AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757846506
288 pages
Éditeur : Points (09/10/2014)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
En 1997 sortaient dans la collection "Sources du Savoir" les Essais de Cosmologie, recueil de textes d'Alexandre Friedmann et de Georges Lemaître, pionniers de la célèbre théorie du Big Bang. Responsable de la publication et de son appareil critique, Jean-Pierre Luminet avait écrit une préface intitulée "L'invention du Big Bang". Dans l'idée de donner une version poche plus accessible, Jean-Pierre Luminet a repris sa préface, l'a développée, augmentée, et illustrée ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2017
Comme prêtre tout comme savant, Lemaître était très conscient du conflit potentiel – ou, au contraire, de l’harmonie – entre le dogme chrétien d’un monde créé par Dieu et la théorie scientifique d’un Univers formé il y a 10 milliards d’années environ. Attribuer une sorte de commencement à l’Univers, n’était-ce pas tenter d’établir scientifiquement le dogme religieux de la création ? Or, Lemaître n’a jamais confondu science et religion. Contrairement à certains autres cosmologistes chrétiens, il a pris garde à ne pas utiliser l’une de ces deux « voies de la connaissance » comme légitimation de l’autre. Il a par exemple grand soin de distinguer entre le « début » et la « création » du monde, et n’a jamais parlé du Big Bang initial en termes de « création » (contrairement à Friedmann qui, du coup, paraît plus concordiste que le chanoine belge !). Il était convaincu que la science et la théologie traitent de deux mondes séparés, et que la cosmologie scientifique du Big Bang ne confirme ni ne réfute la notion chrétienne de la création du monde par Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2017
Les considérations par lesquelles nous les avons établies ne doivent pas être regardées comme des démonstrations rigoureuses, la seule démonstration qui ne prête flanc à aucune critique est celle qui les déduit des équations générales de la relativité(150) ; néanmoins les considérations élémentaires par lesquelles nous les avons introduites permettent, dans une certaine mesure, de se rendre compte de la signification physique des résultats obtenus par des méthodes plus abstraites. Il nous faut maintenant expliquer et justifier la modification qu’il faut apporter à ces équations pour se rendre compte de l’équilibre de la nébuleuse de Laplace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2017
Les révolutions scientifiques semblent devoir accompagner les révolutions sociales, politiques ou économiques. Il faut souvent de grands bouleversements de société pour oser repenser la représentation du monde. Réciproquement, un changement de paradigme scientifique engendre, de façon plus subtile et plus lente, des évolutions dans le domaine de la philosophie et de l’esthétique(9). Ainsi, établir la position centrale du Soleil contribue à minimiser l’importance des affaires terrestres ou humaines dans l’ordonnancement du monde, ce qui ne peut laisser indifférente la pensée philosophique et littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2017
Les révolutions scientifiques ne suffisent pas à l’avancée des savoirs ; il faut que leur succèdent des temps de refonte, qui permettent l’épuration, la stabilisation provisoire et la reformulation de théories nouvelles.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 mars 2017
L’énergie est essentiellement une grandeur qui n’est définie qu’à une constante près ; la masse au contraire, au moins en tant que facteur intervenant dans la loi de la gravitation universelle, ne comporte aucune constante arbitraire. L’identification de la masse et de l’énergie comporte donc un choix de la constante de l’énergie, ou inversement l’introduction d’une constante arbitraire dans l’expression de la masse gravifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jean-Pierre Luminet (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Luminet
Jean-Pierre Luminet - Conférence « De la Poésie aux Étoiles »
Dans la catégorie : Univers (Cosmologie)Voir plus
>Astronomie et sciences connexes>Astronomie descriptive>Univers (Cosmologie) (65)
autres livres classés : cosmologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
340 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre