AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213628629
Éditeur : Fayard (30/03/2006)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
L'Occident tremble. Qui se cache derrière ces voiles et ces barbes ? Qui sont ces musulmans du Pakistan, d'Afghanistan et d'Irak ? Savent-ils vraiment comment nous vivons ? Comment nous voient-ils ? Que connaissent-ils de nous hormis nos armes, nos télés, nos mœurs ? Anne Nivat est partie, seule, dialoguer avec les mollahs des medressah du Pakistan, accompagner les Taliban d'Afghanistan, rencontrer les moudjahidin irakiens. Tous, combattants de l'islam et " adversai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cmpf
  25 juin 2017

Islamistes, le mot est ambigu. Pour nous il est plus ou moins synonyme de terroristes. Alors qu'il désigne l'adepte d'un islam à la fois religieux et temporel.

Anne Nivat est correspondante de guerre. Elle a couvert celles d'Afghanistan, d'Irak et de Tchétchénie.
Son but est de rapporter sans jugement les opinions des personnes interviewées dans trois pays, le pakistan, l'Afghanistan, l'Irak en 2006. Je rappelle qu'en janvier de cette année-là un journal danois avait publié des “caricatures du Prophète”.
Au Pakistan elle rencontre un religieux, vice-directeur d'une medressah, un chauffeur au service essentiellement des journalistes occidentaux, un professeur de religion comparée et un étudiant en religion, un Taleb. Il ressort de leurs déclarations que s'ils sont attirés par la technologie occidentale, ils ne veulent pas de nos valeurs qu'ils jugent basées sur l'individualisme tandis que la famille est au coeur de leur style de vie. le jugement se fait à partir des films et séries vus à la télévision. Ils sont par ailleurs choqués que des ONG se mêlent de leur vie sesuelle en prônant l'usage du préservatif.
En Afghanistan, son passage correspond aux élections législatives. La discussion la plus marquante est celle avec un ancien mécanicien devenu Taliban qui veut aller en Irak “pour apprendre les techniques les plus meurtrières et revenir les utiliser sur place” et parlant des Talibans “Qui dans ces régions, résout les problèmes des gens ? Qui se préoccupe vraiment de faire régner l'ordre ? Eh bien, c'est nous, grâce à la charia, bien sûr, que l'Occident récuse, alors qu'ici la population accepte la loi islamique. Ils ont raison c'est la clé de leur bonheur.”
Taliban qui ira quand même voter bien qu'il rejette la démocratie venue de l'Occident mais parce qu'il espère au parlement des députés partageant sa vision.
En Irak, la situation est complexe du fait de la coexistence d'Arabes sunnites et chiites, de Kurdes et Turcomans, tandis que la présence des Américains provoque la colère.
Anne Nivat discute avec un chiite, un dominicain, un peintre, un haut responsable de parti politique...
Là encore une vision de l'Occident biaisée car basée sur la télévision, confondue avec la vie réelle de la plupart des habitants.
Ici enfin la journaliste rencontre deux femmes. L'une turcomane professeur de collège qui, entre autres, déclare qu'il faut faire la différence entre “les véritables terroristes, peu importe leur nationalité, qui tuent des innocents, ce qui est abominable, les islamistes qui tuent des Américains, ce qui est bien”. Interrogée sur les relations hommes-femmes dans les pays musulmans celle-ci affirme “ Pour moi, l'Occident ne respecte pas les femmes, et ça me pose un vrai problème. En Occident, la femme n'a pas d'honneur, alors qu'ici notre dignité est reconnue, et nous sommes respectées. Tout est dit dans le Coran : si nul homme autre que mon mari ne doit apercevoir mon corps, c'est avant toute chose par respect pour ma personne.” Ou encore “ C'est comme le féminisme à outrance, voilà encore un phénomène que je ne comprends pas : Allah nous a créés différents, alors l'homme et la femme devraient respecter cette différence ! Bref, chez vous, c'est vraiment le chaos ! ” La journaliste rencontre aussi Leila, victime d'un attentat et choisie par une émission de télévision mensuelle qui prend en charge les soins médicaux et la reconstruction de logement contre le droit de filmer. La télé réalité version moyen orient.
L'incompréhension est donc réciproque et semble d'autant plus difficile à surmonter qu'il n'y a pas apparemment ni d'un côté, ni de l'autre, volonté largement partagée d'y arriver.
Je ne regrette vraiment pas d'avoir tenté cette lecture. Je vois un peu mieux, selon le titre comment les islamistes ou tout simplement les musulmans nous voient. Mais il est évident que beaucoup de choses m'échappent.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          183
MarianneL
  26 avril 2013
« Islamistes : Comment ils nous voient » était un projet de reportage, qui s'est transformé en ce petit livre, paru en 2006.
En allant à la rencontre des islamistes sur leur terrain, au Pakistan, en Afghanistan et en Irak, Anne Nivat veut « inverser le regard », « s'impliquer, aller voir ce qui se passe – ce qui se cache ? - derrière l'écume de l'information. »
On peut citer ici quelques-unes des sources de l'incompréhension du monde occidental :
- L'occupation américaine qui se prolonge, la corruption des régimes mis en place, les souffrances, les déceptions de la population, la violence et les conditions de vie qui ne s'améliorent pas
- Les incohérences de l'Amérique vis-à-vis de l'idée de démocratie qu'ils défendent
- Les valeurs et le mode de vie occidentaux qui ne sont perçus qu'à travers la télévision, et dont on retient avant tout la violence, la pornographie et le non respect des valeurs familiales
- La vision caricaturale de l'islam véhiculée par les medias occidentaux
Anne Nivat nous donne (une fois de plus !) une leçon d'observation et d'écoute, et nous incite à avoir, vis-à-vis de nous-mêmes, le même degré de sévérité que dans le regard critique que nous pouvons poser sur les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Birhacheim
  07 juin 2009
Un reportage, pas une enquête.
L'idée d'Anne Nivat est bonne. Aller de l'autre côté du miroir.
Il s'agit d'un instantané, d'une vision de l'Occident, de notre « way of life », de nos moeurs, de la présence américaine en Afghanistan et en Irak vus de « là bas ».
Il s'agit d'un reportage fait de rencontres mais pas d'une analyse sérieuse avec constitution d'échantillons représentatifs des populations concernées. On a visiblement affaire à des témoins engagés avec un discours où mauvaise foi et ignorance prédominent. L'auteur ne se positionne pas sur ces dérapages systématiques, il ne les encourage pas, les restitue brut et ne les commente en aucune façon.
Poids des mots, choc des images ? On retrouve dans cet ouvrage la bonne vieille règle de la presse people... Saluons cependant ce travail effectué par ce reporter... en première ligne.
Lien : http://www.bir-hacheim.com/i..
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Anne Nivat (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Nivat
Mercredi dans Mediapart Live: l'affaire libyenne et Mai 68 par ceux qui l'ont vécu .À 19h, retour sur nos enquêtes à la suite du placement en garde à vue de Nicolas Sarkozy. Nous recevrons aussi Anne Nivat et Clémentine Fauconnier pour évoquer la Russie de Poutine, quatre jours après sa réélection. Ensuite, plateau spécial avec des témoins directs de Mai 68, deux coordinateurs de l'ouvrage des éditions de l'Atelier qui rassemble leurs récits, et Antoine Idier.
>Science politique (politique et gouvernement)>Idéologies politiques>Islamisme (Idéologies et partis politiques) (27)
autres livres classés : irakVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1153 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre