AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812604751
Éditeur : Editions du Rouergue (01/02/2013)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Qui a tué Bernie Sainte-Croix, la jeune femme au profil de médaille qui s'entourait de roses bleues ? Comédie policière autour d'un lieutenant de police impossible à prendre au sérieux, Rosa mortalis nous emmêle dans un drôle d'imbroglio auquel concourent deux paires de jumelles, un gendarme maniaque et le sosie de Sharon Stone. Qui est qui ? Qui a tué qui ? Élisa Vix sème le trouble et le rire.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Jangelis
  23 juin 2014
Un polar d'Elisa Vix, avec le Commissaire Thierry Sauvage, c'est toujours un petit plaisir de lecture.
Ici plusieurs intrigues se mêlent ou se croisent.
La vie privée de Sauvage, et de son acolyte Joana ne sont pas simples, et interfèrent aussi sur la vie du commissariat.
Pour autant on n'est pas perdu, comme dans certains romans où plusieurs affaires convergent, mais où on ne sait pas trop de de quoi on parle tant qu'elles ne se rejoignent pas.
Ici on suit très bien, on sourit souvent, mais parfois ce n'est pas drôle du tout.
On peut se douter de certaines choses, d'autres arrivent plutôt de façon imprévisible et jusqu'à la fin on hésite et on est surpris.
J'avais déjà lu - et aimé - La Baba-Yaga. Celui-ci est un peu moins glauque, e la fin me paraît plus nette, mieux expliquée.
Thierry Sauvage est toujours aussi agaçant, du moins dans sa vie privée, on le battrait volontiers !!
Un petit bémol comme toujours dans les séries policières : les énigmes se lisent séparément, donc pas de tomes, on les prend au hasard.
Mais la vie privée des enquêteurs ayant ici une grande importance, c'est toujours dommage de ne pas les lire dans l'ordre.
Ça ne m'empêchera pas de lire dès que je peux me les procurer Bad Dog, et Andromicmac, qui doivent s'intercaler entre La Baba-Yaga et celui-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lve
  12 juillet 2015
Cela fait plaisir de retrouver les personnages d'Elisa Vix. le lieutenant Sauvage est toujours égale à lui même, et son acolyte Joanna toujours prompt à le remettre en place.
C'est une enquête plaisante mais qui reste classique. Les 100 dernières pages se lisent d'une traite et avec plaisir.
Comme pour les précédents tome de la série, l'auteure ne se focalisent pas uniquement sur l'enquête, mais nous fait vivre aussi le quotidien de Sauvage, qui a vraiment beaucoup de mal avec ses enfants.
Joanna prend une place un peu plus importante au fil du roman, en menant sa propre enquête sur une affaire liée à son passé.
J'ai passé un bon moment, avec toujours quelques bons mots distillés par l'auteure.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   23 juin 2014
Il quitta l'ascenseur, son fils serré contre son flanc, jetant à sa voisine un regard suspicieux.
Il n'avait rien contre l'onanisme, pratique précieuse en période de vaches maigres, mais tout de même dix godemichés ! Et sur son lieu de travail en plus ! Une femme qui présentait si bien ...
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   30 décembre 2017
Joana avait un secret. Un secret douloureux qui n’en était pas un puisque presque tout son entourage était au courant, mais un secret tout de même qui avait marqué son enfance du sceau de l’infamie plus efficacement qu’un fer rouge. La honte de sa naissance avait inondé la petite fille de son poison et il avait fallu à Joana une force de caractère exceptionnelle pour grandir sur ce lit de purin, devenir l’adulte équilibrée et bien dans sa peau qu’elle était. Elle faisait partie de ces enfants résilients que le malheur rend plus fort, qui prouvent que rien n’est jamais joué, qu’on peut être heureux après l’enfer et que les bourreaux ne gagnent pas toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 décembre 2017
Lorsqu’un prisonnier entrait au bagne, on scellait autour de sa cheville un anneau prolongé d’une chaîne et d’un boulet. C’était à peu près l’image que se faisait Thierry Sauvage de la parentalité. L’enfant était un boulet, certes adorable (parce qu’il vous ressemblait), plein de répartie en grandissant (trop ?), susceptible de payer votre retraite (si vous y arriviez), mais tout de même un boulet qui vous bouffait votre temps et votre énergie, y compris sexuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 décembre 2017
Les églises évoquaient toujours pour lui son enfance, ces messes interminables auxquelles on le forçait à assister, où son esprit vagabondait, s’échappait, s’enflait de pensées licencieuses de plus en plus troublantes au fur et à mesure qu’il grandissait. Le prêtre récitait « aime ton prochain », il entendait « aime ta prochaine » en lorgnant l’omoplate de sa voisine de devant. Le curé glorifiait vertu et pénitence, il entendait hypocrisie et rêvait de luxure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 décembre 2017
Derrière les barreaux de leur lit, les nourrissons braquèrent sur lui un double regard étrangement opaque. La couleur de leurs yeux n’était pas encore fixée,évoquant celle d’un ciel orageux ou d’un lac de plomb, mais, d’après Sauvage, on n’y décelait aucune lueur d’humanité.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Elisa Vix (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elisa Vix
Elisa Vix est auteur de polars. Elle était présente au Salon Polar en Plein Coeur 2010
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1706 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre