AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070400700
Éditeur : Gallimard (03/10/1997)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 40 notes)
Résumé :
"Quand la musique était rare, sa convocation était bouleversante comme sa séduction vertigineuse.
Quand la convocation est incessante, la musique repousse. Le silence est devenu le vertige moderne. Son extase. J'interroge les liens qu'entretient la musique avec la souffrance sonore."
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Margotte
  26 mai 2010
En dix traités, Pascal Quignard nous invite à réfléchir sur la musique. Il "interroge les liens qu'entretient la musique avec la souffrance sonore". Au travers d'anecdotes, historiettes, simples réflexions et pensées diverses, il questionne notre rapport aux sons... et au silence, "devenu le vertige moderne". A méditer dans une salle d'attente où une musique lancinante s'impose, sans possibilité de couper le son...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Gabriel_OakGabriel_Oak   07 septembre 2017
Sur la totalité de l'espace de la terre, et pour la première fois depuis que furent inventés les premiers instruments de musique, l'usage de la musique est devenu à la fois prégnant et répugnant. Amplifiée d'une façon soudain infinie par l'invention de l'électricité et la multiplication de sa technologie, elle est devenue incessante, agressant de nuit comme de jour, dans les rues marchandes des centres-villes, dans les galeries, dans les passages, dans les grands magasins, dans les librairies, dans les édicules des banques étrangères où l'on retire de l'argent, même dans les piscines, même sur le bord des plages, dans les appartements privés, dans les restaurants, dans les taxis, dans le métro, dans les aéroports.
Même dans les avions au moment du décollage et de l'atterissage.

Même dans les camps de la mort.

L'expression Haine de la musique veut exprimer à quel point la musique peut devenir haïssable pour celui qui l'a le plus aimée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
moklosmoklos   26 septembre 2007
Ce ne fut pas pour apaiser leur douleur, ni même pour se concilier leurs victimes, que les soldats allemands organisèrent la musique dans les camps de la mort.

Ce fut pour augmenter l’obéissance et les souder tous dans la fusion non personnelle, non privée, qu’engendre toute musique.

Ce fut par plaisir, plaisir esthétique et jouissance sadique, éprouvés à l’audition d’airs aimés et à la vision d’un ballet d’humiliation dansé par la troupe de ceux qui portaient les péchés de ceux qui les humiliaient.

Ce fut une musique rituelle.

Primo Levi a mis à nu la plus ancienne fonction assignée à la musique. La musique, écrit-il, étant ressentie comme un « maléfice ». Elle était une « hypnose du rythme continu qui annihile la pensée et endort la douleur. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
cyrilleamielcyrilleamiel   28 juillet 2016
La musique attire à elle les corps humains. C'est encore la sirène dans le conte d'Homère. Ulysse attaché au mât de son vaisseau est assailli par la mélodie qui l'attire. La musique est un hameçon qui saisit les âmes et les mène dans la mort. Ce fut la douleur des déportés dont le corps se soulevait en dépit d'eux.
Commenter  J’apprécie          30
Fabrice38Fabrice38   07 octobre 2017
La musique multipliée à l'infini comme la peinture reproduite dans les livres, les magazines, les cartes postales, les films, les CR-ROM, se sont arrachées à leur unicité. Ayant été arrachées à leur unicité, elles ont été arrachées à leur réalité. Ce faisant, elles se sont dépouillées de leur vérité. Leur multiplication les a ôtées à leur apparition. Les ôtant à leur apparition, elle les a ôtées à la fascination originaire, à la beauté. (p.256-257)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
blanchenoirblanchenoir   25 février 2018
L'expression Haine de la musique veut exprimer à quel point la musique peut devenir haïssable pour celui qui l'a le plus aimée.
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Pascal Quignard (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Quignard
https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58703&motExact=0&motcle=&mode=AND
PASCAL QUIGNARD
Vies, oeuvres
Agnès Cousin de Ravel
Espaces Littéraires
L'ouvrage met en lumière les liens qui unissent Pascal Quignard et ses créations, grâce à des rencontres, des entretiens et des documents d'archives. Ce livre veut étudier les vies de Quignard, de son enfance en passant par son succès en tant qu'écrivain, tout en ayant une volonté bio-bibliographique. On y trouve en effet une bibliographie complète des ?uvres de Pascal Quignard et de leurs traductions, ainsi que ses différentes collaborations avec des peintres et des musiciens.
Agnès Cousin de Ravel, ancien professeur de lettres, est critique littéraire. Elle publie régulièrement des articles dans des revues spécialisées. Elle a publié plusieurs ouvrages dont en 2012 chez Hermann, et a co-dirigé en 2014 Les Lieux de Pascal Quignard chez Gallimard.
Broché - format : 15,5 x 24 cm ISBN : 978-2-343-13957-9 ? 15 janvier 2018 ? 300 pages
+ Lire la suite
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Tous les matins du monde

En qu'elle année Pascal Quignard a-t-il écrit Tous les matins du monde?

1816
1917
1991
1899

10 questions
216 lecteurs ont répondu
Thème : Tous les matins du monde de Pascal QuignardCréer un quiz sur ce livre