AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266008150
305 pages
Pocket (01/09/1994)
4.25/5   68 notes
Résumé :
Un document sur la condition de la femme musulmane, et la réalité de la vie cachée derrière la richesse. Ouvrage présenté par Betty Mahmoody.

Protégée par un pseudonyme, une femme musulmane lève, pour la première fois, le voile sur les secrets de son pays, l'Arabie Saoudite. Sultana est née princesse, mais la vie qu'elle retrace dans ce témoignage bouleversant est celle de l'esclavage auquel sont soumises toutes les Saoudiennes. Enfance dominée, maria... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 68 notes
5
5 avis
4
2 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Khalya
  02 octobre 2016
J'ai toujours été partagée en lisant l'histoire de Sultana. Car s'il est vrai qu'elle ne maîtrise pas sa propre vie, son enfance étant dirigée par son père puis sa vie d'adulte par un époux choisi par ce dernier, elle a quand même plus de chance que n'importe qu'elle autre femme ordinaire de son pays ou même de tout autre pays islamiste comme l'Iran.
Car après tout, sa vie est peut être un long sacrifice, mais comme le dit Marius à Fanny dans la trilogie de Pagnol, elle se sacrifie de bon appétit : des milliers de dollars d'argent de poche, se levant à midi puisque les domestiques s'occupent des enfants, se faisant masser les pieds, vivant dans des maisons immense pourvues de tout le confort moderne, voyageant dans compter entre les différentes capitales, juste pour faire du shopping…
Quant à ses « manquements » aux règles, ils ne sont guère sanctionnés. Là où toute autre jeune fille serait emprisonnée et risquerait la flagellation ou même la mort, Sultana ne récolte que des regards noirs et des sermons.
Mais d'un autre côté, c'est cette « protection » que lui donne sa naissance royale (car les hommes de sa famille craignent plus que tout un scandale public et ne peuvent pas punir de manière trop cruelles leurs filles ou épouses, au risque que la raison de cette punition ne se sache) qui lui permet de nous dévoiler les dessous de la vie des saoudiennes, celles qui n'ont pas sa chance.
Comme la jeune fille de 13 ans, lapidée pour avoir eu des relations sexuelles alors qu'elle a été violée par les amis de son frère en l'absence de ses parents, celle de 17 ans, mariée à un homme de 57 ans au fond du désert pour avoir eu un comportement déplacé, au même âge, et pour la même faute, une autre sera exécutée par son père…
Sultana nous parle aussi des domestiques, surtout les philippines, qui sont régulièrement battues et violées par les familles qui les emploient.
Même si la vie de Sultana est contrôlée par les hommes et par les lois clairement faites contre les femmes dans son pays, je la trouve parfois très naïve. Elle vit sur un tapis d'or, son père lui a choisi un époux assez proche d'elle en âge, séduisant, aux idées assez modernes pour un saoudien, elle n'a pas été excisée, son père ayant interdit cette pratique après qu'un médecin l'ait informé que sa femme l'avait fait sur ses trois filles aînée et lui ait expliqué les dangers de la pratique, elle a été éduquée, d'abord enfant, puis en reprenant des études une fois adulte… Je ne sais pas si elle réalise à quel point sa vie est facile comparée à celle des femmes de conditions plus modestes.
Ce livre est très intéressant car il parle de la condition féminine en Arabie Saoudite, mais il faut parfois remettre les choses à leur place et imaginer les mêmes situations dans une famille qui ne dépense pas 6 millions de dollars comme nous dépensons 5€.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Bulmavslink92
  27 juin 2016
Ce livre appartenait à ma mère et, à l'époque, je l'avais lu uniquement parce que je n'avais rien d'autre sous la main... depuis, je l'ai relu une bonne dizaine de fois.
C'est avant tout l'histoire d'une femme enfermée dans une cage dorée, subissant les maltraitances, les insultes et les coups des hommes qui l'entoure.
C'est le récit d'une femme, de ses amies, de ses domestiques dans le l'Arabie saoudite moderne.
Un témoignage à lire absolument.
Commenter  J’apprécie          50
NancyCeleste
  23 mars 2021
Sultana est un témoignage poignant d'une princesse saoudienne forte et courageuse dans un monde réservé aux hommes. le récit est raconté à la première personne, on est pris dans son histoire, forte, captivante, émouvante, révoltante et fascinante. Elle nous raconte son enfance dirigée par son père, sa vie d'adulte dirigée par un époux qu'elle n'a pas choisi. Puis son combat de femme comme il en existe beaucoup. La différence de son témoignage est que la "victime" est née princesse, ce qui lui sera tout sauf une aide...
Son récit nous en apprend beaucoup sur les moeurs et la culture de son pays. Sultana nous décrit la vie des femmes saoudiennes, leurs interdits, leurs punitions, on ressent toutes les émotions que veut faire passer la narratrice.
Commenter  J’apprécie          20
MaJuJute
  22 décembre 2014
Ce roman relate l'histoire d'une jeune femme vivant dans un pays où aucune liberté ne lui est accordée, où horreur, soumission, et désespoir l'entoure. Un roman émouvant et déchirant à découvrir.
Commenter  J’apprécie          50
BernieCalling
  19 octobre 2017
J'ai apprécié ma lecture, mais je n'ai pas accroché du tout à son histoire, pas moyen de compatir à ses malheurs, qui pour beaucoup sont recherchés par elle.
Pas moyen de la voir comme une victime alors qu'elle arrive pour finir à faire fléchir son mari.
J'ai beaucoup apprécié la fin sur les explications du Coran et également les lois de l'Arabie Saoudite.
Bien sûr, je ne peux que remercier Dieu de m'avoir fait naître en Europe et non dans un pays d'Orient. Il est certain qu'il faut mieux être une femme en Europe ou aux Etats-Unis que là-bas.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ApiApi   20 août 2011
Nous visitons Venise, Florence, Rome. La gaieté et la joie de vivre des Italiens résonnent encore à mes oreilles. Leur amour de la vie est le plus grand don sur terre, bien plus que leur contribution à l'art et l'architecture. Pour moi qui suis née dans un pays de ténèbres, la vue d'une nation qui ne se prend pas trop au sérieux est une consolation.
Commenter  J’apprécie          40
NancyCelesteNancyCeleste   06 avril 2021
Les prisons d'Arabie Saoudite sont celles que les hommes et les femmes s'imposent à eux-mêmes : ce sont les prisons les plus dures à ouvrir. Pour briser le cercle vicieux qui les entraîne dans des relations n'apportant que le malheur, Sultana choisit l'espoir : c'est en éduquant leur mari, mais aussi leurs fils et leurs filles, que les femmes musulmanes pourront, peu à peu, conquérir les droits qui feront d'elles des êtres humains à part entière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nikita2017nikita2017   25 février 2017
Je ne connais pas votre destinée. Mais je sais cependant
qui si vous ne trouvez pas une façon d’être utile aux autres,
vous ne serez pas heureux
Commenter  J’apprécie          30
kameliakamelia   18 mars 2013
Bonjour, quelqu'un pourrais me dire ou a acheter ce livre, car le je cherche depuis longtemps et je n'est pas réussi à le trouver, merci
Commenter  J’apprécie          10

>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : histoire vraieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
222 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre

.. ..