AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755649031
Éditeur : Hugo Poche (02/07/2020)
4.41/5   82 notes
Résumé :
Après plusieurs années de voyage autour du monde, Elisabeth MacCoy est de retour à Inchkeith, l’île de son Clan, bien décidée à prendre la place qui lui revient de droit en tant que sœur du Chef. Écartée de l’action depuis son plus jeune âge, elle veut enfin avoir son mot à dire, surtout alors que le spectre d’une guerre à venir plane sur les siens...
Mais revenir à Inchkeith impliq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
4,41

sur 82 notes
5
29 avis
4
10 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Beli_LivreSaVie
  13 août 2020
Retrouver ma série préférée de 2019, et d'avant même puisque j'avais lu le tome 1 en numérique en 2018, c'est juste un réel bonheur. Les deux premiers tomes ont été pour moi un immense coup de coeur, et c'est eux que je cite quand on me dit : lecture 2019 préférée ? Je les ai d'ailleurs offert à toutes mes amies qui aiment lire, tellement j'avais envie qu'elles les découvrent aussi. Alors ce tome 3, c'est juste un beau cadeau et j'avais hâte de replonger dans cet univers.
D'abord abordons assez simplement pourquoi j'aime tant cette série ? Déjà, elle se passe en Ecosse, et comme beaucoup de lectrices, je suis fascinée par l'histoire de ce pays et je ne suis pas insensible aux charmes des Highlanders. Si le récit à la période actuelle, de façon contemporaine, l'esprit de la série reprend les traditions d'antan en Ecosse, du temps où les clans régnaient sur leurs terres. Ce mélange du passé et du présent, est juste une idée merveilleuse et la proposition est audacieuse, originale et nous propose alors un récit entrainant et passionnant. A cela, s'ajoutent des personnages fascinants à lire et découvrir, et une aventure hors-normes qui nous permet alors d'avoir une histoire à part et exceptionnelle. Plus que ravie, je dirai même conquise et amoureuse de deux premiers tomes, il me tardait donc de lire cette suite.
L'idée même de ce roman, en nous parlant de la Louve, qui n'est autre que la petite soeur de Caleb MacCoy et du Glaive, qui est Duncan, le meilleur ami de ce dernier est une très bonne idée. Pourquoi ? Car nous restons ainsi bien encré auprès de Caleb et Phèdre qui n'ont pas fini de vivre leur histoire, ensemble et au sein de leur clan, déjà c'est un premier point important. Cela nous permettra de les suivre encore, et de voir ce qu'il advient d'eux. J'ai apprécié qu'Alexiane Thill nous permette de les suivre ainsi, de façon si proche, car beaucoup d'auteurs oublient trop vite les personnages qui ont début une série et c'est parfois dommage. Ensuite en évoquant Duncan et Elisabeth, nous allons nous plonger dans le passé et donc dans l'histoire de famille des MacCoy et ça, c'est un pure bonheur ! Donc vous l'aurez compris, j'ai été plus qu'emballée par l'idée et j'ai attendu le bon moment pour le lire, je ne voulais pas être dérangée dans ma lecture. Et cette année, ce n'était pas chose évidente que d'être seule pour lire, août m'a offert quelques jours où j'ai pu m'y plonger.
Le récit de ce troisième tome est dans la continuité des précédents. A noter la petite récap en début de roman sur ce qu'il s'est passé avant, que j'ai trouvé très bien faite. Je pense que cela devrait être d'emblée proposer sur toutes les séries que l'on lit, car on a beau dire, on en lit beaucoup des séries. Même si celle-ci est à part et qu'il est impossible d'oublier ce qu'il s'est passé, j'ai trouvé l'idée de proposer cette introduction judicieuse. Nous sommes donc replongés directement dans le récit de cette aventure écossaise, auprès des clans MacCoy et MacLeod qui se sont alliés par le biais de Caleb et Phèdre. C'est auprès de Duncan, que nous commencerons à évoluer dans le fief du clan MacCoy, très vite rejoint par Elisabeth, la jeune soeur MacCoy.
Duncan est un personnage très intéressant, j'ai apprécié la façon dont il a d'être très posé, très calme, on dirait que rien ne peut l'ébranler. Sa position au sein du clan, auprès du Laird est importante et nous comprendrons au fil de notre lecture de quelle façon il en est venu à être si fidèle à Caleb. C'est un homme très discret sur ce qu'il pense et éprouve et c'est presque fascinant que de le suivre car il a une maitrise de lui-même qui est assez impressionnante. Ce que nous apprenons aussi de lui, c'est cette fidélité à toutes épreuves à son clan. Il est d'une constance dans cette fidélité, assez impressionnante, nous comprendrons pourquoi quand nous découvrirons son passé. Un passé qui nous apprend tant de choses, sur le fonctionnement de ces clans, sur leur évolution et sur les enjeux qu'ils représentent. On comprend aussi quelle est la place de chacun, la hiérarchie d'un clan étant très importante, et maintenue tout comme les traditions.
En comparaison à son personnage, nous avons la très exubérante Elisabeth, une jeune femme de sept ans plus jeune et qui a toujours su s'imposer par sa jovialité et sa fougue. Elisabeth, ce fut d'abord une jeune enfant débordante de bonne humeur, qui a vécu avec Duncan depuis sa naissance, pour elle, il a toujours tenu une place importante dans sa vie. Découvrir comment ils ont vécu toutes ces années, voir l'évolution, fort intéressante de leurs rapports est passionnant. C'est alors que nous comprenons la personnalité discrète et posée de Duncan, que nous apprécions d'autant plus qu'Elisabeth soit celle qu'elle est. Elle est la dernière fille née des MacCoy, celle qui n'a pas pour destinée de régner, mais en tant qu'héritière, il a toujours été important de la préserver et de la protéger. Et ce, pour son plus grand malheur, elle qui ne rêvait que de s'investir, de se battre pour son clan. Elle a donc passé plusieurs années loin de sa famille, et nous apprendrons comment et pourquoi.
Deux personnalités bien différentes et qui sont liées par un secret, par quelque chose qui sait passer il y a plusieurs années et que nous trépignons de découvrir. le retour d'Elisabeth coïncidera avec une période difficile pour le clan qui est danger avec la menace d'une guerre. Si Caleb n'a qu'une envie, c'est qu'elle reparte vite, Elisabeth en a décidé autrement. La farouche jeune femme va être confrontée aux décisions de son frère de s'unir au MacLeod et sa colère contre Duncan la poussera à vouloir encore plus s'imposer. Elle n'est plus une enfant mais une adulte, et elle est en droit de prendre ses décisions. Entre Duncan et Elisabeth, l'atmosphère sera très tendue, mais lui restera ce personnage protecteur et toujours présent, tandis qu'elle, tente de prouver qu'elle est capable de se rendre utile pour le clan.
C'est un tome plein d'actions, à la façon dont les clans écossais d'avant réglaient leurs comptes. J'apprécie beaucoup justement de retrouver certaines traditions d'avant, ici même au présent, parfois, on oublie d'ailleurs que l'on est dans les temps actuels, allant même jusqu'à m'imaginer les personnages en tenues d'antan ! Enfin bref, on est vraiment dedans, et côté action, Alexiane Thill nous gâte avec beaucoup de scènes très mouvementées, auxquelles je ne m'attendais pas forcément d'ailleurs. Elisabeth n'aura pas son pareil pour montrer que c'est une guerrière, une vraie MacCoy, capable de se défendre et d'oeuvrer pour son clan. Ce tome est très porté sur l'évolution de cette guerre qui va se jouer entre les clans, nous offrant alors bien des rebondissements. On n'a pas le temps de s'ennuyer, et j'ai beaucoup aimé voir que les personnages ont su prendre conscience des moments où ils n'auraient pas forcément la possibilité de réussir une bataille : sous effectifs, situation géographique, traitrises… Alexiane Thill apporte ainsi des axes très intéressants à découvrir sur l'avenir de ces clans.
En lisant ce tome, nous sommes de nouveau plongés dans l'histoire de ces clans, qui nous sont devenus très proches. Il y a bien entendu l'histoire du couple de Caleb et Phèdre qui continue son évolution, et celle de Duncan et Elisabeth qui va nous être dévoilée, mais ce n'est pas cela qui prime. Alexiane Thill prend d'ailleurs son temps pour installer cette nouvelle histoire, mais ce n'est pas absolument pas dérangeant. J'apprécie que les choses arrivent au moment opportun et que la romance ne prenne pas le pas sur tout ce qu'il se passe à côté. A la façon d'une série tv, de celles que l'on est addict, l'évolution de l'histoire principale reste passionnante et on y est vraiment bien installé.
Pour conclure, parce que de cette série, je pourrais parler des heures durant, j'ai envie de dire que cette série, elle me plait toujours autant, je l'adore. J'adore l'idée même que l'on puisse imaginer que les clans existent encore, c'est tellement enthousiasmant et c'est aussi un peu la concrétisation d'un fantasme qui tourne autour de ces Highlanders qui nous fascinent tant. C'est donc comme si Alexiane Thill nous avait offert un peu la réalisation d'un rêve, enfin d'un fantasme oui plutôt, et c'est juste passionnant ! le récit est actuel mais on plonge en même temps dans des traditions ancestrales qui ont fait la gloire d'un pays. Mêlé l'ancien et le présent est une idée formidable et cela fonctionne tellement bien ! Cette série, c'est une pépite, d'une imagination débordante, d'une originalité saisissante et c'est juste affolant de voir à quel point on s'y attache avec passion et fidélité.
La plume de l'auteure est juste fantastique, fluide, passionnée et elle a cette manière de proposer son histoire, telle que l'on a réellement l'impression qu'elle la vit et c'est l'occasion pour nous de nous plonger avec enthousiasme dans son univers. Tout y est à porté de main, quand on ouvre le livre, c'est un peu à l'image de celui qui tombe dedans, on se retrouve dans cet univers et on n'en ressort qu'une fois le livre refermé… bien que non, puisque l'histoire reste gravée en nous très longtemps après avoir fini le roman.
Quel plaisir immense à la fin, lorsque l'on comprend que l'aventure ne va pas s'arrêter avec ce tome et que nous aurons le plaisir de continuer à découvrir cet univers de Alexiane Thill. Je suis tellement contente !! Cet épilogue m'a juste donné trop envie de déjà y être.
Lien : http://www.livresavie.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MaggyM
  14 avril 2021
Voici un troisième volume très réussi.
Nous découvrons Elisabeth, énergique jeune femme qui revient de son exil autour du monde. A Inchkeith, c'est avec stupeur qu'elle s'aperçoit que Caleb a accueilli le clan de Phèdre, les MacLeod et par dessus le marché, la maîtresse de son frère est enceinte! Et bien entendu, pas moyen d'éviter Duncan, son premier amour, celui qui a renoncé à elle au profit du clan MacCoy et que désormais, elle n'appelle plus que "le lâche".
On sent dans cet opus qu'Alexiane Thill maîtrise maintenant parfaitement son univers écossais. Axant l'intrigue sur un nouveau couple, elle poursuit cependant l'histoire entamée et ne fait que la proposer au lecteur sous de nouveaux points de vue. Ce qui nous permet de continuer à suivre les aventures de Caleb et Phèdre même s'ils ne sont plus au premier plan.
Ce roman est encore plus intense que les précédents grâce à différentes scènes de combat très bien décrites et chargées de suspense.
Comme dans le volume précédant, l'autrice fait la part belle à une romance au sein de laquelle elle a bien évidemment inséré un point d'orgue dramatique, attendu, mais qui a bien joué son rôle.
Quant aux personnages principaux, nous connaissions Duncan que l'on a croisé dans les tomes précédents. On le pressentait sérieux, taiseux et un chouïa torturé; on n'a pas été déçu. Pour ce volume, l'autrice nous a levé le voile sur son passé et par conséquent sur celui d'Elisabeth et de Caleb. Cette immersion jusqu'à vingt ans en arrière a permis d'étoffer encore un peu plus la psychologie des personnages, et d'apporter des réponses à certaines questions que l'on gardait depuis le premier tome.
Et Elisabeth, qui n'avait été que mentionnée jusque là, était juste parfaite. Juste ce qu'il faut d'impertinence, une bonne dose de courage, un humour subtil, un coeur d'artichaut sous une carapace d'insensibilité et de froideur... Une vraie héroïne donc !
L'autrice nous prépare son quatrième tome, sans doute axé sur le clan MacKenzie si l'on s'en réfère à l'épilogue... A suivre donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Tachan
  24 août 2020
Après une belle découverte de cet univers original dans les tomes 1 et 2 consacré au couple des chefs des clans MacLeod et MacCoy, j'attendais également une belle aventure de l'histoire consacrée à la soeur et au meilleur ami de Caleb. Si j'ai beaucoup aimé retrouver l'univers qui continue à se développer, la gestion de la romance m'a profondément déçue.

Déjà, contrairement à notre couple phare, la Louve (Elisabeth) et le Glaive (Duncan) n'ont droit qu'à un seul tome, ce que je ne savais pas en commençant... Je me disais donc que l'absence de romance entre eux n'était pas grave puisqu'on avait le temps... Grave erreur ! C'est quand même râlant dans une collection consacrée à ce type de récit que la romance n'intervienne qu'à la toute fin, genre "Oups j'ai oublié de développer l'histoire des deux héros du tome, il faut vite que je me rattrape". Ça m'a vraiment agacée. J'y ai vu un vrai gâchis parce que Duncan et Elisabeth méritaient autre chose. Leur histoire avait tout pour me faire craquer et elle n'a pas été exploitée comme elle l'aurait dû T.T

On découvre tout au fil du roman, en parallèle de l'intrigue principale sur laquelle je reviendrai, la relation entre Duncan et le clan MacCoy à travers les souvenirs de ce dernier. Ceux-ci sont également orientés de manière à nous faire comprendre sa relation complexe avec Caleb et Elisabeth et la raison de la haine de cette dernière envers lui. C'est un très bon point et quelque chose que j'ai vraiment aimé car on voit l'évolution du Glaive et ça permet de mieux accepter une relation qu'on aurait pu être vu comme incestueuse autrement entre Elisabeth et lui, ou toxique entre lui et Caleb. Mais, une fois de plus, je pensais que si l'autrice utilisait ce procédé un peu long et fastueux, c'était parce que la romance aurait 2 tomes, comme celle de Caleb et son Chardon, et que la partie plus "pimentée" serait présente dans la suite. A nouveau, grave erreur !

Ainsi la romance entre les deux n'intervient que très rapidement dans les dernières 100-150 pages, ce qui fait peu sur un tome de 650... et surtout cela n'a lieu que parce que nous sommes dans une situation d'urgence. Auparavant les personnages se retiennent tellement ou sont tellement en colère qu'il ne se passe rien, pas un petit moment croustillant à se mettre sous la dent V.V

Heureusement, pour moi, je ne lis pas cette série que pour la romance, même si c'est un de mes moteurs. Je la lis également parce que j'aime la politique entre les clans qu'elle met en scène, ainsi que les confrontations et attaques qu'elles occasionnent, et les relations entre membres des clans qu'elle développe. Et tout ça m'a comblée ici !

J'ai d'abord beaucoup aimé que l'autrice ne lâche pas son fil rouge et qu'on continue à trouver les clans MacCoy et MacLeod en relation plus que tendues avec d'autres. J'ai aimé voir la façon dont Caleb et Phèdre gérait chacun leur clan mais également leur relation à eux. J'ai aimé voir des liens se nouer entre MacCoy et MacLeod mettant en avant la nouvelle génération. J'ai aimé la recherche de Logan qui se lance très vite et qui permet à tout le monde de bouger.

L'action est effectivement largement au rendez-vous dans ce tome, avec de beaux moments de tension, des duels, des affrontements, des luttes au corps à corps, des échanges de coup de feu et même un assaut en règle. La mise en scène de ces moments est particulièrement soignée et très visuelle. J'ai beaucoup aimé les longues descriptions de l'autrice qui me permettait de vraiment vivre l'action comme j'y étais. C'était super de suivre Elisabeth dans ses combats, de les vivre au plus près de cette guerrière dans l'âme. J'ai également beaucoup aimé voir certain combat sous l'oeil plus calme du sérieux Duncan, qui est un snipper hors paire. Les scènes étaient variées et toujours impactantes, suivant bien l'évolution de l'intrigue et des manières politiciennes de leurs ennemis.

Ce dernier point fut effectivement un régal. La politique entre les clans est un élément fort de la saga. Il y a d'abord la politique interne, avec des tensions entre Caleb et Phèdre qui ont réuni leurs deux clans mais souhaitent en garder l'indépendance respective. Et puis, il y a la politique interclan qui là est plus compliquée maintenant qu'ils sont en position de faiblesse, ce qu'on bien compris leurs ennemis qui comptent passer à l'attaque de toutes les manières possibles et imaginables. Nos héros sont donc constamment en danger et sous tension, ce qui est parfaitement rendu.

De nouveaux personnages émergent de tout cela. Il y a la nouvelle génération des MacLeod, Callum en tête, qu'il me tarde de voir développer dans les prochains tomes. Il y a également l'énigmatique Hel, qui vient les aider alors que rien ne l'y prédispose. Je me demande qui elle est vraiment et ce qu'elle cache. Puis, il y a les vieux de la vieille toujours là en renfort quand nécessaire. L'autrice a vraiment su créer une belle osmose entre tous ces groupes et une belle brochette de personnages marquants, un peu comme dans la Confrérie de la Dague noire, je trouve. C'est en tout cas une dynamique qui me plaît beaucoup et je suis curieuse de voir ce qu'elle nous réserve dans les prochains tomes vu tous ceux que j'aimerais voir un peu plus mis en lumière, comme Megan, la dernière de la fratrie que j'aimerais bien croiser.

Ce tome très guerrier m'a donc beaucoup plu de ce côté-là. Si je ne m'étais pas attendue à une aventure piquante et électrique également du côté de la romance promise, j'aurais adoré ma lecture. Ici, je me retrouve avec un avis mitigé parce que tout le volet action fut parfait, mais que la romance y est très mal intégrée pour ne pas dire ratée pour moi. Avec toutes les promesses qu'elle contenait, je m'attendais à un vrai développement qui n'a jamais lieu. Mais maintenant, je suis prévenue et pour la suite, je ne m'attendrai pas à une romance mais plutôt à une intrigue à la fois guerrière et politique. En plus, le changement de point de vue que semble vouloir opérer l'autrice en se tournant vers Annabelle, la fille des MacKenzie, m'intéresse beaucoup !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
leBoudoirdulivre
  17 septembre 2021
Quel plaisir de retrouver les MacCoy. Cette série, c'est mon chouchou, mon indispensable, celle que je lis, relis, rerelis sans jamais me lasser. Un univers une plume unique, un dépaysement total dans une Ecosse authentique, entre traditions et modernité… Mon addiction n'a plus de limite et c'est une des rares lectures que j'essaie de faire durer le plus possible car aucune envie de quitter ces clans si particuliers… J'avais peur d'être un peu perdue après une si longue pause après avoir lu les deux premiers tomes mais dès que j'ai lu la première page, un frisson m'a parcouru et je me suis retrouvé en pleine immersion en Ecosse. La plume d'Alexiane est si envoûtante qu'on a l'impression de sentir les odeurs du climat écossais, de ressentir la moindre émotion des personnages. On vit leur histoire à travers nous, on ressent tout (émotions, peurs, sentiments, rage…).
Un résumé des tomes précédents, bienvenue quand on a fait une pause après le tome 2.
Février 2011.
Duncan fait face à sa culpabilité. Pourra-t-il un jour se pardonner ses actes ?
2018.
Duncan ne s'attendait pas à voir Elisabeth MacCoy débarquer à Inchkeith après dix ans d'absence. Comment se sont-ils rencontrés ? Quelle est leur histoire ?
Pour cela, il faut remonter le temps, celui où la vie de Duncan et celui de la fratrie MacCoy a basculé. En 1993, Duncan suit ses parents sur Inchkeith et rencontre pour la première fois Elisabeth MacCoy, le nouveau bébé du Laird.
En 2018, Elizabeth alias la Louve a interrompu son tour du monde suite à la guerre clanique qui s'annonce entre les MacCoy, les MacKenzie et les Campbell pour soutenir son frère et son clan. Un retour qui réserve bien des surprises à commencer par la présence du clan MacLeod, victimes des atrocités d'un clan et Duncan, son premier et seul amour, un amour interdit dont il ne reste que des cendres, à moins que…
Difficile pour Elisabeth de trouver sa place au sein de son propre clan où la situation a changé. Et l'annonce d'un futur bébé entre son frère et Phèdre MacLeod est la bombe qui va tout de prime abord l'ébranler. Un retour loin de ce qu'elle imaginait et auquel ses relations avec son frère sont toujours aussi tendues. Heureusement, la Louve peut compter sur Phèdre qui va lui proposer ce qu'elle attendait de la part de son frère, une mission lui permettant de faire ses preuves et de démasquer celui qui a trahi les MacCoy et les MacLeod. Grâce à Phèdre, Caleb saura montrer l'amour qu'il cache à sa soeur, des sentiments qu'ils gardaient cachés pour ne pas altérer ses décisions et l'éducation qu'il a reçu de son père.
Le passé des MacCoy et le caractère de Caleb s'explique enfin. Séparé de ceux qui lui sont chers, il a dû se forger une carapace pour devenir le Laird de son clan. Jusqu'à ce que Phèdre vienne bousculer l'ordre établi.
Un clan qui cherche à devenir meilleur pour les générations futures qui modifie les traditions claniques de même que certaines lois notamment sur le statut des femmes.
Caleb saura-t-il donner sa chance à sa soeur pour qu'elle fasse ses preuves ?
Il suffit d'une mission pour que Duncan et Elisabeth soient plus proches que jamais, sauront-ils se rendre compte de la force de leurs sentiments, du lien qui les unies depuis leur enfance ?
Duncan alias le Glaive rêve d'une vie paisible, il aime les livres et la solitude.
Elisabeth alias la Louve, a été envoyé dans une pension et n'a pas reçu toute l'éducation qu'ont eu son frère et sa soeur, n'ayant pas de rôle important à tenir. Végétarienne, elle est prête à se battre pour son clan.
Un univers unique qui nous plongent littéralement dans une guerre de clans nous faisant tout oublier le temps d'un moment passé avec Duncan et Elisabeth.
On comprend les raisons du départ d'Élisabeth en pension loin de sa famille et de son clan, ce déracinement forcé que l'intéressée n'a jamais compris, se sentant coupable du raid qui a occasionné/précipité son départ et la relation si spéciale qu'elle a depuis sa naissance avec Duncan, une relation qui se transforme en amour. Un amour que Duncan s'interdit de par ses erreurs du passé, un amour que leurs différences de rang ne permettent pas… À moins que… Des événements viennent tout changer…
Élisabeth et Duncan pourront-ils faire face à leur culpabilité et leur souffrance pour affronter leurs sentiments ?
Alexiane Thill dévoile le passé d'Elisabeth, de Duncan, de Caleb pour une histoire ou le passé et le présent s'entremêlent. Les chapitres sont toujours courts, l'intensité est toujours aussi présente et ce dès la première page. Phèdre et Caleb ne sont pas oubliés et tiennent un rôle important dans l'histoire du Glaive et de la Louve, telle la famille qu'ils sont devenus, de même que l'alliance entre leurs deux clans.
L'auteur met en lumière le rôle des femmes soumises à leur père, leur frère, leur mari, les mariages arrangés, cette autorité patriarcale. Alexiane Thill attise l'intérêt de ses lecteurs vers d'autres membres du clan MacCoy tout aussi mystérieux.
Un tome magnifique qui explore le passé de nos personnages principaux, levant le voile sur la personnalité de chacun et répondant aux interrogations des lectrices. Un final explosif tout comme l'histoire de la Louve et du Glaive qui n'en est que sublime après tout ce qu'ils ont affronté et la prochaine aventure s'annonce des plus addictive si tant est que ce soit encore possible. Il me tarde de découvrir l'histoire d'Annabelle dont le personnage me rappelle beaucoup de similitudes avec ma propre personne. Un tome peut-être moins guerrier…
Lien : https://leboudoirdulivre.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lectrice-Lambda
  31 août 2020
Dans ce troisième opus, nous allons faire la connaissance de Elizabeth MacCoy.
Elle est de retour dans son clan après plusieurs années de voyage loin des siens. Ecartée depuis toujours, elle veut s'impliquer dans son clan et reprendre la place qui lui est due.
Mais revenir sur ses terres veut dire se confronter à Duncan, son premier amour, l'homme qui a fait son bonheur mais aussi son malheur. Il est aujourd'hui le bras droit de son frère, celui que tout le monde connaît comme étant le plus fidèle aux MacCoy.
Je n'ai pas eu l'occasion de lire les deux premiers tomes de cette série, mais au vu du résumé, je me suis dit que cela ne m'empêcherait pas de comprendre l'histoire et j'ai tellement bien fait de m'écouter !
Tout d'abord parce que nous avons au début du livre un rapide, mais complet, résumé des deux précédents tomes. Quelle bonne idée ! Il est tellement rare de retrouver aujourd'hui un résumé au début des tomes d'une série et pourtant lorsque les sorties sont éloignées dans le temps, c'est tellement pratique. Cela évite de relire toute la série, surtout lorsque l'on commence à devoir relire cinq ou six tomes.
Ensuite et surtout parce que cette histoire était passionnante ! J'ai adoré du début à la fin, regrettant de ne pas l'avoir commencé depuis le début.
Le récit commence avec un mystérieux chapitre, un petit extrait d'un moment charnière de l'intrigue. On est de suite attiré par ce mystère et l'on veut en apprendre plus.
Au fil des chapitres, nous voyageons dans le passé et dans le présent, en alternant les points de vue de Duncan et de Elizabeth.
Leur relation est bien plus complexe que ce qu'elle pourrait nous apparaître de prime abord. Beaucoup de choses et d'évènements les unissent, mais les séparent en même temps.
On peut dire que c'est autant une relation amicale, fraternelle, amoureuse, mais aussi haineuse. le mélange de sentiments qui tourbillonnent autour des deux personnages est complexe et surtout parfaitement bien retranscrit par l'autrice.
J'ai d'ailleurs beaucoup aimé découvrir la plume de Alexiane THILL. Elle est fluide et se prête parfaitement à ce genre d'histoires. Son univers a été aussi une belle surprise. Elle allie la romance historique et contemporaine, mélangeant les genres avec finesse pour nous donner une romance qui finalement ne ressemble à aucune autre.
Elizabeth est une héroïne que j'ai beaucoup aimée.
Elle est droite, fière, a un caractère bien trempé. Elle est indépendante, elle sait ce qu'elle veut. Mais au-delà de cette carapace bien solide se cache une femme tendre et pleine de sentiments. J'ai vraiment aimé son évolution, mais aussi ses convictions, sa ligne de conduite qui reste la même du début à la fin.
Duncan est un personnage également très intéressant, qui m'a encore plus charmé.
Si Elizabeth est la lumière, il est l'ombre. Tout en retenu et en dévotion, il consacre sa vie au clan MacCoy, quitte à s'oublier lui-même. Pourtant c'est un homme fort et viril, mais avec ce qu'il faut de tendresse pour toujours faire passer les autres avant soi-même.
La romance est superbe, toute en retenue et en douceur.
Alors oui, elle met longtemps à arriver et elle passe parfois en second plan, mais les instants volés de Duncan et Elizabeth sont si beaux qu'on les savoure.
En plus de tout cela, il y a de l'action, une enquête, du suspens. J'ai aimé ces changements de rythme et de genre, j'ai aimé réfléchir avec les personnages. Je me suis complètement laissée emporter par cette histoire.

En conclusion, « Les MacCoy, tome 3 : La louve et le glaive » est un gros coup de coeur. Alexiane THILL m'a totalement envoûtée avec sa plume, mais surtout son univers qui marie romance historique et contemporaine avec brio. Ce nouveau genre lui réussit bien et j'ai été séduite par le concept.
Les personnages principaux sont attachants, leur histoire est juste magnifique.
Entre la romance qui m'a totalement convaincue et l'intrigue qui m'a captivée, je n'ai pas pu lâcher le livre une fois commencé.
Une série que je vais suivre avec grand intérêt et que je recommande !
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
vallemilievallemilie   29 juillet 2020
Je l’envie de paraître sortir d’une publicité alors que je ressemble à un zombie constipé...

Beth est mon volcan. Celle qui me désinhibe, annihile toute ma maîtrise, abaisse toutes mes barrières.
Déjà petite, elle réussissait à me faire sortir de mes gonds. Maintenant, elle me transforme en bête assoiffée d’elle.
Commenter  J’apprécie          10
KimysmileKimysmile   22 décembre 2020
Elle incarne l'un de mes plus grands renoncements, le revers d'une médaille que je ne suis plus sûr d'assumer.
Commenter  J’apprécie          30
KimysmileKimysmile   22 décembre 2020
Tes mots m'ordonnaient de partir quand tous tes gestes me chuchotaient de rester.
Commenter  J’apprécie          40
KimysmileKimysmile   22 décembre 2020
- Mais ça sert à quoi d'avoir aussi mal dès que quelqu'un part ?
- A mieux savourer les instants éphémères avec ceux que l'on aime.
Commenter  J’apprécie          20
KimysmileKimysmile   21 décembre 2020
Dans mon cœur, tout n'est plus que cendres.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Alexiane Thill (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexiane Thill
La très populaire saga des MacCoy de Alexiane Thill revient avec un quatrième tome : La biche et le limier ! Retrouvez l'ambiance unique de cette saga à la croisée de Game of Thrones et Outlander, mais à l'époque moderne ! http://www.hugonewromance.fr/lesmaccoy4/
autres livres classés : ecosseVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4248 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre