AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.65 /5 (sur 68 notes)

Nationalité : Haïti
Né(e) le : 17/03/1978
Biographie :

James Noël est un poète, un chroniqueur et un acteur.

Il suit des cours d’ethnologie, étudie les arts dramatiques au Petit Conservatoire avec le comédien Daniel Marcelin et il suit des cours d’histoire de l’art à l’Institut français d’Haïti. En 2005, il fait un stage d’écriture théâtrale en Guadeloupe et développe ses expériences dans l’édition en travaillant avec une maison d’édition en France.

"Poèmes à double tranchant / Seul le baiser pour muselière", le premier recueil de poésie de James Noël, est sélectionné comme finaliste pour le Grand Prix des Amériques insulaires de Ouessant en 2005.

Ancien pensionnaire de la prestigieuse Villa Médicis (2012-2013), il écrit dans deux langues, le créole et le français.

Ses poèmes sont publiés dans divers revues et journaux tels "Les belles provinciales", "Casa de la Americas", "Symbiose poétique", "Le Nouvelliste". Parolier, ses textes sont mis en musique et interprétés par Wooly Saint Louis Jean, grand voix de la chanson haïtienne.

James Noël a animé des ateliers d’écriture en Haïti, France, Guyane, Nouvelle-Calédonie et ailleurs.

Parmi ses recueils parus : "Le Pyromane adolescent", suivi du "Sang visible du vitrier" (Points, 2015) ; "Anthologie de poésie haïtienne contemporaine" (Points, 2015) ; "La Migration des murs" (Galaade, 2016), un pamphlet poétique débuté dans les décombres du séisme où il invite chacun à faire table rase de tous les murs qui font la ruine du monde.

Il fonde et anime également la revue "IntranQu’îllités", avec l’artiste Pascale Monnin.

Acteur, James Noël joue parmi les premiers rôles dans le film "Wòch nan Solèy" de Patricia Benoît (2012) et dans "Ayiti mon amour" de Guetty Félin (2016).

En septembre 2017, il a publié son premier roman "Belle merveille" aux éditions Zulma, qui obtient le Prix Caraïbes de l'Association des Écrivains de Langue Française.

son site : http://ile-en-ile.org/noel/ 

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de James Noël   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

// EN DIRECT // AUTOUR DU LIVRE TOUS TÉMOINS DE NAJAH ALBUKAI Avec Najah Albukai, Philippe Claudel, Nancy Huston, Laurent Gaudé, Jérôme Godeau, Bernard Lavilliers, Farouk Mardam-Bey & Wajdi Mouawad Musique : Dominique Mahut (percussions), Najah Albukai (guitare et oud), Nancy Huston (piano) Mise en scène de Wajdi Mouawad Lecture, musique & projection des dessins Soirée à l'occasion des dix ans de la révolution pacifique syrienne et en collaboration avec l'exposition des dessins de prison de Najah Albukai, dessinateur syrien, à la galerie Fait et Cause, par l'association Pour Que l'Esprit Vive. Lorsque, en août 2018, Libération consacrait cinq pages aux dessins de Najah Albukai, incarcéré et torturé par le régime syrien, Sarah Moon, Michel Christolhomme et Béatrice Soulé ont ressenti le besoin de partager leur sidération devant la violence de ces dessins autant que devant le talent de l'artiste. Et la nécessité que cette oeuvre soit exposée, éditée et accompagnée. Ils ont donc sollicité des auteurs pour écrire librement en résonance avec l'émotion suscitée par ces dessins, témoigner contre l'horreur et évoquer les dérives nées d'une révolution à l'origine totalement pacifique. Car la Syrie est devenue la métaphore de ce que Farouk Mardam-Bey appelle la syrianisation du monde. Lectures des textes de Santiago Alba Rico, Mohamed Berrada, Laurent Gaudé, Philippe Claudel, Jérôme Godeau, Nancy Huston, Farouk Mardam-Bey, James Noël, Wajdi Mouawad Pour poursuivre la soirée, rendez-vous à 20h30 sur la chaîne YouTube et la page Facebook du Mucem pour leur événement “Syrie. Mémoire vivante”, un débat accompagné en lecture et musique par le duo Catherine Vincent & Mohamed al Rashi. Avec Sana Yazigi (fondatrice du site Mémoire créative de la révolution syrienne), Agnès Levallois (spécialiste du Moyen-Orient et des questions méditerranéennes) et Yves Aubin de la Messuzière (diplomate, expert du monde arabe). Plus d'infos https://www.mucem.org/programme/syrie-memoire-vivante À lire – Tous témoins, dessins de Najah Albukai accompagnés de textes d'une vingtaine d'écrivains, sous la direction éditoriale de Farouk Mardam-Bey, co-édité par Actes Sud et l'association Pour Que l'Esprit Vive et la galerie Fait et Cause, Actes Sud, 2021.

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
coco4649   01 février 2019
Des poings chauffés à blanc de James Noël
Poussière d’étoile





Mille fois

plus que mille fois

vaut mieux être une luciole

rien qu’une luciole

pour élucider dans la nuit

l’éloquence fine d’un grain de poussière

qui attend sa révolution de jour

avec le vent qui arrive

à bout de souffle

charriant dans la gueule

son champ de paraboles du semeur



mille fois

vaut mieux être une luciole

qu’une étoile filante

fiancée à sa chute
Commenter  J’apprécie          180
coco4649   28 septembre 2018
Le Pyromane adolescent - Le Sang du vitrier de James Noël
Un jour les muses …





Un jour les muses poseront nues

pour les poètes

un jour la poésie sortira du marché de la poésie

la poésie sortira de sa tanière

et prendra la route toute seule

comme une grande



ce sera un jour de fresque

un jour peint

sans chevalet

avec des nuances hautes en couleurs

ce jour se boira clair comme une source

se mangera par grappes

mûres de fruits

de beaux fruits qui exploseront de rire

dans le jus de la bouche



l’horizon se donne couché

en toute déraison devant la phrase



un jour viendra

où les muses poseront nues pour les poètes
Commenter  J’apprécie          171
Myriam3   16 mars 2017
Le Pyromane adolescent - Le Sang du vitrier de James Noël
Mes maux



mes maux je vous les livres

jetez les livres puisqu'il ne s'agit pas

d'écorce d'encre

ni de sèves bleues de poètes d'îles

écartelées



mes maux je vous les livres

prenez-les au vol

nus

comme des oiseaux sans plume

pour signer un temps

à tire-d'aile



la lune a froid aux yeux

voilà que je vous parle sans maudire

la tempête cérébrale qui pense la mort

sous le vent

les tremblements de terre

sommant cette terre de ne pas trembler

sous la foulée des ombres folles



voilà que je vous parle sans maudire

ma terre sur pilotis

avec du sang dans son parterre

terre ligotée



corps enterré

ombre face au mur

murmurant lingot de garces et de garçons

minés par la terre aux mille poussières virales



ici

c'est du sang qu'on verse

pour rafraîchir la tête des blessés par balles



nos réveils préfèrent le son du fucil

au sang du coq
Commenter  J’apprécie          150
Bruidelo   21 novembre 2019
Le Pyromane adolescent - Le Sang du vitrier de James Noël
malgré les ampères, les chakras de lucioles, ma parole de nuit

n'arrive toujours pas à pondre une simple ampoule

- Mais suffit-il de refouler la nuit en soi

pour aboutir à une explosion de lumière

une explosion

de lumière
Commenter  J’apprécie          140
Myriam3   11 mars 2017
Le Pyromane adolescent - Le Sang du vitrier de James Noël
Fort de tous mes morts, je suis en droit et en devoir d'affirmer, comme citoyen en pleine crise d'adolescence, que le sujet de la mort ne fait aucun écran à mon espace-temps. Je vis dangereusement ma vie, le temps de télécharger toutes mes enfances comme antidote et antivirus de la vieillesse.
Commenter  J’apprécie          130
ATOS   03 juin 2013
Le pyromane adolescent de James Noël
"entre les mots et le moi

un mince fil les sépare

un mince fil de salive

reliant pont de parole

au moteur d'une barque

pour mieux prendre le large

...

( Pour mieux prendre le large - extrait)
Commenter  J’apprécie          120
lafilledepassage   21 janvier 2019
Belle merveille de James Noël
Les oiseaux ne sont pas regardants comme les frères humains, moins humains que les autres, nous adorons les murs, adorons tracer des frontières, creuser des tombes, morceler les territoires, périmètre par périmètre. Nous adorons éventrer la Terre par le bas-ventre. Certaines espèces se mettent en quatre pour la réinventer, mais nous autres, en un tour de main, vlan ! Nous faisons tout pour l’éventrer par le bas-ventre, nous l’éventrons à coups de maths, l’éventrons à coups de machette, puis nous l’enveloppons dans un linceul, un beau flop nommé drapeau.
Commenter  J’apprécie          91
coco4649   24 décembre 2015
Le Pyromane adolescent - Le Sang du vitrier de James Noël
LE SANG VISIBLE DU VITRIER

Frankétienne





…il y a miracle dans la durée

et trop de rouille pour dire l’usure

l’homme qui parle

avec excès d’oiseaux dans la bouche

garde dans sa cage des couleurs thoraciques

pour atteindre en plein cœur

les frondes de la barbarie

toutes les chasses gardées des faussaires

criant merde dès leurs réveils

aux accoucheurs de fleurs dans l’insomnie



île est douleur

cette grippe du pèlerin pour sa terre aviaire

terre qui ne lèche pas la neige

mais qui se laisse coucher

par des songes de tramways

dans un tohu-bohu d’arc-en-ciel

aux écailles d’avant-pluie



p.127-128

Commenter  J’apprécie          80
lafilledepassage   13 mars 2019
Belle merveille de James Noël
Assis face à la mer, Amore et moi sommes en quête d’horizon.

Un soleil, coupure de mangue baptiste, donne jus à la lumière de cette fin d’après-midi. Il fait un temps à avaler tout ce qu’il nous reste de salive devant la beauté du monde. Un temps à mesurer l’horizon à l’aune du corps d’Amore, femme-balcon. Beauté haute avec vue sur mer.

Les vagues sont calmes qui meurent, moutons en ramadan, à nos pieds, nous pourléchant jusqu’au genou. Un bleu cristallin fait frissonner le sable dans un jeu de va-et-vient faisant tourner le soleil qui n’a plus la tête à se coucher. J’embrasse Amore sur la nuque. Je pose des baisers aussi sur ses lèvres mûres et gourmandes. Des baisers vigoureux sur ses paupières avant le coucher du soleil.

En cet après-midi face à la mer, j’ai mille lèvres pour parler au reste du monde. Mille nez pour sentir le souffle des choses. Mille mains pour caresser Amore à rebrousse-poil. Mille mains, mille lèvres. Une quantité de langues pour faire un baiser monstre.
Commenter  J’apprécie          70
JIEMDE   20 janvier 2018
Belle merveille de James Noël
Pour la première fois dans l'Histoire, les ONG ont atteint le point G. Le grand hic, c'est que leur jouissance bruyante, dans ce grand bal macabre, est sur le point de réveiller toute la planète. De toute évidence, leur long orgasme qui vient du ciel les prive de la décence d'être discret.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Meurtres et pâtisseries ...

"Les enquêtes d'Hannah Swensen, tome 1 : Meurtres et XXXX" de Joanne Fluke. Un roman policier avec des recettes de cuisine notamment avec des petits trucs à mettre dans la pâte ! C'est la pâtissière qui mène l'enquête.

bretzel
chou
macaron
pépites de chocolat

16 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , patisserie , humourCréer un quiz sur cet auteur