AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812605536
380 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (04/09/2013)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 109 notes)
Résumé :
Un homme a disparu. Aux abords de la station scientifique de Japigny, en pleine forêt amazonienne, les équipes de la gendarmerie sont à sa recherche. Le temps presse. Dans ce milieu hostile, la survie d'un homme seul est une question d'heures. Guidés par des coups réguliers portés sur un arbre, technique de survie enseignée à tout nouvel arrivant, les gendarmes ont la stupeur de découvrir un cadavre. Un cadavre en pleine forêt, dont le légiste ne va pas tarder à déc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  23 juillet 2020
Deuxième tome des aventures du gendarme André Anato et sa brigade, et je suis toujours autant sous le charme, fascinée par la richesse inventive de Colin Niel, son extrême sérieux, sa solide documentation, et ce petit bout de terre français, la Guyane au confluant de tant de cultures , tant de peuples.
Alors, que le capitaine Anato se débat toujours avec ses racines familiales ( lui qui a été élevé à Meudon-la Forêt ), la brigade apprend la disparition d'un chercheur du CNRS près d'une station scientifique , en pleine forêt amazonienne. Voisine d'un chantier d'orpaillage, la tentation est grande de soupçonner les hommes qui y travaillent, mais les militaires ne négligeront aucune piste, notamment celle de la dépouille d'un albatros, oiseau des terres australes, retrouvé, étrangement, sur une plage locale.
L'étendue des thèmes abordés dans cette série est aussi vaste que ce territoire hostile à plus d'un titre : faune, flore, orpailleurs, ravages de la drogue, politique... On apprend pleins de choses.
Une série qui fait voyager...
Challenge Mauvais genres 2020.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
tynn
  06 août 2017
"Encore meilleur que le précédent"...
C'est ma première réaction en refermant ce second opus de la vie mouvementée du capitaine Anato dans sa Guyane natale.
Le premier livre " Les hamacs de carton" pose le contexte du pays et installe les personnages, devenus récurrents pour certains.

Par une disparition de scientifique dans la forêt amazonienne, on entre donc dans ce second thriller les pieds englués dans la fange et la boue, éreinté de marches en forêt, rincé par les pluies tropicales, lessivé par la chaleur moite, intrigué par les croyances tribales amérindiennes.
Et on en redemande!
Par quel mystère finit-on par se passionner par la recherche naturaliste sur ce territoire de forêt primaire? La vie des hommes travaillant dans des conditions extrêmes, le problème insoluble des orpailleurs, la déforestation, la gestion administrative compliquée de ce département d'outre-mer entre richesses naturelles et pauvreté endémique de sa population. En dépit d'un milieu naturel exceptionnel, la photographie de l'Eldorado guyanais a le blues.
Ajouté à ce carnet de voyage, un talent d'écrivain qui sait nous balader entre de multiples pistes d'investigation et la vie personnelle des personnages, leurs parcours, leurs fêlures. Voici du romanesque bien ficelé, instructif, dépaysant et addictif.
Décollage pour le troisième tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
spleen
  01 avril 2020
Dans ma liste des pays à éviter, après le rajout récent de l'Outback australien, voilà la forêt guyanaise ... le scientifique Serge Feuerstein est retrouvé mort quelques jours après sa disparition de la station scientifique de Japigny au coeur de la forêt amazonienne caché dans une faille .Or les premières constatations indiquent qu'il est mort noyé .
C'est l'équipe du Capitaine Anato, originaire de Guyane qui est chargée de l'enquête que tout dirige vers un campement d'orpailleurs clandestins .
La description des conditions de vie et de travail de ces hommes arrivés des pays limitrophes et poussés par la misère est assez effroyable, les camps sont dirigés par des hommes que seul le profit intéresse au détriment de la vie des travailleurs et de la survie de la forêt .
Peut-on relier le meurtre du chercheur , comme le pense Girbal , un des gendarmes ,à la découverte quelques mois auparavant du cadavre d'un albatros dont l'habitat naturel est bien éloigné de la Guyane et qui avait donné lieu à une étude du scientifique disparu , justement spécialisé dans cette espèce ...
Entre les entrelacs de l'intrigue se glissent les morceaux de vie des enquêteurs avec leurs tourments comme Anato à la recherche de son frère.
La ténacité des uns et des autres de l'équipe d'André Anato rend l'histoire captivante, pleine de rebondissements , un régal pour le lecteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
AMR
  26 mai 2020
Ce qui reste en forêt est le deuxième volet de la Série guyanaise que Colin Niel a consacré au personnage d'André Anato, un capitaine de gendarmerie en poste à la Section de recherche de Guyane Française…
J'avoue qu'il me tardait de retrouver l'ambiance particulière de cette région prise en étau entre les lois françaises et l'autorité des chefs coutumiers, terre de contraste où cohabitent des métropolitains aisés, des ouvriers rêvant d'un avenir meilleur, des autochtones oubliés, des scientifiques et des orpailleurs… et, surtout, j'avais hâte de savoir comment André Anato allait trouver ses marques entre ses origines Ndjuka, ses nouvelles responsabilités, son refus de s'engager dans une relation amoureuse…
Un an a passé depuis Les Hamacs de carton, Anato s'est imposé, a creusé son trou, a apprivoisé les membres de sa section, entre respect mutuel, efforts et concessions de part et d'autre. Et, surtout, il a prouvé que sa légitimité repose sur ses qualités personnelles et professionnelles et non pas sur la couleur de sa peau, ni sur le fait qu'il soit le premier « originaire » à occuper un tel poste ; il est enfin reconnu tant par sa hiérarchie que par les partenaires et les politiques locaux.
Un ornithologue retrouvé mort en pleine forêt amazonienne, aux abords de la station scientifique qu'il avait contribué à créer et dont la gestion est épinglée par la Cour des Comptes.
Des témoins et un gendarme trop zélé retenus sur place par une météo difficile…
Des conflits avec des orpailleurs clandestins sans scrupules…
Un albatros des iles Kerguelen échoué sur une plage guyanaise…
L'enquête s'annonce ardue pour le capitaine Anato, d'autant qu'une nouvelle tragédie ne va pas tarder à compliquer les investigations… de plus, il est préoccupé par des histoires personnelles car il croise de plus en plus souvent un clochard qui pourrait lui ressembler tandis que le passé de ses parents revient le hanter ; côté amour, il n'a pas oublié Sophie, rencontrée dans le tome précédent, mais ils ne sont plus ensemble et tout cela est compliqué… Il souffre d'insomnie et de solitude et le courant passe avec la veuve de la victime…
Il n'est pas le seul à avoir des soucis : son adjoint vit à l'hôtel car il a des problèmes avec sa femme et son fils…
Et puis, une autre affaire entre en résonnance, un délit de fuite sur un accident de la circulation…
Au fur et à mesure de mes lectures des livres de Colin Niel, je suis de plus en plus fascinée par sa maîtrise, son art de tricoter les intrigues, de donner à lire des imbrications et des bifurcations. Les protagonistes ont toujours des personnalités complexes, des psychologies très travaillées.
Même quand tout est résolu, les personnages gardent un part de mystère : « ce qui se passe en forêt reste en forêt… » et « le tout est plus que la somme de ses parties »…
Ce deuxième opus s'achève sur des enquêtes résolues, des mystères élucidés. André Anato a même avancé sur la connaissance de ses origines, sur des vérités et des impostures avec lesquelles il lui faudra vivre désormais. La rationalité du gendarme va devoir composer avec les traditions noires-marrons, les accepter dans leur puissante opacité.
Encore une réussite ! J'ai hâte de connaître la suite.
https://www.facebook.com/piratedespal/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
delcyfaro
  19 octobre 2013
J'ai sélectionné ce roman (parmi plein d'autres) dans les propositions Babelio-Masse Critique parce qu'il se passait en Guyane, et que j'aime découvrir des livres qui se passent dans des contrées très éloignées que je ne connais pas .
Ce roman est le second écrit par l'auteur, reprenant le personnage du capitaine André Anato.
Tout commence par la disparition d'un scientifique dans la jungle guyanaise la découverte de son cadavre et l'enquête qui suit. A tout cela s'ajoutent, la vie personnelle des policiers, en particulier Anato , Girbal et Vacaresse , les orpailleurs qui viennent tenter de trouver la fortune leur permettant de repartir riches dans leurs pays, la violence, la drogue, la vengeance et les manipulations.
La survie de la base scientifique de Japigny joue également un très grand rôle dans cette histoire ainsi que les rivalités scientifiques qui ne sont surement pas qu'une invention de l'auteur.
Ce roman est vraiment agréable à lire, tant par l'histoire que par l'écriture.
D'abord nous sommes dans une contrée sauvage, hostile où l'instinct de survie est presque une obligation. Ensuite nous sommes face à des êtres passionnés qui doivent absolument prouver leurs valeurs face au pouvoir de l'argent. Et pour finir nous trouvons des hommes et des femmes ordinaires qui doivent faire face à l'adversité et à la dure réalité d'une vie sous les tropiques, dans un lieu où l'espoir tient les êtres ou les enfonce.
L'auteur nous embarque vraiment dans son histoire, il nous brouille les pistes, nous distille les éléments de l'enquête petit à petit tout en nous ménageant des contretemps, des imprévus, des retournements de situation. Tout ça rend cette histoire passionnante.
L'écriture est vraiment intéressante, prenante et vivante et sied parfaitement à ce polar.
Seul bémol de ce roman , le lexique qui se trouve en fin de livre et qui oblige à faire des aller-retour sans arrêt pour comprendre les mots inconnus, l'idéal aurait été de mettre les définitions en bas de page...
Du coup, comme j'ai aimé cette histoire et que j'ai découvert qu'il y avait un livre avant celui ci, je n'ai plus qu'une envie c'est me le procurer pour retrouver André Anato dans une autre intrigue et comprendre quelques détails de sa vie privée qui restent un peu abstraits et obscurs quand on a pas lu le précédent roman.
Un grand merci à Babelio-Masse Critique et aux éditions Rouergue noir pour cet excellent moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   23 juillet 2020
Au Brésil, sur un chantier comme celui-là [orpaillage ], ils auraient craint pour leurs vies face aux fédéraux. Mais dans le pays des droits de l'homme, ils risquaient au pire une reconduite à la frontière. Un petit voyage aux frais du contribuable, qu'ils compléteraient alors d'une visite à la famille avant de revenir tenter leur chance en Guyane.
Commenter  J’apprécie          172
iris29iris29   23 juillet 2020
Le Mouton noir, celui qui porte le malheur. Celui qui n'a rien compris, qui n'a pas su intégrer le principal adage de l'orpailleur sur le territoire français : rester discret. La règle d'or pour garantir la pérennité de l'activité. Sois invisible et tu deviendras riche, leur avait dit un autre garimpeiro.
Commenter  J’apprécie          190
iris29iris29   24 juillet 2020
Pas de ponton dans une réserve naturelle.
- Ici, les oiseaux sont chez eux. On n'est que des invités, (...).
Commenter  J’apprécie          90
iris29iris29   23 juillet 2020
Dans la famille Girbal, on était gendarme de père en fils depuis plusieurs générations. Hier en Auvergne, aujourd'hui en Amazonie.
Commenter  J’apprécie          100
iris29iris29   22 juillet 2020
- Dans une avalanche, un flocon ne se sent jamais responsable, (...)
Commenter  J’apprécie          222

Videos de Colin Niel (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colin Niel
Colin Niel nous parle des territoires abordés dans son nouveau roman, "Entre fauves", à paraître au Rouergue le 2 septembre 2020.
autres livres classés : guyaneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Seules les bêtes

Pour qui Alice va-t-elle avoir des sentiments autres que sont mari ?

Michel
Armand
Maribé
Joseph

5 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Seules les bêtes de Colin NielCréer un quiz sur ce livre

.. ..