AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757879887
320 pages
Éditeur : Points (05/09/2019)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 75 notes)
Résumé :
Et si nous avions déjà les solutions dans notre quotidien pour changer le monde à notre échelle ?


Tester et adopter une action écocitoyenne chaque jour pendant un an, c'est le défi que s'est lancé Julien Vidal. Il a choisi de partager son expérience et a répertorié ses 365 actions sur le site internet cacommenceparmoi.org. Voici un récit de vie au pays de l'utopie écologique à l'énergie contagieuse et à l'optimisme entraînant, accessible et ra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
NathalC
  14 juillet 2019
Ca commence par moi peut sembler être un titre très égoïste. Que nenni !
Ce livre est un guide, un condensé d'idées pour changer notre mode de vie consumériste vers une vie plus respectueuse de notre planète, plus respectueuse aussi envers l'humanité.
Il n'est pas nécessaire de faire tout ce que Julien Vidal suggère. Chacun fait à sa juste mesure… mais la goutte d'eau du colibri multipliée par le nombre d'humains que nous sommes peut changer le cours des choses… le mouvement est en marche…
Il me plait de l'espérer !
Rencontré lors d'une réunion-librairie à Rambouillet il y a quelques mois, Julien Vidal n'est pas du tout quelqu'un qui donne des "leçons"... Il donne de l'énergie… et de l'optimisme...
Commenter  J’apprécie          611
Biblioroz
  09 mars 2019
Objectif : 365 gestes écocitoyens.
L'intérêt majeur de ce parcours écocitoyen est d'en ressortir et d'en ressentir du bien-être en accord avec notre planète.
Être heureux tout en préservant les ressources qui nous sont offertes, c'est possible, encore faut-il opérer quelques changements dans notre quotidien et surtout dans notre façon de vivre et repenser notre vie de consommateur. Écoeurée par la surconsommation actuelle et par la course au toujours plus, j'ai été curieuse de découvrir le parcours de ce jeune parisien.
L'introduction est un peu longue avant le démarrage des bonnes résolutions car Julien Vidal souligne l'importance du pourquoi, la raison fondamentale de sa démarche. Il est vrai qu'il avoue humblement qu'il a besoin d'aller au plus profond des choses afin de ne pas flancher en cours de route et ne pas baisser les bras comme pour tant d'autres projets avortés.
Après la constatation de l'urgence d'un changement, il n'omet pas de nous donner également des images positives déjà enregistrées au niveau de l'environnement pour éviter le sempiternel « mais c'est déjà trop tard ! ». Il appuie donc sur l'importance de déjà oeuvrer individuellement pour porter ce changement nécessaire.
Les gestes écocitoyens opérés ont trait à différents domaines : déplacements, information, budget, relations humaines et bien sûr consommation.
J'ai aimé le fait qu'il démontre efficacement qu'être écocitoyen ne demande pas de casser sa tirelire, bien au contraire. Même si certains objets ou aliments écoresponsables sont plus chers, les économies faites d'un autre côté en consommant différemment équilibrent l'ensemble.
En revanche, certaines autres bonnes pratiques qu'il donne semblent légèrement se contredire surtout lorsqu'il aborde Internet et le téléphone mobile. Beaucoup d'appli à télécharger, beaucoup de sites à consulter, de films à visionner…pour ensuite donner les chiffres de l'impact Internet qui n'est pas des moindres.
Mais dans l'ensemble, je salue tout à fait son parcours pour mettre du vert dans notre quotidien et surtout en y gagnant du bonheur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
camati
  22 décembre 2018
« Ca commence par moi » de Julien Vidal (2018) est sous-titré «Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde », comme l'ont dit bien d'autres avant lui. Sachez que si vous achetez ce livre, un arbre sera planté, c'est déjà un beau geste.
A l'instar du film « Demain » et de l'émission « Carnets de campagne » sur France Inter, ce livre fait renaître l'espoir. Tous les trois portent des témoignages prouvant que nous sommes nombreux à entreprendre des actions, même petites, pour enrayer la dégradation de notre planète. Cela réconforte et aide à combattre la morosité ambiante et fataliste.
L'auteur, jeune trentenaire, a renoncé au prosélytisme contre-productif et préfère maintenant prêcher par l'exemple. Ce que j'ai aimé chez lui : son honnêteté intellectuelle, son questionnement, ses doutes parfois, ses échecs, ses reculs, sa persévérance, son absence de prétention, ses contradictions qui lui ont permis de réfléchir et d'évoluer. Tout pédagogue sait que l'erreur permet de progresser.
Julien Vidal agit non par devoir mais parce que ça fait sens pour lui. Il a le sentiment de construire un monde meilleur à son échelle car cela dépasse la simple raison écologique. Sa vie est devenue plus équilibrée et il a enfin le sentiment d'être en cohérence avec ses valeurs. Il privilégie l‘être plutôt que l'avoir.
Ce livre est une mine qui offre une multitude de pistes éco-citoyennes à suivre ; le lecteur n'a plus qu'à se servir car Julien Vidal a fait de nombreuses recherches, donc une fois que vous aurez lu ce livre, gardez-le afin d'avoir toutes les informations pratiques à portée de main.
J'entends déjà les critiques : « tu es bien naïve, il est trop tard maintenant, la situation est tellement catastrophique qu'il faut faire beaucoup plus que ça ». Et il y a aussi ceux qui culpabilisent les gens pour les faire réagir, mais qu'ils utilisent plutôt leur énergie à mettre les grandes entreprises et les décideurs politiques face à leurs responsabilités. Or je suis convaincue que si l'on est trop négatif, alors plus personne ne verra l'intérêt de faire des efforts. En tant qu'ex-enseignante, je me souviens bien des nombreux élèves qui ne faisaient aucun effort car de toute façon, disaient-ils, ce qui les attendait, c'était le chômage. Raisonnement délétère non seulement pour eux-mêmes mais également pour l'ensemble de la classe.
Ce que justement j'ai aimé dans ce livre, c'est l'enthousiasme de son auteur qui va à l'encontre de la morosité, du catastrophisme et des mauvaises nouvelles permanentes. Et comme le disaient Romain Rolland : « Même sans espoir, la lutte est encore un espoir » et Christiane Singer : « Il n'y a qu'un crime, c'est de désespérer du monde ».
Bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Butterflies
  12 juin 2019
"Ça commence par moi" de Julien Vidal a déjà un titre et des sous-titres accrocheurs : "365 raisons d'y croire","1 an pour vivre autrement ", "soyons le changement que nous voulons voir dans le monde"... On a envie d'aller au-delà de la couverture, d'en apprendre un peu plus.
Un livre inspirant, qui m'a donné envie de changer mes habitudes, de revoir, de repenser ma façon d'être et ma relation à la Terre. Au cours de ma lecture, j'ai envisagé chaque geste du quotidien autrement.
Julien Vidal s'est engagé dans une action écocitoyenne pendant un an. Il partage son quotidien sur la toile et dans son livre. Il y répertorie ses 365 actions et nous explique son cheminement, ses doutes, ses avancées, ses joies liées au changement. Il parle de l'énergie contagieuse et de l'optimisme qui rassemble. Il nous fait état de la planète (le "7ème continent", une pollution record, la 6ème extinction en masse des espèces, la fonte des glaces, la déforestation, le réchauffement de la planète, l'épuisement des ressources, la consommation des denrées à crédit, le terrorisme, les réfugiés politiques, les inégalités, etc.) mais nous parle aussi des solutions, des initiatives, de l'altruisme, de coopératives, des bilans positifs, de la diminution du trou dans la couche d'ozone (il se referme), de l'augmentation d'accès à l'eau potable, à l'éducation, du recul de l'extrême pauvreté et de la mortalité infantile, de permaculture ... du positif et de notre pouvoir de changer les choses!
"Ça commence par moi" nous incite à agir, changer pour nous, pour notre planète. Petit à petit, un pas après l'autre. Vidal se garde de juger les autres mais nous invite à essayer le changement. Il parle de "sobriété heureuse", celle de Pierre Rabhi. Il parle aussi d'économies, car beaucoup de changements, de petits gestes vont dans ce sens. Ne laisser aucun appareil branché ou en veille quand on ne les utilise pas cela équivaut à 30% d'économie en moyenne. Et c'est pareil pour beaucoup de gestes verts, éteindre la lumière, faire du compost ou lombricompost, prendre des douches courtes, nettoyer régulièrement la grille du frigo (tous les trois mois) c'est aussi 30% de moins, le mettre à 5 cm du mur, c'est aussi moins d'énergie, dégivrer le congélo, vider son historique sur internet, vider sa boîte mail, ne pas gaspiller, limiter les emballages, etc.
Apprendre à faire ses propres produits d'entretien & d'hygiène (déo, savon, shampoing, dentifrice..) est l'une des actions répertoriée par Julien Vidal. C'est faire des économies d'une part, utiliser des produits naturels et non nocifs pour la planète et pour nous d'autre part mais aussi moins polluer (=ni emballage ni produit toxique).
Il étaye ses propos de chiffres, de données et de liens internet au cours de ces chapitres qui suivent ces 12 mois de changement. Il m'a appris que même envoyer une pièce attachée par mail n'était pas anodin et que regarder une vidéo sur une tablette ou un smartphone polluait. Pour la viande de boeuf, je savais déjà que la produire avait la pire incidence sur la planète et que les conditions sont souvent déplorables mais là, j'en suis encore plus convaincue. Je suis prête à agir! Privilégier le poisson ou le poulet ou autre viande si pas le choix sera mon crédo et instaurer un jour végétarien en attendant de faire encore mieux. Retourner à des valeurs plus saines: manger en suivant les saisons, plus local... J'ai déjà écrit mes futures actions , une liste de 4 pages et avant même de finir le livre!! Merci Julien de m'avoir inspirée! Et je suis connectée sur son site https://www.cacommenceparmoi.org/ depuis aujourd'hui, très bien fait. Inspirons-nous les uns les autres & sauvons notre planète!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FlorenceCleo
  20 avril 2020
Ce livre retrace le parcours de l'auteur en quête d'un mode de vie plus écologique, respectueux de la nature, et plus « slow » de manière générale. Ce livre est un peu une synthèse je pense du blog de Julien Vidal, qui s'est lancé le défi de réaliser une bonne action par jour pendant toute une année ! Défi relevé haut la main et je ne peux que saluer l'effort pour le coup (Le site continue d'ailleurs de répertorier des actions quotidiennes à effectuer.) Ce livre nous apprend beaucoup de choses, et il sera utile pour les non expérimentés, pour montrer que c'est possible de faire des actions quotidiennes qui ont de l'impact, mais il sera utile également aux initiés, car il y a forcément des actions que l'on a pas encore mises en place qui sont à notre portée (pour ma part j'ai pleins d'idées de documentaires à regarder par exemple grâce à ce livre). Il y a des chapitres plus intéressants que d'autres, je dirais que dans l'ensemble ça se lit vite. le livre présente des actions à effectuer sur toute une année, avec une liste raisonnable en chaque fin de mois, j'ai bien aimé ce format, je pense m'en inspirer pour incorporer des habitudes que je n'ai pas encore dans mon quotidien sur mes « to do list ».
Néanmoins j'ai quelques réserves sur ce livre. Il présente une réalité d'« écolo parisien » je dirais, et c'est sur que dans la capitale les initiatives ne manquent pas, l'auteur parle de ce qu'il vit, et sa réalité est celle de Paris. Je pense que ce livre peut donner des pistes à beaucoup de personnes pour chercher les lieux alternatifs autour d'eux, mais il n'est pas donné à tout le monde d'utiliser exclusivement le vélo comme moyen de transport ou de faire ses courses exclusivement dans un magasin bio. Mais ça encore une fois c'est un choix personnel que l'on fait, on ne peut que décider de consommer mieux et de mettre plus d'argent dans son alimentation. Néanmoins si l'on ne vit pas dans un endroit ou les circuits courts sont accessibles par exemple, j'ai du mal à croire que l'on puisse avoir une vie dénuée d'impact à ce point. Ce n'est qu'un exemple qui me vient en tête mais ça vaut pour les repairs café également par exemple que l'on ne trouve pas à tous les coins de rue malheureusement. Voilà c'est mon seul reproche, sinon je dirais que globalement ce livre est utile pour donner des idées d'actions, et même si l'écriture s'apparente parfois à un article de blog, je ne peux que saluer ce genre de lectures qui aideront peut-être beaucoup de personnes à se lancer dans un mode de vie plus slow, sain, et respectueux de l'environnement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Actualitte   07 novembre 2018
Ce livre est l’histoire d’une aventure, de ses motivations, des inquiétudes qu’elle a fait naître en cours de route, de ses succès, d’une obstination, d’une quête personnelle, d’un partage, d’une introspection, d’un changement de paradigme.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
NathalCNathalC   26 avril 2019
Je sais surtout que je ne suis pas parfait et que je ne le serai d'ailleurs jamais, et tant mieux ! Pourquoi ? Parce que cela me pousse à vouloir toujours ouvrir de nouvelles portes ! J'ai toute la vie devant moi pour grandir, apprendre, essayer, trébucher, essayer encore… pour chaque jour devenir la meilleure version de moi-même.
Commenter  J’apprécie          170
NathalCNathalC   27 avril 2019
Je suis curieux de toutes les formes d'expression artistiques, mais je reviens toujours à la nature car je trouve que l'être humain n'a pas encore réussi à créer quelque chose d'aussi beau que ce que la vie a mis des milliards d'années à construire et à lui offrir.
Commenter  J’apprécie          200
NathalCNathalC   29 mars 2019
Comment je m'habille ? Comment je me nourris ? Comment je me déplace ? Comment je me cultive ? Comment je m'amuse ? A moi de remplacer mes anciennes habitudes toxiques par des réponses plus vertueuses et écoresponsables.
Commenter  J’apprécie          192
NathalCNathalC   10 avril 2019
Adieu le "Faites ce que je dis mais pas ce que je fais" et place au "Je fais ce que je dis et je dis ce que je fais".
Commenter  J’apprécie          250
Klo83Klo83   22 mai 2020
Durant notre existence, nous rencontrerons des gens plus beaux, plus intelligents, plus forts, plus riches, plus drôles. Il y aura toujours un voisin qui aura une plus grosse maison. Il y aura toujours un collègue qui aura un plus gros salaire. Il y aura toujours une entreprise qui aura plus de succès.
Alors que si nous mesurons nos vies à l'aune de nos rencontres, de notre curiosité, de notre bienveillance, de notre amour, nous trouverons forcément une voie qui sera un lieu d'expérimentation et de bonheur infini. Personnellement, une grande partie de mon bonheur vient de ceux que je croise et qui sont pour moi des sources d'inspiration extraordinaires. Ce changement de regard m'a permis d'apprécier sous un nouveau jour ceux qui ont décidé de prendre la parole, de partager leurs parcours, leurs révoltes, mais aussi leurs rêves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Julien Vidal (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Vidal
Extrait du livre audio "Ça commence par moi" de Julien Vidal lu par l'auteur. Parution numérique le 24 février 2021.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/ca-commence-par-moi
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
145 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre

.. ..