AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782957252107
232 pages
Éditeur : AFNIL (18/04/2020)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Pénétrez dans les coulisses du théâtre du XIXè siècle...

« Bien faire et laisser dire »... Telle était la devise de virginie Déjazet, comédienne virtuose du XIXè siècle.
Que reste-t-il d'elle aujourd'hui ? Un nom sur le fronton de son théâtre sur le Boulevard du Temple à Paris.

Propulsée sur scène à l'âge de cinq ans, la petite Virginie ne se doute pas du destin exceptionnel qui l'attend. Après des débuts épiques, elle intègre l’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Auroreaupaysdeslivres
  18 août 2020
😊 A la découverte de 😊
Mademoiselle Déjazet de Anne-Sophie Nédélec
Les éditions du Lézard Bleu
Merci à l'auteure pour m'avoir proposé la découverte de son dernier roman.
L'actrice Virginie Déjazet a maintenant 70 ans passés. Sa gloire est derrière elle mais elle est encore là, présente sur les planches.
On va alors repartir en arrière, tout au début de sa vie au sein d'une famille de treize enfants dont elle est la dernière née. Virginie va commencer à se produire comme danseuse puis comme actrice dès l'âge de 5 ans et va se passionner pour l'art de la scène.
Elle est douée, faite pour ce métier mais son jeune âge la cantonne à des rôles sans importance quand elle rêve déjà de gloire et de grands rôles. Investie, travailleuse acharnée, elle va petit à petit gravir les échelons du succès.
On va suivre l'artiste, enfant de la balle devenue comédienne dont le talent s'affirme et la reconnaissance du métier commence à éclore.

J'ai découvert une très belle écriture qui nous plonge dans la vie de Virginie Déjazet et de ses contemporains.
Un roman original présenté à la façon d'une pièce de théâtre en quatre actes, avec intermède et rappel !
Autre originalité, chaque scène nous livre le récit avec un narrateur différent. On évolue donc dans la vie de l'actrice mais avec des points de vue et des avis différents.
Ce livre nous retrace la vie d'une actrice que je ne connaissais pas. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la vie de Virginie Déjazet née à la fin du dix-huitième siècle.
Sa vie est une farandole folle entre rôles plus ou moins importants, théâtres et hommes. Une vie bien remplie à laquelle elle repense quand l'âge a fini par la reléguer à des rôles plus rares, que son image n'inspire plus la passion dévorante et que l'argent vient à manquer.
Après avoir suivi l'insouciance de son enfance, la montée de la reconnaissance, on assiste à la lente descente de celle qui était devenue une star mais qui inexorablement vieillit et passe petit à petit de mode.
C'est aussi la découverte du monde du théâtre et des arts à cette époque, soumis au bon vouloir du pouvoir. Il y a une véritable reconstitution historique de la façon dont a évolué le théâtre dans les années 1800.
Ce voyage dans le passé nous fera croiser beaucoup de noms d'artistes devenus des classiques à notre époque.
C'est assez choquant de voir que le statut des actrices est assimilé parfois à celui de prostituée de luxe. Il est bon pour les messieurs de la bonne société de s'afficher au bras de l'une d'elles, faisant ainsi office de protecteur et permettant à la dame en question d'acheter ses costumes et accessoires. Virginie fait office d'étrangeté car elle ne prendra pas de protecteur, mais au contraire s'assumant financièrement et entretenant ses amants.
Jouets des hommes et des envies du public, les carrières ne sont pas interminables et la chute peut être dure quand la dame perd de ses charmes.
Une superbe fresque qui traverse les années 1800 en compagnie d'une actrice qui a connu la gloire, l'adulation du public, mais aussi la déchéance, la pauvreté.
J'ai été marqué par cette femme passionnée par son travail, généreuse mais qui à la fin de sa vie n'a pu compter que sur quelques amis fidèles malgré tous ses sacrifices.
Une belle histoire portée par une jolie plume.
Un livre que vous pouvez retrouver en vente en ligne: Mademoiselle Déjazet https://www.amazon.fr/dp/2957252104/ref=cm_sw_r_cp_tai_qbbpFb1ZHAHPS
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
La_PAL_de_la_Licorne
  27 février 2021
C'est une biographie romancée sur une femme de talent. Personnellement, je ne connaissais absolument sa vie et son nom ne m'évoquait pas grand chose. En terminant ce livre, je suis contente d'avoir découvert son parcours. C'était une femme forte et généreuse. Sa vie fut bien remplie et malgré les problèmes qu'elle a pu rencontrer, elle est restée égale à elle-même. On ressent pour elle une certaine tendresse au fil de la lecture.
Le texte est divisé en actes et scènes comme une pièce de théâtre. Les actes commencent en 1875, le présent de notre héroïne. Les scènes sont ensuite des flashbacks racontés par différents personnages. N'étant pas forcément annoncé, ça ralenti la lecture car on ne sait pas qui parle.
La plume de l'autrice est agréable. C'est bien documenté avec notamment des lettres authentiques. Une des scènes est d'ailleurs uniquement composée d'échanges épistolaires que j'ai personnellement trouvé un peu longue contrairement au reste de l'ouvrage qui est très dynamique. le contexte historique est précis. Cela permet de comprendre l'évolution des théâtres, leur fonctionnement de l'époque, les coulisses mais également la situation géopolitique de la France.
Une lecture intéressante qui permet de découvrir une personnalité peu connue. Un ouvrage qui conviendra parfaitement aux passionnés de théâtre et d'histoire et à ceux qui s'intéressent aux femmes d'exception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Coetseslivres
  19 août 2020
L'accroche est très claire : le lecteur va lire la vie de l'actrice Virginie Déjazet, née le 30 août 1798 et décédée en décembre 1875. Treizième enfant d'une famille modeste, elle débute sur les planches à l'âge de 5 ans. En effet à cette époque, les enfants pouvaient être « engagés » en tant que danseurs et rapportaient ainsi un peu d'argent aux familles. Très vite, la jeune Virginie est repérée et connaitra le succès mais aussi bien des déboires et des désillusions. Adulée par son public, elle a aujourd'hui sombré dans l'oubli, contrairement à d'autres acteurs ou actrices dont le nom est parvenu jusqu'à nous.
On fait connaissance des personnes qui ont traversé sa vie au fur et à mesure de la lecture et je ne vous en dirai pas plus ! A vous de les découvrir !
*****
Le livre est divisé non pas en chapitres, mais en actes et en scènes, comme pour une pièce de théâtre. Chaque acte débute par quelques pages sur le 1er janvier 1875, date à laquelle Virginie se produit sur scène. Puis suivent des flash-back, racontés par différents personnages, qui relatent la vie de l'actrice depuis ses débuts. On y découvre une femme passionnée et passionnante, qui a ce métier dans le sang, ainsi que beaucoup d'informations sur ce monde du 19ème siècle et ses us et coutumes, que ce soit par rapport au théâtre ou à la société de l'époque.
*****
Je suis sortie de ma zone de confort pour lire cette histoire et je n'ai pas été déçue. C'est bien écrit, bien documenté et j'ai suivi cette vie d'actrice, de femme et de mère avec plaisir. Je me suis laissé emporter par la plume d'Anne-Sophie (qui est autrice, metteuse en scène, comédienne et professeure de théâtre) et j'ai eu l'impression d'avoir fait un bond de 150 ans en arrière. Une immersion dans ce passé à la fois si proche et si lointain.
Je lis très peu de romans dans ce genre et je me félicite d'avoir osé tenter. Ce n'est pas une 1ère fois pour moi, mais les biographies, en général, ne sont pas ma tasse de thé. Cependant ici, j'ai découvert une écriture agréable, un grand sens de la mise en scène qui ont fait de ce moment de lecture quelque chose de très agréable. Ce n'était pourtant pas gagné au départ, parce que je ne connaissais ni l'auteure, ni Virginie Déjazet .Mais Anne-Sophie Nedelec a su me convaincre. Merci.
***En bref***
Un très bon moment de lecture que je vous conseille, que vous soyez ou non amateur de théâtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Satinesbooks
  22 novembre 2020
Connaissez-vous Virginie Déjazet ? Personnellement, avant de lire ce roman, je ne la connaissais pas. En sortant de ma lecture, j'ai l'impression qu'elle est une amie proche… Preuve que ce roman fonctionne très bien !
De nature curieuse, je suis allée faire un petit tour sur notre ami wiki… Voilà les quelques mots introductifs que l'on peut trouver sur cette femme : « Pauline Virginie Déjazet née le 30 août 1798 à Paris et morte le 1er décembre 1875 à Belleville, est une actrice française. Elle a donné son nom au théâtre Déjazet, dont elle fut la propriétaire de 1859 à 1870. » Bien entendu, cette introduction va laisser place à des kilomètres d'explications mais qui peuvent paraitre un peu trop scolaires. Je vous propose de plonger avec moi dans l'univers d'Anne-Sophie Nédélec, une auteure qui va mettre en lumière ce personnage formidable d'une manière intelligente et merveilleuse.
On va faire la rencontre de Virginie Déjazet, une femme dont la carrière est toujours présente mais les années les plus glorieuses sont passées. Virginie à 70 ans. Elle est toujours là où elle se sent le mieux : sur les planches. Actrice, cette amoureuse du théâtre va remonter le fil de ses souvenirs et de sa vie en compagnie de son lectorat. Quelle délicieuse manière de nous parler de soi ! Les souvenirs : lointains, plus proches, nets ou flous, on va partir d'un petit point, d'une petite anecdote pour se plonger dans la vie de cette femme qui a eu une vie formidable et trépidante.
« Notre époque… Quelle époque ? J'ai vieilli, mais je veux être encore de mon temps ! Je ne suis pas de ces personnes âgées qui se complaisent dans l'évocation des vieux souvenirs, relisant encore et toujours les plus belles pages de leur vie jusqu'à ce qu'elles soient si bien délavées qu'ils doivent les réécrire en trempant leur plume à l'encre dorée de leur imagination. le « c'était mieux avant » n'est pas pour moi. »
Rapidement, on comprend que Virginie est une petite fille qui baigne dans l'Art : danse, comédie, théâtre, cette jeune femme va grandir, connaitre les difficultés du métier d'actrice et va s'acharner pour arriver à décrocher des rôles plus prestigieux, de plus grande envergure, avant de devenir une célèbre actrice. Sa vie n'a pas été simple, on le comprend mais Virginie apparait comme une personne forte et courageuse qui ne baisse jamais les bras. C'est un personnage fort qui va mener à bout de bras l'intrigue de sa vie.
On va aussi comprendre que l'on ne peut pas réduire Virginie à son métier. Elle est aussi animée par la passion. Ainsi, on va la connaitre aussi à travers le spectre des hommes qui ont bercé sa vie. L'âge d'or de Virginie Déjazet va lui permet de susciter l'émoi, la tentation, la séduction. Superbe femme, elle va connaitre la gloire. Les années passant, elle va comprendre que ces rôles qu'elle aimait tant ne lui correspondent plus forcément.
La célébrité ne fait pas tout. Virginie Déjazet va l'apprendre en vieillissant. Elle, toujours bien accompagnée, va se retrouver, au fil des ans, à perdre des amis qu'elle pensait sincères et proches. Cette biographie romancée est une belle leçon de vie. On sent toute l'humilité qui anime Virginie Déjazet. C'est toujours sur le ton de la confidence que le lecteur va apprendre à connaitre cette actrice. On a l'impression d'être autour d'un bon thé fumant et de discuter avec une amie, une vieille connaissance sur qui l'empreinte du temps n'a pas eu d'incidence. C'est beau, émouvant et sincère.
A travers le personnage de Virginie Déjazet, j'ai aussi fait la rencontre de la plume d'Anne-Sophie Nédélec que je ne connaissais pas. J'ai adoré. Clairement. Cette biographie ne souffre d'aucune fausse note : aucune longueur, aucune faute (que c'est appréciable !) ainsi qu'une plume maitrisée qui va nous propulsé avec une facilité déconcertante dans cette fin du 18ème siècle au coeur de la vie de Virginie Déjazet.
Au-delà d'en apprendre plus sur notre personnage principal, le contexte artistique et historique est mis en avant et cela n'est pas pour me déplaire. le monde de l'art est rude et semé d'embûches. le monde du théâtre ne fait pas exception à la règle. C'est dur, cruel mais aussi beau et fort. C'est vraiment un aspect de ce roman que j'ai beaucoup apprécié. N'oublions pas non plus la place de la femme dans ce siècle qui ne la voit que comme une femme au foyer, une mère nourricière ou une prostituée. C'est très intéressant d'avoir un regard sur cet aspect social dans cette histoire.
Bravo à l'auteure pour cette oeuvre. C'était une parenthèse intéressante et très belle. En ces temps incertains, c'est plus qu'appréciable !
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Amandinegrana
  06 septembre 2020
Dans cette biographie romancée, Anne-Sophie Nédélec narre la vie de Virginie Déjazet, icône du théâtre français, contemporaine de Sarah Bernhart et de Marie Dorval, trop vite oubliée.
Ce roman présenté de manière originale en quatre actes avec intermède et rappel raconte les débuts frustrants faits de petits rôles, l'ascension jusqu'à la gloire puis l'inévitable déclin. Les personnages de sa vie et Virginie elle-même se succèdent pour relater le parcours de cette star du vaudeville révélée dès l'enfance.
Avant de lire ce livre je ne la connaissais pas du tout et quelle découverte !
J'ai adoré ces 237 pages qui nous offrent le portrait d'une femme déterminée, vibrante de son art et libre. L'auteure arrive à transmettre la passion qui a animé Virginie jusqu'à la fin de sa vie. Les difficultés et l'ingratitude qu'elle a connues ne la rendent que plus attachante. L'alternance des points de vue offre un panorama complet de sa personnalité, j'ai aimé apprendre à la connaître de l'intérieur et de l'extérieur. Une belle âme dans un monde sans pitié...
"Mademoiselle Déjazet" c'est aussi une incursion dans le monde du théâtre du 19eme siècle, son fonctionnement, ses joies, ses mesquineries, le profit... Un monde où être une femme n'a rien de simple. Virginie a défié les codes de son époque en brillant dans les rôles masculins, en refusant d'être entretenue et en réussissant toujours à rebondir dans l'instabilité de la vie d'artiste. Et pourtant elle n'est pas sans failles, sa vie sentimentale est aussi chaotique que sa carrière est brillante et ses enfants, délaissés dans des pensions, ne voient en leur mère qu'un portefeuille sur pattes. Mais cela aussi elle l'assumera jusqu'au bout.
Avec une plume très élégante et un récit vraiment bien documenté, Anne-Sophie Nédélec rend un vibrant hommage à Mademoiselle Déjazet.
C'est une excellente lecture pour moi, elle a su me toucher et je ne peux que vous la recommander.
Un grand merci à l'auteure pour son travail et pour m'avoir permis de connaître Ninie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Fanfan-DoFanfan-Do   10 août 2020
Notre époque... Quelle époque ? J'ai vieilli, mais je veux être encore de mon temps ! Je ne suis pas de ces personnes âgées qui se complaisent dans l'évocation des vieux souvenirs, relisant encore et toujours les plus belles pages de leur vie jusqu'à ce qu'elles soient si bien délavées qu'ils doivent les réécrire en trempant leur plume à l'encre dorée de leur imagination. Le « c'était mieux avant » n'est pas pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fanfan-DoFanfan-Do   10 août 2020
Je crois qu'à ce moment précis je compris réellement l'importance d'un rôle pour un comédien. Il y a des rôles qu'il sent, tellement il se sent fait pour eux et eux pour lui ; ce sont ses rôles.
Commenter  J’apprécie          10
Fanfan-DoFanfan-Do   10 août 2020
Et lorsque je lui affirmais que j'étais trop laide pour espérer un meilleur parti, elle soutenait qu'il n'y avait rien au dessus de l'indépendance, et que tout valait mieux que le mariage.
Commenter  J’apprécie          10
AmandinegranaAmandinegrana   06 septembre 2020
L'argent gangrène l'art en général et le théâtre en particulier; l'intérêt brise les amitiés les plus solides, et chacun ne songe qu'à son profit... On ne peut avoir beaucoup de vrais amis dans ce milieu où chacun tire à soi une couverture de paillettes souvent bien éloignée du réel talent...
Commenter  J’apprécie          00
AmandinegranaAmandinegrana   06 septembre 2020
Cette vie a été trop longue, trop éblouissante, et elle s'achève si tristement. Pas même en drame, juste comme un affaissement global de mon corps, de ma carrière, de mon art...
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : biographie romancéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2219 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre