AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2878583094
Éditeur : Viviane Hamy (02/06/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Printemps à Stockholm. La nature renaît, reprend peu à peu ses droits sur l’hiver et les rues grouillent de monde. Thomas Weber vient d’obtenir sa licence en médecine. N’exerçant encore aucune activité sérieuse, il flâne par les rues du centre-ville et non loin du port, prêt à se jeter dans l’aventure au grès des rencontres fortuites. Un seul but occupe son esprit : dépenser au plus vite l’argent que son père lui a offert en récompense de son succès universitaire. S... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
mesrives
  05 septembre 2016
Stockholm à l'aube du 19ème siècle, ses quartiers aux échoppes ancestrales,boulanger, gantier, horloger, ses places et parcs où il est bon de flâner et de se pavaner.
Dans ce roman nous accompagnons le héros Thomas Weber, jeune licencié en médecine, dans ses promenades diurnes et ses déambulations nocturnes qui le mènent de cafés et endroits mondains aux tavernes sombres et même jusqu'au fjord de Vartan sur l'île d'Uto.
Egarements de Hjalmar Söderberg nous fait participer aux étourdissements ressentis par Thomas provoqués par le divertissement printanier « d'un sang jeune et bouillonnant ».
« Une brume se leva et de grandes nébuleuses rougeâtres enveloppèrent les becs de gaz Thomas scrutait la chaîne des visages qui passaient sous le réverbère le plus proche. Il se sentait riche d'expérience: sur le visage de chacune des jeunes filles qui émergeait dans le cercle lumineux, il croyait deviner des rêves brûlants et inavouables dissimulés derrière les paupières aux longs cils. »
Attiré et épris par la beauté féminine, soumis aux aléas émotionnels et aux caprices des sens, Thomas navigue entre deux jeunes filles issues de conditions sociales différentes.
Partagé entre un amour charnel qu'il ressent pour Ellen et un amour plus élevé pour Marthe, tiraillé entre son désir d'assouvissement sexuel et la recherche du bonheur avec l'âme soeur, le ciel de Thomas s'assombrit au fil des saisons.
La quête du bonheur est-elle compatible avec celle du plaisir?
Ce roman semble refléter le crédo de Hjlmar Söderberg: « Je crois au désir de la chair et à la solitude irrémédiable de l'âme. »
Une lecture agréable de part l'écriture et le style.
Un classique de la littérature scandinave après avoir été décrié et étiqueté pornographique à sa parution en 1895.
Un roman a rapproché pour son pessimisme ambiant à Niels Lyne de J.P Jacobsen.
A lire pour les amoureux de Stockholm et de son histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
zabeth55
  18 juin 2016
Un roman qui nous offre une découverte précise de la ville de Stockholm.
Thomas Weber l'arpente de long en large. Il vient d'obtenir sa licence de médecine.
Un peu oisif, disposant d'une somme d'argent, il vit de sorties, de rencontres, et s'en grise. Mais au fil du temps, l'argent diminue, les sentiments pour ses conquêtes aussi, et il se retrouve bien vite désorienté.
Un esprit plutôt mélancolique plane sur cette histoire, sur cette difficulté à entrer dans l'âge adulte.
Que de chemin parcouru dans les esprits depuis 1895, date de parution d'Egarements.
Il provoqua un scandale, on le taxa même de pornographique.
Qu'en est-il ? Un texte très classique, doux, pudique.
Nos ancêtres scandinaves doivent se retourner dans leur tombe s'ils ont vent de la littérature actuelle. A part quelques licences avec la morale de l'époque, au niveau des sentiments, , je ne vois pas ce qui a pu provoquer une telle réprobation.
Commenter  J’apprécie          290
Bazart
  23 septembre 2016
Malgré la grande diversité des romans nouveaux parus cette année encore lors de cette rentrée littéraire, plusieurs maisons d'édition se font un devoir d'exhumer , soit en les publiant, soit en les rééditant , des livres " oubliés", autrement dit des ouvrages tombés dans l'ignorance au fil des années. allant contre le sens du vent et des médias qui ont plutot tendance à mettre exclusivement en avant les nouveautés.
Du coup j'ai eu envie de saluer le travail de ces éditeurs qui luttent contre cette amnésie éditoriale, et qui font en sorte que certaines oeuvres tombées dans l'oubli possèdent en fait de véritables résonances aujourd'hui, notamment par leur thématique.
Ce sont tout d'abord les éditions Viviane Hamy qu'il faut saluer pour nous avoir fait découvrir un auteur phare de la lecture scandinave Hjalmar Söderber.
Auteur majeur en Suède, c'est grâce à ce roman Egarements que Söderberg connu le succès. Un roman qui peut être considéré comme un classique de la littérature scandinave après avoir été décrié et étiqueté pornographique à sa parution en 1895. En cela, la présentation du roman et de l'auteur, au début du livre est vraiment salutaire puisqu'elle nous permet de mieux situer la période dans laquelle cette oeuvre a pu faire scandale en 1895.
Le livre trace le portrait de Thomas Weber, jeune homme d'à peine vingt ans qui vient d'obtenir sa licence en médecine, prêt à se jeter dans l'aventure d'un Stockhlom de la fin d'un XIX siècle, un Stockholm méconnu au grès des rencontres fortuite et à dépenser l'argent de son riche pere.
Avec ce jeune homme qui va vite se montrer désemparé face à l'amour, l'argent, l'auteur dresse un portrait au scalpel d'une jeunesse désinvolte et désenchantée, finalement pas si éloignée que cela de la notre, mais peu à peu, cette peinture d'une jeune solitude va se muer en roman d'amour et de désir, décrivant la déraison d'une passion pleine de seves.
Entre flanerie mélancolique et poétique et récit d'iniatique un rien cruel, ces jolis "Egarements" mérite à coup sur un zoom sur un classique d'une littérature suédoise qu'on connait- malheureusement- presque uniquement à travers ses polars, et qui offre ainsi un éventail plus varié..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
lesangdeslivres
  18 juillet 2016
La couverture est jolie et aussi intrigante que le titre. Ça nous donne envie de nous plonger dans ce roman rapidement.
Quand nous commençons ce livre, nous suivons Thomas Weber, le personnage principal de ce roman. Nous le trouvons sympathique et nous apprenons à le connaître.
L'histoire se déroule fin des années 1800 et nous savourons le fait de voir les coutumes d'antan, les vêtements et aussi les endroits où ils vivent.
Nous le suivons dans son aventure amoureuse, mais aussi, dans son périple pour gagner de l'argent. Nous comprenons facilement que sa vie n'est pas de tout repos, mais en même temps, il essaye de trouver son véritable chemin dans la vie active ce qui n'est pas très facile.
Les moments de rencontres avec ses prétendantes sont vraiment touchants, mais quand nous voyons comment il considère les personnes, nous sentons qu'il n'est pas très mature.
Nous le sentons totalement indécis sur sa vie et ses envies ce qui nous pousse encore plus à vouloir connaître la suite.
Quand nous voyons quelques moments assez perturbants pour lui, nous sommes vraiment tristes de voir que ses choix ne sont pas forcément les meilleurs.
Nous voyons beaucoup de tristesse, de désolation et de la dépression dans ce roman.
On comprend au travers de ces lignes que, même si on a des moments douloureux dans la vie, il faut continuer à avancer et regarder droit devant soi.
C'est un roman qui se lit très rapidement et qui nous tient en haleine.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

C'est un roman original que j'ai pris grand plaisir à lire.
J'ai beaucoup apprécié Thomas même s'il n'a pas toujours fait les meilleurs choix.
Un roman à lire et qui fait réfléchir.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Avoslivres
  05 juin 2016
Je tiens à remercier les éditions Viviane Hamy pour m'avoir fait découvrir un classique de la lecture scandinave. Je les remercie également pour la petite présentation du roman et de l'auteur, au début du livre. Il nous permet de mieux situer la période dans laquelle cette oeuvre a pu faire scandale en 1895, son "pourquoi" et son "comment". Ce fut une courte lecture et une belle découverte. J'ai beaucoup apprécié la plume d'Hjalmar Söderberg et serait ravie de la découvrir sur un autre de ses romans.
Une plume qui nous conte l'histoire de Thomas Weber, jeune homme d'à peine vingt ans qui se perd dans les dédales de sa jeune vie, désemparé face à l'amour, le désir, les convenances et l'argent. Rien ne tourne comme il le souhaiterait et forcément, il devra faire face aux conséquences due à sa désinvolture. Une histoire captivante qui nous montre une jeunesse rêveuse et distraite, mais qui s'éloigne de toutes songeries face à la morosité qui habite l'âge adulte. Entre descriptions poétiques, et la rencontre d'une multitude de personnages qui gravitent autour de notre héros, le lecteur n'aura d'autres choix que de plonger dans cette mélancolie scandinave de deux cents pages. Une lecture tout en émotions, que je vous conseille vivement !


Je vous souhaite de belles lectures !
Lien : http://avoslivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
mesrivesmesrives   12 août 2016
Thomas s'attarda un instant pour admirer le curieux tableau qu'offre Vasagatan: son église anglaise, un bibelot, minutieusement ciselé dans du grès rose et l'énorme immeuble jaune capucine aux volets bleus, qui se dresse juste derrière elle, rayé par six peupliers sveltes et sombres. L'ensemble évoque une tapisserie sans perspective, une coulisse de théâtre élevée par boutade au travers de la chaussée, et dont la japonaiserie, rappelant les gravures naïvement coloriées des livres d'images, séduit l'imagination d'un enfant quand, aux côtés de sa mère, il fait ses premières promenades dans les rues de sa ville natale, et qui, plusieurs années plus tard, la revoit dans ses rêves, parfois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
BazartBazart   18 septembre 2016
"Dans un mélange d'obscurité, de pluie et de neige, les jours s'écroulaient lugubres, tandis que la ville s'envasait dans les ténèbres de décembre. Thomas Weber fuyait la solitude et la réflexion, et menait une existence condamnable "
Commenter  J’apprécie          240
henrihuitrehenrihuitre   16 mai 2015
Voyez-vous, M. le licencié Weber, reprit-elle en s'efforçant désespérément de paraître grave et raisonnable, nous sommes si jeunes et aucun de nous ne possède quoi que ce soit.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Hjalmar Söderberg (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hjalmar Söderberg
"A Serious Game" - La Bande Annonce VOST
Dans la catégorie : Littérature suédoiseVoir plus
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature suédoise (182)
autres livres classés : Stockholm (Suède)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
103 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre