AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782913372801
145 pages
Éditeur : La Fabrique éditions (23/10/2008)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 18 notes)
Résumé :
« Celui qui voit ne sait pas voir » : telle est la présupposition qui traverse notre histoire, de la caverne platonicienne à la dénonciation de la société du spectacle. Elle est commune au philosophe qui veut que chacun se tienne à sa place et aux révolutionnaires qui veulent arracher les dominés aux illusions qui les y maintiennent. Pour guérir l aveuglement de celui qui voit, deux grandes stratégies tiennent encore le haut du pavé. L une veut montrer aux aveugles ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
chartel
  26 octobre 2010
Ma première rencontre avec l'oeuvre de Jacques Rancière fut une véritable révélation (voir ma critique de "Le maître ignorant"). Il était donc indispensable de la prolonger, car ce philosophe est un éveilleur de conscience, un constructeur de nouvelles pensées.
C'est bien pour cela que j'ai fait l'effort de poursuivre ma difficile lecture de "Le spectateur émancipé". Cette difficulté n'est pas due à un style alambiqué ou pompeux, - rien de tout cela chez Rancière, bien au contraire, j'y ressens le souci de la simplicité et de la précision, pas de vocabulaire hermétique aux non-spécialistes – elle s'expliquerait plutôt par les sujets de recherche du philosophe qui exigent une remise en cause des idées reçues et conduisent vers des champs inapprivoisés et incertains.
S'appuyant sur ses recherches précédentes, Jacques Rancière sort du permanent soupçon porté sur l'art, et particulièrement sur les images de l'art. Il est en effet commun de dire péremptoirement que seuls les experts et les sages savent et comprennent les messages d'un artiste et de ses oeuvres. Comme si ces créations portaient une vérité seule et unique, à la manière, qu'il nomme policière, de la pratique politique qui cherche à imposer un principe de « bon sens »de la gestion du pouvoir, un principe présenté comme inévitable et nécessaire, comme la fumeuse réforme actuelle des retraites sensée sauver le système par répartition, réforme qui n'est pas à discuter, parce qu'elle a été élaborée par des experts, des gens qui savent et qui seuls connaissent ce qui est bien et bon.
Au contraire, Jacques Rancière rappelle que le consensus politique et artistique pousse à l'inaction et au blocage, et que le dissensus est encore le meilleur moyen d'ouvrir des horizons nouveaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
boadalioboadalio   16 novembre 2008
L’émancipation, elle, commence quand on remet en question l’opposition entre regarder et agir, quand on comprend que les évidences qui structurent ainsi les rapports du dire, du voir et du faire appartiennent elles-mêmes à la structure de la domination et de la sujétion.
Commenter  J’apprécie          150
chartelchartel   26 octobre 2010
Les images de l’art ne fournissent pas des armes pour les combats. Elles contribuent à dessiner des configurations nouvelles du visible, du dicible et du pensable, et, par là même, un paysage nouveau du possible. Mais elles le font à condition de ne pas anticiper leur sens ni leur effet.
Commenter  J’apprécie          102
chartelchartel   26 octobre 2010
Le système de l’Information ne fonctionne pas par l’excès des images, il fonctionne en sélectionnant les êtres parlants et raisonnants, capables de « décrypter » le flot de l’information qui concerne les multitudes anonymes. La politique propre à ces images consiste à nous enseigner que n’importe qui n’est pas capable de voir et de parler. C’est cette leçon que confirment très platement ceux qui prétendent critiquer le déferlement télévisuel des images.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
MaliseMalise   30 janvier 2017
L'émancipation intellectuelle est la vérification de l'égalité des intelligences. Celle-ci ne signifie pas l'égale valeur de toutes les manifestations de l'intelligence mais l'égalité à soi de l'intelligence dans toutes ses manifestations. Il n'y a pas deux sortes d'intelligence séparées par un gouffre.
Commenter  J’apprécie          40
MaliseMalise   30 janvier 2017
(...) il n'y a pas de théâtre sans spectateur (fût-ce un spectateur unique et caché, comme dans la représentation fictive du Fils Naturel qui donne lieu aux Entretiens de Diderot). Or, disent les accusateurs, c'est un mal que d'être spectateur, pour deux raisons. Premièrement regarder est le contraire de connaître. Le spectateur se tient en face d'une apparence en ignorant le processus de production de cette apparence ou la réalité qu'elle recouvre. Deuxièmement, c'est le contraire d'agir. La spectatrice demeure immobile à sa place, passive. Etre spectateur, c'est être séparé tout à la fois de la capacité de connaître et du pouvoir d'agir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jacques Rancière (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Rancière
Rencontre avec Jacques Rancière autour de son livre "Le temps du paysage : aux origines de la révolution esthétique", paru aux éditions la Fabrique. Entretien avec Jérémy Gadras.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2397395/jacques-ranciere-le-temps-du-paysage-aux-origines-de-la-revolution-esthetique
Notes de Musique : Youtube Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
320 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre