AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225318568X
Éditeur : Le Livre de Poche (02/09/2015)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : La Librairie Vuibert - 07/2014)


"On a pu les aimer, les admirer, les jalouser, les craindre... Les profs ont forcément laissé une empreinte en nous. Certains ont même changé des vies. Ces vingt histoires en témoignent. Les voies de l'apprentissage et de la transmission sont infinies, je n'ai pas glané que des histoires d'institutrices et d'instituteurs dévoués ou de vieux maîtres bourrus. Un prof, c'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
michelangelo
  16 octobre 2014
J'ai rencontré Vincent Rémy par hasard alors qu'il faisait la promotion de son ouvrage au salon du livre du Mans. le titre autant que le personnage ont attiré mon regard et je me suis retrouvé à échanger quelques mots aimables, une certaine connivence s'établissant presque immédiatement avec l'auteur. Il faut ajouter qu'étant enseignant, je me sentais directement concerné par son propos.
Vincent Rémy rapporte les souvenirs d'une vingtaine de personnalités de tous horizons qui ont eu à coeur de révéler l'importance décisive d'un maître ou d'un professeur dans la construction de leur projet de vie, voire de leur personnalité actuelle.
La variété des témoignages va d'Alain Finkielkraut à Philippe Claudel en passant par Christian Lacroix ou André Dussolier. Ce grand écart permanent accepté comme une règle du jeu qui veut que chaque lecteur puisse trouver des personnages dont il se sent proche, Vincent Rémy s'autorise à introduire dans son panel des gens aussi divers que Robert Badinter, Nicolas Hulot, Sophia Aram, Aurélie Filippetti, Miroslav Radman ou encore Michel Rocard !
Malgré cette grande diversité de témoignages, une conclusion s'impose. Il y a toujours eu un professeur, un modèle, un grand-père, dont l'attitude, les leçons ont orienté le destin des élèves. Question d'affinité, d'opposition, de contexte familial ou historique.
C'est peut-être banal de le dire, ça l'est moins de l'entendre et de le lire. Car ces témoignages ont tous quelque-chose de bouleversant dans leur candeur et parfois leur naïveté. On les sent très authentiques, comme de véritables confessions qui honorent ceux qui les font avec un certain courage, car il en faut pour livrer publiquement la partie intime qui a fondé ce que nous sommes aujourd'hui. C'est peut-être le prix que chacun a accepté de payer par reconnaissance ou par amitié à ces maîtres…
Autant dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir les petits secrets de chacun avec une mention particulière pour Philippe Claudel que je vénère, ou Alain Finkielkraut qui m'intrigue. Mais le plus bouleversant est de loin l'histoire de Scholastique Mukasonga, rwandaise persécutée lors des épurations ethniques dans son pays d'origine qui découvre auprès de son instituteur Félicien la force libératrice de l'écriture et de la culture. Son témoignage à lui seul, rend hommage à toutes les victimes de la barbarie ordinaire fondée sur l'ignorance, mais également à tous ces enseignants dévoués au-delà de ce qui est demandé dans la difficile profession de transmission du savoir et du savoir-être.
Merci à Vincent Rémy d'avoir relaté avec tact, pudeur et authenticité la teneur de ses échanges avec des personnes publiques qui, par la magie de leur confession et la qualité de leur retranscription, deviennent plus proches de nous et nous procure un vrai bon moment de lecture.
Michelangelo 2014

Lien : http://jaimelireetecrire.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
cleomine
  07 avril 2015
Ils sont maintenant comédiens, artistes, créateurs, acteurs de la vie politique ou entrepreneurs, mais ils ont tous été élèves, et ont eu devant eux « le » ou « la »prof. Cette personne unique s'est détachée du lot, du reste du « corps professoral », pour contribuer d'une manière ou d'une autre à leur construction personnelle et professionnelle. Ces personnalités ont livré chacune un récit qui leur rend hommage, l'occasion pour nous de repenser à ceux qui ont pu croiser notre chemin d'écolier (pour moi par exemple un jeune remplaçant, M. Bouquin, professeur de français – ça ne peut pas s'inventer…).
Commenter  J’apprécie          60
charlottelit
  09 juin 2015
magnifique et vrai. L'éloge à certains profs qui, en effet, changent notre vie et nous sauvent parfois ! vite, le tome 2 !!
Commenter  J’apprécie          70
tiphaine-hadet
  19 septembre 2016
« On a pu les aimer, les admirer, les craindre… Les profs ont forcément laissé une empreinte en nous. Certains ont même changé des vies. Ces vingt et une histoires en témoignent. Les voies de l'apprentissage et de la transmission sont infinies, je n'ai pas glané que des histoires d'institutrices et d'instituteurs dévoués ou de vieux maîtres bourrus. Un prof, c'est parfois un tourneur-fraiseur, un ténor du barreau voire un maître de karaté. À chaque fois une rencontre qui ouvrira les portes de la connaissance.
Mais les profs savent-ils ce qu'on leur doit ? Les témoins de ce livre adressent un signe amical à tous ceux qui font ce bel effort de transmettre. »
Différents témoignages de personnalités diverses qui ont toutes apporté leur pierre à l'édifice, de façon plus ou moins exposée. Tous nous racontent leur école, ce qu'ils y ont vécu et ces êtres qui vous passionnent, qui changent vos destins, qui vous aiment et vous apprennent à apprendre, toujours plus, toujours et encore...
Un chouette moment...
A découvrir....
Lien : https://www.facebook.com/tip..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MorganeYvannaMorganeYvanna   08 novembre 2014
J'avais un rapport compliqué à la lecture. Des périodes où je lisais beaucoup, d'autres très peu. Des périodes où je me laissais happer, d'autres où ça me demandait beaucoup de concentration. Elle a fait entrer la littérature dans un rapport plus simple. D'abord parce qu'on ne rencontrait plus seulement des textes, mais des auteurs. Elle nous faisait découvrir que des personnes écrivaient, avaient une vie particulière, que cette vie leur inspirait certaines choses, que leurs textes étaient importants mais leur histoire aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MorganeYvannaMorganeYvanna   08 novembre 2014
Je crois qu'elle a changé beaucoup de choses. J'aimais bien écrire avant, des poèmes, comme les enfants, mais elle m'a fait découvrir la puissance, la force de la littérature et de l'écriture à un âge où on se pose beaucoup de questions sur le sens de la vie. Elle m'a fait comprendre que la seule liberté est la liberté intellectuelle.
Commenter  J’apprécie          50
MorganeYvannaMorganeYvanna   08 novembre 2014
Si je n'avais pas eu le secours de l'écriture et du cinéma, je pense que j'aurais chuté, je serais devenu alcoolique, bandit. Je n'aurais pas trouvé ma place dans la société, il n'y en avait pas pour moi.
Commenter  J’apprécie          60
michelangelomichelangelo   12 octobre 2014
Voilà pourquoi je m'acharne à dire à tout le monde, et notamment à mes enfants, qu'il faut lire tout le temps, dans les livres, certes, mais pas seulement. Il faut lire tout le temps, partout.
Commenter  J’apprécie          60
michelangelomichelangelo   12 octobre 2014
Peut-être aurais-je trouvé ma voie d'une autre manière, je n'en sais rien, mais j'ai compris ce jour-là pour toujours la liaison évidente entre les livres et la vie.
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : témoignageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Vincent Remy (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre