AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 270966111X
Éditeur : J.-C. Lattès (05/06/2019)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Alex Cross est habitué aux affaires criminelles les plus complexes et les plus atroces, mais aucune d'elles n'aurait pu le préparer à trouver un jour, devant sa porte, une collègue chargée d'une terrible nouvelle. La famille d'Alex Cross a été kidnappée par un psychopathe du nom de Thierry Mulch, qui menace de la supprimer. Fou de rage, malade d'inquiétude, Cross ferait tout pour sauver les siens - Bree, Nana Mama et ses merveilleux enfants. Mais Mulch se moque de l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  17 juillet 2019
Je suis ravie d'avoir pu lire, grâce à J.C. Lattès (toujours via net galley) : Dernière chance pour Alex Cross de James Patterson.
Nous sommes juste après Cross, coeur de cible dont le final m'avait... laissé sur ma faim ! Et pour cause, la suite promettait du lourd, du très lourd.
Alex Cross est habitué aux affaires criminelles les plus complexes et les plus atroces, mais aucune d'elles n'aurait pu le préparer à trouver un jour, devant sa porte, une collègue chargée d'une terrible nouvelle.
La famille d'Alex Cross a été kidnappée par un psychopathe du nom de Thierry Mulch, qui menace de la supprimer.
Alors que les morts s'accumulent, que le scénario du tueur est de plus en plus dingue, Alex (pourtant proche de toucher le fond) décide de se battre, toujours et encore plus, quitte à en perdre la boule...
Dernière chance pour Alex Cross est un excellent roman, avec un suspense énorme, beaucoup de rebondissements.
Par contre, âmes sensibles s'abstenir car c'est violent, voir très violent par moment.
Cela ne m'a pas dérangé car je sais à quoi m'attendre quand je lis cette série. Oui, c'est très américain, oui à la place d'Alex il y a longtemps qu'on serait mort. Certes ce n'est pas toujours très crédible mais moi, je m'en moque !
Quand j'ouvre une aventure d'Alex Cross je veux que ça pète, que ça me fasse frissonner et que le final soit à la hauteur de mes espérances !
C'est comme quand on regarde un film américain à gros budget : tant pis pour la crédibilité si les effets spéciaux sont là.
Et bien là pour moi c'est pareil :)
Toutes les aventures d'Alex Cross ne m'ont pas convaincus mais celle-ci, si et pas qu'un peu.
J'ai adoré, je l'ai lu en deux fois, me couchant tard hier soir et me réveillant tôt ce matin, bien contente de ne commencer ma journée de travail qu'à partir de 13 h.
Il est évident que tout le monde n'accrochera pas, mais si vous êtes un inconditionnel d'Alex Cross : foncez, vous ne serez pas déçus :)
Ma note : 5 étoiles, évidemment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
SylvieBelgrandReims
  02 septembre 2019
Depuis l'adaptation au cinéma avec Morgan Freeman dans le rôle du héros de deux romans de Patterson ( le collectionneur, et le masque de l'araignée), le Dr Alex Cross est un de mes profilers préférés.
"Dernière chance pour Alex Cross" est le 22ème épisode de ses aventures, et je ne m'en lasse pas.
C'est construit comme un film et je visualise parfaitement les scènes. le suspense est total, le rythme est haletant, les personnages sont attachants, un vrai régal quand on aime les thrillers.
#DernièreChancePourAlexCross #JamesPatterson #EditionsJcLattes #NetGalleyFrance #polar #thriller #lecture #livres #chroniques
Le quatrième de couverture :
Alex Cross est habitué aux affaires criminelles les plus complexes et les plus atroces, mais aucune d'elles n'aurait pu le préparer à trouver un jour, devant sa porte, une collègue chargée d'une terrible nouvelle.
La famille d'Alex Cross a été kidnappée par un psychopathe du nom de Thierry Mulch, qui menace de la supprimer. Fou de rage, malade d'inquiétude, Cross ferait tout pour sauver les siens – Bree, Nana Mama et ses merveilleux enfants. Mais Mulch se moque de l'argent et plus encore de la pitié ; il a voué son existence à l'étude de la psychologie du criminel parfait. En volant au secours de sa famille, Cross découvre enfin la sinistre vérité : Thierry Mulch ne souhaite pas devenir un criminel parfait, il veut en fabriquer un. Et il a choisi Alex Cross comme cobaye pour son expérience perverse de confrontation du bien et du mal.
Traduit de l'anglais par Béatrice Roudet-Marçu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Sharon
  26 septembre 2019
Ceci est la vingt-deuxième enquête mettant en scène Alex Cross, et depuis la douzième, j'ai un peu décroché. J'ai d'ailleurs fait l'impasse sur plusieurs d'entre elles, la vingt-et-unième notamment, et ai constaté quelques ratés dans la série. Si vous souhaitez découvrir cet auteur, tournez-vous plutôt vers les toutes premières enquêtes, là où la vraisemblance a encore droit de cité.
Ici, ce n'est pas vraiment le cas. La famille d'Alex Cross est en danger – depuis plusieurs volumes, elle est toujours en danger. Je ne compte pas le nombre de fois où les compagnes successives d'Alex Cross ne furent des cibles, voire des victimes pour ses adversaires. Femme et mère, dans le cas de Maria et de Christine, enlevée alors qu'elle était enceinte. Seulement, cette fois-ci, c'est sa famille tout entière qui l'est, en ayant été kidnappée par un tueur en série, qui veut forcer Alex Cross à devenir un tueur à son tour. le marché est simple : soit tu tues, soit je tue un des membres de ta famille. Contrairement à son comportement dans un volume précédent, le docteur Cross n'est pas naïf est il sait pertinemment que Mulch n'épargnera personne. Il n'est à aucun moment question de rédemption possible, et le portrait du tueur, et de ceux qui gravitent autour de lui, est édifiant : ils aiment tuer. Ils n'ont aucune crainte du châtiment, ni de la justice des hommes, ni de la justice divine, puisqu'ils ne croient pas. Par contre, ils excellent à manipuler les autres, en brandissant, justement, cette menace de justice divine. Sauf qu'il ne faut pas confondre meurtre de sang froid et légitime défense, donc acte.
L'auteur utilise toujours la recette qui a fait son succès : des chapitres courts, percutants, une enquête menée tambour battant, et Alex Cross qui reste humain, adjectif qui recouvre beaucoup de comportement, mais certainement pas de sacrifier des innocents pour sauver les siens. Si, comme moi, vous êtes sensibles à la géolocalisation des romans, vous découvrirez que celui-ci se passe en partie en Virginie-Occidentale, dans le Nebraska, et pour terminer en Louisiane – ou comment visiter les Etats-Unis des White trash.
Alex Cross est noir, et cela n'échappe pas aux policiers qui ne le connaissent pas et voient avant tout un noir, et non pas le docteur émérite, qui dut enquêter sur tant de cas difficiles. Damon n'est pas le fils de ce brillant membre du FBI, il est un garçon noir, qui vient d'une banlieue « difficile ». Mulch est blanc, rose, pourrai-je dire, si j'étais aussi moqueuse que ses camarades de classe. Les enfants sont cruels, ils le sont d'autant plus quand leur victime ne reçoit aucun soutien de la part des siens. Même enfance, ou presque, pour son alter ego, si ce n'est que l'élevage d'alligator remplace les cochons. L'absence totale d'empathie est aussi un point commun. Heureusement, une enfance douloureuse ne signifie pas que l'on deviendra un brillant tueur.
Et là, bien sûr, je me retrouve dans la case « invraisemblance » – l'écriture de Patterson est efficace, elle empêche de se poser trop de questions sur comment tels ou tels faits est possible.Par contre, j'ai aimé revoir John Sampson, son éternel coéquipier, aussi présent dans ce volume qu'Aaliyah, la jeune policière qui est un soutien constant pour Alex Cross. Autres figures marquantes : Minerva Frost et son fils alliés précieux – parfois, un coup de pouce du destin ne fait pas de mal.
Les fans apprécieront, les autres devraient commencer par un autre volume, pour mieux cerner l'univers de l'auteur.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
culturevsnews
  10 juin 2019
Sa série mettant en vedette le détective Alex Cross est certainement l'une de mes préférées, en partie, je pense, parce qu'il écrit ces livres tout seul plutôt qu'en "métayage" avec des coscénaristes ayant plus ou moins de succès.
Cette cote vient aussi après avoir lu le livre précédent de la série et après avoir été très ennuyé par celui-ci. C'était une bonne chose, mais comme je l'ai dit à l'époque, la fin empestait tellement la promotion que j'ai failli jurer, par principe, de ne pas lire la suite.
La vérité, c'est que je suis content de l'avoir fait. À la fin de du tome 21 de la série, Cross avait perdu toute sa famille à cause d'enlèvements par un tueur dément. Ce scénario se poursuit ici alors qu'il travaille sans relâche pour les trouver (nous l'espérons vivant) ; et comme on pouvait s'y attendre, la tension devient chaude et lourde. En fait, si j'ai une plainte à formuler, c'est que le drame "dépasse" la limite de l'excessif - mais même cela n'a pas vraiment fait disparaître cette excitation ininterrompue au bord du siège.
Cross est harcelé et torturé mentalement par quelqu'un qui a clairement une tendance psychotique ; au début, alors que deux corps mutilés qui sont présumés être la femme de Cross Bree et son fils Damion, Cross est tellement dévasté émotionnellement qu'il est à peine capable de fonctionner. Mais il doit fonctionner s'il a la moindre chance d'attraper le tueur diabolique et de retrouver sa précieuse Nana Mama et le reste de ses enfants vivants.
Pour être juste, il y a plus que quelques "trous" dans l'histoire - des failles dans la procédure policière à la façon dont le tueur réussit à tout accomplir avec le temps et les circonstances, en passant par le gaspillage de trop d'espace pour répéter. Pourtant, l'action avance vite, surtout grâce à la façon de Patterson avec les mots. Bien que je ne sois pas une personne ayant un trouble obsessionnel-compulsif, j'admets qu'arrêter de lire ailleurs qu'au début d'un nouveau chapitre lorsque la vie s'en mêle me rend fou ; les chapitres courts me permettent d'éviter facilement ce trouble mental. Et comme j'ai toujours critiqué ce que je considère comme un manque à gagner pour les lecteurs en remplissant jusqu'à 20 % du nombre de pages annoncées avec des exemples de chapitres d'autres livres, je note que les pages consacrées aux prévisualisations sont beaucoup moins nombreuses ici.
Je tiens également à souligner que ce livre, bien qu'il puisse se suffire à lui-même, se veut le deuxième d'une série de deux livres en deux parties. Pour en avoir le plus pour votre argent, je vous suggère donc de lire le précédent avant de vous attaquer à celui-ci. Je ne pense pas que vous serez déçu.
Note : 9/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sylvie71
  12 août 2019
Merci au Editions JC Lattès pour cette belle lecture estivale: un thriller psychologique passionnant. On ne présente plus James Patterson et son héros Alex Cross. Je n'ai pas lu l'aventure précédente mais cela ne m'a pas gênée dans ma lecture.
Alex Cross est un enquêteur habitué aux affaires criminelles les plus complexes, mais celle-ci va être la plus difficile. Sa famille a été kidnappée.
Nous suivons Alex Cross dans sa quête effrénée pour sauver sa famille.
Attention âmes sensibles s'abstenir car il y a de la violence voire beaucoup de violence. Il y a du suspense des rebondissements, j'ai été tenu en haleine jusqu'à la fin. Malgré quelques ficelles un peu facile, ce livre devrait plaire aux amateurs du genre, qui j'espère comme moi passerons un agréable moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2019
. La nuit retentissait d’un chœur de ses voix : les gloussements du bambin qui adorait se blottir sur mes genoux en suçant son pouce pendant que sa mère préparait le petit déjeuner le samedi matin ; les questions de l’enfant de cinq ans perturbé qui essayait de comprendre pourquoi sa maman était morte ; ses cris de victoire à l’âge de dix ans, après avoir gagné pratiquement à lui tout seul un match de basket-ball ; ses blagues d’adolescent toujours prêt à la rigolade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2019
Dans mon essai, je pars du postulat que le criminel parfait devrait être, en l’espèce, un existentialiste, un individu qui n’adhère pas aux principes du bien et du mal, ni à un code moral immanent à l’univers.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2019
Je suis parvenu à la conclusion que cet individu doit être un
existentialiste, à sa façon tordue. Quelqu’un qui estime que la vie est vaine, absurde, sans valeur.
Quelqu’un qui n’a de foi ni en Dieu ni en la loi ni en aucun fondement moral ou
éthique de l’existence.
Commenter  J’apprécie          00
pierrette73pierrette73   10 août 2019
« On ne marchande pas avec Dieu, Alex. Tu peux énoncer tes bonnes intentions, imaginer l’existence que tu souhaites, mais tu ne peux pas négocier avec Lui. C’est Lui qui détient toutes les cartes. »
Commenter  J’apprécie          00
pierrette73pierrette73   10 août 2019
Peut-on l’imaginer tellement abattu qu’il finisse par juger la vie insignifiante, sans valeur, et désabusé au point de devenir lui-même un monstre existentiel et un criminel parfait ?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de James Patterson (123) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Patterson
Instinct CBS Trailer
autres livres classés : justiceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La sixième, la pire année de ma vie.

Qùi est le personnage principal

Tom Katchadorien
Rafael Katchadorian
Rafe Katchadorian

4 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : James PattersonCréer un quiz sur ce livre