AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782742734276
106 pages
Éditeur : Actes Sud (04/09/2001)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 20 notes)
Résumé :

J'aime beaucoup les étincelles des courts-circuits, les immeubles qui tombent, les gens qui glissent ou qui s'envolent, bref les sursauts. Ces petits moments délicieux qui nous disent que le monde n'est pas définitivement prévu et qu'il existe encore quelques endroits où la réalité ne nous a pas refermé ses portes sur la tête. - Ces courtes fables, portraits, gribouillis, réunis sous le titre Théât... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Cosaque
  11 octobre 2016
Décidément Ribes a le sens du trait qui fait mouche, ses saynètes sont comme des dessins de presse, en deux coups de crayons il nous brosse une situation dont fuse tout le cocasse. Dans cette série de sketchs son talent de caricaturiste dramatique ne se dément pas. le décalage, le non-sens et un goût certain pour les paradoxes, alliés à une observation fine des modes, des tics et des travers forment un ensemble de petites séquences dramatiques loufoques et néanmoins mordantes. J-M Ribes est complètement à son aise dans les formes courtes, voire très courtes, ce qui n'est pas le cas pour des oeuvres plus amples. Mais il est probable que ses charges, de metteur en scène et de directeur du théâtre du Rond point ne lui laissent pas suffisamment de temps pour des oeuvres plus ambitieuses. Quoi qu'il en soit son oeuvre dramaturgique s'est vue plusieurs fois couronnée, notamment par l'Académie française qui lui a décerné un prix pour l'ensemble de son oeuvre. Ce petit recueil ,« Théâtre sans animaux », a reçu en 2002 le Molière du meilleur texte francophone. Même si Ribes est en train de devenir une notabilité choyée par les plus hautes instances de la nation, depuis 2007 il est devenu : Chevalier de la légion d'honneur (excusez du peu), ce « Théâtre sans animaux » est une joyeuse fantaisie vive et sautillante. Ça pétille comme un bon champagne ; incisif sans être aigre, inventif sans être débridé,  en bref c'est un agréable divertissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bdelhausse
  28 octobre 2018
Pièces facétieuses... Ribes a le sens de la formule !
Inénarrables, caustiques, surréalistes, à se fendre la poire, à se décrocher la mâchoire, à se coincer les zygomatiques, décuplant le sens du mot... non-sens, justement !
9 bijoux d'humour absurde. Ce stylo de 500 kilos qui passe à travers le plafond et finit par susciter une crise de foi chez le paternel du foyer. Ou ce dialogue irrésistible entre un père et sa fille sur le prénom de la fille, oublié parle père... Ou encore ces réflexions philosophiques qui démarrent au musée d'une peinture représentant des carpes... Ribes aime bien les musées et les gens qui commentent les oeuvres d'art avec beaucoup d'aplomb et de manque de culture...
J'ai ri, j'ai réfléchi avec Ribes au sens de la vie et des choses à mesure qu'il étalait l'absurde des situations et déployait ses jeux de mots d'une finesse incroyable. Bref, j'ai adoré.
Commenter  J’apprécie          20
levanahbatiah
  11 juillet 2014
On s'en frise les moustaches tellement on se régale !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
SirennaSirenna   18 septembre 2017
LOUISE. Quinze ans d’attente, Jean-Claude, quinze ans que Simone attend d’entrer à la Comédie-Française ! Ça y est, c’est fait, elle est engagée ! Et miracle, on lui offre le rôle dont elle rêve depuis toujours ! Ce soir pour la première fois de sa vie elle vient de jouer Phèdre dans le plus prestigieux théâtre d’Europe, et toi, son beau-frère, tu refuses de lui dire "bravo", juste un petit bravo ! Qu’est-ce que tu es devenu ? un animal ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
SirennaSirenna   18 septembre 2017
JEAN-CLAUDE. Elle vient de jouer Phèdre pour la première fois de sa vie !? Et le jour de notre mariage, tu as oublié peut-être ? Elle en a déclamé un morceau en plein milieu du repas, comme ça, sans prévenir personne, même qu’après les enfants ont pleuré !
Elle nous a foutu une ambiance de merde avec sa vocation et ses alexandrins ! Il fallait que je t’aime pour rester immobile, vingt minutes, le couteau planté dans le gigot, pendant que l’autre hystérique beuglait sa poésie en se caressant les seins ! Et tu voudrais que je lui dise "bravo" à cette grosse vache !
LOUISE. Jean-Claude !!

(extrait de Tragédie)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CosaqueCosaque   10 octobre 2016
JEAN : J'ai tout essayé, Claudine, tu le sais, tout, pour arrêter de fumer, rien n'a marché, rien, sauf, la perruque Louis XV, qu'est-ce que j'y peux ! QU'EST-CE QUE J'Y PEUX !?

CLAUDINE : Par amour on peut tout faire, on peut tenir quinze minutes sans tabac, l'amour c'est un bouclier.

JEAN : La cigarette traverse l'amour chez moi, Claudine, ça fait trois ans que je t'aime dur comme fer et t'as vu la couleur de mes bronches ! Charbon. Deux corons, j'en rallume une et c'est le grisou ! Tout pète !

[sketch : BRONCHE ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CosaqueCosaque   10 octobre 2016
JACQUES : j'ai une bonne nouvelle pour toi.
ANDRÉ : Bonne ?
JACQUES : Je crois.
ANDRÉ : Tant mieux.
(un temps)
JACQUES : Je suis devenu plus intelligent que toi.
ANDRÉ : Ah bon ?
JACQUES : OUI.
(Un temps)
ANDRÉ : Quand c'est arrivé ?
JACQUES : Il y a une bonne heure, disons une heure et demie...

[ sketch : ÉGALITÉ FRATERNITÉ]
Commenter  J’apprécie          40
CosaqueCosaque   10 octobre 2016
JEAN-CLAUDE : […] je sors, je fous le camp de ce théâtre et je ne reviens pas, tu m'entends, Louise, je ne reviens plus jamais...je suis à bout...

LOUISE : Tout ça parce que je te demande d'être poli avec ta belle sœur !

JEAN-CLAUDE : Parce qu'elle l'a été elle, sur scène ?! Parce que c'est de l'art, c'est poli ?... parce que c'est classique, c'est poli ? Parce que ça rime, c'est poli ? C'est ça ?

LOUISE : Tu n'es quand même pas en train de m'expliquer que Racine est mal élevé ?!?

[Sketch : TRAGÉDIE]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean-Michel Ribes (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Michel Ribes
L'intégralité de la chronique https://bit.ly/36NL9kt Représentations en extérieur, distanciation physique… Comment Jean-Michel Ribes envisage-t-il la réouverture de ce mythique théâtre parisien ? Reportage signé Tancrède Bonora !
— Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous !  https://bit.ly/2wPCDDa —
Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : saynètesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16190 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre