AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2736000277
Éditeur : Bernard Barrault (08/01/1992)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
résumé du livre
'Oùj'en suis : toujours au même point. Je me répète : trois moines jardiniers viennent trouver le maître. - Il a tué une limace, dit le premier. Il ne faut pas tuer. - Tu as raison, dit le maître. - La limace mangeait nos salades, proteste le second. - Tu as raison, dit le maître. - Ils ne peuvent pas avoir raison tous les deux ! remarque le troisième. - Tu as raison, dit le maître. Surtout ne pas se creuser la cervelle pour trouver la solutio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
blanchenoir
  20 mars 2014
Et dire que j'avais oublié d'inscrire comme lu ce magnifique recueil d'aphorismes de Polac...
Hors de soi...
A côté de soi, hors d'une identité fixe est en effet l'auteur. Toujours en devenir...
Si vivre implique que l'on ne se voit pas vivre, se regarder vivre nous amène à ne pas vivre... Telle est une des pensées profondes de Polac.
Ces aphorismes, drôles ou amers, et parfois à la fois drôles et amers, nous ramènent ici à ceux de Cioran, que Polac admirait tant...
"Je précise que je prends ma vie pour une pure hypothèse."
"Ne pas tenir à ses opinons c'est s'ouvrir à l'ambiguïté du réel."
L'un et l'autre n'auraient-ils pas pu écrire ces aphorismes où l'incertitude colle au réel, devient seule.... réelle ?
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
blanchenoirblanchenoir   20 mars 2014
Je n'aime que la littérature vertigineuse.
Que des gouffres s'ouvrent sous nos pieds, que nous traversions les apparences pour nous retrouver face au mystère.
La littérature française est bien rarement vertigineuse ; elle ne questionne pas assez, elle décrit.
Les livres qui m'intéressent sont les livres qui me changent.
Mais si le vrai lecteur était celui qui n'aime pas "changer".
Si le vrai lecteur était celui qui attend qu'on l'enchante ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
blanchenoirblanchenoir   20 mars 2014
J'écris donc pour me persuader que j'existe ?
Ou pour me libérer de l'existence ?
Commenter  J’apprécie          160
blanchenoirblanchenoir   20 mars 2014
Nasrudin le clown mystique cherche quelque chose sous un réverbère.

"Tu as perdu quelque chose Nasrudin ?"
- "Oui mes clés."
- "Tu es sûr de les avoir perdues à cet endroit ?"
- "Non."
- "Alors pourquoi cherches-tu ici ?"
- "Parce qu'ici il y a de la lumière."
Commenter  J’apprécie          30
blanchenoirblanchenoir   20 mars 2014
Se dire qu'on peut toujours se masturber comme on se dit qu'on peut toujours se suicider : il y a une porte de sortie, un moyen d'éviter l'esclavage.
Commenter  J’apprécie          40
blanchenoirblanchenoir   20 mars 2014
Je doute de ce que je vis.
Je me fierais presque à ce qu'on m'en dit.
Je finis par croire dur comme fer à ce que j'écris.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Michel Polac (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Polac
Vidéo de Michel Polac
autres livres classés : aphorismesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Du classique au contemporain, en passant par les contes

Qui est le fidèle compagnon de Sherlock Holmes ?

Folamour
House
Fuentes
Watson

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre