AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070377008
384 pages
Gallimard (03/01/1986)
4.1/5   20 notes
Résumé :

" Au début de 1982, je fus menacé de me voir retiré mon permis de séjour sur la terre ", écrit Claude Roy. Ce qui l'a amené à se demander si l'homme est capable de regarder la vérité en face. Et pas seulement à l'occasion d'une maladie. Le croyant inquiet qui se force à croire, le fanatique politique, l'amant qui ne veut pas voir qu'il n'est plus aimé, telle sont les mille stratégies ambiguës de l'homme, animal menteur qui a reçu la grâce, ou la malédiction,... >Voir plus
Que lire après Permis de séjour, 1977-1982Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ce n'est pas à proprement parler un journal. Claude Roy parle d'un "chantier : esquisse, copeaux, ébauches, poèmes en train de naître ou poèmes déjà nés, brindilles, pense-bêtes, brouillons, notes de lectures, idées en l'air et idées à terre...". C'est ce qui fait toute la richesse de ces pages, qui montrent une pensée en mouvement.
On y fait un bout de chemin en compagnie du poète. Celui que les oiseaux passionnent, celui qui voit avec les mots, l'ami, le coeur battant pour sa Loleh, le voyageur. L'homme et la vie, l'homme et la mort... et ses mots qui me reviennent, qui disent si bien ce que j'essaie de dire : "Rien n'est plus vrai ni plus durable que la fragilité des sentiments, l'éphémère des émotions et les sensations fugitives".
Commenter  J’apprécie          70
passer un merveilleux moment avec Claude Roy, en pensant que la maladie lui donnait encore plus d'humanité, se croire en communion avec lui, quel plus beau désir exaucé ?
Commenter  J’apprécie          60
C'est un journal plus ou moins intime, un recueil de réflexions et d'émotions au jour le jour, ponctué de temps en temps d'une poésie de son cru. Claude Roy traverse ici les années de 1977 à 1982. L'homme engagé qu'il est vit la fin du communisme encore marqué par Staline, les vérités peu à peu révélées sur la Révolution Culturelle, il se laisse aller à quelques souvenirs d'enfance, célèbre son amour avec Loleh, quand s'abat sur lui la maladie . Son « permis de séjour » sur cette terre touche-t-il à sa fin ? Face à la mort possible, il réagit en homme sensible et en intellectuel.
Un livre superbe. À déguster.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (75) Voir plus Ajouter une citation
La maladie a t-elle ses raisons que la raison peut connaître ?
cancer du poumon parce que j'ai trop fumé MAIS
pourquoi ai-je trop fumé ?
quelle est la constante contradiction que j'aie nourrie en moi ?
le plus obsédant déchirement ? écartèlement qui m'a investi,
évidence qu'il existe sur terre des millions d'êtres à qui on vole
leur vie, leur temps,
le sang des pauvres coule sans cesse.
l'évidence aussi que le système social qui prétendait porter
remède à ce malheur fondamental s'est révélé une
imposture
le remords que je ressens encore d'avoir été communiste
d'avoir fait avancer l'oppression totalitaire

Ce remords coexiste avec l'amertume que je ressens
à constater tous les jours la fructueuse poursuite du travail
des voleurs de vie, des voleurs de destins. p 344
Commenter  J’apprécie          53
Pour les Grecs, "ce qui nous aide dans l'amitié n'est pas tant l'aide que nous donnent les amis que notre confiance dans cette qaide."
Si être grec, c'est vivre sous un ciel bienveillant, la Grèce serait un folklore agréable,
Mais la Grèce propose à tous une sagesse à la portée de chacun.
Ici, les hommes ont regardé les hommes et se sont réjouis de les considérer.
les cigales de l'Attique ne chantent qu'en été, mais la pitié, l'amitié, la bienveillance et le respect sont de toutes les saisons. p 49
Commenter  J’apprécie          60
La plupart des saints dans toutes les religions sont
extraordinairement joyeux.
Et, pour rester au plan de l'amour, un des peuples où les
relations humaines sont les plus subtiles et le plus
harmonieusement réglées, les Dogon du Niger,
a remarqué depuis longtemps (ce que d'ailleurs tous les
amants du monde savent très bien) que plus on fait l'amour,
plus on rit, et que plus on rit, plus on fait l'amour.
Un couple Dogon ne se fait jamais de scènes et
rarement de reproches.
Il suffit que l'on fasse remarquer ironiquement et
légèrement à l'autre sa faute, sa faiblesse ou son erreur.
Les Dogon affirment que l'humour accélère la circulation,
lubrifie les organes, réchauffe le coeur.
Commenter  J’apprécie          41
Oui je confesse ma naïveté et ma bêtise.
Il y a 40 ans que je ne suis jamais tout à fait dans mon assiette.
je me fais de la bile et sang d'encre,
me ronge les sangs et me fabrique patiemment une belle
tumeur cancéreuse parce que Marx nous a fait voir
qu'on vole aux pauvres leur sang
Bien entendu, mon organisme a produit des anticorps : l'Amour,
la poésie, l'amitié, les oiseaux, les chats, la nature et l'art
qui est avec l'amour le plus court chemin d'un homme à l'autre.

m'ont empêché de périr aussi vite que bcp de mes compagnons,
étranglés par ce dilemne.
Mais j'en porterai jusqu'à la fin les cicatrices. p 345
Commenter  J’apprécie          40
La passion d'écrire devrait être une passion morale.
Cela peut aller de la gourmandise de vivre de Colette,
qui écrit pour mieux savourer et pénétrer
le goût des choses de tous les jours,
la saveur d'un fruit, le velouté d'une chair,
le pelage électrique d'un chat,

à la leçon de tenue de Kouznetsov, qui écrit
au Goulag pour survivre, pour garder ses distances
avec ses bourreaux,
pour garder l'échine droite face à ceux qui
veulent le briser.

La passion d'écrire, cela devrait être un art d'éclairer
(pour soi et pour les autres) un peu plus la vie,
afin de la vivre davantage. p 78
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Claude Roy (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Roy
CHAPITRES : 0:00 - Titre
M : 0:06 - MÉCHANCETÉ - Henry Becque 0:16 - MÉDECINE - Jean de Villemessant 0:28 - MÉDISANCE - Gabriel Hanotaux 0:39 - MÉNAGE - Claude Roy 0:51 - MODESTIE - Laurent de la Beaumelle 1:01 - MONDE - Comte de Oxenstiern 1:11 - MOQUERIE - Léon Brunschvicg 1:21 - MORT - Alphonse Rabbe 1:31 - MOT - Michel Balfour
N : 1:42 - NAISSANCE ET MORT - Alexandre Dumas 1:55 - NÉANT - Villiers de L'Isle-Adam
O : 2:07 - OISIVETÉ - Noctuel 2:21 - OPINION DES FEMMES - Suzanne Necker 2:41 - OPTIMISME - André Siegfried
P : 2:52 - PARAÎTRE - André Gide 3:02 - PARLER - Maurice Donnay 3:14 - PARLER SANS BUT - Oscar Comettant 3:26 - PAROLE - Pierre Dac 3:38 - PASSION - Comte de Saint-Simon 3:49 - PÈRE - Francis de Croisset 4:00 - PERFECTION DE LA FEMME - Alfred Daniel-Brunet 4:12 - PESSIMISME - Ernest Legouvé 4:24 - PEUPLE - Gustave le Bon 4:35 - PHILOSOPHIE - Georges Delaforest 4:49 - PLEURER - Malcolm de Chazal 4:57 - POSE - Jean Commerson
R : 5:16 - RAISON - Albert Samain 5:28 - RÉCEPTION - Fernand Vandérem 5:45 - RÉFLÉCHIR - Julien Benda
5:56 - Générique
RÉFÉRENCE BIBLIOGRAPHIQUE : Jean Delacour, Tout l'esprit français, Paris, Albin Michel, 1974.
IMAGES D'ILLUSTRATION : Henry Becque : https://libretheatre.fr/wp-content/uploads/2017/02/Becque_Atelier_Nadar_btv1b53123929d.jpg Jean de Villemessant : https://www.abebooks.fr/photographies/Disdéri-Hippolyte-Villemessant-journaliste-patron-Figaro/30636144148/bd#&gid=1&pid=1 Gabriel Hanotaux : https://books.openedition.org/cths/1178 Claude Roy : https://www.gettyimages.ca/detail/news-photo/french-journalist-and-writer-claude-roy-in-1949-news-photo/121508521?language=fr Laurent Angliviel de la Beaumelle : https://snl.no/Laurent_Angliviel_de_La_Beaumelle Léon Brunschvicg : https://www.imec-archives.com/archives/collection/AU/FR_145875401_P117BRN Alexandre Dumas : https://de.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Dumas_der_Ältere#/media/Datei:Nadar_-_Alexander_Dumas_père_(1802-1870)_-_Google_Art_Project_2.jpg Villiers de L'Isle-Adam : https://lesmemorables.fr/wp-content/uploads/2020/01/2-Villiers-jeune.jpg Noctuel : https://prixnathankatz.com/2018/12/08/2008-benjamin-subac-dit-noctuel/ Suzanne Necker : https://www.artcurial.com/en/lot-etienne-aubry-versailles-1745-1781-portrait-de-suzanne-necker-nee-curchod-1737-1794-huile-sur#popin-active André Siegfried : https://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/02/09/31001-20160209ARTFIG00272-andre-siegfried-figure-tutelaire-de-la-geographie-electorale-contemporaine.php André Gide : https://www.ledevoir.com/lire/361780/gide-et-le-moi-ferment-du-monde Maurice Donnay : https://www.agefotostock.com/age/en/details-photo/portrait-of-charles-maurice-donnay-1859-1945-french-playwright-drawing-by-louis-remy-sabattier-from-l-illustration-no-3382-december-21-1907/DAE-BA056553 Oscar Comettant : https://fr.wikipedia.org/wiki/Oscar_Comettant#/media/Fichier:Oscar_Comettant-1900.jpg Pierre Dac : https://www.humanite.fr/politique/pierre-dac/presidentielle-1965-pierre-dac-une-candidature-moelle-732525 Saint-Simon : https://www.britannica.com/biography/Henri-de-Saint-Simon Francis Wiener de
+ Lire la suite
autres livres classés : journalVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (54) Voir plus



Quiz Voir plus

le chat qui parlait malgré lui

Comment s'appelle le chat ?

Thomas
Chaminou
Gaspard
Titus
Le Poète

6 questions
68 lecteurs ont répondu
Thème : Le chat qui parlait malgré lui de Claude RoyCréer un quiz sur ce livre

{* *}