AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266069052
220 pages
Éditeur : Pocket (12/09/1999)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 87 notes)
Résumé :
Cancer des poumons...
Le médecin est formel. Dans six mois, Matthieu Cazavel - quarante ans, architecte - sera mort et enterré... Cruauté suprême, septembre a aujourd'hui des allures estivales et Paris resplendit. Dès cet instant, Matthieu décide de démêler l'écheveau de sa vie. Aussi se tourne-t-il naturellement vers les femmes qui ont " peuplé" son existence : Sonia, sa ravissante et stupide maîtresse Hélène, l'épouse dont il s'est éloigné depuis longtemps;... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Symphonie
  26 novembre 2019
Lorsque le remplaçant de son médecin traitant lui annonce qu'il est atteint d'un cancer aux poumons, Mathieu sort du cabinet médical complètement anéanti, comme toute personnes apprenant une telle fatalité.
Six mois... Il ne lui reste que six mois à vivre.
Dans un état second, durant cette journée maudite, il tente de trouver du réconfort auprès de son meilleur ami et de sa maitresse Sonia en leur confiant le mal dont il est atteint. Déçu par leur réaction, le souvenir d'une femme qui l'a aimé jadis envahi ses pensées. Mathilde, son cher et fol amour qui l'a quitté. Que devient-elle ? Comment réagira-t-elle à l'annonce de cette terrible nouvelle, si tant est qu'il puisse la revoir après une séparation de dix années. Dans son malheur, il apprend qu'elle vit toujours dans la capitale, réveillant en lui l'amour fou qui les a uni un temps avant de vivre séparément.
Après une dernière nuit d'amour, Matthieu rentre chez lui pour y retrouver sa femme Hélène qui l'attend de pied ferme. Durant cette sombre journée, s'il a délaissé sa femme, il avait égalemment oublié leur dîner chez un couple d'amis.
Soucieuse d'avertir leurs amis de leur retard, au moment où Hélène s'apprête à les prévenir, le téléphone sonne. Un homme qu'elle ne connaît pas demande à parler à Matthieu.
Dans Un chagrin de passage, Françoise Sagan nous fait part de l'attitude d'un homme confronté à l'annonce d'un mal incurable. Durant une journée, elle nous parle des femmes, des maîtresses et des amours de passage de Mathieu, un homme aux multiples conquêtes qui se retrouve seul face à la maladie qui doit l'emporter sous peu.
Si le début du roman semble diriger le lecteur vers une lecture enthousiaste, à partir du troisième chapitre l'histoire devient lourde. Les conquêtes de Mathieu deviennent pesantes et peine à la poursuite de la lecture jusqu'au dénouement final.
L'idée d'Un chagrin de passage est excellente dans l'ensemble, mais trop de redondance des aventures du personnage principal gâchent un peu à mon sens cette lecture de Françoise Sagan qui demeure malgré tout intéressante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Lagagne
  17 avril 2017
J'avais adoré "Bonjour tristesse", c'est donc confiante que j'allais vers "Un chagrin de passage". Et là, déception.
Ce n'est pas mal écrit, attention, je ne me permettrais pas. Mais j'ai trouvé les personnages particulièrement agaçants. du coup, je me fichais pas mal de savoir ce qui leur arrivait, de lire la suite. J'ai donc mis un temps fou à lire un si petit livre.
Matthieu est trop arrogant, centré sur lui-même. Sa déambulation dans Paris, après l'annonce de son cancer, est d'un égoïsme fini. Bon, quand il nous reste 6 moins à vivre, on a le droit d'être égoïste. Mais là je voulais autre chose, j'avais besoin d'éprouver de l'empathie pour le personnage principal. Et là, ce type qui va voir ses proches pour chercher la réaction qu'il souhaite, sans la connaître
Et les femmes de Matthieu ! Entre la maîtresse un poil stupide, la femme froide bafouée, et l'ancien amour idéalisé, on est dans le cliché !
Même la fin était prévisible dès le début.
Donc, une déambulation intéressante dans les affres de l'acceptation de la mort à venir, mais trop de clichés, d'antipathie et de choses attendues pour moi dans cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sweetie9
  19 septembre 2014
Cancer des poumons....le médecin est formel.Dans six mois,Matthieu Cazavel_quarante ans architecte_sera mort et enterré...Cruauté suprême,septembre a aujourd'hui des allures estivales et paris resplendit.
Dès cet instant,Matthieu décide de démêler l'écheveau de sa vie.Aussi se tourne-t-il naturellement vers les femmes qui ont "peuplé" sa vie:Sonia sa ravissante et stupide maitresse;Hélène,l'épouse dont il s'est éloigné depuis longtemps;Mathilde la seule femme qu'il ait vraiment aimée et qui pourra modifier la piètre image qu'il a soudain de lui-même...
Commenter  J’apprécie          70
Yuko
  25 juin 2012
Comme elle aime à le faire souvent, Françoise Sagan nous entraîne dans les méandres intérieurs d'un jeune architecte condamné à mourir... Cruelle désillusion que celle de connaître la date précise de sa mort qui remet en cause l'ensemble de sa vie. le narrateur se veut ici à la fois tendre, poétique, miséreux et attachant. La plume de Sagan incise et révèle les sentiments cachés, les secrets désirs d'un homme dont la vie lui échappe et qui comprend l'importance des liens qu'il a (ou non) tissé tout au long de sa vie.
Une vision nouvelle, à la lueur de l'annonce de sa mort prochaine, portée par une écriture fine et complexe qui témoigne d'un talent sans cesse renouvelé. Un roman à découvrir pour son sujet autant que pour la plume qui le porte...
Lien : http://art-enciel.over-blog...
Commenter  J’apprécie          100
millereves
  08 août 2020
Lors d'une visite de routine chez son médecin, Matthieu va devoir intégrer que sa vie ou ce qu'il lui reste à vivre vient de basculer. Qui pensera à lui dans 6 mois.
Pendant 6 mois peut-être plus, peut-être moins, il va devoir vivre avec ce mal qui peu à peu va le détruire. Terrifié, incrédule à cette idée, Matthieu balaye sa vie, entre petits "riens" qui peuplent tous quotidien sans vraiment s'en rendre compte et le cadre de toute vie établie. Il se réinstalle le temps d'une visite dans ses vies actuelles et passées, et annonce à tous sa fin programmée.
Regard doux amer, peu de surprises en vérité à part "ce copain" qui croyait-il le soutiendrait à la vie à la mort. Ce sursitaire de la vie n'apprend rien de plus sur les "femmes de sa vie". Aucune ne le surprend ou si peu. Toutes se révèlent telles qu'il les côtoyait.
Ce roman bien entendu nous interroge. Comment faire, comment abandonner sans terreur le fil de notre vie ? Une introspection menée le temps d'une journée, et dont le dénouement inattendu laisse planer des lendemains différents.
Amer, caustique ce rappel à la réalité et à une certaine dérision, sonne et résonne. L'écriture de Françoise SAGAN précise nous pénètre sans trop nous faire de mal, mais mets l'accent sur la vacuité des choses.
Je n'ai pas follement adoré, je l'ai lu sans déplaisir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   05 août 2012
- Comment est-elle?
- Belle, toujours. Toujours belle, oui. Enfin, pour moi. Mais moi, je ne l'ai jamais eue et une femme qu'on n'a pas eue reste plus ou moins désirable, non, jusqu'à la fin?
Commenter  J’apprécie          352
YukoYuko   25 juin 2012
L'horreur avait reflué maintenant, et se cachait quelque part : dans son dos, devant lui, dehors, plus loin, en tout cas prête à revenir. Et son esprit prêt à fuir... N'importe quoi, n'importe qui, n'importe quel tranquillisant ou morphinique, un médecin roué et charitable, ou roué et cupide, les livres, la crédulité, la bonté, l'intérêt, le sadisme, tout et tous seraient les bienvenus : tout ce qui l'aiderait à s'échapper, à oublier, à désirer, à rire. Tout ce qui lui rendrait par-ci, par-là, une minute de son équilibre initial, de son goût de la vie, de son peu de courage. Il s'accrocherait au moindre désir, au moindre souvenir, au moindre air de jazz comme à des phares, ou des criques où tentent d'accoster, après un cyclone ou un typhon, les quelques épaves qui flottent encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SymphonieSymphonie   16 avril 2018
Matthieu faisait partie de ces individus qui font trois kilomètres avec une jambe cassée et hurlent si une guêpe se pose sur eux.
Commenter  J’apprécie          100
YukoYuko   25 juin 2012
Mathilde, à qui il s'était interdit de penser depuis tant d'années maintenant. Mathilde... Allait-il mourir sans la revoir ? Comme l'une de ces choses incompréhensibles, inconcevables, de l'existence? Mais après tout, l'idée de mourir sans avoir revu Mathilde n'était pas plus extravagante que ne l'avait été celle de vivre sans elle, à un moment... Une des choses dont il était sûr en tous les cas quant à la période qui l'attendait, c'était son refus du passé. Il ne devait en aucune manière se replonger dans ce qui avait été sa vie, parce que c'était la vie d'un autre homme. Un homme qui ne pensait pas du tout à sa mort, et encore moins à la date de celle-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesnourritureslitteraistresLesnourritureslitteraistres   26 janvier 2018
L'existence telle qu'on la voit à 20 ans, c'est-à-dire la vraie existence; dramatique, lyrique, excessive, comique...

Michel serait peut-être devenu l'un de ces hommes rougeauds, pesants, indifférents à autrui et à la compassion naturelle; un homme passionné par des clopinettes justement, comme les autres, comme tant d'autres...
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Françoise Sagan (93) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Sagan
Julia Kerninon est écrivaine et docteure en lettres, spécialiste de littérature américaine. C'est en 2013 qu'est paru son premier roman, Buvard, qui a reçu de nombreux prix, dont le prix Françoise Sagan. Ont suivi le Dernier Amour d'Attila Kiss, lauréat en 2016 du prix de la Closerie des Lilas, Une activité respectable, texte personnel passionnant sur le métier d'écrire, et Ma Dévotion, inoubliable histoire d'amitié amoureuse entre une écrivaine et un artiste peintre. En 2020, elle publie aux éditions de l'Iconoclaste le roman Liv Maria, coup de coeur unanime des libraires de Dialogues.
Au cours de cette rencontre autour de Liv Maria, Julia Kerninon nous parle de son héroïne, résolument libre car fidèle à elle-même en toutes circonstances, de la notion d'enfance, de la fabrique d'un roman, et de l'importance des mots et des livres.
Pour retrouver son livre, c'est ici : https://www.librairiedialogues.fr/livre/17096634-liv-maria-julia-kerninon-l-iconoclaste
Et pour nous suivre, c'est là : INSTA : https://www.instagram.com/librairiedialogues FACEBOOK : https://www.facebook.com/librairie.dialogues TWITTER : https://twitter.com/Dialogues
À bientôt !
+ Lire la suite
autres livres classés : cancerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Françoise Sagan

De combien de livres Sagan est-elle l'auteur ?

Une dizaine
Une trentaine
Une quarantaine
Une cinquantaine

10 questions
110 lecteurs ont répondu
Thème : Françoise SaganCréer un quiz sur ce livre

.. ..