..