AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0765ZNFT1
675 pages
Éditeur : (04/10/2017)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Dans l'automne de l'année 1816, John Melmoth, élève du collège de la Trinité, à Dublin, suspendit momentanément ses études pour visiter un oncle mourant, et de qui dépendaient toutes ses espérances de fortune. John, qui avait perdu ses parents, était le fils d'un cadet de famille, dont la fortune médiocre suffisait à peine pour payer les frais de son éducation ; mais son oncle était vieux, célibataire et riche. Depuis sa plus tendre enfance, John avait appris, de to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Prudence
  08 décembre 2017
J'ai été rapidement prise par le livre comme ça n'avait plus été le cas depuis des années (alors que je lis beaucoup), il y a un suspense intenable qui m'a rappelé les oeuvres de Poe mais au lieu de nouvelles de quelques pages, il s'agit ici d'un long roman ! J'ai aussi pensé au Portrait de Dorian Gray à plusieurs reprises (et j'ai appris qu'Oscar Wild était le petit neveu de Charles Robert Maturin et il semble justement s'être inspiré de cette oeuvre). Je me suis aussi rappelée Lovecraft à cause de la tension permanente dans l'oeuvre, comme un bruit sourd ou un grincement en arrière plan.
Le fil rouge est très étonnant c'est la première fois que je ressens ça : il semble parfois être si ténu qu'on se demande s'il est toujours là : sans le voir, on le sent pourtant encore. Les histoires se succèdent et l'envie d'avoir le fin mot de l'histoire se fait de plus en plus forte !
Ce n'est qu'à la toute fin que les histoires s'imbriquent les unes dans les autres, se relient pour former un gigantesque tableau et que l'on perçoit enfin la cohérence globale !
Les descriptions sont parfaitement maîtrisées : ni trop longues, ni trop courtes, une très grande justesse de la psychologie et des émotions des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Melmoth24
  17 octobre 2019
A ne pas faire lire à n'importe qui sous peine de voir ce livre gouverner votre vie comme il l'a fait avec la mienne
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
PrudencePrudence   08 décembre 2017
- Partez, être maudit, et ne nous troublez pas. Partez, maudit, et pour maudire!
- Je pars vainqueur et pour vaincre, répondit Melmoth avec un triomphe sauvage et féroce.
Il disait vrai.
Commenter  J’apprécie          50
PrudencePrudence   08 décembre 2017
Menacé à la fois du pouvoir de l'Inquisition et de celui du démon, je résolus d'examiner soigneusement ce qui se passerait dans ma cellule et je n'attendis pas longtemps.
[...]
Entouré d'ennemis de toutes parts, j'aurai volontiers donné mon cœur à celui qui, le premier, aurait jeté le masque, et déclaré franchement et ouvertement son inimitié.
Commenter  J’apprécie          20
PrudencePrudence   08 décembre 2017
Vous n'ignorez pas sans doute, Monsieur, que le pouvoir de l'Inquisition, semblable à celui de la mort, vous sépare, par un simple attouchement, de toutes les relations que vous pouviez avoir avec le monde. Du moment où sa main vous a saisi, toutes les mains humaines se détachent de la vôtre. Vous n'avez plus ni père, ni mère, ni sœur, ni enfant.
Commenter  J’apprécie          20
PrudencePrudence   08 décembre 2017
- Il y a peu de jours, seigneur, que je ne pensais pas qu'il existât un mortel dont le pouvoir allât jusqu'à me forcer à dévoiler ce motif. Je le croyais aussi impossible à communiquer que difficile à croire. Il me semblait que j'étais seul sur la terre, sans espoir et sans consolation. Il est étrange qu'un accident m'ait conduit chez le seul individu de qui je puis attendre l'un et l'autre
Commenter  J’apprécie          10
PrudencePrudence   08 décembre 2017
Vous avez ensuite des êtres raisonnables avec qui vous pouvez causer, au lieu de vos loxias et de vos singes.
- La conversation que j'ai trouvée ici ne m'a pas paru beaucoup plus intelligente ou plus instructive que la leur, dit Isidora à mi-voix.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : littérature gothiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2039 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre