AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095438298
Éditeur : L' Iconoclaste (11/01/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Une introduction simple et joyeuse à la méditation. Chaque jour, trois minutes pour respirer, se concentrer et lâcher prise. Trois minutes en apesanteur avec soi-même.

Voilà plus de deux mille ans que l’on médite, en Orient comme en Occident. Aujourd’hui, les bénéfices de la méditation sont confirmés par de nombreuses études scientifiques. Laïque et accessible, la méditation de pleine conscience se pratique dans les cabinets des médecins, à l’école, d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Palmyre
  12 février 2017
Trois minutes à méditer permettra aisément aux novices de s'initier à la méditation, quant à ceux qui sont plus expérimentés, ils pourront varier ou découvrir de nouveaux exercices à appliquer quotidiennement.
Christophe André a réuni dans cet ouvrage 40 exercices précédemment diffusés sur France Culture. Vous avez également la possibilité de les consulter en podcast sur Internet.
Pour ma part, j'avais déjà lu du même auteur, "Je médite, jour après jour" et j'avais entendu parler de cette émission, mais ne l'avais pas encore écoutée. J'ai donc trouvé ce livre très facile d'accès et bien présenté.
J'ai suivi le conseil de l'auteur, j'ai "savouré" ses exercices comme si je dégustais une boîte de chocolat. C'est donc à mon rythme sans me jeter précipitamment dessus que j'ai lu ce livre. Je pense même relire les exercices qui ont particulièrement retenus mon attention, comme "le bavardage des pensées", "la méditation de l'arbre", etc.
L'ouvrage se présente de la manière suivante : une citation, puis une introduction, un exercice à faire puis des conseils, le tout dans une présentation simple et aérée, très agréable à la lecture. A la fin du livre, vous trouverez un CD audio qui vous permettra d'écouter les exercices.
Une fois de plus, je suis conquise. Je ne dirai pas que je suis une novice, ni même une adepte, mais je dois dire qu'il m'arrive de pratiquer la méditation, et je pense que cet ouvrage m'a permis d'élargir les exercices que je pratique.
Je vous recommande donc vivement cette lecture. N'hésitez à tester, c'est prouvé scientifiquement la méditation en pleine conscience à de nombreuses vertus.
Merci à Babelio et à l'opération Masse critique, aux éditions L'Iconoclaste pour m'avoir permis de lire ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
anlixelle
  14 février 2018
Que les choses soient claires... je suis une inconditionnelle des ouvrages de Christophe André, et du personnage public. Mais avec 3 minutes pour méditer,  j'ai trouvé qu'il avait encore gravi une marche supplémentaire dans mon estime.
En effet, quelle  brillante idée il a eu (ou bien on lui a donné !) de nous rapporter ces très courtes 40 respirations méditatives lumineuses  à l'impact physiologique scientifiquement prouvé.
Présence à soi,  présence au monde, que de défis pour une vie digne de ce nom.
Ce livre est une boîte de friandises : surtout ne pas tout consommer d'un coup. Mais savourer, piocher, écouter la voix unique du psy le plus célèbre de France. La voie donnée par l'écriture  et / ou la voix entendue sur le CD audio.
Entre outil psychologique, détour philosophique, initiation à la méditation, il nous offre la possibilité de développer notre aptitude à mieux traverser l'adversité grâce à une présence accrue aux petits rien du tout de chaque minute passée.
C'est vrai que ce n'est pas gagné tous les jours, mais comme "tout" se muscle, s'entraîne. .. trouver 3 minutes par jour, ça devrait rentrer dans les cordes de tous les aspirants à un peu plus d'intériorité quotidienne.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
NathalC
  13 janvier 2018
Un manuel de sérénité à garder proche de soi, dans lequel se plonger un peu chaque jour.
Une belle approche de la méditation.
Commenter  J’apprécie          263
El_Gabier
  09 juillet 2018
La sécheresse étant-là, ça va pas fort pour Bubulle ; il passe ces jours au congélateur et cela jette un froid entre nous. Je sais c'est un grand glaçon maintenant qu'il est adulte, mais quand même. C'est inuit cette histoire, un poisson qui végète à rien ! Il paraît qu'il a perdu confiance et estime depuis l'affaire des poissons de la couronne.
Je l'ai pris par la main, ouais bon c'est une nimage bien sûr que Bubulle il a pas de main, ni aujourd'hui d'ailleurs… enfin bref on est allé à pied tous les deux chez Christophe André, je sais pas si on a eu Christophe ou André, mais j'ai pas demandé des fois qu'il changerait le prix. A peine installé dans ses toilettes (oui le cabinet était déjà occupé), le voilà qu'il crie en regardant Bubulle avec son regard de merlan frit : « Aie confiance, crois en moi, ton kaa ne m'est pas inconnu dans cette jungle », je suis le piton pour te retenir.
Aie confiance, mouais. Pour le premier pas de problème je maitrise, mais pour la fiance j'y connais rien. Alors on va se fier, se méfier, se défier, se déifier… me voilà devenu homéoptote maintenant. Non pas le petit copain de Juliette, lui depuis qu'Agnès lui a dit qu'il avait un effet placebo sur Juliette, Homéo patie, bon il a réussi à être remboursé sécu FD. Mais revenons à notre fiance ; à force de se fiancer avec tout, on a cru s'y fier et on a fini aux clous avec l'ami Jésus, me voici devenu bon larron.
Le grand Dédé (pas celui qui soigne les bleus en Russie, enfin moi je préfère l'arnica) nous promet d'y arriver en quelques étapes seulement. Cool ça va être moins long et difficile que le tour de France, tant mieux parce qu'avec mon asthme j'aurais du mal à intégrer le ciel. Je suis champion du monde du tricycle à cinq roues moi ! Un Paris-Brest je l'avale en trente seconde moâ, et la montée de l'Alpes d'Huez je l'ai fait trente fois en voiture, trop fastoche.
Premier conseil méditer. Je veux bien mais j'ai rien à publier, alors je m'édite à Nantes, on me révoque à Fontainebleau ; je proteste ! C'est l'exode.
Deuxième conseil : en chacun de nous il y a un univers, j'ai ouvert Bubulle du coup pour vérifier, ben j'ai rien vu, lui il doit avoir un trou noir à l'intérieur. T'inquiètes pas Bubulle on va te sauver.
Ben Bubulle, pourquoi tu parles plus, Bubuuuuullleuh….
Je tiens à remercier les éditions moi-même pour cette découverte, aux éditions Pleine conscience de m'éditer, je m'excuse auprès de Christophe et d'André pour avoir dépassé les trois minutes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          85
VanilleBL
  05 mars 2017
La méditation est une pratique de plus en plus répandue. Elle continue cependant de susciter parfois soit une méfiance ironique de la part de ceux qui la voient comme une fantaisie de bobo hippie soit un timide refus de la part de ceux qui pensent que c'est une démarche réservée aux intellectuels ou aux mystiques. Dans chacun de ses ouvrages, Christophe André s'efforce de montrer et d'expliquer que la méditation est ouverte à tous, accessible et simple. Pas toujours facile dans des vies bousculées et envahies de sollicitations multiples, mais cependant simple en ce qu'elle repose sur des principes tout à fait naturels que, pour la plupart, on a "juste" oubliés et enfouis.
Dans son introduction, il définit sobrement et précisément ce qu'est la pleine conscience : elle "consiste à se rendre présent à ce que nous vivons. Intensément, attentivement, d'une présence entière et non réactive." Vivre l'expérience de l'instant sans rien attendre, sans rien vouloir, sans rien faire. "Se rendre simplement présent, tout accueillir, tout observer." Accueillir, observer tranquillement tout ce qui vient, tout ce qui est là, sans jugement et sans action. "Les efforts ne relèvent pas du contrôle, mais de la présence."
Viennent alors les 4 étapes de la méditation – dont la dernière est optionnelle :
1°) S'arrêter et s'asseoir
2°) Stabiliser son attention par la présence au souffle
3°) Elargir l'espace de sa conscience
4°) Explorer d'autres univers méditatifs
Les trois premières sont les fondamentaux de la pleine conscience, "c'est ce qui en fait la méthode de méditation la plus accessible […] : sa pratique est simple et ses bienfaits, rapides" ; la quatrième demande davantage de pratique et de temps pour y parvenir… Et de toute façon, la méditation relève de l'exercice et de l'entrainement. On n'y arrive pas du premier coup, en une seule séance. Il faut répéter, recommencer, sans se décourager si l'on sent son attention continuer à se disperser et ses pensées demeurer envahissantes. Cela ne devient une habitude et un mode de vie qu'après quelques efforts. Christophe André suggère de pratiquer des exercices "formels" régulièrement – quotidiennement et de s'accorder des parenthèses de pleine conscience dans la journée, n'importe quand, quelques minutes, soit entre deux activités, soit pendant certaines activités. Juste pour se rendre "présent à sa vie".
L'ouvrage est composé de 40 courts chapitres au titres évocateurs : "savourer" ; "l'instant présent" ; "à cet instant je suis vivant" ; "ne rien faire" ; "gratitude"… Chacun commence par une citation d'écrivain, de poète, puis quelques pages, trois ou quatre, juste pour poser les choses, pour poser son esprit, pour se poser. Pour compléter cette "introduction simple et joyeuse à la méditation", un CD avec la voix de Christophe André nous guide dans ces exercices – cette voix qui, à elle seule, est une source inépuisable de sérénité et d'apaisement.
Les livres de Christophe André en général, et celui-ci en particulier, ne sont pas des livres que l'on lit : ce sont des livres que l'on déguste, dont on se nourrit, qui nous accompagnent. Dans lesquels on puise, auxquels on revient, que l'on sollicite. Qu'on ne pose pas sur un rayonnage mais que l'on garde près de soi parce qu'ils nous invitent et nous aident, dans une société où règnent zapping et exigence de rentabilité, à revenir à l'essentiel. À l'ici et maintenant. Pour devenir "un peu plus sages, un peu plus lucides, un peu plus sereins." Ne pas toujours chercher le mieux, le plus, le supérieur, mais simplement ce dont nous avons réellement besoin à cet instant de notre vie.
"Il faut donc méditer sur ce qui procure le bonheur, puisque, lui présent, nous avons tout, et, lui absent, nous faisons tout pour l'avoir. Ce que je te conseillais sans cesse, ces enseignements-là, mets-les en pratique et médite-les, en comprenant que ce sont les éléments du bien vivre." (Epicure)
Lien : http://paroles-et-musique.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
NathalCNathalC   13 janvier 2018
Il y a des sourires qui agacent, comme ceux des politiciens ou des stars, lorsqu'ils veulent plaire ou séduire : ce sont les sourires superficiels, artificiels, affichés à l'approche des objectifs des caméras ou des appareils photo, sourires sans intérêt. Et puis il y a des sourires qui touchent, qui émeuvent, celui de la Joconde ou du Bouddha, celui de l'enfant ou de l'inconnu, celui de l'émerveillement ou de la bonté ; sourires profonds, plein de force et de douceur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
NathalCNathalC   04 janvier 2018
Prenez conscience que vous êtes en vie, à cet instant, que le monde suit son cours, que la Terre tourne sur elle-même, que le Soleil éclaire une moitié de la planète, que les abeilles butinent et font leur travail, que les oiseaux chantent, que des enfants jouent, qu'il y a des gens qui vous aiment et que vous aimez... Conscience qu'à cet instant, vous êtes vivant...
Commenter  J’apprécie          340
babel95babel95   18 janvier 2017
. Le message de l'auto-bienveillance, c'est qu'il est inutile de s'infliger une double peine : la vie se charge de nous envoyer la première flèche, car, à l'origine, c'est bien le réel qui nous blesse une première fois. Inutile d'ajouter une seconde blessure, une seconde peine, en nous malmenant, en nous agressant, en nous critiquant, ou en ignorant nos besoins de consolation et de réparation.
. Prendre soin de soi est alors le meilleur moyen pour ne pas rester bloqué dans la plainte, la rumination ou le ressentiment, qui nous éloignent de toute forme de réparation, de consolation et d'action lucide.
. Vivre en amitié avec nous-même nous aide ainsi à vivre en amitié avec le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
PalmyrePalmyre   07 février 2017
Méditer, ce n'est pas se couper du monde, mais se relier à lui avec encore plus de conscience, et donc encore plus d'amour et de gratitude. Certes, on se met souvent à l'écart pour apprendre à méditer, ou pour approfondir sa pratique, mais la finalité de la méditation, c'est d'aimer le monde et de mieux l'habiter.
Commenter  J’apprécie          230
NathalCNathalC   06 janvier 2018
Un manuel de méditation célèbre s'intitule Après l'extase, la lessive. Il nous rappelle que nous seront plus souvent amenés à faire la lessive qu'à connaître l'extase. Alors, autant apprendre à nous approcher de l'extase en faisant la lessive, ou en faisant la cuisine.
Commenter  J’apprécie          261
Videos de Christophe André (103) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe André
L?expérience de l?impuissance est forcément douloureuse, car elle entrave notre désir d?aider les autres et de rendre le monde plus juste. Nietzsche écrivait : « Tout accroissement de puissance est plaisir, tout sentiment de ne pouvoir résister, de ne pouvoir dominer, est douleur. »
La Vie Intérieure par Christophe ANDRÉ https://www.editions-iconoclaste.fr/livres/la-vie-interieure/
autres livres classés : meditationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Christophe André ?

Quelle profession exerce Christophe André ?

neurologue
pédiatre
psychiatre

10 questions
48 lecteurs ont répondu
Thème : Christophe AndréCréer un quiz sur ce livre
.. ..