AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266069055
Éditeur : Pocket (12/09/1999)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 75 notes)
Résumé :
Cancer des poumons...
Le médecin est formel. Dans six mois, Matthieu Cazavel - quarante ans, architecte - sera mort et enterré... Cruauté suprême, septembre a aujourd'hui des allures estivales et Paris resplendit. Dès cet instant, Matthieu décide de démêler l'écheveau de sa vie. Aussi se tourne-t-il naturellement vers les femmes qui ont " peuplé" son existence : Sonia, sa ravissante et stupide maîtresse Hélène, l'épouse dont il s'est éloigné depuis longtemps;... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Gwordia
  03 mai 2012
De cette grande dame plus connue pour ses frasques que pour son oeuvre malheureusement boycottée par les éditeurs (pour en savoir plus, le magazine Lire à fait un formidable dossier dans son numéro de février), je n'avais lu que Bonjour tristesse dont je garde un excellent souvenir. C'est donc confiante que je me suis lancée dans la lecture d'Un chagrin de passage.
Malgré un pitch pour le moins déprimant, j'ai véritablement été transportée par ce roman. Narrée par tout autre, cette histoire aurait vraisemblablement été tragiquement ennuyeuse ou pathétiquement surfaite. Là où tant d'écrivains vous narrent des histoires, parfois jolies, parfois non, mais immanquablement trop peu naturelles pour ne pas détonner, plus ou moins, de la réalité, Françoise Sagan parvient quant à elle à relater la vérité toute nue, le naturel tout simplement. Et c'en est étonnant. Cette faculté a retranscrire les choses telles quelles et à la fois loin de toute banalité vous conduit inéluctablement à vous sentir infiniment proche de ses riches personnages qui n'ont nul besoin de noyer leur vide intérieur dans d'incessants rebondissements de l'action. Leurs cheminements introspectifs si proches de ceux que seraient les nôtres en pareille situation, qui nous apparaissent tellement évidents malgré notre ignorance, se suffisent à eux-mêmes. C'est là toute la magie Sagan.
Lien : http://gwordia.hautetfort.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Lagagne
  17 avril 2017
J'avais adoré "Bonjour tristesse", c'est donc confiante que j'allais vers "Un chagrin de passage". Et là, déception.
Ce n'est pas mal écrit, attention, je ne me permettrais pas. Mais j'ai trouvé les personnages particulièrement agaçants. du coup, je me fichais pas mal de savoir ce qui leur arrivait, de lire la suite. J'ai donc mis un temps fou à lire un si petit livre.
Matthieu est trop arrogant, centré sur lui-même. Sa déambulation dans Paris, après l'annonce de son cancer, est d'un égoïsme fini. Bon, quand il nous reste 6 moins à vivre, on a le droit d'être égoïste. Mais là je voulais autre chose, j'avais besoin d'éprouver de l'empathie pour le personnage principal. Et là, ce type qui va voir ses proches pour chercher la réaction qu'il souhaite, sans la connaître
Et les femmes de Matthieu ! Entre la maîtresse un poil stupide, la femme froide bafouée, et l'ancien amour idéalisé, on est dans le cliché !
Même la fin était prévisible dès le début.
Donc, une déambulation intéressante dans les affres de l'acceptation de la mort à venir, mais trop de clichés, d'antipathie et de choses attendues pour moi dans cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sweetie9
  19 septembre 2014
Cancer des poumons....le médecin est formel.Dans six mois,Matthieu Cazavel_quarante ans architecte_sera mort et enterré...Cruauté suprême,septembre a aujourd'hui des allures estivales et paris resplendit.
Dès cet instant,Matthieu décide de démêler l'écheveau de sa vie.Aussi se tourne-t-il naturellement vers les femmes qui ont "peuplé" sa vie:Sonia sa ravissante et stupide maitresse;Hélène,l'épouse dont il s'est éloigné depuis longtemps;Mathilde la seule femme qu'il ait vraiment aimée et qui pourra modifier la piètre image qu'il a soudain de lui-même...
Commenter  J’apprécie          60
Yuko
  25 juin 2012
Comme elle aime à le faire souvent, Françoise Sagan nous entraîne dans les méandres intérieurs d'un jeune architecte condamné à mourir... Cruelle désillusion que celle de connaître la date précise de sa mort qui remet en cause l'ensemble de sa vie. le narrateur se veut ici à la fois tendre, poétique, miséreux et attachant. La plume de Sagan incise et révèle les sentiments cachés, les secrets désirs d'un homme dont la vie lui échappe et qui comprend l'importance des liens qu'il a (ou non) tissé tout au long de sa vie.
Une vision nouvelle, à la lueur de l'annonce de sa mort prochaine, portée par une écriture fine et complexe qui témoigne d'un talent sans cesse renouvelé. Un roman à découvrir pour son sujet autant que pour la plume qui le porte...
Lien : http://art-enciel.over-blog...
Commenter  J’apprécie          90
lemathoulecteur202
  20 novembre 2015
Un chagrin de passage, c'est un roman écrit par Françoise Sagan, édition Plon/Julliard.
Ce roman se déroule en une journée, la journée où Matthieu, 40 ans apprend qu'il n'aura plus que six mois a vivre car il est affecté par un cancer du poumon.
C'est dans cette journée qu'il décide de mettre au courant ses proches.
Françoise nous attriste dès le début lorsque le médecin nous annonce le cancer du poumon de Matthieu.
Sa vie n'était pas si simple ... il a une femme, Hélène dont il s'est beaucoup éloigné, une maîtresse, Sonia qui est qualifié de stupide et une ex Mathilde, la seule femme qu'il est vraiment aimé.
Ce livre m'a paru intéressant, il nous montre une façon de réagir dans le cas d'une nouvelle assez tragique. Cela fait réfléchir quand on y pense, comment réagirions nous si nous apprenions un matin que nous avons plus que six mois à vivre car nous avons un cancer ? Comment le dire à nos proches ? Y' aura-t-il des gens pour nous pleurer ?
Tout cet ensemble de paramètre fait que ce livre m'a plu.
Je recommande donc vivement ce livre aux lecteurs, qui comme moi aime les histoires émouvantes et qui sont d'un côté réaliste ce qui nous met encore plus dans l'histoire car plus cela parait réaliste plus on s'attache au personnage plus on a d'émotions en lisant le livre.
Je n'ai donc aucuns regrets à avoir pris et lu ce livre.
CAMILLE G
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
GwordiaGwordia   30 mars 2011
Le fait qu'une femme qu'on aime cesse de vous aimer sans vous amener à la mépriser ou à la haïr par ses mensonges, n'est pas ce qui peut arriver de mieux à l'abandonné. N'y aurait-il pas chez elle quelque bonté, à rendre au contraire ces adieux vindicatifs et détestables, et à empêcher ainsi sa victime de bercer des souvenirs estimables et nostalgiques qui gâcheraient par des comparaisons outrées son avenir amoureux ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
SachenkaSachenka   05 août 2012
- Comment est-elle?
- Belle, toujours. Toujours belle, oui. Enfin, pour moi. Mais moi, je ne l'ai jamais eue et une femme qu'on n'a pas eue reste plus ou moins désirable, non, jusqu'à la fin?
Commenter  J’apprécie          332
GwordiaGwordia   30 mars 2011
- C'est quoi, être intelligent, pour toi ? gémit Sonia avec la voix enfantine qu'on aisément certaines femmes, passé trente ans.

- Je ne sais pas, dit-il. Peut-être avoir sur une question le plus grand nombre de points de vue possibles... et en changer... et apprendre...

- Eh bien alors, on apprend tout le temps, puisqu'on change de point de vue tout le temps !

- Non, non ! Plus le temps passe, plus on adopte les points de vue les plus proches de ses intérêts, ou de sa paresse, ou de ses amis, ou de la vie courante. On se rétrécit et on diminue les regards et les points de vue. Petit à petit, on devient un vrai con, un vieux con.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
GwordiaGwordia   30 mars 2011
Il y avait longtemps qu'il n'avait pas passé autant de temps avec lui-même, et il devait s'avouer qu'il y prenait un curieux plaisir, curieux dans ces conditions, un plaisir modeste et fragile, mais plutôt réconfortant. C'était bien le mot : "réconfortant". Il se tenant assez bien lui-même ; il se supportait sans trop de condescendance et allait jusqu'à apprécier ses détours, ses crochets devant la vérité. Comme s'il y avait eu tout à coup une trêve ou un accord entre son moi vulnérable et cet écho ricanant qu'il entendait derrière, comme si quelqu'un s'était installé derrière la série de faux-semblants nommée Matthieu Cazavel et lui avait redonné quelque cohérence et quelque vie. "Comme si la mort me rendait vivant", se dit-il à voix haute, et il se mit à rie du ridicule, du mélo de cette formule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
YukoYuko   25 juin 2012
L'horreur avait reflué maintenant, et se cachait quelque part : dans son dos, devant lui, dehors, plus loin, en tout cas prête à revenir. Et son esprit prêt à fuir... N'importe quoi, n'importe qui, n'importe quel tranquillisant ou morphinique, un médecin roué et charitable, ou roué et cupide, les livres, la crédulité, la bonté, l'intérêt, le sadisme, tout et tous seraient les bienvenus : tout ce qui l'aiderait à s'échapper, à oublier, à désirer, à rire. Tout ce qui lui rendrait par-ci, par-là, une minute de son équilibre initial, de son goût de la vie, de son peu de courage. Il s'accrocherait au moindre désir, au moindre souvenir, au moindre air de jazz comme à des phares, ou des criques où tentent d'accoster, après un cyclone ou un typhon, les quelques épaves qui flottent encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Françoise Sagan (97) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Sagan
Solennel ou dépouillé, prolixe ou lapidaire, maniéré ou laconique... Il y a autant de styles que d'écrivains, et ce sont eux qui en parlent le mieux. Céline, Duras, Sagan ou encore Houellebecq nous racontent ce que c'est pour eux que le style littéraire. Et pour vous, ça veut dire quoi ?
Culture Prime, l?offre culturelle 100% vidéo, 100% sociale de l?audiovisuel public, à retrouver sur : Facebook : https://facebook.com/cultureprime Twitter : https://twitter.com/culture_prime La newsletter hebdo : https://www.cultureprime.fr
Abonnez-vous pour retrouver toutes les vidéos France Culture : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : cancerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Françoise Sagan

De combien de livres Sagan est-elle l'auteur ?

Une dizaine
Une trentaine
Une quarantaine
Une cinquantaine

10 questions
105 lecteurs ont répondu
Thème : Françoise SaganCréer un quiz sur ce livre
.. ..