AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2874492302
Éditeur : Les Impressions nouvelles (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les écrivains ne font pas qu’écrire leurs livres : ils en parlent aussi, et cela de plus en plus. Au cours du 20e siècle, l’entretien littéraire s’est imposé comme un véritable genre et sa place dans le système littéraire est absolument cruciale : la critique littéraire prend de plus en plus la forme de l’entretien, les auteurs s’en servent pour dialoguer avec les lecteurs, le public y cherche ce qui se dérobe dans les livres.

Le présent volume est un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bazart
  28 octobre 2014
J''ai toujours adoré lire des entretiens écrits avec des cinéastes, acteurs, auteurs, artistes de scène, et pouvoir en réaliser moi-même est un travail qui me prend énormément de temps, en amont ou a posteriori (sauf pour les entretiens par mail), mais que j'affectionne tout particulièrement.
C'est pour cela que j'étais ravi de me plonger dans l'ouvrage « Secrets d'écrivains. Enquête sur les entretiens littéraires" paru en cette rentrée aux impressions nouvelles, un essai que j'ai pu lire grace à Babelio et l'opération Masse critique spéciale rentrée.
Cet ouvrage se propose ainsi d'aborder la manière dont les écrivains perçoivent l'entretien littéraire, un phénomène qui s'est imposé comme un véritable genre en soi, et dont la place dans le système littéraire est actuellement vraiment prépondérante.
En effet, on l'a vu encore en cette rentrée avec des exemples pas très heureux que je n'ai pas envie de citer mais que tout le monde devinera facilement, le succès d'un livre n'a pas toujours à voir avec la qualité littéraire de celui ci mais plus dont la facçon dont l'auteur réussit son examen médiatique (heureusement le prix Nobel décerné à Patrick Modiano est peu à l'aise avec la communication orale). Les journalistes leur demandent de plus en plus de s'exprimer sur leurs sources d'inspiration, leur façon d'écrire, leurs projets, leur enfance, leur vie, etc. Si les auteurs utilisent l'entretien pour correspondre avec les lecteurs, ceux-ci viennent y chercher une explication cachée à ce qui se ne se trouve pas dans les livres en question.
"Secrets d'écrivains . Enquête sur les entretiens littéraires" questionne divers protagonistes, interwieveurs et interwievés, sur cette pratique, en se présentant sous la forme d'entretiens avec une quinzaine d'auteurs, par un questionnaire dont la trame ne varie pas, dont la teneur générale est de les interroger sur leurs rapports à l'interview et la place qu'elle occupe, ou pas, dans leur travail.
La totalité des questions portent sur les rapports des écrivains avec le genre de l'interview. Parmi elles, celles de savoir ce que représente l'entretien pour les écrivains et pour leurs intervieweurs, de quelle façon les uns et les autres l'abordent-ils ? Comment s'y préparent-ils ? Quelle place les auteurs lui donnent-ils par rapport à leur oeuvre ?
Si certains des hommes de lettres intérrogés sont très connus (Emmanuel Carrère, Jean-Philippe Toussaint, Amélie Nothomb, Bernard Pivot) , d'autres sont des auteurs souvent belges peu connus en France.
Certaines de ces découvertes sont passionnantes à suivre, et à ce titre, on fait la très intéressante connaissance d'un certain Edmond Morrel, un blogueur belge qui se livre depuis 2008 à une web radio où l'on peut entendre un grand nombre d'entretiens littéraires.
J'ai également particulièrement apprécié l'interview croisée entre Julie Wolkenstein et Emmanuel Carrère car ces derniers répondent avec toute franchise et pas mal de profondeur sur ce sujet, Carrère notamment n'hésitant pas à revenir sur certaines humiliations vécues lorsqu'il était journaliste, notamment avec Werner Herzog ( une anecdote déjà racontée dans son "Limonov") ou Catherine Deneuve qu'il avait intérrogé pour Première ( et qu'il avait raconté a posteriori dans un article plein d'humour).
Malheureusement, tous les entretiens (sur les entretiens, vous suivez?) ne sont pas du même niveau, certaines sont plus banales et ennuyeuses.
Et reconnaissons aussi que le livre est parfois un peu ardu, un peu trop théorique, ou au contraire un peu trop superficiel (je pense notamment à l'entretien avec Amélie Nothomb qui visiblement n'a pas grand-chose d'original à apporter au sujet).
Malgré ces petites réserves, il n'en reste pas moins dans l'ensemble profondément captivant. Il faut dire que l'ouvrage dévoile pas mal de ficelles et de petits secrets sur la question de l'entretien.
On y apprend notamment que contrairement aux belges, très consciencieux, les journalistes français ne lisent pas toujours les livres des personnes qu'ils viennent interroger …
Bon cela, je le savais un peu déjà, j'en ai d'ailleurs croisé un ou deux récemment lorsque j'ai pu discuter avec des journalistes juste avant une itw…mais chut, j'arrête de balancer, car j'ai toujours envie d'en faire moi des entretiens, et notamment avec des écrivains :o) !!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Carolivra
  19 octobre 2014
Comment commencer cette chronique? Comment en parler? Peut-être en disant que j'ai choisi ce livre pour Masse critique de babelio, m'attendant à un ouvrage dans lequel des écrivains se confieraient sur leur travail, leur envie, leurs projets. Or, il n'en est rien et j'ai été déçue par cette lecture.
D'abord soyons honnête, je n'ai pas lu ce livre en entier (fait rare pour moi). Je me suis permis de sauter certains entretiens trop ardus, trop obtus. En effet, ce livre n'est pas une balade agréable au fil d'une conversation d'écrivain. C'est un livre universitaire, une enquête, une étude et il faut le lire armé d'un crayon à la main pour prendre des notes.
J'ai vraiment eu du mal avec le concept des deux auteurs. Ils proposent en début d'ouvrage de soumettre un questionnaire sur les entretiens littéraires à des auteurs. Les questions posées par les interviewers sont donc souvent les mêmes et les réponses divergent forcément très peu. A la question « avez-vous déjà menti lors d'une interview? », très peu d'écrivains répondent de manière affirmative à la question. Pour chacun d'entre eux, une interview est un moment de vérité sur l'oeuvre, sur soi. Rien de bien croustillant à se mettre donc sous la dent.
L'oeuvre se propose d'aborder la manière dont les écrivains perçoivent l'entretien, l'interview. Pour nombre d'entre eux, elle demeure enrichissante: la question du journaliste permet de débattre et d'ouvrir sa vision sur un point du livre, du roman qui avait lui-même échappé à l'auteur. Tous se prêtent au jeu des questions/réponses sans concession. Les mauvaises interviews ou les entretiens ratés sont vite oubliés. Michel Butor va jusqu'à affirmer qu'un entretien bien mené peu se muer en une oeuvre littéraire…..Pourquoi pas!
J'ai particulièrement aimé les réflexions de Bernard Pivot sur son propre métier d'intervieweur. Il nous dévoile certaines facettes de son émission « Apostrophes ». L'entretien d'Amélie Nothomb est en revanche décevant. C'est peut être le plus court de l'ouvrage et elle semble d'accord avec toutes les questions posées par le journaliste.
J'ai précisé plus haut que je n'avais pas lu tous les entretiens. La plupart sont menés par des écrivains belges ou alors peu connus du grand public. J'ai donc eu du mal à me projeter et à m'intéresser à leurs propos.
C'est donc un rendez-vous raté pour moi! Je n'ai pas su saisir le sens de cet ouvrage qui m'apparaît quand même pointu sans pour autant révolutionner les choses. le concept de base est plutôt bon mais les propos des différents interviewés n'ont pas réussi à me captiver.
Lien : http://carolivre.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mclcdi
  18 décembre 2014
Merci Babelio pour cette découverte.
Ce livre mérite d'être lu.
Etonnant thème que celui de la perception des écrivains sur la présentation voir sur la promotion qu'ils font de leur ouvrage. Une quinzaine d'auteurs nous expliquent donc la démarche qu'ils adoptent autour de l'entretien qu'ils soient l'intervieweur ou l'interviewé.
Très franchement, c'est une notion très intéressante à aborder avec des élèves lorsque ceux-ci sont amenés à rencontrer des auteurs. Il développe une réflexion sur le rôle de chacun et la manière d'assurer un entretien que l'on soit du côté du journaliste ou du côté de l'écrivain. Franchement, il me semble qu'en la matière, cet ouvrage est un excellent support pour l'enseignant désireux de développer une intitiation autour de la promotion d'un livre. Il peut aussi permettre aux élèves de découvrir des points de vue sur l'argumentation autour d'un ouvrage qu'ils ont lus.
Un seul regret pour ma part : ne pas avoir eu le temps de publier plus rapidement mon avis sur cet ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
mclcdimclcdi   18 décembre 2014
Il ne s'agissait pas tant d'interroger les écrivains sur leurs livres et sur leur pratique de l'écriture, que sur l'instrument même dont ils se servent pour en parler.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : écrivainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de David Martens (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les prix littéraires en question

En 1951, quel écrivain refusa le Prix Goncourt ?

Jean-Paul Sartre
Louis Ferdinand Céline
Julien Gracq

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , Vie intellectuelle , romanciers , culture généraleCréer un quiz sur ce livre