AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809826463
352 pages
Éditeur : L'Archipel (15/05/2019)
3.9/5   94 notes
Résumé :
Pendergast 18
RECEVEZ CE CŒUR...
« J’espère que vous accepterez ce présent en signe de sincères condoléances. »
Tel est le message, signe d’un certain Cœur-Brise , retrouve sur la pierre tombale d’une femme décédée onze ans auparavant.
Le présent en question ? Un cœur humain fraîchement prélevé ...
... POUR TOUT LE MAL QU’ON VOUS A FAIT.
Bientôt, d’autres jeunes femmes sont assassinées, dont les cœurs viennent fleurir de n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
3,9

sur 94 notes
5
16 avis
4
15 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Julitlesmots
  15 juin 2020
J'ai découvert, la plume du duo qui a donné vie à Pendergast avec « Nuit sans fin », j'étais donc ravie de plonger dans la suite de ses aventures avec ce 18ème Opus.
Aloysius Pendergats, a une personnalité atypique, qui oscille entre Sherlock Holmes et Simon Baker, avec des capacités de discernement hors norme, une excentricité à l'anglaise. Dans cette enquête, nous faisons la connaissance du nouveau collègue Coldmoon, têtu, mais avec des qualités toutes aussi intéressantes.
Sous couvert, de lui adjoindre un nouveau collègue, le nouveau directeur adjoint Walter Pickett, parachute Coldmoon, aux côtés de Pendergast, pour le surveiller, sa manière d'enquêter n'est pas du goût de tous, même si les résultats sont là. Concrètement, il se retrouve sur la sellette et sa chute semble proche…
L'intrigue est classique, mais bien construite, ce qui lui donne un attrait indéniable, c'est l'équipe. Malgré la méfiance de l'un, qui n'est pas dupe et le désir de plaire de l'autre, qui ne veut que monter les échelons, ils vont tout faire pour résoudre cette enquête.
Il est intéressant de noter que les auteurs, donnent vie à cette relation qui se créée, tout en dotant chaque personnage, d'une personnalité forte. Pendergast dirige cette affaire tout en ignorant les ordres et frôlant parfois l'illégalité. Coldmoon, semble effacer et n'est pas d'accord avec la manière de procéder de son collègue, mais va peu à peu le suivre et s'affranchir du rôle de surveillant que l'on veut lui faire endosser. J'ai aimé cette évolution qui laisse présager un duo assez soudé pour les prochains opus…
Vous apprendrez, si ce n'est déjà fait, que l'insubordination est non seulement une nécessité dans la vie, mais qu'elle est parfois même grisante.
En bref, un livre qu'on a du mal à lâcher avec une enquête prenante et un duo à la fois atypique et complémentaire.
Lien : https://julitlesmots.com/202..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
Pat0212
  15 mai 2019
Tout d'abord un grand merci aux Editions de l'Archipel et à Mylène pour ce nouvel opus des aventures de Pendergast, mon héros favori, qui a donné son prénom à un de mes trois chats.
Il y a des séries dans la série et quelques volumes isolés, celui-ci est l'un d'entre eux ou le début d'une nouvelle trilogie, mais la fin me fait plutôt pencher pour une histoire unique. L'enquête se passe un an après la précédente qui avait vu le directeur du bureau de New York se faire décapiter par un tueur en série. Si l'ancien directeur était un ami personnel de Pendergast qui l'a souvent protégé, Pickett a bien l'intention de le neutraliser, il en a assez de cet électron libre qui agit à sa guise et n'hésite pas à abattre les suspects malgré son magnifique palmarès. Pickett veut faire carrière à Washington et commence par rétablir l'ordre à New York. Il compte se débarrasser de Pendergast en le poussant à la faute avant de l'envoyer dans un coin perdu bien loin de son bureau. Pour le déstabiliser, il le convoque dans un sauna, lui attribue une enquête à Miami et l'oblige à travailler avec le jeune inspecteur Coldmoon, un jeune Indien très prometteur. Il l'avertit qu'à la moindre transgression des règles, il sera muté bien loin de New York.
Comme à son habitude, l'inspecteur se montre imperturbable et prend le premier avion pour Miami, sans attendre son collègue, ce qui crée des tensions dès le départ. Coldmoon doit officiellement le seconder dans l'enquête, mais en réalité le surveiller et rendre compte au directeur… ce que Pendergast a bien sûr tout de suite compris. On a trouvé un coeur humain sur la tombe d'une femme qui s'est suicidé douze ans auparavant dans le Maine lors d'un week end offert par son entreprise. La police de Miami est sur les dents et accepte de collaborer avec le FBI, elle a même un commandant dont la mission consiste à faciliter les enquêtes communes. Tout indique que la victime a été choisie au hasard et qu'il s'agit d'un jeune tueur amoureux de la littérature, c'est du moins l'hypothèse de la police et celle de Pickett, mais Pendergast a une tout autre idée.
Coldmoon est prodigieusement énervé par les manières onctueuses de son collègue et se montre peu agréable, il désire faire une belle carrière et est prêt à entrer dans le jeu du directeur sans états d'âme, car il a été averti qu'il paierait cher le prix d'un échec. Peu à peu Pendergast l'apprivoise par sa gentillesse et son intérêt pour la culture amérindienne et Coldmoon décide de le suivre sur la nouvelle piste qu'il a trouvée. Pendergast désobéit aux ordres de Pickett, lequel débarque dans son hôtel de Miami avec un ordre de mutation dans l'Utah pour les deux inspecteurs récalcitrants, mais heureusement notre héros n'a pas dit son dernier mot.
Nous retrouvons tous les éléments qui font le succès de cette série que j'apprécie tant : Un tueur en série diabolique (non ce n'est pas Diogène !), les excentricités et la classe de Pendergast, une course poursuite en milieu très hostile, un lien avec les tomes précédents, ici La chambre des curiosités, avec le frère de Bill Smithback, journaliste à Miami, un méchant bien méchant et une fin surprenante, que seul notre héros a su anticiper. D'agosta est absent de cette enquête, Constance fait une courte apparition, mais tout laisse à penser que nous les retrouverons bientôt, quant à Coldmoon, qui vivra verra.
Bien sûr je vous recommande très chaleureusement ce super polar lu avec un immense plaisir. Un merci tout particulier à Mylène de l'Archipel qui me gâte beaucoup.
Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Tatooa
  20 mai 2021
Un peu décevant, même si cela reste d'un bon niveau.
L'enquête est basique de chez basique, il n'y a plus une once de fantastique, et j'avoue que ça m'a manqué. En même temps, ayant soldé les arcs narratifs les plus intéressants, je pense qu'il devient difficile pour notre duo d'auteurs de se renouveler, et ça me parait normal, au bout d'un moment.
Quant aux critiques qui descendent autant Pendergast que ses auteurs et que ses amateurs, et qui prétendent pourtant avoir apprécié la série, passionnante jusque là, laissez-les pour ce qu'elles sont, et reprenez donc cette excellente saga à partir du premier, Relic.
Je vous garantis que vous ne serez pas déçus, parce qu'Aloysius Xingu Leng Pendergast est quand même sacrément intéressant, et contrairement à ce qu'on essaie de vous faire croire, loin d'être parfait. Et cette série est superbe aussi pour les personnages qui gravitent autour de lui d'habitude et qui sont tous ABSENTS de ce tome-ci... Dommage.
C'est pas une raison pour lui foutre une note minable, j'ai lu des trucs bien pires... Cela reste un bon "page turner".
Même si la police d'impression est d'une taille indécente afin que ce livre fasse presque 500 pages là où il n'aurait du en faire que 300 maxi... Les éditeurs ne savent plus quoi inventer pour faire du fric, c'est lamentable...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
livrement_ka
  15 mai 2019
Titre :  OFFRANDE FUNEBRE
Auteur : Preston & Child
Editions : ARCHIPEL
Genre : Policier
Nombre de pages : 347
Date : 2019 (mai)
Prix : 22 €

Présentation physique du livre :
Un livre de moyen format comprenant près de 350 pages
La couverture représente un oiseau mort sur un tas de feuille
J'ai vraiment trouvé la couverture très belle.

Résumé : 
  RECEVEZ CE COeUR...
« J'espère que vous accepterez ce présent en signe de sincères condoléances. »
Tel est le message, signe d'un certain Coeur-Brise , retrouve sur la pierre tombale d'une femme décédée onze ans auparavant.
Le présent en question ? Un coeur humain fraîchement prélevé ...
... POUR TOUT LE MAL QU'ON VOUS A FAIT.
Bientôt, d'autres jeunes femmes sont assassinées, dont les coeurs viennent fleurir de nouvelles tombes...
Qu'ont-elles en commun ? Et pourquoi ces offrandes funèbres ?
Un mystère a la hauteur d'un Pendergast au sommet de son art.


Sur l'auteur et son univers 

Preston
Nationalité : États-Unis 
Né(e) à : Cambridge (Massachusetts) , le 26/05/1956
Biographie : 
Diplômé de littérature anglaise, Douglas Preston a démarré sa carrière en tant qu'auteur et éditeur pour le Muséum d'histoire naturelle de New York. Il a aussi enseigné à l'université de Princeton. Durant ses huit ans passés au Muséum, il a écrit son premier livre de non-fiction.
À la même époque, il fait la connaissance de Lincoln Child, rencontre qui a été déterminante pour sa future carrière d'écrivain. Depuis, il a publié plusieurs autres romans du même genre avant de coécrire des livres à suspense avec Child ; le violon du Diable, le livre des trépassés, La chambre des curiosités, Ice Limit, Les croassements de la nuit, Mortel Sabbat (2016) ...
Aujourd'hui, Preston continue à écrire pour différents magazines. Il est aussi coproducteur d'une série de la chaîne américaine ABC. Avec sa femme et ses trois enfants, il vit dans le Maine aux États-Unis.

CHILD
Nationalité : États-Unis 
Né(e) à : Westport, Connecticut , le 13/10/1957
Biographie : 
Lincoln Child est le coauteur, avec Douglas Preston, d'une dizaine de thrillers à succès: le violon du Diable, le livre des trépassés, La chambre des curiosités, Ice Limit, Les croassements de la nuit, Mortel Sabbat(2016) ...
Il vit avec sa femme et sa fille à Morristown, New Jersey.

Sur les éditions

Une maison d'édition est un archipel de collections
Pourquoi l'Archipel ? À cette question, qui m'est souvent posée, j'apporte toujours la même réponse : une maison d'édition est un archipel de collections ; chaque collection, un archipel de livres. J'aurais pu me prévaloir de précédents connus, sans remonter à Archipel, recueil de nouvelles de Pierre Louÿs, ou à un excellent roman de Michel Rio, paru en 1987, qui porte ce titre. En créant cette maison d'édition en 1991, je souhaitais offrir, comme un créateur de mode propose sa collection d'hiver ou d'été, une collection, un archipel de livres, à chaque saison renouvelés, susceptibles d'offrir à tous les publics détente, émotion, évasion.
En quelque vingt ans d'activité – et plus de mille livres publiés – notre éclectisme a parfois pu surprendre.
« Comment, vous publiez tout à la fois des romans du terroir, des suspenses, des romans historiques, mais aussi des essais politiques ou de société, des enquêtes, des biographies, des ouvrages de psychologie, et même des livres illustrés ! Vous n'avez pas le tournis ? » Eh bien non ! le tournis, nous tentons de nous en préserver en maintenant le cap d'une politique éditoriale cohérente. Moitié fiction, moitié non-fiction, nos cent nouveautés annuelles abordent certes des rives éloignées les unes des autres, mais ont un point commun : elles ont toutes pour mission de donner envie. Envie de connaître, envie de se cultiver, de se détendre ou de se passionner… Il est vrai que nos thrillers – « porter sur les nerfs », en anglais – sont choisis de façon à faire trembler… de peur ou de plaisir !
Depuis deux décennies, le « grand » public, qui n'est pas « un » mais multiple, a découvert un archipel où faire escale. Une nouvelle raison de délaisser, l'espace d'un livre, le petit écran dévoreur de temps, pour tourner la (ou les) page(s) et palper le velours 80 grammes porteur de promesses.

AVIS
Un grand merci à Mylène des Editions l'ARCHIPEL pour l'envoi de cette nouvelle enquête de l'inspecteur Pendergast.

Début du livre 
Isabelle Guerrero que ses amis et les membres de son club de bridge appelaient Iris- traversa le cimetière de Bayside dont les palmiers ondulaient paresseusement sous un ciel azur limpide.

Pour tout vous dire, c'est la première enquête de cet inspecteur que je lis et cela n'a aucunement géné la compréhension de l'histoire.
Nous assistons à une histoire plutôt sordide. Une jeune femme qui en se rendant au cimetière, voit son chien s'emparer d'une chose visqueuse qui ressemble à un coeur. Cet organe est posé sur la tombe d'une jeune femme avec un mot.
Pickett, nouveau directeur de la police, confie l'enquête à Pendergast qui a l'habitude de travailler seul et toujours sur le fil du rasoir; bizarrement certains de ses suspects sont retrouvés morts.
Pickett souhaitant se débarrasser de cet employé qui n'en fait qu'à sa tête, exige que ce dernier travaille en équipe avec un autre homme (ce dernier devant rendre des comptes à Pickett)
J'ai adoré le personnage de Pendergast qui est un homme dont on imagine 'allure très distingué et avec un langage plus que châtié. Ce dernier suit son idée, sans en faire part aux autres et par des moyens assez incongrus arrive à obtenir d'excellents résultats dans ces enquêtes.
Cette fois ci, il ne changera en rien ses habitudes en se rendant sur les lieux de la découverte du coeur, à Miami, laissant son équipier se débrouiller pour le rejoindre.
Néanmoins, cette fois-ci il va avoir la chance de croiser un médecin légiste, Fauchet, qui aura à coeur de faire avancer l'enquête et découvrir tous les oublis dans les précédentes autopsies. Ce médecin légiste, sous la coupe de son chef, réussira à agir à la manière de Pendergast et oser des choses qu'en tant normal elle n'aurait peut être pas faites. En effet, son chef a la facheuse tendance à ne pas la prendre au sérieux et à considérer que lui seul est apte à bien mener une autopsie.
Tout cela sans compter Pendergast et ses manies à ne jamais suivre les procédures ni les règles. En effet ce dernier va exiger d'avoir à faire à Faucher, qui lui semble totalement fiable et ayant des compétences inexploitées.
Puis le rapport de ce dernier avec le journaliste est tout simplement magnifique décrit.


Le style des auteurs
Une écriture posée, des mots et phrases simples. On suit l'enquête dans les pas de Pendergast qui reste à mon sens le personnage principal, de part son caractère, ses manières et surtout son côté border-line totalement à l'opposé de son allure distingué.
Rien ne semble l'effrayer, ni la violence, ni l'attitude des personnes qui l'entourent, préférant rester toujours courtois et ne laissant rien paraître de ses sentiments.
Il arrive au fil du temps, à apprivoiser son équipier, qui semble totalement fermé au départ à sa manière d'agir. Peu à peu les deux hommes, sans aucun rapprochement, parviennent néanmoins à avancer main dans la main et à se soutenir.
Une réelle réussite de ses deux auteurs d'arriver à faire passer autant de sentiments et surtout à nous faire apprécier Pendergast, à vrai dire je ne sais pas comment, mais toujours est-il que j'ai vraiment adoré ce personnage totalement décalé.

Le genre
On est plus proche du policier que du thriller à mon goût.

La forme de l histoire
Plusieurs chapitres vont rythmer l'histoire.
Le texte est très aéré et l'écriture est vraiment fluide. Ce qui en fait une lecture vraiment agréable.

Conclusion : 
Un bon policier qui vous fera passer un bon moment de détente. Ce n'est pas un coup de coeur, mais une lecture vraiment agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Killing79
  03 juillet 2019
Nous voilà repartis pour un 18ème épisode et c'est toujours un plaisir de retrouver notre cher inspecteur Pendergast. A la manière d'un Sherlock Holmes, cet enquêteur hors pair apporte toujours son brin de fantaisie à ces aventures. Affublé cette fois-ci d'un nouvel équipier, il va devoir jongler entre deux séries de meurtres, séparées par le temps mais liées par les évènements.
L'originalité de ce polar passe une nouvelle fois par l'acteur principal. Aloysius Pendergast est un être à part qui marque les esprits. Son comportement associable, à la limite du handicap, nous surprend à chaque page. Il n'agit jamais comme tout le monde. Il suit une ligne de conduite d'un autre âge et ses réflexions sont souvent saugrenues. Mais dans son métier d'enquêteur, toutes ses particularités lui donnent un avantage. Comme il pense différemment, il peut aussi voir et comprendre d'une autre manière. Il est donc rarement sur la même longueur d'onde que se collègues, mais il a souvent un temps d'avance. Toute la résolution de l'affaire repose sur ses épaules et il doit imposer ses choix, parfois au détriment des ordres, afin d'éclairer les lumières du mystère.
Pour ce nouvel opus qui peut se lire indépendamment, l'enquête est assez classique. le scénario est assez bien ficelé pour que l'on reste accroché jusqu'au bout. Rien de révolutionnaire mais l'écriture de Preston & Child est fluide et agréable et on ne s'ennuie jamais. Sans outrance ou surenchère, avec une touche d'excentricité, « Offrande funèbre » sera un parfait compagnon pour la chaise longue de cet été. On retrouve tout ce qui fait la réussite de cette série : un bon mélange d'observation, de déduction, de dialogues loufoques et de scènes d'action. Si ces éléments vous parlent, je vous conseille de venir découvrir ce polar et par la même occasion Pendergast et ses extravagances.
http://leslivresdek79.com/2019/07/03/471-preston-child-offrande-funebre/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   18 mai 2021
Pendant que Coldmoon restait perdu dans ses pensées, Pendergast avait traversé le pont, les mains dans les poches. Parvenu sur l'autre rive, il s'immobilisa et observa les alentours. Coldmoon se demanda une fois de plus si son collègue ne communiquait pas avec la nature. Il chassa cette idée de son esprit.
Commenter  J’apprécie          90
WyomingWyoming   24 juin 2019
-- Vous apprendrez, si ce n'est déjà fait, que l'insubordination est non seulement une nécessité dans la vie, mais qu'elle est parfois même grisante.
Commenter  J’apprécie          70
JLB21JLB21   28 juillet 2021
La chambre d’hôtel où Élise Baxter s’était donné la mort ressemblait à la plupart de celles que Coldmoon avait pu voir à travers l’Amérique : une moquette épaisse aux motifs chargés, destinés à cacher les taches éventuelles, des doubles rideaux protégeant de la lumière du jour les amateurs de grasses matinées, un édredon qui n’avait probablement pas été nettoyé depuis le début de la saison précédente. Coldmoon avait lu un jour que l’objet le plus sale des chambres d’hôtel était la télécommande du téléviseur ; on y trouvait un nombre impressionnant d’E. coli et autres bactéries plus ou moins dangereuses, voire des staphylocoques dorés. Il la chercha des yeux et la vit sur la table, posée à côté de prospectus vantant les attractions touristiques de la région.

La salle de bains au sol carrelé, très petite, était équipée d’une baignoire émaillée. La tringle du rideau de douche, fixée au mur à l’aide de colliers métalliques ainsi que l’avait déclaré Young, se trouvait à quelques centimètres du plafond légèrement moisi. Coldmoon estima la hauteur de la pièce à deux mètres cinquante, bien assez pour ne pas rater sa pendaison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JLB21JLB21   28 juillet 2021
Les deux hommes quittaient la maison des Baxter lorsque Coldmoon se tourna vers son compagnon.

- Comment êtes-vous venu jusqu’ici ? Vous avez loué une voiture ?

Pendergast lui désigna la Nissan blanche rangée le long du trottoir.

- Pour mon plus grand malheur. C’est une chance que vous m’ayez rejoint ici. La circulation est proprement éprouvante dans ce quartier dont les rues dessinent un labyrinthe kafkaïen. Un rendez-vous important nous attend dans trois quarts d’heure, et le piètre conducteur que je suis sera trop heureux de se laisser conduire par vous. Cela vous ennuierait-il ? Sans compter que votre voiture est autrement plus intéressante.

D’un mouvement de menton, il montra la Mustang Shelby GT500 que Coldmoon avait garée devant la maison.

- Quand j’ai voulu réquisitionner une voiture de service auprès de l’antenne locale du Bureau, s’expliqua le jeune homme, on m’a renvoyé vers les Stups qui ont fini par me confier ce véhicule confisqué en me précisant qu’ils n’avaient rien de mieux à me proposer. Je ne sais pas s’il s’agit d’une faveur, ou d’une plaisanterie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TatooaTatooa   20 mai 2021
- Vous avez déjà vu le film "Délivrance" ? (Coldmoon)
- Non. (Pendergast)
- Tout ce que je peux vous dire, c'est que je fais demi-tour à la première note de banjo.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Douglas Preston (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Douglas Preston
Tombes oubliées - Preston Douglas & Child Lincoln #PrestonAndChild #TombesOubliées #NoraKelly
« Preston & Child renouent avec la veine de leurs premiers romans, Relic et le Grenier des enfers. » Publishers Weekly
Nora Kelly, de l'Institut archeologique de Santa Fe, est approchee par l'historien Clive Benton pour localiser le Campement perdu de l'expedition Donner, introuvable depuis 1847, afin d'y effectuer des recherches historiques… et mettre la main sur un tresor.
Benton a en effet trouve le journal d'une victime de l'expedition, au cours de laquelle des pionniers, coinces par une tempete de neige dans la Sierra Nevada, n'ont eu d'autre choix que de s'entredevorer pour survivre…
Mais, outre de vieux ossements et quelques pieces d'or, ce qu'ils vont decouvrir va faire grimper la temperature de plusieurs degres. D'autant que la jeune agente du FBI Corrie Swanson, qui a rejoint Nora et son equipe, leur apprend que les fouilles en cours ont un lien avec des exactions commises de nos jours…
Dans le premier volet de cette nouvelle serie, Preston & Child braquent le projecteur sur deux femmes, deja croisees dans certaines des enquetes de l'inspecteur Pendergast, du FBI, leur personnage fetiche.
------ Depuis Relic (1995), Preston & Child forment le duo le plus repute dans l'univers du suspense. Ensemble, ils ont signe une trentaine de romans, dont 19 mettent en scene l'inspecteur Aloysius Pendergast, du FBI, le Sherlock Holmes des temps modernes. En langue francaise, leurs romans, tous parus aux editions de l'Archipel, dont le dernier Riviere maudite, se sont vendus a plus de 1,5 million d'exemplaires.
------ Le livre : https://www.lisez.com/livre-grand-format/tombes-oubliees/9782809839647 Facebook : https://www.facebook.com/larchipel Instagram : https://www.instagram.com/editions_archipel/ Twitter : https://twitter.com/Ed_Archipel
+ Lire la suite
autres livres classés : miamiVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2186 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..